Livres
607 049
Membres
698 950

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La mort est mon métier



Description ajoutée par Caroline 2009-07-22T18:38:56+02:00

Résumé

Le Reichsführer Himmler bougea la tête, et le bas de son visage s'éclaira...

- Le Führer, dit-il d'une voix nette, a ordonné la solution définitive du problème juif en Europe.

Il fait une pause et ajouta:

- Vous avez été choisi pour exécuter cette tâche.

Je le regardai. Il dit sèchement:

- Vous avez l'air effaré. Pourtant, l'idée d'en finir avec les Juifs n'est pas neuve.

- Nein, Herr Reichsführer. Je suis seulement étonné que ce soit moi qu'on ait choisi...

Afficher en entier

Classement en biblio - 864 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2011-04-03T14:06:37+02:00

Extrait de la préface du livre écrite par Robert Merle signé du 27 avril 1972

Il y a bien des façons de tourner le dos à la vérité. On peut se refugier dans le racisme et dire : les hommes qui ont fait cela étaient des Allemands. On peut aussi en appeler à la métaphysique et s’écrier avec horreur, comme un prêtre que j’ai connu : « Mais c’est le démon ! Mais c’est le Mal !... ».

Je préfère penser, quant à moi, que tout devient possible dans une société dont les actes ne sont plus contrôlés par l’opinion populaire. Dès lors, le meurtre peut bien lui apparaitre comme la solution la plus rapide à ses problèmes.

Ce qui est affreux et nous donne de l’espèce humaine une opinion désolée, c’est que, pour mener à bien ses desseins, une société de ce type trouve invariablement les instruments zélés de ses crimes.

C’est un de ces hommes que j’ai voulu décrire dans La Mort est mon Métier. Qu’on ne s’y trompe pas : Rudolf Lang n’était pas un sadique. Le sadisme a fleuri dans les camps de la mort, mais à l’échelon subalterne. Plus haut, il fallait un équipement psychique très différent.

Il y eu sous le nazisme des centaines, des milliers, de Rudolf Lang, moraux à l’intérieur de l’immoralité, consciencieux sans conscience, petits cadres que leur sérieux et leurs « mérites » portaient aux plus hauts emplois. Tout ce que Rudolf fit, il le fit non par méchanceté, mais au nom de l’impératif catégorique, par fidélité au chef, par soumission à l’ordre, par respect pour l’Etat. Bref, en homme de devoir : et c’est en cela justement qu’il est monstrueux.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Il n'y a pas de " par simplicité d'esprit", au contraire ce livre nous montre l'endoctrinement qu'ont pu subir les allemands et cela depuis tout petit . La mort est mon métier est un livre assez incroyable sur ce point , nous pouvons constater que les allemands ont toujours du subir une discipline de fer que ce soit dans la famille que sous le régime totalitaire. Et cette attitude de Lang n'est que le reflet de cette éducation , de cette culture si portée sur l'honneur, le respect et l'obéissance. Il n'est que le produit de la discipline.

Et puis la chose assez tordue, c'est qu'on en vient quand même à espérer pour Lang, on en vient à se dire "pourvu qu'il s'en tire"... les joies de la manipulation littéraire :)

Afficher en entier
Or

Un livre surprenant...description du parcours de l'enfance jusqu'au commandement d'Auschwitz de Rudolf Lang. Une sensation surprenante nous envahit à cette lecture : tout ce qu'il a fait, il ne l'a pas fait par méchanceté ni par sadisme mais par fidélité au chef rien de plus...peut-être par simplicité d'esprit aussi?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Kilou19 2022-07-27T10:12:37+02:00
Or

Un livre fascinant... J'ai regretté un peu les libertés prises au début sur l'enfance de Rudolf, mais ça nous permet de comprendre comment il a pu faire ce qu'il a fait...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manonnnt 2022-07-09T19:44:18+02:00
Diamant

C'est un livre qui aborde un sujet complexe qui porte une histoire affreuse. Ce livre est comme un coup de poing, il est très intéressant et m'a appris plein de chose. Le point de vue des personnages sur ce sujet et à cette époque est différent et les personnages sont parfois boulversant. Certains passages sont violents, et le personnage principal intrigue tout le long du roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rabanne73 2021-11-06T17:29:42+01:00
Or

Lu en 2015. Un récit nécessaire que je l'ai lu bien après l'autobiographie de Martin Gray. Forcément, je fus confrontée aux deux extrémités de l'être humain : la vie et la mort, celui qui lutte individuellement pour sa survie face à celui qui la donne froidement, au nom d'une idéologie.

Robert Merle écrit les mémoires imaginaires d'un haut dirigeant nazi, Rudolf Lang, chargé de planifier et d'organiser l'extermination des juifs dans les camps de concentration. Cet homme est l'exemple type de l'exécuteur de tâche : froid, méthodique, implacable et "consciencieux", qui n'hésite pas à se féliciter de sa réussite professionnelle. Aucun sentiment ne filtre vraiment dans ce récit, qui est plutôt débité sur un ton détaché, régulier et calme. Glaçant (!)

(NB : lors de son procès, Rudolf Hoess, le commandant d'Auschwitz, ne reconnaîtra jamais sa culpabilité, s'acharnant à répéter qu'il "suivait les ordres", assumant totalement la mission qui lui avait été confiée, mais niant avoir été un criminel).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mikoian 2021-08-01T22:15:36+02:00
Bronze

C'est un livre plein de pédagogie, sur un second couteau du régime nazi qui se cache derrière son petit doigt pour exécuter au mieux ses crimes.

Merle a juste peut-être un peu de compassion pour son personnage principal, un nazi reste un nazi et un homme un homme ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bernie_liege 2021-05-21T09:50:53+02:00
Diamant

Du grand Robert Merle, y a pas à dire, mais attention, cela peut être très dur psychologiquement ! Il s'agit quand même de l'histoire d'un camp de concentration !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ellia 2021-05-17T09:54:47+02:00
Lu aussi

Un livre sur un sujet très particulier : un homme qui tombe peu à peu dans le nazisme et l'horreur humaine. Ayant lu plusieurs livres se déroulant à cette période, ce n'est pas celui qui m'a le plus marqué : le personnage semble fade, mais cela est peut être dû au style d'écriture des années 50.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Walmarian 2021-03-21T12:51:31+01:00
Argent

Il y a un monstre qui sommeille en chacun de nous. Hélas certains parviennent à la réveiller

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lindsay1706 2021-02-22T14:43:59+01:00
Or

Le début de l'histoire est assez surprenante . Je trouve que le personnage principale a grandis dans de drôle de condition où la religion est très importante . Ensuite je remarque cette forte envie de finir dans l armée Allemande pour Rudolf ce que j apprécie c est le fait que les chapitres soit coupé par année. J ai appris qu'il y avais eu 2 guerre entre 1918 et 1922 ce que je ne savais pas. Je sens que Rudolf passe une période assez sombre apres 1922. On voit aussi que la haine contre les juifs est présente , Rudolf croit les juifs sont le grand satan. Ce roman m aide à comprendre l'engrenage du mal qui a conduit a la guerre 40 -45 . Ce qui me plaît aussi dans ce romanc c'est que des personnages tels que Himmler qui ont vraiment exister sont remis dans ce roman historique. Ce qui m a le plus choquée lors de ce roman c est le fait qu ils font en sortent que ce soit lent lorsqu'ils gazifient les juifs pour qu ils souffrent plus longtemps .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pouasson34 2020-12-12T11:21:47+01:00
Argent

Un récit captivant et très intéressant. Le travail de l'auteur qui consistait à se mettre dans la peau du commandant SS Rudolf Höss (rebaptisé Rudolf Lang dans le livre) pour raconter son sinistre travail à Auschwitz est brillamment réussi. Le résultat est un texte extrêmement froid et dénué de tout sentiment humain "normal", même jusqu'au tout dernier paragraphe du livre Spoiler(cliquez pour révéler)dans lequel le protagoniste attend d'être pendu pour ses crimes et donne l'impression de n'en avoir rien à faire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palmyre 2020-10-08T09:39:11+02:00
Or

Placé en liste d'or, non parce que je cautionne le sujet du livre mais parce que j'ai trouvé cette lecture passionnante (hélas pourrait-on dire quand on connaît le sujet du livre), bien écrit et, surtout dans la seconde partie du livre, horrible. Mais ces faits sont réels et il faut que ce genre de livre existe en espérant que ces faits ne se reproduisent plus jamais.

Afficher en entier

Activité récente

Anais39 l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-11T18:25:13+02:00
DH180 l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-23T15:27:29+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 864
Commentaires 101
extraits 47
Evaluations 209
Note globale 8.07 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode