Livres
370 762
Comms
1 286 195
Membres
250 413

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Menace

5 notes | 5 commentaires | 10 extraits


Description ajoutée par x-Key 2017-02-06T18:03:52+01:00

Résumé

"Tu vas mourir à Noël."

Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, elle n'en croit pas sa chance. Loin de Londres et des années de vache maigre, elle découvre les joies de la vie de famille auprès de l'affectueux petit garçon de son mari, Jamie. Au coeur des Cornouailles, dans un manoir surplombant les déchirures de la côte et l'Océan impétueux, elle joue déjà à la châtelaine.

Mais le conte de fées se ternit vite : le souvenir de Nina, la première épouse de David, disparue deux ans auparavant, hante encore les couloirs de cette demeure séculaire. Et peu à peu son petit Jamie adopte vis-à-vis de Rachel un comportement inquiétant, prophétisant l'avenir et niant certaines réalités.Qu'est-il arrivé à Nina ? Que cache le sourire du séduisant avocat ? Et Rachel, que vient-elle faire dans cette histoire ? Tandis que la suspicion commence à ronger le jeune couple, Jamie prédit à Rachel qu'elle mourra à Noël...

Dans un huis clos glaçant où les éléments se déchaînent, l'auteur du best-seller Le Doute revient avec un nouveau supplice psychologique qui capture le lecteur à la croisée du Rebecca de Daphné Du Maurier et du Sixième Sens de M. Night Shyamalan pour ne le délivrer qu'à la toute dernière page.

(Source : Presses de la cité)

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

Or
2 lecteurs
PAL
6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2017-04-17T00:39:17+02:00

Le dessin gît dans l’herbe, tombé de ma main. Je suis réveillée, et surprise d’avoir dormi. J’ai dû m’assoupir dans la chaleur lénifiante du soleil. En regardant autour de moi, je constate que rien n’a changé. Les ombres se sont juste allongées. C’est toujours une belle journée, le soleil brille encore.

Je dors beaucoup à Carnhallow – et d’un sommeil réparateur. Comme si je voulais rattraper vingt-cinq années passées sous le joug du réveille-matin. Parfois, je me sens si oisive que ma culpabilité latente revient à la charge, avec un léger sentiment de solitude.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par kaliscrap 2017-05-14T09:56:54+02:00
Pas apprécié

J'avais adoré le DOUTE et je trépignai pour lire celui ci .. Mais pfiiou je peux le dire : une vraie DECEPTION :(

POurtant dès le début tout s’enchaîne, le lecteur est pris dans le roman mais vite l'histoire s'emmêle ... et ce livre devient lent, monotone, on tourne trop en rond sans vraiment savoir ou l'histoire va nous mener. Fantastique? psychose on ne sait plus ... et la fin est pour moi bâclée .. bref je m'attendais vraiment à autre chose ....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilith86 2017-04-26T16:58:01+02:00
Lu aussi

J'ai trouvée cette histoire vraiment tirée par les cheveux.

Le postulat de base me plaisait beaucoup, mais je ne me suis pas attachée aux personnages et je n'ai pas frissonnée une seule seconde. Dommage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Med7sofiane 2017-04-19T01:49:34+02:00
Lu aussi

Une histoire bien ficelée mais plus on avance dans le récit plus elle perd de l’ampleur.

Tout commence comme un vrai conte romantique. En lisant le premier chapitre on penserait lire de ces Harlequins : une magnifique jeune femme « Rachel » dont la vie n’a pas été douce avec elle mais qui décide de lui sourire (enfin) quand David, un jeune papa veuf et surtout « très » riche s’est incrusté dans sa vie et décide de l’épouser.

Vous voyez un peu le tableau ? Une jeune et heureuse famille vivant dans un immense manoir en Angleterre et dont l’avenir ne peut être que plus heureux. Mais pour Rachel tout devient un cauchemar un soir où son beau-fils lui annonce : » Tu vas mourir à Noël. » Et c’est là que l’histoire devient intéressante. Plus on avance dans les chapitres plus l’angoisse augmente et la réponse à notre grande question « Va-t-elle mourir ? » ne sera révélée qu’au dernier chapitre.

L’intrigue est là, le suspense est là mais la lenteur des rebondissements l’a tué. Je ne suis pas en train de dire que je n’ai pas aimé ce livre mais j’en sors avec une légère déception, dommage. En particulier par la fin. J’avais l’impression d’avoir manqué quelque chose, je me disais : Une histoire avec de tels ingrédients ne peut avoir une fin pareille !

Peut-être que vous n’allez pas être d’accord avec moi et j’aimerai beaucoup avoir votre avis. Je vous invite à le lire.

Un commentaire pour l’auteur maintenant : j’ai trouvé sa plume saisissante et facile à lire. Il a su piquer ma curiosité dès le début. J’ai beaucoup apprécié l’alternance des chapitres, l’auteur qui prend le « rôle » d’un narrateur de l’histoire pour se glisser après dans la peau du personnage et continuer d’écrire à la première personne. C’est l’un des points forts de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-04-18T13:58:49+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/04/17/la-menace-s-k-tremayne/

Parce que je venais de lire La fille d’avant et que j’étais plutôt emballée, Johanna du blog Popcorn and Gibberish m’a conseillé de lire La menace de S.K. Tremayne et globalement, les conseils de Johanna m’ont toujours permis de découvrir de chouettes romans (sauf Il est de retour, mais bon, ça arrive).

La menace me promettait un huis clos glaçant, un supplice psychologique, mélange de Rebecca de Daphne du Maurier et de Sixième sens de Night Shyamalan. Bien que je n’ai pas encore lu Rebecca (ce que je vais essayer de faire prochainement) je me suis dit que cette lecture avait tout pour me plaire : angoisse, mystère, revenants ou folie… Ça me semblait donc plutôt parfait.

Maintenant que j’ai terminé La menace, je suis assez ennuyée. En effet, j’ai bien aimé ; tous les ingrédients étaient réunis pour que je passe un bon moment. Et pourtant je ne suis pas complètement satisfaite. Comme quand on a tout pour faire une vinaigrette et que pourtant, ça ne se mélange pas bien. Là, c’est pareil, mais je ne sais pas trop à quoi ça tient, parce que j’ai quand même bien flippé à certains moments et que j’ai aimé l’ambiance angoissante de cette maison qui semble vivante.

S. K. Tremayne est l’auteur du Doute, apparemment un best-seller, mais dont je n’ai pas entendu parler (je ne passe pas mon temps dans les librairies, hélas, et il arrive que je passe complètement à côté d’un livre dont tout le monde parle). S. K. Tremayne est un pseudonyme, celui du romancier et journaliste britannique Sean Thomas (qui publie aussi sous le nom de Tom Knox, au cas où. Non, mais c’est vrai, avec ces auteurs qui écrivent sous plusieurs identités, on ne sait plus où on en est et vous auriez déjà pu avoir eu un de ses livres entre les mains sans le savoir…).

Je pense que si vous aimez vous faire peur, ce livre pourrait vous plaire. Moi, je vais ajouter un autre livre à ma wish liste : Le doute, afin de me faire un autre avis sur cet auteur. Parce que pour l’instant, je ne suis pas entièrement convaincue.

Je n’en reviens pas : je termine un bouquin, qui sort de ma PAL donc et voilà que je rajoute deux autres romans à ma liste d’envies. Je comprends mieux mon problème de PAL

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melichat 2017-04-12T12:34:05+02:00
Bronze

J'ai adoré le style d'ecriture de l'auteur, j'ai été fasciné dès le premier chapitre et je n'ai pas pu le lacher avant de l'avoir terminé. Le problème parcontre c'est la fin trop précipité, l'histoire s'enlignait pour quelque chose et tout d'un coup paff! Grande déception sur ce point. Mais quand même un auteur a découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2017-04-03T19:14:22+02:00
Diamant

Ce roman m’a vraiment bouleversée. Tout au long de l’histoire on suit la vie de cette famille recomposée. Une situation que beaucoup d’enfants mais aussi de couples vivent à une époque où les divorces et les deuils d’un des deux parents sont assez courants malheureusement.

Ce roman peut donc toucher toutes les personnes dans ce cas qui pourront très facilement se mettre dans la peau des personnages.

Si je ne suis pas du tout dans le cas de cette famille, je n’ai pas d’enfants ni de conjoint qui m’a quittée j’ai tout de même beaucoup apprécié cette histoire et j’ai même été bouleversée lorsque l’auteur nous dévoile la fin.

Les personnages sont humains, sensibles et peuvent être notre famille, nos amis ou nos voisins. S.K. Tremayne nous fait facilement partager le quotidien de cette famille. Ce que j’ai trouvé original c’est que l’auteur organise ses chapitres en jour mais il nous présente les choses pour aller à un certain événement qui va tout changer. Ce qui m’a un peu déçue c’est que j’aurais apprécié avoir d’autres jours, et que le roman dure donc plus longtemps. J’aurais par exemple bien voulu qu’à l’approche de cette date l’auteur nous dévoile tout ce qui se passe jour après jour. Et ce n’est malheureusement pas le cas…

Les descriptions ne sont présentes que lorsque c’est nécessaire. Il n’y en a ni trop ni pas assez. L’auteur arrive vraiment à trouver le juste équilibre. Je suis arrivée à m’imaginer le physique des personnages mais aussi et surtout leurs sentiments, ce qui est essentiel pour moi. Concernant les lieux, après avoir lu ce roman j’ai juste envie d’aller sur place et de découvrir cette région ! L’auteur nous fait vraiment découvrir ces endroits à travers ces mots. Il nous précise par contre qu’un lieu du roman n’existe pas mais qu’il s’en est inspiré d’un autre. J’ai apprécié son honnêteté.

Les idées sont intéressantes mais ce que j’ai vraiment aimé c’est que S.K. Tremayne ne cherche pas à en rajouter et ne crée pas des situations irréalistes. Au final on pourrait très bien être cette femme qui doit avancer malgré les épreuves qu’elle a vécues et qu’elle vit encore. Tous les personnages sont mis en avant. L’auteur leur donne un rôle important à chacun et n’en oublie aucun.

La fin m’a bouleversée, je ne m’attendais pas à ces révélations. On se doute qu’il y a des secrets mais lorsque l’auteur nous les dévoile je n’avais pas imaginé ce genre de retournements de situation.

En résumé, si le premier roman de l’auteur « Le doute » vous a surpris, alors vous n’avez encore rien vu et je vous conseille vivement celui-là !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0295

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2017-03-25T11:04:55+01:00
Or

Un début qui ressemble à une histoire de princesse digne de Disney, le tout planté dans un décor un peu sauvage, balayé par les vents, un lieu inquiétant au passé sombre. Un endroit marqué par les tragédies. Rachel et David ont tous deux un passé lourd à porter, un passé qui va les rattraper, là, en Cornouailles, et on se demande comment leur couple va tenir le coup face à cette terrible tempête qui va s’abattre sur eux et le manoir de Carnhallow.

Ce thriller malmène le lecteur tout autant que ses personnages. On se laisse prendre à cette atmosphère qui devient de plus en plus oppressante, ballotté entre mensonge et réalité, entre secrets et révélations, entre folie et pleine conscience. Et ce lieu! Il semble avoir une influence sur ses habitants, ajoutant une touche de gothique à ce thriller psychologique addictif. S.K. Tremayne joue avec nos nerfs, en nous rappelant régulièrement qu’un compte à rebours est lancé jusqu’au jour de Noël, moment où doit mourir Rachel, nous plongeant tout autant qu’elle dans une sorte de paranoïa. Comment et pourquoi doit-elle mourir? Qui veut la tuer? L’auteur nous lance sur de fausses pistes, nous faisant des révélations parfois trompeuses et il est difficile de démêler le vrai du faux.

J’ai lu le doute, précédent roman publié sous ce pseudo et que j’avais beaucoup aimé, et j’ai retrouvé ici cette sensation angoissante, oppressante du huis-clos avec un certain plaisir. L’intrigue rend le lecteur accro du début à la fin du récit, l’auteur capte l’attention du lecteur avec brio, le rendant tel un lapin pris dans la lumière des phares d’une voiture, tétanisé, incapable de s’échapper, le plaçant dans une attente éprouvante du dénouement dont il est impossible de se détacher tant la fascination est grande malgré tout. Je ne connais pas Rebecca de Daphne du Maurier, dont il est fait mention dans la présentation de l’éditeur, mais j’ai bien l’intention de combler cette lacune. Car si ce titre s’en inspire, j’imagine que Rebecca est grandiose!

Si le tout fonctionne à merveille, il faut avouer que le dénouement peut paraître un peu gros à avaler, même si cela reste possible, puisque comme chacun sait, le monde est petit!

Un thriller psychologique angoissant, éprouvant, tout autant que fascinant, malgré la révélation finale qui peut sembler tirée par les cheveux à certains.

https://deslivresdesfilsetunpeudefarine.wordpress.com/2017/03/25/la-menace-s-k-tremayne/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dadotiste 2017-03-16T12:06:15+01:00
Bronze

Un très bon thriller mais tout comme dans « Le doute », même s'il y du mieux, la psychologie des personnages est trop présente dans le roman pour pouvoir être presque absente dans le dernier chapitre.

Rachel a épousé le brillant avocat David Kerthen. Tout semble lui sourire. Mais sur la maison, plane une menace, un doute sur l'évènement qui a emporté Nina, la première femme de David. Son fils, Jamie reste traumatisé. Il sent la présence de sa mère, refuse de croire à sa mort et profère de troublantes prophétie à l'encontre de Rachel. Au premier abord, cela semble juste être un gamin traumatisé. Mais s'il disait vrai ? Si il avait raison.

Rachel finit par douter et le lecteur aussi.

Que s'est-il vraiment passé le soir de la mort de Nina ?

C'est angoissant, c'est prenant et c'est plutôt bien mené. Je n'ai pas pu le lâcher.

Le seul point négatif est pour moi la fin qui, comme dans le doute n'est pas assez explicite. La résolution de l'intrigue tombe puis nous retrouvons les personnages un an et demi plus tard. J'aurais aimé plus de détails sur les jours ayant suivi Noël. Cela manque beaucoup et c'est vraiment dommage car cela donne un impression de fin bâclée. Avec une fin digne de ce nom, ce thriller aurait vraiment été très bon.

En conclusion, je recommande mais je reste certaine que l'auteur peut mieux faire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goewin 2017-03-05T23:43:12+01:00
Diamant

Un thriller éprouvant et fascinant que je n’ai pu lâcher qu’une fois la dernière page tournée !

Tout commence un peu comme un conte de fées. Rachel a tout quitté pour suivre son riche et beau mari, David Kerthen, au fin fond de la Cornouailles. Finies les fins de mois difficiles et les activités sans intérêt ! Elle est désormais l’heureuse résidente d’un manoir magnifique, Carnhallow, au riche passé historique dont elle doit poursuivre la restauration et la belle-mère d’un petit garçon de 8 ans absolument adorable : Jamie. La mère de son époux, Juliet, habite avec eux dans une aile indépendante, elle souffre d’un début d’Alzheimer mais elles entretiennent d’excellents rapports. David est avocat et pour son travail, il réside toute la semaine à Londres et rejoint sa famille tous les vendredis soir pour passer le week-end en leur compagnie.

Les Kerthen ont bâti leur fortune sur l’extraction de cuivre et d’étain, découvrant des gisements là où d’autres avaient fait faillite ce qui leur valut la réputation de posséder un don de double-vue et le surnom d’« êtres de feu ». Leurs richesses ont été amassées sur le dos des mineurs et de leurs enfants dont la vie était tout-à-fait sinistre. Le manoir de Carnhallow a été construit sur les ruines d’un ancien monastère, au-dessus des mines creusées sous la mer à une centaine de mètres de profondeur.

Au fur et à mesure que les jours passent, l’atmosphère se fait de plus en plus lourde à Carnhallow. Les mines de Cornouailles, le manoir de Carnhallow sont des personnages à part entière dans « La Menace » et S. K. Tremayne a su magnifiquement utiliser l’histoire des mines pour forger un climat angoissant. Petit à petit Rachel perd pied. Nina, la première femme de David, est morte dans des circonstances dramatiques. Mais est-elle vraiment morte ? Jamie dit l’avoir vue, lui avoir parlé. Problèmes d’un enfant trop sensible qui ne se remet pas de la mort de sa mère ? Ou au contraire a-t-il hérité du don de double-vue des Kerthen ? Pire encore, il semble faire des rêves prémonitoires et ne vient-il pas de lui apprendre qu’elle doit mourir à Noël ? Nina hante-t-elle les couloirs de Carnhallow ? Et quelle vérité cache David ? A-t-il assassiné son épouse ? S’est-elle suicidée ? Ou s’agit-il vraiment d’un accident ? Les bruits qu’entend Rachel dans le manoir, le parfum de Nina qu’elle reconnaît dans les couloirs, réalité ou folie ?

S. K. Tremayne joue avec nos nerfs et nous manipule de manière diabolique. Petit à petit, tout comme David, j’en suis venue à douter de la santé mentale de Rachel, mais également à soupçonner David du pire. J’ai eu l’impression de sombrer dans la folie ambiante, ne sachant plus à quoi me rattacher ni ce que je devais considérer comme réel. Jusqu’à la fin, totalement hallucinante.

L’auteur a une écriture fluide et il sait la mettre au service d’une atmosphère lourde, obsédante. Il exploite les failles de ses personnages avec une absolue maîtrise et il nous fait plonger avec eux. Bien que l’histoire soit différente, impossible de ne pas penser à Rebecca de Daphné du Maurier.

Au final, un magnifique thriller hypnotique et angoissant !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Menace" est sorti 2017-03-02T00:00:00+01:00
background Layer 1 02 Mars

Date de sortie

  • France : 2017-03-02 (Français)

Activité récente

Virginy l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-25T11:04:16+01:00

Les chiffres

Lecteurs 11
Commentaires 5
Extraits 10
Evaluations 5
Note globale 8 / 10

Évaluations