Livres
541 330
Membres
572 522

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Métamorphose



Description ajoutée par Ledesignerdu29 2019-04-26T12:21:28+02:00

Résumé

Un matin, au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine. Il était couché sur le dos, un dos dur comme une cuirasse, et, en levant un peu la tête, il s'aperçut qu'il avait un ventre brun en forme de voûte divisée par des nervures arquées. La couverture, à peine retenue par le sommet de cet édifice, était près de tomber complètement, et les pattes de Grégoire, pitoyablement minces pour son gros corps, papillotaient devant ses yeux.

"Que m'est-il arrivé?" pensa-t-il. Ce n'était pourtant pas un rêve...

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 184 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par anonyme 2015-12-18T20:08:41+01:00

... La pomme que personne n'osa extraire du dos de Grégoire, demeura incrustée dans sa chair comme un souvenir palpable de l’événement, et la grave blessure dont il souffrit pendant plus d'un mois sembla avoir rappelé au père lui-même que malgré sa triste et répugnante métamorphose, il n'en demeurait pas moins un membre de la famille ; il ne fallait donc pas le traiter en ennemi ; le devoir exigeait au contraire qu'on surmontât son dégoût et qu'on supportât Grégoire, qu'on le supportât seulement ...

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

La grande solitude d'un homme son désarroi, ce drame humain ou ce personnage est confiné étouffé par les malheurs de la vie.

Sa transformation nous plonge il est vrai dans un univers fantastique mais c'est un roman sur la vie, ses angoisses, ou notre "héros" est délaissé par sa famille, impossible pour lui de retourner au travail, incapable de communiquer il sombre seul abandonné!!!

Un livre terrifiant de justesse sur la grande peur des hommes : l'abandon!

Afficher en entier
Lu aussi

La métamorphose de Kafka, en allemand, revient à peu près au même qu'en français car c'est un livre très bien traduit. J'ai trouvé les deux premiers chapitres intéressants et le troisième un peu frustrant, surtout de par la fin, mais il amène à réfléchir et je l'ai bien apprécié dans l'ensemble.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par RedPhoenix 2021-02-20T13:12:39+01:00
Or

https://derivedelivres.home.blog/2021/02/18/la-metamorphose-franz-kafka/

Première entrée dans l'univers dérangeant et cauchemardesque de Kafka pour moi, et je dois avouer que je ne pensais pas adorer autant. Les premières pages ont été difficiles à lire tant l'écriture de l'auteur est étrange, loin de tout ce que je connais. Sans compter l'intrigue complètement dérangée...

Si la Métamorphose fait évidemment référence à la situation de Gregor, c'est surtout celle de son environnement et son entourage qui est mis en lumière. Puisque Gregor n'est plus pour les aider financièrement, la famille Samsa est obligée, à son tour, de se transformer.

Mais plus que ça, la Métamorphose, c'est le cauchemar de Kafka. La manière dont il se voit et dont il perçoit le monde autour de lui. Créature difforme et différente, elle dérange les autres autour de lui, et représente un poid pour les autres. J'ai même cru entrevoir les prémices de la persécution juive en Allemagne. C'est vous dire la pluralité de sujets que le roman contient.

J'ai tout bonnement adoré. A mi-chemin entre un récit de fantasy et un conte philosophique - c'est l'un des romans les plus denses que j'ai lu malgré sa petite taille ! - nulle doute que la Métamorphose vous laissera une impression indélébile, bonne ou mauvaise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loane26 2021-01-26T22:22:27+01:00
Lu aussi

La lecture de ce livre m'a été plutôt agréable dans l'ensemble, bien que je n'étais pas vraiment convaincue en lisant les résumés etc...

On est directement plongés dans l'histoire, le matin où Grégor Samsa se réveille transformé en un insecte immonde. Le roman donne donc à voir de quelle façon le protagoniste va vivre cette situation mais surtout, il donne à voir les métamorphoses qui vont s'opérer chez les membres de sa famille.

Au niveau purement "technique", le livre est divisé en trois chapitres. Bien qu'il ne soit pas très long, j'ai trouvé que cela faisait trop peu de chapitres. J'étais obligée de couper ma lecture en plein milieu d'une page, ce qui la rendait plus lassante...

Le personnage de Grégor m'est apparu un peu "creux". Je trouve qu'il accepte très vite sa nouvelle situation, sans vraiment se demander ce qui lui arrive, comment c'est possible...comme si il se "rendait" immédiatement à ce destin tragique. Cependant, au fil du roman, il m'a bien sur inspiré beaucoup de pitié. Kafka décrit vraiment bien le désarroi dans lequel son personnage se trouve face à la solitude et face à l'abandon et le rejet de sa famille.

Venons-en à la famille ! Je n'ai pu m'empêcher de ressentir une haine grandissante envers les parents et la petite soeur de Grégor au fur et à mesure du roman. Même si le père est le premier à vraiment rejeter son fils, la soeur ne tarde pas à se montrer aussi mauvaise envers son frère, allant jusqu'à le renier en affirmant que l'insecte n'est pas ce dernier. De plus, on apprend progressivement que Grégor faisait un travail qu'il n'aimait pas pour faire vivre sa famille, alors que celle-ci aurait pu lui éviter ses sacrifices.

Bref, on assiste à une déshumanisation de Grégor de la part de sa famille.

J'ai été frustrée par la fin du roman, que j'ai trouvé très injuste. La façon dont la mort de Grégor laisse sa famille aussi froide, intouchable, est terrible. Et c'est encore pire que de voir que la famille est prête à prendre un nouveau départ après la mort d'un de leur membre, plus épanouie que jamais, comme si rien n'était arrivé...

Mais bon, globalement je ne regrette pas d'avoir lu ce roman!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goun-1 2020-12-24T19:20:23+01:00
Commentaire ajouté par mirabelle90 2020-10-18T12:54:46+02:00
Argent

On va suivre Grégoire qui un beau jour se réveille dans sa chambre et se rend compte qu’il s’est transformé en un genre d’insecte. Il est plutôt perdu, ne comprend pas trop ce qui lui arrive. Et on va le suivre lui et sa famille avec les réactions que cela va engendrer chez les gens qui vont le rencontrer.

KAFKA décrit beaucoup les sensations qu’il a sur son corps d’insecte, les difficultés qu’il a pour bouger… J’ai été directement absorbé par son monde, je me voyais dans le chambre de Grégoire, avec sa famille à côté. C’est une nouvelle avec des idées irréelles mais tout en restant dans le réalisme avec les relations des personnages. On va voir différentes critiques de la société du fait des réactions de la famille de Grégoire. Sans en décrire plus sinon ça vous spoile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mylene-47 2020-08-28T18:06:23+02:00
Pas apprécié

Je ne suis vraiment pas fan de cette histoire, heureusement qu'il y avait des notes de bas de page pour nous expliquer des métaphores et des éléments qui m'ont totalement échappés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marion-13 2020-06-01T09:24:18+02:00
Bronze

Lecture très rapide, j'ai beaucoup aimé le déroulé de cette histoire, ainsi que sa chute (à laquelle je ne m'attendais pourtant pas).

J'aurais même aimé que cela dure un peu plus longtemps.. Je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-05-27T10:05:05+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas du tout accroché à l'histoire, et ça ne m'a pas donné envie de découvrir les autres livres de l'auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Prilla 2020-05-17T11:17:47+02:00
Bronze

En fouillant dans la bibliothèque familiale, je suis tombée sur un exemplaire de ce classique que je n'avais jamais lu. C'était donc l'occasion de me plonger dedans. Je ne connaissais que les grandes lignes de cet ouvrage, ne l'ayant jamais étudié à l'école.

J'ai été surprise par la facilité à comprendre le récit. Tout se déroule d'une façon très fluide et agréable à lire, chose que je trouve parfois absente dans les classiques. On est de suite plongé dans le problème, c'est-à-dire la métamorphose de Gregor. Il n'y a aucune introduction ni de description de la vie "normale" de cette famille. Une façon d'attraper mon attention, car je me suis posée beaucoup de questions. Surtout : pourquoi cette transformation ? Comment est-ce possible ? Mais ici n'est pas le cœur du roman. Ce qui, je l'avoue, m'a un peu frustrée.

Cette métamorphose a l'air d'être rapidement acceptée par Gregor, qui se fait rapidement à cette nouvelle forme, contrairement aux autres membres de sa famille. La sœur est celle qui l'accepte le mieux. Mais les visions évoluent au fil du récit, au fur et à mesure que l'espoir d'une amélioration part et que les difficultés arrivent. Mes sentiments envers la famille de Gregor ont fluctué selon les passages. Bien souvent, j'étais en colère contre eux en voyant la façon dont ils se comportaient. Mais en y réfléchissant, que ferais-je à leur place ? Pourrais-je facilement accepter une telle situation ? Si leur comportement peut être critiquable, je pense qu'il est aussi facile à comprendre. Ils se protègent, tout simplement.

Gregor m'a surprise par la rapidité avec laquelle il accepte son sort. Bien qu'il essai de garder les liens avec sa famille, il ne se pose pas la question de savoir comment retrouver sa forme humaine, ou bien pourquoi cela lui est arrivé. Il accepte, simplement. Ce qui, je trouve, fait qu'il manque de profondeur. Cela le rend vide.

La fin en elle-même n'est pas surprenante, on peut facilement voir l'évolution du récit qui mène à elle. Mais c'est le comportement de la famille de Gregor que je trouve surprenant. Comme si rien n'était arrivé. Ce qui leur enlève toute humanité... comme celle que Gregor a perdu du jour au lendemain ! Ce qui me pousse à réfléchir sur ce qui est arrivé à Gregor et a en trouvé l'explication.

Je suis contente d'avoir enfin lu ce classique et n'hésiterai pas à lire d'autres ouvrages de Kafka.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Noemi-7 2020-05-12T15:19:17+02:00
Argent

Je ne pourrais pas dire que ce fut une belle lecture, vu que l'histoire est horrible - ou plutôt terrible (dégoût de soi, dégoût des autres, le poids du regard des autres, la liberté entravée, l'abandon, l'incompréhension...). C'est en cela qu'on reconnait un bon livre : l'auteur a su nous rendre mal à l'aise durant la lecture et nous interroge en même temps sur le rapport à soi, le rapport aux autres, le rôle de la famille... Un livre qui fait énormément réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MlleViolette 2020-05-03T13:54:30+02:00
Lu aussi

J'aurais lu ce classique, une nouvelle courte par laquelle on se laisse captiver, non par un envoûtant sort mais plutôt par une certaine répugnance. Pour ma part, ce n'est pas tant l'insecte décrit avec une attention particulière par Kafka, du moindre détail anatomique jusqu'au liquide gluant qu'il laisse derrière lui, qui m'a dégoutée, mais plutôt, d'une manière que j'aimerais croire paradoxale, le comportement des humains du foyer. Dans une situation où l'on devrait pleurer la perte d'un être aimé et le plaindre de sa métamorphose animale, les membres de la famille se retrouvent à s'apitoyer en premier lieu sur le propre sort, voire jusqu'à profiter de la situation pour faire du bien à leur égo. En effet, la jeune sœur s'enorgueillit de sa position désormais plus puissante et responsable, le père de son autorité patriarcale pleinement retrouvée sur le foyer, fier dans son uniforme de travail.

En me penchant rapidement sur la vie de Kafka après ma lecture, j'ai découvert que ce dernier ne supportait pas le monde de la bureaucratie qui l'empêchait de s'épanouir intellectuellement ; Gregor ne nous raconte-t-il son quotidien dédié uniquement au travail, rendu insupportable par l'ambiance malsaine qui y règne ? De plus, Kafka entretenait une relation compliquée avec son père, qui lui préférait son frère Georg (très similaire à Gregor).

Toujours est-il que ce récit m'a bien horrifiée, désemparée face au destin tragique de Gregor, complètement injustifié par une quelconque cause de cette métamorphose.

Afficher en entier

Date de sortie

La Métamorphose

  • France : 1998-11-05 (Français)

Activité récente

PaulTK l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-18T20:39:38+01:00

Titres alternatifs

  • Die Verwandlung - Allemand

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2184
Commentaires 203
extraits 11
Evaluations 439
Note globale 6.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode