Livres
564 923
Membres
617 703

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La malédiction des dieux, Tome 5 : Douleur



Description ajoutée par Gkone 2020-12-09T21:25:18+01:00

Résumé

Découvrez la conclusion de cette saga sexy et drôle !

Willa Knight parviendra-t-elle à sauver les deux mondes ou causera-t-elle leur perte ?

Parfois, l’histoire nous ment. Minatsol et Topia ne font pas exception. Depuis la naissance de Topia, Staviti a dissimulé la vérité sur la Création derrière un tissu de mensonges, dans le seul et unique but de conserver son pouvoir, éliminant sans scrupules tous ceux qui se mettaient en travers de son chemin. Mais Willa et les Abcurse sont bien décidés à faire éclater la vérité au grand jour, à détricoter les mensonges de Staviti et à comprendre la véritable nature des deux mondes avant qu’il ne soit trop tard.

Seul problème : le moindre faux pas de leur part aura de terribles répercussions sur leur quête pour restaurer l’équilibre entre les mondes. Tous, vivants ou morts, devront alors payer le prix fort.

#HaremInversé #Humour #Sexy

Afficher en entier

Classement en biblio - 150 lecteurs

extrait

“It’s ready.” Coen’s breath brushed over the back of my neck, startling me up from my crouched position behind one of Pica’s meticulously maintained hedges. “What?” I squeaked, quickly taking a seat and folding my legs as I fanned my robe out casually around me. “What’s ready?” “Our house,” he replied, a brief smile hooking his mouth. “Are you seriously going to pretend you weren’t just spying on Dweller-Emmy and Neutral?” Damn straight. “I don’t know what you’re talking about, One.” He crouched down before me, one of his hands against the ground to my left, the other landing on my thigh as his eyes levelled with mine. The bright green of his irises seemed to morph into an emerald shade with the reflection of so many colourful plants around us. “What were they doing?” he asked casually, his face giving away none of the emotion that I was sure he was feeling: namely amusement at my expense. “Fighting.” I gave up trying to hide the fact that I had, indeed, been spying on my sister. Again. She and Cyrus fascinated me. “He’s been trying to ‘teach’ her how to be a goddess. I think she gets a little more wild with every single attempt he makes to tame her.” Coen chuckled, his lips pressing against mine suddenly. He pulled back too quickly, his eyes darkening as he gave me a narrow look. “That doesn’t surprise me at all,” he said darkly, squeezing my leg before switching his other hand to my other thigh and pulling me up easily from the ground. I quickly wound my arms around his neck to keep from falling backwards. We both turned to look over the hedge as he straightened to his full height. Emmy and Cyrus were only partially shielded by one of Pica’s gardens, their voices inaudible as they spoke lowly to each other. Coen shifted me closer, encouraging my legs to lock around his waist as he switched one of his arms below my butt to support me, the other wrapping around my back. I relaxed my hold, melting into him and laying my head against his as we watched. Emmy had just shoved Cyrus, who threw his hands into the air before grabbing her face and kissing her. After half a click, she shoved him again, shaking her head. When they turned away from each other, they were both smiling, though they were careful not to let the other see. I snorted and Coen took that as his cue to drag me away from the scene. I didn’t bother telling him that I could walk just fine on my own—he already knew that. He just wanted to carry me, and I wasn’t going to complain at being able to feel the warmth of his muscled body all along the front of mine. I covertly brushed my hands along his massive shoulders, a tiny sound of appreciation leaving my throat. He was a perfect specimen. All of them were. They each seemed to have been made from the same flawless mould. Specimens One-through-Five, but that was where the similarities ended. The Trickery Abil had used to give himself and Adeline their perfect children hadn’t been able to form their personalities or gifts, only the genetic transference of their features, builds, and general colouring. That made sense, since the Abcurses had been gifted to Adeline by Staviti and Staviti had already proven himself to be incapable of controlling the nature of his creations. Pica was a perfect example with her propensity to love everything but her complete inability to love Staviti in the way that he had designed her for. Each of my guys was far too rebellious for Staviti to have had a hand in their nature. Coen slowed, coming to a stop at the beginning of a forest. I blinked, twisting around to check that I was seeing things properly … but yes, an entire forest had appeared overnight on Pica’s platform. “Holy bullsen balls,” I croaked out. “This wasn’t here a sun-cycle ago.” “Crazy-pants has been working on it for the past five rotations,” Coen admitted with a chuckle. “Why am I not surprised that you didn’t even notice?”

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Que dire de cette saga si ce n'est que je viens de la dévorée en moins de 72h...et dire qu'au début le côté harem me faisait fuire... j'ai eu tort on est loin du style Anita Blake/Merry Gentry. Ici le sexe est très en arrière plan. L'intrigue, l'aventure et l'humour sont au RDV. Foncez.

Afficher en entier
Diamant

Ce dernier roman de la série est super sympa ! Je suis triste de dire au revoir à ces personnages mais la fin de l'histoire est juste, drôle et intéressante.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un bon tome final (même si je ressors un peu déçue du dénouement) pour cette série fantasy assez déjantée et pleines d'humour qui se démarque clairement des autres.

J'ai adoré suivre Willa et ses garçons à travers ces cinq tomes. J'ai particulièrement aimé l'univers et les personnages de cette série.

Afficher en entier
Lu aussi

Une fin bancale, mais ça n'étonnera personne vu comment toute la saga l'est.

La morale de l'histoire c'est il faut être bon avec tout le monde parce que sinon c'est pas gentil, et le meilleur futur pour une femme c'est de trouver un ou plusieurs mecs avec qui vivre une vie sexuelle débridée (avec un grand +++ pour les parties à plusieurs).

Spoiler(cliquez pour révéler)Il y a, entre plusieurs choses, un truc qui m'a agacé c'est comment elle parle mal avec Cyrus, alors qu'il l'a prinprincipalement aidée dans la moitié de son aventure, on ne lui pardonne pas ses actes. Mais Pica qui était vraiment timbrée, "ah mais c'était le chagrin d'une mère blablabla, son âme est pure. Je suis tellement heureuse pour elle".

Afficher en entier
Diamant

J'ai ADORÉ ! Les autrices finissent la série en beauté ! ( il est vrai que certains moments sont un peu expéditif mais ça m'a tout de même plu... les personnages, l'histoire... Alalala ON EN VEUT DAVANTAGE ! )

Spoiler(cliquez pour révéler)bon le plan sexe à 5 c'est limite limite. En tant que lectrice je me suis dit que ça faisait beaucoup trop de saucisse pour une seule personne mais bon c'est ce qui fait le charme de l'histoire :-)

Afficher en entier
Argent

Ce dernier tome a répondu à mes attentes sur cette saga et relevé le niveau du tome précédent que je n avais pas vraiment apprécié.

J ai adoré ce tome rempli d actions, de rebondissements et d humour. Quand on pense qu ils ont enfin réussi à résoudre les problèmes entre les Topia et Minatsol, les choses font que ce n est pas le cas et d autres imprévus commencent, on a ainsi une action de fin qui n est pas bâclée ou trop rapide.

Dans ce dernier tome Willa est beaucoup plus inquiète et beaucoup plus sérieuse même si elle garde son humour qu on apprécie tant.

J ai vraiment beaucoup aimé cette saga rafraichissante avec une protagoniste drôle et très touchante.

Afficher en entier
Diamant

Voilà je laisse cette série avec regret.

J ai adoré ce monde si atypique, cette dynamique relationnelle si particulière qui change des autres livres.

J aimerais en avoir d autre

Afficher en entier
Diamant

Une fin parfaite a mon goût

Gros coup de coeur pour les 6 héros que je trouve tous attachants à leurs manières (bonus pour Coen ... mon petit pref)

Un tome qui est à la hauteur des 4 autres et c’est avec regret que je quitte cette univers unique

Afficher en entier
Or

Hélas, pour moi, l'histoire a perdu de son intérêt au fil des tomes. Ce n'est pas mauvais, il y a du bon, mais pour un final au bout de cinq tomes, je m'attendais tout de même à autre chose. La confrontation avec Staviti est... inexistante en fait, ça paraissait si simple écrit comme ça. Bref, je ne vais pas épiloguer, j'ai trouvé ça un peu décevant. Il n'empêche que Willa a bien évolué au fil des tomes et ça, c'était appréciable.

Afficher en entier

http://www.unbrindelecture.com/2021/04/la-malediction-des-dieux-5-douleur-de.html

Un tome ultime avec beaucoup de révélations mais aussi un développement de Willa dans son rôle de déesse, ainsi que sur ses origines qui étaient inconnues jusqu’à présent. Un dénouement assez mouvementé mais avec beaucoup d’harmonie dans le groupe, ainsi que trahison et beaucoup d’émotions (surtout à la fin).

Afficher en entier
Or

Un sublime dernier tome pour achever une magnifique histoire. L’univers créé est tout simplement spectaculaire et divin. Un vrai petit bijoux. Les personnages sont tellement attachants et qu’est-ce que j’ai pu rire dans ce tome. C’est vraiment une série parfaite.

Afficher en entier
Bronze

De tous les tomes, c'est celui qui m'a le moins plu. Peut-être en attendais-je trop ?

Plusieurs points m'ont chagrinée:

- Je m'attendais quand même a une certaine confrontation avec entre Staviti et Willa, mais en fait ça dure une page et voilà c'est torché ! Rien, pas d'explication, pas d'envolé lyrique, ni même une toute petite bataille ou combat. Que dalle. Il n'y a même pas de confrontation ou d'explication avec Jakan ! Grosse déception pour moi.

- J'avais déjà reproché un point dans le tome précédent et j'espérais que ça s'améliore dans ce tome-ci, mais là aussi déception: les frères Abcurse ne sont encore là que pour faire figuration. Si dans les premiers tomes ils ont une identité bien à eux et un rôle dans l'histoire, depuis le tome précédent ils ne jouent plus aucun rôle dans la quête de Willa, de Topia et Minatsol. Ils avaient un vrai potentiel avec leur pouvoir. Surtout que les auteures nous rabâchent sans relâche, qu'ils sont spéciaux parmi les autres Dieux, plus forts et mis à part pour coucher avec Willa, ils ne servent à rien d'autre. Je suis très déçue du traitement des ces personnages par les auteures.

Sinon, si je résume l'entièreté de cette série: un très bon début, avec un univers original, beaucoup d'humour, mais les deux derniers bien en dessous des autres.

C'était mon premier "harem inversé", et si j'appréhendais ma lecture, au final j'ai trouvé que ça s'intégrait parfaitement bien dans l'histoire. Je retenterais l'expérience si à l'avenir d'autres "harem inversé" sortaient.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La malédiction des dieux, Tome 5 : Douleur" est sorti 2021-04-26T04:44:57+02:00
background Layer 1 26 Avril

Dates de sortie

La malédiction des dieux, Tome 5 : Douleur

  • France : 2021-04-26 (Français)
  • USA : 2018-11-14 (English)

Activité récente

Djalalu l'ajoute dans sa biblio or
2021-09-17T01:06:50+02:00
misty35 l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-20T14:22:40+02:00
Zarhia l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-16T00:24:24+02:00
cocopia l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-20T08:25:49+02:00
eillie l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-06T02:36:41+02:00

Titres alternatifs

  • Pain (Curse of the Gods #5) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 150
Commentaires 20
extraits 6
Evaluations 55
Note globale 8.22 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode