Livres
486 789
Membres
477 040

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La mort est mon métier



Description ajoutée par Caroline 2009-07-22T18:38:56+02:00

Résumé

Le Reichsführer Himmler bougea la tête, et le bas de son visage s'éclaira...

- Le Führer, dit-il d'une voix nette, a ordonné la solution définitive du problème juif en Europe.

Il fait une pause et ajouta:

- Vous avez été choisi pour exécuter cette tâche.

Je le regardai. Il dit sèchement:

- Vous avez l'air effaré. Pourtant, l'idée d'en finir avec les Juifs n'est pas neuve.

- Nein, Herr Reichsführer. Je suis seulement étonné que ce soit moi qu'on ait choisi...

Afficher en entier

Classement en biblio - 746 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2011-04-03T14:06:37+02:00

Extrait de la préface du livre écrite par Robert Merle signé du 27 avril 1972

Il y a bien des façons de tourner le dos à la vérité. On peut se refugier dans le racisme et dire : les hommes qui ont fait cela étaient des Allemands. On peut aussi en appeler à la métaphysique et s’écrier avec horreur, comme un prêtre que j’ai connu : « Mais c’est le démon ! Mais c’est le Mal !... ».

Je préfère penser, quant à moi, que tout devient possible dans une société dont les actes ne sont plus contrôlés par l’opinion populaire. Dès lors, le meurtre peut bien lui apparaitre comme la solution la plus rapide à ses problèmes.

Ce qui est affreux et nous donne de l’espèce humaine une opinion désolée, c’est que, pour mener à bien ses desseins, une société de ce type trouve invariablement les instruments zélés de ses crimes.

C’est un de ces hommes que j’ai voulu décrire dans La Mort est mon Métier. Qu’on ne s’y trompe pas : Rudolf Lang n’était pas un sadique. Le sadisme a fleuri dans les camps de la mort, mais à l’échelon subalterne. Plus haut, il fallait un équipement psychique très différent.

Il y eu sous le nazisme des centaines, des milliers, de Rudolf Lang, moraux à l’intérieur de l’immoralité, consciencieux sans conscience, petits cadres que leur sérieux et leurs « mérites » portaient aux plus hauts emplois. Tout ce que Rudolf fit, il le fit non par méchanceté, mais au nom de l’impératif catégorique, par fidélité au chef, par soumission à l’ordre, par respect pour l’Etat. Bref, en homme de devoir : et c’est en cela justement qu’il est monstrueux.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Il n'y a pas de " par simplicité d'esprit", au contraire ce livre nous montre l'endoctrinement qu'ont pu subir les allemands et cela depuis tout petit . La mort est mon métier est un livre assez incroyable sur ce point , nous pouvons constater que les allemands ont toujours du subir une discipline de fer que ce soit dans la famille que sous le régime totalitaire. Et cette attitude de Lang n'est que le reflet de cette éducation , de cette culture si portée sur l'honneur, le respect et l'obéissance. Il n'est que le produit de la discipline.

Et puis la chose assez tordue, c'est qu'on en vient quand même à espérer pour Lang, on en vient à se dire "pourvu qu'il s'en tire"... les joies de la manipulation littéraire :)

Afficher en entier
Or

Un livre surprenant...description du parcours de l'enfance jusqu'au commandement d'Auschwitz de Rudolf Lang. Une sensation surprenante nous envahit à cette lecture : tout ce qu'il a fait, il ne l'a pas fait par méchanceté ni par sadisme mais par fidélité au chef rien de plus...peut-être par simplicité d'esprit aussi?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aline-100 2020-01-22T15:17:07+01:00
Lu aussi

Voilà un roman à la fois troublant et bouleversant. Sans être un coup de cœur (car le sujet est dur), il fait partie de ceux qui m'ont marquée.

Nous faisons la connaissance de Rudolf Lang en 1913, alors qu'il est âge de 13 ans. Le jeune garçon souhaite entrer dans l'armée, comme pas mal de ses ancêtres avant lui, mais son père a décidé qu'il devait devenir prêtre. Ni Rudolf ni sa mère n'osent s'opposer à cette décision. Car le père de Rudolf est un homme cruel, qui terrorise sa femme et ses trois enfants.

Durant l'entre-deux-guerres, Rudolf adhère au parti national-socialiste allemand. C'est donc tout naturellement qu'il devient SS et finit par rencontrer Himmler.

Himmler, séduit par la rigueur, l'obéissance et les capacités d'organisateur de Rudolf, le nomme chef des camps de concentration d'Auschwitz et Birkenau. Rudolf est ensuite chargé, dans le plus grand secret, de mettre au point la "solution finale"...

Je n'ai pas besoin de vous expliquer pourquoi ce roman est bouleversant. Vu le sujet traité, vous comprendrez que cette lecture est parfois difficile, surtout vers la fin, lorsque Robert Merle décrit les étapes franchies par les SS dans leur recherches sur le gazage des Juifs.

Malgré l'inhumanité des SS, j'ai eu du mal à haïr Rudolf. Je m'attendais à le détester, à le trouver ignoble. Mais c'est impossible, parce que Robert Merle nous permet de connaître Rudolf depuis son plus jeune âge. Son enfance et sa jeunesse, si elles n'excusent certainement pas ses actes, permettent toutefois de les comprendre. Si Rudolf est devenu un SS hyper obéissant (au point d'obéir à n'importe quel ordre qui lui est donné), c'est à cause de l'éducation que lui a donné son père. D'ailleurs, au plus il vieillit, au plus Rudolf adopte certaines manies qui caractérisaient son père. C'est une preuve de plus que son éducation a marqué Rudolf et que, même s'il déteste son père, il ne parvient pas à se détacher tout à fait de ce qu'il a vécu étant petit.

C'est une sensation très déstabilisante d'avoir presque pitié d'un SS... Et pourtant, c'est un peu cela que l'on ressent quand on découvre les relations entre Rudolf et son père.

Le roman est parfaitement bien documenté sur le plan historique. Il est basé sur la vie de Rudolf Höss, le commandant du camp d'Auschwitz et sur les écrits d'un psychologue américain (Gustave Gilbert) qui a rencontré Höss durant le procès de Nuremberg.

Si vous aimez les romans historiques et que la Seconde Guerre mondiale vous intéresse particulièrement, n'hésitez plus et lisez ce roman. Mais armez-vous de courage, car certaines descriptions sont dures...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2019-11-05T07:15:07+01:00
Lu aussi

"La mort est mon métier" de Robert Merle (413p)

Ed. Folio

Bonjour les fous de lectures...

ATTENTION ... LECTURE INDISPENSABLE !!!

Voici une biographie romancée de Rudolf Hoess ( surnommé ici Rudolf Lang), commandant du camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale.

Rudolf est un homme banal, issu d'un milieu modeste où règne un père à la sévérité stupéfiante et obnubilé par la religion.

Il sera fonctionnaire parmi tant de fonctionnaires, militaire comme tant d'autres.

Rudolf ne fait qu'une chose: obéir au Reich au point de basculer dans l'atrocité.

Il sera chargé d'organiser le camp de telle sorte que l'extermination soit la plus importante possible... Et il va y arriver !!!!

La fidélité sans failles de Rudolf ( à son père, ses supérieurs hiérarchiques, au Führer) en fera une machine à tuer, un homme complètement déshumanisé.

Voici la vie d'un homme qui, par simple devoir, va devenir un monstre.

Par cette lecture, nous voici du côté des "méchants", de ceux à qui on ne peut pardonner.

Loin de nous l'idée de pardonner ou d'excuser ... mais nous voilà plongés dans le raisonnement de cet homme de devoir qui jusqu'au bout appliquera la devise des SS "Mon honneur s'appelle fidélité"

Robert Merle n'excuse en rien les faits de Rodolf, il constate, décrit le mécanisme implacable de la machinerie du III Reich et donne la voix au bourreau.

Lisez ce livre... et n'oubliez pas :

"Il y a eu sous le Nazisme des centaines, des milliers, de Rudolf Lang, moraux à l’intérieur de l’immoralité, consciencieux sans conscience, petits cadres que leur sérieux et leurs "mérites" portaient aux plus hauts emplois. Tout ce que Rudolf fit, il le fit non par méchanceté, mais au nom de l’impératif catégorique, par fidélité au chef, par soumission à l’ordre, par respect pour l’Etat. Bref, en homme de devoir : et c’est en cela justement qu’il est monstrueux." (Extrait de la préface)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2019-09-09T14:15:11+02:00
Bronze

Une biographie romancée qui s'est beaucoup inspiré des entretiens de Rudolf Hoess et qui permet de comprendre la psychologie complexe de ce personnage vu comme l'un des pires meurtriers de l'Histoire. Je n'ai pas pu lâcher ce livre, même si je me doutais de la fin, car c'était vraiment captivant de voir cet homme se soumettre aux ordres sans les remettre en questions alors que certaines personnes de son entourage se révoltent contre ses actions. J'ai pensé qu'à un moment il allait craqué mais non il continue son bonhomme de chemin. Un sujet peu abordé que je conseille pour tous ceux qui souhaitent connaitre la vision d'un SS sur les camps de concentration.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DocteurIsis 2019-07-02T20:04:11+02:00
Or

Un livre fascinant qui permet de mieux comprendre, sans accepter bien entendu, les actes commis par les responsables de camps de concentration. L’enchaînement des actions qui conduit un homme lambda à commettre les pires crimes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ReadByMoonlight 2019-05-28T23:24:18+02:00
Diamant

Un style superbe qui ouvre sur une intrigue poignante et cette fois originale puisqu'on y voit un point de vue différent de celui qu'on nous sert, le point de vue allemand et non celui de la victime traditionnelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CursedBlackFox 2019-05-22T23:09:06+02:00
Lu aussi

Un livre, comme je m’y attendais, très dure. Il relate des horreurs de la guerre avec des détails qui m’ont absolument répugnés. Même si je n’ai pas du tout apprécié cette lecture, elle fut très instructive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime-50 2019-04-19T17:30:24+02:00
Or

Un livre qui nous plonge de l'autre côté, du point de vue d'un homme nazi. Témoignage assez rare, qui nous percute par la violence de la narration. Cependant, ce livre interpelle, permet d'envisager un autre point de vue. Une histoire que nous percevons au plus proche de la réalité. Un livre à lire car malgré tout intéressant mais qui peut choquer, en tout cas il ne laisse pas indifférent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilicatAll 2019-03-21T22:21:46+01:00

Ce livre j'ai voulu le lire quand j'étais au lycée. Peut-être étais-je trop jeune... J'ai voulu le lire pour connaitre "l'autre point de vue". Ayant un arrière grand père mort dans les camps, j'ai entendu parler de cette guerre et des camps depuis mon plus jeune âge. Je voulais avoir l'autre versant de la situation, celui qu'on évoque à peine dans les cours d'histoire et dont on ne parlait jamais dans ma famille.

Et c'est un des rares livres que je n'ai jamais réussi à finir... Avant même la moitié du livre j'en étais malade, révoltée, nauséeuse... J'ai finis par abandonner ma lecture quand les cauchemars s'en sont mêlés.

Le moins que l'on puisse dire c'est que superbement écrit et qu'on plonge rapidement dans l'histoire, aussi désagréable puisse-t-elle être.

En tout cas ce livre m'a marqué : je ne l'ai jamais réouvert, ni relu un seul livre de Robert Merle...

Maintenant que je suis bien plus âgée, peut-être réagirai-je moins violemment à sa lecture... mais dans le doute je m'abstiens lâchement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bisou 2019-01-29T15:28:31+01:00
Argent

Un livre qui permet d'en savoir plus sur un grand moment tragique de notre Histoire. C'est assez fou de voir à quel point, il était prêt à obéir aux ordres en oubliant leurs humanités

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilonaisreading 2019-01-02T12:45:19+01:00
Diamant

Une claque historique! On apprend beaucoup sur les camps et le dirigeant d'Auschwitz. Très intéressant!

Afficher en entier

Activité récente

nono72 l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-05T21:44:16+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 746
Commentaires 91
Extraits 44
Evaluations 174
Note globale 8.06 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode