Livres
466 651
Membres
430 869

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Menace



Description ajoutée par x-Key 2017-02-06T18:03:52+01:00

Résumé

"Tu vas mourir à Noël."

Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, elle n'en croit pas sa chance. Loin de Londres et des années de vache maigre, elle découvre les joies de la vie de famille auprès de l'affectueux petit garçon de son mari, Jamie. Au coeur des Cornouailles, dans un manoir surplombant les déchirures de la côte et l'Océan impétueux, elle joue déjà à la châtelaine.

Mais le conte de fées se ternit vite : le souvenir de Nina, la première épouse de David, disparue deux ans auparavant, hante encore les couloirs de cette demeure séculaire. Et peu à peu son petit Jamie adopte vis-à-vis de Rachel un comportement inquiétant, prophétisant l'avenir et niant certaines réalités.Qu'est-il arrivé à Nina ? Que cache le sourire du séduisant avocat ? Et Rachel, que vient-elle faire dans cette histoire ? Tandis que la suspicion commence à ronger le jeune couple, Jamie prédit à Rachel qu'elle mourra à Noël...

Dans un huis clos glaçant où les éléments se déchaînent, l'auteur du best-seller Le Doute revient avec un nouveau supplice psychologique qui capture le lecteur à la croisée du Rebecca de Daphné Du Maurier et du Sixième Sens de M. Night Shyamalan pour ne le délivrer qu'à la toute dernière page.

(Source : Presses de la cité)

Afficher en entier

Classement en biblio - 52 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2017-04-17T00:39:17+02:00

Le dessin gît dans l’herbe, tombé de ma main. Je suis réveillée, et surprise d’avoir dormi. J’ai dû m’assoupir dans la chaleur lénifiante du soleil. En regardant autour de moi, je constate que rien n’a changé. Les ombres se sont juste allongées. C’est toujours une belle journée, le soleil brille encore.

Je dors beaucoup à Carnhallow – et d’un sommeil réparateur. Comme si je voulais rattraper vingt-cinq années passées sous le joug du réveille-matin. Parfois, je me sens si oisive que ma culpabilité latente revient à la charge, avec un léger sentiment de solitude.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par CatherineP6 2019-08-14T23:38:23+02:00
Or

La jeune fille pauvre et maltraitée rencontre un homme riche et beau, l'epouse, et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. C'est ainsi que se terminent les contes de fées, et c'est ainsi que commence cette histoire qui va rapidement tourner en conte d'horreur... On retrouve les ingrédients du roman précédent du même auteur : le huis clos conjugal, l'enfant à la santé mentale fragile, le doute qui confine à la folie, une histoire qui flirte avec le surnaturel. Et, comme dans Le doute, le suspense est bien mené, jusqu'aux toutes dernières pages, rendant la lecture addictive. Nuits blanches assurées !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Annie62 2019-05-15T18:23:38+02:00
Argent

le premier tiers long à lire ensuite l'intrigue est installé, on a envie de savoir le fin mots de l'histoire. Histoire bien ficelée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kmi-Jade 2019-03-09T16:31:29+01:00
Bronze

Une histoire souvent traitée par les écrivains et qui malheureusement ne m'a pas emballée… J'ai trouvé l'histoire assez ennuyante, pour ma part il n'y avait pas assez de suspense et je n'ai pas eu peur; et des passages qui auraient pu être raccourcis. Néanmoins, on s'imagine très bien les lieux car il y a beaucoup de descriptions de paysages et les personnages sont tout de même attachants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auralice 2018-10-28T21:58:23+01:00
Argent

Un thriller qui nous fait douter de page en page !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Totopinette 2018-06-13T15:48:13+02:00
Or

En lisant le résumé de ce roman, on se dit que ça va être une histoire vue et revue. Le mari, un grand psychopathe, se marie avec une femme qui est le portrait crachée de sa femme morte. Une mort tout à fait mystérieuse. Bref, rien de nouveau sous le soleil. Et, c’est là qu’on se trompe ! L’intrigue est tortueuse à souhait, on croit avoir compris et puis, non. L’auteur est un maître du suspens !

On peut toutefois lui reprocher ses longues descriptions. Tellement longues qu’on lâche le fil de l’histoire. C’est ennuyant. Et déstabilisant tant c’est sombre et lugubre. Au départ, on hésiterait presque à ne pas continuer cette lecture. Mais heureusement, on s’accroche !

Dès le départ, Rachel apparaît comme un femme vénale. Elle a épousé un riche veuf et se retrouve propulser dans une immense demeure en targuant ces amies londoniennes de n’être que des pauvrettes. Elle ne comprend pas que Jamie n’ait pas envie qu’une nouvelle femme vienne remplacer sa mère. Elle semble particulièrement égoïste, ne voyant que son petit malheur.

Puis David, nous paraît suspect. Il cache des informations sur la mort de son épouse et fait promettre des choses secrètes à son fils. De nombreux faux-indices sont posés, ici et là, afin de nous laisser croire à sa culpabilité. Comme la dispute qu’il a eu avec son épouse avant sa mort ou ces armoires où il est inscrit STILL ou encore cette sensation que Nina dilapidait la fortune familiale (comme son propre père) dans des œuvres d’art. Cet homme, décrit comme l’homme parfait au début du récit, nous apparaît finalement comme un monstre.

Dommage que la légende autour de l’illustre famille n’est pas particulièrement trépidante. Elle n’apparaît jamais comme une réponse aux troubles de Jamie. Non, car on l’a oublié depuis que Juliet l’a énoncé. Jamie est une énigme. Aussi effrayant qu’attachant.

L’ambiance sombre qu’a entretenu l’auteur est donc très bien menée. S’imaginer être en compagnie de Jamie dans une demeure de miniers où des centaines de mineurs sont morts et où la maîtresse de maison est morte, ça suffit à nous faire frissonner. Même en tant que lecteur on ne sait plus s’il s’agit de revenants ou de simples hasards. Très troublant !

Bien que ce roman ne tienne pas de la grande littérature, on ne peut enlever son talent à l’auteur. Ce roman était pour moi digne d’un roman d’épouvante de Stephen King.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par winnies89 2018-04-20T16:46:07+02:00
Diamant

En bref, j’ai beaucoup aimé cette lecture. Il est rare qu’un livre me fasse peur. Mais je dois avouer qu’ici, le livre est tellement visuel, et j’étais totalement immergé dans l’histoire que j’aurais presque entendu une porte claquer à Carnhallow … et puis l’auteur sème le doute, brouille les pistes jusqu’à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaliscrap 2017-05-14T09:56:54+02:00
Pas apprécié

J'avais adoré le DOUTE et je trépignai pour lire celui ci .. Mais pfiiou je peux le dire : une vraie DECEPTION :(

POurtant dès le début tout s’enchaîne, le lecteur est pris dans le roman mais vite l'histoire s'emmêle ... et ce livre devient lent, monotone, on tourne trop en rond sans vraiment savoir ou l'histoire va nous mener. Fantastique? psychose on ne sait plus ... et la fin est pour moi bâclée .. bref je m'attendais vraiment à autre chose ....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilith86 2017-04-26T16:58:01+02:00
Lu aussi

J'ai trouvée cette histoire vraiment tirée par les cheveux.

Le postulat de base me plaisait beaucoup, mais je ne me suis pas attachée aux personnages et je n'ai pas frissonnée une seule seconde. Dommage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Med7sofiane 2017-04-19T01:49:34+02:00
Lu aussi

Une histoire bien ficelée mais plus on avance dans le récit plus elle perd de l’ampleur.

Tout commence comme un vrai conte romantique. En lisant le premier chapitre on penserait lire de ces Harlequins : une magnifique jeune femme « Rachel » dont la vie n’a pas été douce avec elle mais qui décide de lui sourire (enfin) quand David, un jeune papa veuf et surtout « très » riche s’est incrusté dans sa vie et décide de l’épouser.

Vous voyez un peu le tableau ? Une jeune et heureuse famille vivant dans un immense manoir en Angleterre et dont l’avenir ne peut être que plus heureux. Mais pour Rachel tout devient un cauchemar un soir où son beau-fils lui annonce : » Tu vas mourir à Noël. » Et c’est là que l’histoire devient intéressante. Plus on avance dans les chapitres plus l’angoisse augmente et la réponse à notre grande question « Va-t-elle mourir ? » ne sera révélée qu’au dernier chapitre.

L’intrigue est là, le suspense est là mais la lenteur des rebondissements l’a tué. Je ne suis pas en train de dire que je n’ai pas aimé ce livre mais j’en sors avec une légère déception, dommage. En particulier par la fin. J’avais l’impression d’avoir manqué quelque chose, je me disais : Une histoire avec de tels ingrédients ne peut avoir une fin pareille !

Peut-être que vous n’allez pas être d’accord avec moi et j’aimerai beaucoup avoir votre avis. Je vous invite à le lire.

Un commentaire pour l’auteur maintenant : j’ai trouvé sa plume saisissante et facile à lire. Il a su piquer ma curiosité dès le début. J’ai beaucoup apprécié l’alternance des chapitres, l’auteur qui prend le « rôle » d’un narrateur de l’histoire pour se glisser après dans la peau du personnage et continuer d’écrire à la première personne. C’est l’un des points forts de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-04-18T13:58:49+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/04/17/la-menace-s-k-tremayne/

Parce que je venais de lire La fille d’avant et que j’étais plutôt emballée, Johanna du blog Popcorn and Gibberish m’a conseillé de lire La menace de S.K. Tremayne et globalement, les conseils de Johanna m’ont toujours permis de découvrir de chouettes romans (sauf Il est de retour, mais bon, ça arrive).

La menace me promettait un huis clos glaçant, un supplice psychologique, mélange de Rebecca de Daphne du Maurier et de Sixième sens de Night Shyamalan. Bien que je n’ai pas encore lu Rebecca (ce que je vais essayer de faire prochainement) je me suis dit que cette lecture avait tout pour me plaire : angoisse, mystère, revenants ou folie… Ça me semblait donc plutôt parfait.

Maintenant que j’ai terminé La menace, je suis assez ennuyée. En effet, j’ai bien aimé ; tous les ingrédients étaient réunis pour que je passe un bon moment. Et pourtant je ne suis pas complètement satisfaite. Comme quand on a tout pour faire une vinaigrette et que pourtant, ça ne se mélange pas bien. Là, c’est pareil, mais je ne sais pas trop à quoi ça tient, parce que j’ai quand même bien flippé à certains moments et que j’ai aimé l’ambiance angoissante de cette maison qui semble vivante.

S. K. Tremayne est l’auteur du Doute, apparemment un best-seller, mais dont je n’ai pas entendu parler (je ne passe pas mon temps dans les librairies, hélas, et il arrive que je passe complètement à côté d’un livre dont tout le monde parle). S. K. Tremayne est un pseudonyme, celui du romancier et journaliste britannique Sean Thomas (qui publie aussi sous le nom de Tom Knox, au cas où. Non, mais c’est vrai, avec ces auteurs qui écrivent sous plusieurs identités, on ne sait plus où on en est et vous auriez déjà pu avoir eu un de ses livres entre les mains sans le savoir…).

Je pense que si vous aimez vous faire peur, ce livre pourrait vous plaire. Moi, je vais ajouter un autre livre à ma wish liste : Le doute, afin de me faire un autre avis sur cet auteur. Parce que pour l’instant, je ne suis pas entièrement convaincue.

Je n’en reviens pas : je termine un bouquin, qui sort de ma PAL donc et voilà que je rajoute deux autres romans à ma liste d’envies. Je comprends mieux mon problème de PAL

Afficher en entier

Dates de sortie

La Menace

  • France : 2017-03-02 (Français)
  • France : 2018-03-08 - Poche (Français)

Activité récente

aela35 l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-12T22:21:49+02:00

Les chiffres

Lecteurs 52
Commentaires 15
Extraits 10
Evaluations 17
Note globale 7.67 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode