Livres
464 042
Membres
424 132

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Mémoire des Pierres



Description ajoutée par juliendu08000 2011-08-03T16:51:36+02:00

Résumé

Hélénos, jeune prince de Troie, fait ses premières armes pour combattre les Grecs venus envahir l'Iliade. Formé aux joutes viriles par son frère Hector, puis par Enée, fils d'Aphrodite, il est prêt aux corps à corps avec l'ennemi. Pyrrhus, fils d'Achille, sera le premier adversaire qu'il devra affronter.

Les dieux de l'Olympe veulent la perte de Troie et se servent de la beauté d'Hélénos pour le succès de leurs sombres desseins. Ainsi, l'amour plus que la mort sera le destin des deux belligérants.

Frère jumeau de la pythie Cassandre, Hélénos perçoit le jeu des intrigues des enfants de Zeus. Mais les voix qu'il entend descendent-elles du ciel ou d'un lointain futur révélé par Allen qui le réincarne aujourd'hui ?

Hélénos et Pyrrhus, héros de l'Iliade, font revivre la formidable saga d'Homère à travers des combats épiques et des passions brûlantes, dans le sang et le feu, l'amour et la haine.

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par juliendu08000 2011-08-03T16:52:16+02:00

Vertige

Le temps est au gris. À diverses reprises, une bruine collante a brouillé mon pare-brise. Je suis un peu déçu. Ce paysage, que je n'avais imaginé autrement qu'enchanteur sous le soleil, se pare de tristesse tout au long de la route. La végétation est rare et la rocaille, partout présente, s'habille de teintes mouillées. Nous sommes pourtant en avril. Le printemps n'est pas au rendez-vous sur la côte anatolienne. De temps à autre, une percée entre les collines me livre une vue sur une Méditerranée qui a oublié d'être bleue et préfère prendre des couleurs d'océan.

J'ai quitté Çanakkale assez tôt ce matin, après une nuit d'étape à l'hôtel. J'avais rempli ma fiche au nom d'Allen Carvenier, ressortissant français, né le 25 août 1970 à Paris, y demeurant, 16 rue Brochant. Allen ! Pourquoi donc mes parents m'avaient-ils affublé d'un prénom pareil ? Il avait une connotation étrangère et jamais, en vingt-six ans d'existence, je n'avais rencontré mon homonyme. La seule explication qu'ils m'avaient donnée était qu'ils avaient souhaité avoir une petite fille du nom d'Hélène et que, pour le garçon qui était né, ce qui s'en rapprochait le plus était Allen, choix de leur imagination.

Fatigué par les quatre cents kilomètres parcourus depuis Istanbul, j'ai sombré rapidement dans le sommeil. Au matin, ragaillardi après toilette et petit déjeuner, je suis allé une dernière fois sur le balcon de ma chambre. Il fallait que je m'emplisse encore le regard de ce panorama inoubliable. Face à moi, les Dardanelles, étroit bras de mer, gigantesque coup d'épée dans la croûte terrestre qui sépare, de quelques kilomètres à peine, l'Asie de l'Europe. L'Europe, justement, c'était cette mince ligne mauve, servant d'horizon, à l'autre bout du détroit ; et moi, sur cette rive, j'étais sur un autre continent : l'Asie ! Je me suis attardé de longues minutes, dans l'air frais et triste du matin, pour tenter de graver dans ma mémoire ce paysage unique au monde.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Fantasyae 2012-08-23T13:06:00+02:00
Bronze

J'ai découvert ce roman par l'intermédiaire du blog de Christelle et le résumé ainsi que la chronique positive m'ont donné envie de le lire. Du coup, lorsque l'occasion s'est présentée, je n'ai pas hésité.

Allen est un jeune homme en voyage en Turquie. Son rêve est de découvrir la tristement célèbre ville de Troie qui fut entièrement détruite par l'armée Grecque au terme d'un siège de dix ans. Cependant, sur place, il fera l'objet d'une étrange expérience et se retrouvera projeté trois mille ans auparavant, à l'aube des dernières heures de la cité.

Là, il découvrira l'amour, le vrai, l'unique, la passion, mais aussi la haine, la peur et l'horreur de la guerre et de la mort...

Autant dire que j'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. L'auteur prend son temps pour planter le décors et les personnages. Ainsi on fait la connaissance d'Hélénos, jeune Troyen et énième fils du roi Priam. Hélénos est un jeune homme à l'aube de sa vie. Du haut de ses seize ans, il n'a jamais connu que la ville assiégée, mais cela ne l'empêche pas de mener une vie digne d'un prince de Troie.

Beau garçon, tout lui réussit et les prétendants ne manquent pas. C'est ainsi que l'on suit l'initiation d'Hélénos aux plaisirs de l'amour entre les bras de ses amants (on est dans un roman yaoi, ne l'oubliez pas !). J'ai trouvé cette partie assez longue et répétitive, car entre deux scènes de sexe plutôt bien détaillées, l'action reste tout de même à désirer. De plus, la niaiserie et l'overdose de glucose de certains dialogues ont vraiment refroidi mon enthousiasme déjà vascillant.

Mais heureusement, dans la seconde moitié du livre, l'écoeurant romantisme est mis de côté en faveur de l'action. Enfin ! Le destin d'Hélénos bascule le jour où, en revenant d'une mission de ravitaillement en dehors de la ville, il rencontre Pyrrhus. Entre eux, c'est l'amour au premier regard, ou presque... Mais Pyrrhus est Grec... Manipulés par les dieux, les deux jeunes hommes devront faire face à leur destin...

Si j'ai eu beaucoup de mal avec la première partie, celle-ci m'a littéralement clouée au livre.

L'auteur retrace les évênements historiques avec précision. Sa plume est fluide et légère et bientôt, le lecteur se retrouve transporté en plein champ de bataille, le coeur battant d'appréhension pour nos deux tourtereaux.

Ainsi, on assiste à la fin d'Hector et d'Achille avec une certaine émotion. De plus, à l'impuissance d'Hélénos et Pyrrhus, s'ajoutent également leurs sentiments et leurs émotions. Bien que leur amour soit toujours aussi profond, ils se retrouvent à faire face au sentiment de culpabilité, à la peur et à l'angoisse qui les assaillent, à savoir si l'autre sortira indemne des combats qu'ils mènent chacun de leur côté.

Malgré un début assez hésitant, ce livre s'avère malgré tout une relativement bonne découverte, la fin rattrapant un début plutôt mal commencé. Un livre qui fait passer un bon moment de lecture tout en revisitant d'un point de vue fictif la chute de Troie.

Afficher en entier

Date de sortie

La Mémoire des Pierres

  • France : 2015-03-20 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 8.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode