Livres
374 641
Comms
1 300 792
Membres
255 583

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Maison des reflets

11 notes | 8 commentaires | 1 extrait


Description ajoutée par M-a_n_o-n 2017-01-24T09:21:39+01:00

Résumé

Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu’ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu’à ce qu’il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse… Bien vivante.

Afficher en entier

Classement en biblio - 28 lecteurs

Or
7 lecteurs
PAL
21 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Rinne 2017-02-02T19:13:00+01:00

Face à un deuil, on est toujours seul, il me semble. C’est un gouffre qui se creuse en nous, et personne ne peut en imaginer la profondeur car il faudrait oser s’en approcher, se pencher au-dessus du vide, perdre soi-même une partie de son équilibre. Et tout ça pour quoi ? Pour découvrir l’épaisseur du chagrin qui se cache au fond et réaliser que la petite flamme que l’on a apporté s’y noiera aussitôt. Alors, on fait un pas en arrière. On se dit que la tristesse passera avec le temps, ou des formules de ce genre. Je suppose que c’est vrai, même si c’est un peu cruel.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Maximousse24 2017-06-22T23:09:38+02:00
Argent

Une lecture sympathique mais très jeunesse, un peu trop court et trop simple. Mais c'est mignon et gentil, et les idées proposées sont intéressantes. Personnellement j'avais vu le rebondissement arriver de loin, mais ça n'en reste pas moins une bonne lecture. Pour un avis plus détaillé, et même deux avis au lieu d'un, allez faire un tour ici : https://melimelodelectures.jimdo.com/2017/06/05/comparaison-la-maison-des-reflets/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Devoreusedelivres17 2017-05-28T17:47:45+02:00
Pas apprécié

Personnellement je n'ai pas beaucoup appréciée...

J'ai était attiré par le résumer et la couverture mais j'ai été très déçu par l'histoire (pas d'aventure,que dès problèmes de familles)

Mais dans l'ensemble ça reste comme même un bon livre pour ceux qui aime les problème familiales

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurore2 2017-04-08T12:20:13+02:00
Lu aussi

Livre en un seul tome, très agréable et intéressant.

Il y a des révélations, l'histoire n'est pas vraiment prévisible.

A lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lectureavie 2017-03-28T14:09:37+02:00

http://lectureavie.blogspot.com/2017/03/la-maison-des-reflets-camille-brissot.html

EN CONCLUSION, je ressors de ma lecture de La maison des reflets ravie !

C’est un roman qui se lit extrêmement facilement, mené par une plume de maître. Il a tous les ingrédients pour faire de lui un moment agréable !

Je ne peux que vous conseiller de le lire, autant pour son idée géniale que pour la réflexion qu’il nous amène à faire sur la mort.

À lire sans hésitation !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LEAdamsienne02 2017-03-24T19:12:31+01:00
Diamant

Ce fût une lecture passionnante dans un univers très particulier et très intriguant car il représente ce qu'ils pourraient nous arriver dans un futur très proche... Déjà je trouve la couverture juste sublime !! J'ai aussi adoré la plume de Camille Brissot que j'ai trouvé très douce et fluide ! L'univers est très détaillé mais on arrive à tout comprendre en quelques pages ! Les personnages sont très attachants ! Pour moi, le gros point négatif est que certains passages manquent grandement de suspens... En effet, on peut très vite comprendre la totalité de la trame de l'histoire et je n'ai vraiment été surprise que sur quelques détails... Cette histoire a donc été captivante et porteuse d'un message très profond sur le deuil.... C'est un livre rapide à lire qui peut être mis entre toutes les mains !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2017-02-16T20:01:56+01:00
Or

https://aliceneverland.wordpress.com/2017/02/16/la-maison-des-reflets-camille-brissot/

En bonne lectrice matérialiste que je suis, je suis immédiatement tombée sous le charme de cette couverture. Encore plus séduite par la lecture du résumé, je me suis donc plongée dans ce monde futuriste pas si éloigné du nôtre…

Depuis des dizaines d’années, les personnes ont la possibilité de gagner un peu de temps sur leur deuil grâce aux Maisons de départ. En effet, ces dernières sont peuplées de reflets : de parfaits doubles virtuels des disparus. C’est dans une de ces Maisons de départ qu’a grandi Daniel, puisque son père en est le directeur. Il pensait donc être heureux dans ce manoir peuplé de reflets, jusqu’à ce qu’il découvre que tout cela n’est qu’illusion…

J’ai beaucoup aimé l’originalité de ce monde qu’a créé l’auteur. Entre philosophie de vie et onirisme, la frontière entre réalité et virtuel est très mince. Daniel va découvrir les limites de la perfection de son monde, il va aussi découvrir qu’il existe un environnement bien réel au-delà de son manoir… Tout cela fait qu’il va se poser beaucoup de questions, et nous aussi. Car c’est là la grande force de ce roman, cette capacité d’entrainer le lecteur dans de multiples réflexions sur la valeur de la vie et de la mort. C’est intelligent, réfléchi et judicieux, et j’ai vraiment aimé cet aspect là du livre.

C’est donc avec douceur que Camille Brissot aborde la thématique du deuil. Dans un univers pas si futuriste que cela, les reflets deviennent une sorte de « mur du souvenir » de ces personnes disparues. Comment vouloir revenir à une réalité plus dure, plus sombre, quand on a la possibilité de rester auprès d’êtres qui nous sont chers ? Là encore, la façon dont l’auteur aborde ce problème est toute en finesse. Car, oui, pouvoir prolonger l’existence, même virtuelle, des morts, c’est fantastique. Mais cela ne nous empêcherait-il pas de vivre ces expériences certes difficiles mais qui rendent la vie bien réelle ?

En définitive, La maison des reflets est bien loin de n’être qu’un simple roman de science-fiction jeunesse de plus. Aussi bonne qu’intelligente, l’histoire nous pousse à nous poser de nombreuses questions, mais aussi à profiter d’un univers et d’un monde complètement accrocheurs. Je me suis régalée durant cette histoire, j’en ai eu les larmes aux yeux, et j’ai été surprise devant la sincérité et la douceur de la plume de Camille Brissot. Une formidable expérience livresque pour un livre qui ne manque pas de profondeur…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2017-02-04T08:21:44+01:00
Argent

http://revesurpapier.blog4ever.com/la-maison-des-reflets-de-camille-brissot

Daniel, quinze ans, vit dans la maison Edelweiss. Ce manoir n'est pas seulement celui dans lequel il a grandi, c'est aussi une Maison de Départ, l'une des plus connues. Un lieu où il est possible de retrouver des proches disparus. Son père travaille sur leurs reflets, leurs doubles virtuels, ne recréant pas seulement l'apparence physique mais aussi leurs traits de caractère et leur personnalité. Une manière de ressusciter les morts...

Nous plongeons dans un futur proche peu éclatant, un monde grisâtre, mais où la technologie fait des merveilles. Nous y rencontrons Daniel, un garçon curieux, sensible et touchant. Avoir grandi avec des reflets fait certainement de lui un garçon bien différent. Ses meilleurs amis sont des reflets. Son père et sa gouvernante sont les seuls humains réels qu'il côtoie au quotidien. Il est arrivé à un âge où tout cela le pousse à réfléchir et à s'interroger sur l'activité de la maison Edelweiss. Alors qu'il est entouré par de nombreux reflets, Daniel se sent seul et j'ai aimé que l'auteure prenne tant de soin à nous faire comprendre ce qu'il ressent. Je me suis sentie très proche de lui, et souvent, je me suis mise à sa place.

Il aura suffit d'une jolie rencontre pour pousser Daniel à redécouvrir son monde. Violette. Une jeune fille vivante, fascinante, avec qui il échange des lettres pendant plusieurs mois. Cet échange est d'ailleurs très attendrissant, mais son quotidien va en être totalement bouleversé. C'est une vraie remise en question pour Daniel puisque petit à petit, il doit faire face à la réalité. Mais est-il prêt à entendre les vérités sur le monde qui l'entoure?

Cette lecture soulève de nombreuses questions, en rapport au deuil. Et non, ce n'est pas un roman déprimant, même si il ne vous laissera pas insensible pour autant. Le cadre est original et c'est une manière assez étonnante (et moderne) d'aborder le sujet. La création des reflets permet de prolonger le souvenir d'un être cher. On peut voir tout cela comme un peu de réconfort. Mais après? Les reflets sont pour Daniel un petit miracle qu'il faut chérir et les réflexions qui en découlent sont très cohérentes. La cérémonie de la dernière nuit m'a particulièrement chamboulée, tout autant que notre jeune héros. Dans ce monde où il est possible de faire revivre les défunts, est-il bon de maintenir l'illusion? Et surtout, quelles sont les limites du virtuel?

Verdict : La maison des reflets est un roman de science fiction lumineux, profond et parfois un peu douloureux. L'auteure nous offre une réflexion sur la mort et son acceptation, et j'ai trouvé son approche très intéressante. C'était également l'occasion pour moi de découvrir une auteure et je ne suis pas déçue. Sa plume est douce, mélancolique, intelligente et m'a donné envie de me pencher sur ses autres romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rinne 2017-02-02T19:12:26+01:00
Or

Le roman nous présente Daniel qui a grandi dans une maison de départ entre son père, toujours au travail, et sa gouvernante. N’étant presque jamais sorti de chez lui, les seuls rapports amicaux que connait le jeune homme sont ceux des reflets qui peuplent la maison et qui sont, pour lui, aussi réel que les humains qui peuplent la ville alentour.

Ce point de départ propose donc une réflexion sur les reflets eux-mêmes. Sont-ils humains ou non ? Permettent-ils vraiment aux gens de faire leur deuil ou, au contraire, les font-ils entrer dans une phase de déni en leur permettant presque d’oublier la mort de la personne qui leur était chère ? Dans notre monde actuel où les hologrammes commencent à prendre de la place, les Maisons de Reflets deviennent des endroits tangibles assez faciles à imaginer. Et on se prend à se demander ce que l’on ferait, nous, s’il nous était possible de créer le reflet d’une personne aimée et disparue. Un reflet semblable trait pour trait avec lequel discuter et où se retrouverait la personnalité du décédé…

Le roman pose ces questions avec douceur et intelligence, notamment grâce à Daniel qui évolue au fil des pages, découvrant un monde qu’il n’imaginait finalement pas. A ne voir qu’un seul côté des éléments, on oublie souvent qu’il y en a un deuxième, parfois aussi intéressant que le premier ou, tout au moins, différent. Madame Elia, la préceptrice de Daniel, est l’un des pivot du roman, le poussant à se poser des questions et à aller chercher des réponses, au-delà de sa zone de confort habituelle. Le roman nous pousse d’ailleurs à sortir de la nôtre en nous invitant à réfléchir à ce que les nouvelles technologies peuvent permettre de faire. Les Maisons de Reflets sont en quelque sorte une manière de chercher à défier la Mort et j’ai beaucoup aimé le parallèle avec les citations de début de chapitres qui renvoient aussi bien au folklore qu’à des histoires connues de tous.

J’ai trouvé qu’il était vraiment question de dualité dans cet ouvrage, choses qui m’a particulièrement plu. Qu’il s’agisse du monde extérieur en opposition avec l’intérieur de la maison, de Violette en double d’Esther, de la différence entre l’absence du père de Daniel et la présence virtuelle de sa mère, de la communication par lettres alors que la technologie est si présente, de la mort qui ne l’est plus tout à fait alors même que les reflets ne sont pourtant pas totalement la vie… L’histoire navigue entre ces oppositions et entraîne le lecteur à sa suite, l’invitant à réfléchir comme à se laisser porter par l’intrigue qui se dévoile peu à peu, ne rendant que plus avide d’en savoir plus sur le fin mot de l’histoire.

En bref un roman prenant qui propose une réflexion sur le deuil pleine de douceur et très actuelle. Un joli coup de cœur en ce début d’année !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Maison des reflets" est sorti 2017-02-02T00:00:00+01:00
background Layer 1 02 Février

Date de sortie

  • France : 2017-02-02 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 28
Commentaires 8
Extraits 1
Evaluations 11
Note globale 7.27 / 10

Évaluations