Livres
539 966
Membres
569 904

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Mort immortelle



Description ajoutée par FeyGirl 2019-03-01T23:09:48+01:00

Résumé

Un demi-siècle après l’Ultime Bataille, l’équilibre précaire dû à la dissuasion de la forêt sombre continue de maintenir les envahisseurs trisolariens à distance. La Terre jouit d’une prospérité sans précédent grâce au transfert des connaissances et des technologies trisolariennes. La science humaine connaît des progrès pour ainsi dire quotidiens, les Trisolariens découvrent avec fascination la culture humaine et l’espoir grandit que les deux civilisations puissent bientôt coexister pacifiquement sans la terrible menace d’une annihilation réciproque. Mais lorsqu’une ingénieure en aéronautique originaire du début du xxie siècle sort de son hibernation, elle réveille avec elle le souvenir d’un programme qui menace cet équilibre. Bientôt, l’humanité aura à faire un choix : partir à la conquête d’autres univers ou mourir dans son berceau.

Après Le Problème à trois corps et La Forêt sombre, Liu Cixin referme l’un des cycles de science-fiction les plus ambitieux de ce siècle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 46 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Phiphi73 2020-04-29T13:56:26+02:00

Les hommes qui entrent dans l'espace cessent d'être des hommes. Je vous le dis, prenez garde lorsque vous voudrez vous envoler sans retour dans l'espace. Le prix à payer est bien plus grand que tout ce que vous pouvez imaginer."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Versipellis 2021-02-05T10:20:31+01:00
Lu aussi

Une suite et fin à la hauteur des deux tomes précédents. Je suis persuadée que cette trilogie restera dans ma mémoire pendant très longtemps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VanessPiouPiou 2021-01-16T18:28:31+01:00
Diamant

Fin de l'aventure pour nos rescapés humains.

Cette trilogie est définitivement dingue. Vivement qu'elle devienne une série télévisée...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par amazon02 2020-12-05T02:05:50+01:00

Il y a de l'ambition à l'image d'un stephen baxter dans Accrétion- quand on ose affronter la fin des temps. il y a aussi toujours cette impressionnante capacité à imaginer les visions les plus atroces à l'échelle individuelle ou cosmique, tout en saupoudrant son récit de romantisme. Ne pas comprendre le mouvement relativiste de la lumière , méconnaitre les échelles d'espace et de temps lors de la destruction d'une cité spatiale ne sont que des détails dérangeants mais nous introduire d'emblée un récit alternatif de Constantinople pour nous faire découvrir une de ses visions horribles sans qu'il y ait un lien avec le reste, nous faire croire qu'un être ressuscité -on ne saura jamais comment- trompe une civilisation extraterrestre -et nous faire subir des pages interminables de récits idiosyncratiques -je veux dire de contes chinois- faire naitre un récit d'amour entre deux êtres qui se croisent à travers le temps et l'espace, se retrouvent presque au bout de la galaxie mais se ratent définitivement et même jusqu'à la fin des temps, c'est un peu trop "bad trip" surtout quand les meilleurs résolutions de combattants résolues se retournent comme une simple parole pour jeter en final l'humanité dans une poubelle "adimensionelle". Bon il faut toujours une porte de sortie et la survie dans une boite à la topologie baroque d'un petit couple en compagnie d'une androïde découpeuse au sabre mais si habile à servir le thé atténue un peu notre émoi. L'auteur verse dans son récit tout ce qu'il sait ou croit savoir, ce qui en fait un tout très dispersé, et ose les récits extrêmes ce qui est une qualité. Il évoque aussi avec pertinence une société future si proche de la notre par le déni de la virilité qu'elle fait reposer sa survie dans des mains d'une femme protectrice mais si faible que l'humanité tombe dans le gouffre -avant de la sauver du cannibalisme universel -et oui- à la dernière seconde -pour mieux la replonger dans le gouffre ultime un peu plus tard. Cette aptitude à faire basculer son récit par des "deus ex machina" est déconseillé à tous les auteurs. Mais tout ces éléments n'enlèvent pas à ce récit sa capacité à vous amener tout au bout de l'imaginaire, à faire reposer le monde sur des décisions individuelles, ce qui est une réflexion salutaire de l'Histoire, même s'il s'apparente parfois à nier la puissance de l'initiative novatrice de la multitude au profit d'une seule héroïne. il y a aussi cette idée que l'ennemi ultime de l'humanité -tout comme les Xeelees de stephen baxter- peut survivre parallèlement à l'humanité -ici les trisolariens- et indirectement nous aider car il y a toujours pire en cet univers et cela c'est bouleversant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Phiphi73 2020-04-29T00:27:46+02:00
Diamant

Surprenant dénouement du conflit, la civilisation trisolarienne devient une alliée de circonstance, formant un statut quo. Ils transmettent volontiers leurs connaissances, sans contrepartie apparente. Mais eux aussi apprennent, surtout la dissimulation et le mensonge. Au bord de l'extinction, l'humanité aura une seconde chance ! La technologie sera à son apogée, avec par exemple un super-collisionneur au niveau de l'orbite de Jupiter, composé de 3200 inducteurs à 1,5 millions de km d'intervalle. Sauf que la forêt sombre cache un autre ennemi impitoyable...

Une œuvre très complète, avec un contexte géopolitique et aussi la dimension psychologique d'un long séjour dans l'espace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MajorMickael 2020-04-27T08:28:12+02:00
Diamant

Je me demander ce qui allais se passer dans ce dernier tome, vu que le précédent aurai pu être une fin, et ce fut une belle surprise. L'auteur est vraiment très doué je l'ai bien vu des le premier tome, mais la il est genialissime. Bon le livre est énorme, bcp a lire, il traîne un peu en longueur au début. Mais il se rattrape largement ensuite tant l'histoire est palpitante. J'ai adoré les 3 comtes. La petite intro que l'ont pourrai croire complètement hors sujet est au contraire intéressante plus tard. Cette avancé dans le temps est un peu déroutante au début mais ça va l'auteur sais nous mettre dans l'ambiance je me suis pas perdu. C'est rare quant à la lecture dun livre on ava'ce à l'aveugle je crois que c'est la première fois que je ne sais pas où l'histoire se dirige des le début du livre. Très grand talent de l'auteur. Excellente trilogie qui se termine en beauté en surprise à lire obligé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FeyGirl 2019-06-01T13:20:25+02:00
Diamant

Comme les autres romans de la saga, il est difficile de parler de l’histoire sans trop en dévoiler.

Ce tome clôt en beauté la trilogie.

L’auteur arrive à nous faire comprendre des théories physiques complexes, et il continue, comme dans le roman précédent, à nous offrir des visions très poétiques. Certaines pages procurent un plaisir de lecture inattendu dans ce genre littéraire.

Liu Cixin ne s’attache pas qu’à la science : il imagine aussi l’évolution de la société, les va-et-vient des mentalités, ce qui est une réflexion intéressante. Le réalisme reste son mantra, et on devine en creux la critique des sociétés actuelles et passées. Nous ne sommes pas dans le positivisme béat de certains auteurs qui croient que la science et le développement mèneront au bonheur.

De plus, j’ai beaucoup apprécié les trois contes imaginés par Yun Tianming. D’ailleurs, ce personnage m’a semblé le plus humain de la saga, émouvant dans son amour infini, homme faible et malade qui se révélera malgré lui si important.

On peut regretter la facilité scénaristique de l’hibernation qui permet à l’héroïne de parcourir les décennies, mais évidemment cela amène une continuité bienvenue dans le récit.

L’ensemble est une trilogie de hard-SF très solide, même si elle n’est pas exempte de défauts notamment avec ses personnages dont la personnalité est souvent peu creusée, mais aussi avec le fil conducteur du récit qui parfois s’emmêle.

Ça fait plaisir de voir qu’aujourd’hui nous avons toujours des écrivains de science-fiction de très haute volée.

Un auteur à suivre !

(roman lu dans sa version anglaise, comme les autres tomes de la saga.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Harold78 2019-01-23T15:05:12+01:00
Argent

Je viens de terminer cette trilogie et je l'ai adoré. C'est complètement différent de tout ce que j'ai pu lire en terme de science-fiction. À découvrir ! Belle trilogie de Science Fiction différente

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2018-12-16T13:46:21+01:00
Or

Tous les dix-douze ans, un auteur de S-F nous pond une somme sur l'état du genre. Eh bien, voici celle de la fin de cette décennie. Je n'avais plus rien lu d'aussi riche depuis le cycle des inhibiteurs d'Alastair Reynolds. Le paradigme de la forêt sombre va sans doute autant marquer la S-F que ne l'ont fait les lois de la robotique d'Asimov en leur temps. L'écriture de Liu Cixin apporte une vraie fraîcheur au genre, il n'a pas peur de se laisser aller à des moments de pur poésie, ce qu'un auteur occidental hésiterait sans doute à faire. Le texte est magnifiquement rendu par l'excellente traduction de Gwennaël Gaffric, qui a largement sa part dans la qualité de l'ouvrage.

Le livre a cependant les défauts de ses qualités. Liu Cixin y a mis tellement de choses que c'est parfois un peu indigeste. Il y a aussi quelques longueurs, surtout sur la fin, ce qui m'empêche de le mettre en diamant. Mais ne vous y trompez pas, c'est une œuvre importante, qui va marquer durablement le genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jean-Bernard 2018-11-25T20:43:00+01:00
Or

Il est fort, il est très fort. Capable de nous emmener là où on ne s'y attend pas. Prêt à ouvrir des portes jamais entrouvertes. A tel point que des fois on est dépassé... voire complétement largué mais qu'importe moi j'en redemande !!!

J'apprécie sa vision positive, dans la vie c'est l'amour de son prochain qui doit nous mener.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Mort immortelle" est sorti 2021-01-06T20:59:05+01:00 en version poche
background Layer 1 06 Janvier

Prix littéraire

  • Sélectionné Prix Hugo 2017 Sélectionné
    Prix Hugo 2017
    Meilleur roman

Dates de sortie

La Mort immortelle

  • France : 2018-10-10 (Français)
  • France : 2021-01-06 - Poche (Français)

Activité récente

cabibel l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-18T20:22:32+02:00
BenoitD l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-25T23:22:06+02:00

Titres alternatifs

  • Death's End - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 46
Commentaires 9
extraits 10
Evaluations 19
Note globale 8.56 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode