Livres
524 598
Membres
542 949

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par muze 2019-11-29T21:52:29+01:00

Alex smiled then, a small thing, a glimpse of the girl lurking inside her, a happy, less haunted girl. That was what magic did. It revealed the heart of who you'd been before life took away your belief in the possible. It gave back the world all lonely children longed for. That was what Lethe had done for him. Maybe it could do that for Alex as well.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paramount 2020-09-16T11:32:44+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler) Il sortit l'une après l'autre les phalènes de la boîte, les posa doucement sur la peau de la jeune femme : sur son poignet et son avant-bras droits, dans le creux de son coude, sur son biceps gracile, sur son épaule. Il répéta le processus du côté gauche, puis disposa deux papillons sur ses clavicules là où s'enroulaient les têtes de deux serpents noirs - leurs langues se rejoignant presque dans le creux de sa gorge. "Chabash", murmura-t-il. Les insectes battirent des ailes à l'unisson. "Uverat." Ils se tintèrent de gris. "Memash."

Les phalènes s'assombrissaient à chaque nouveau battement - et les tatouages commençaient à s'effacer.

La poitrine d'Alex se soulevait par à-coups aussi rapide qu'irréguliers. La jeune femme avait les yeux écarquillés de peur, mais son expression changea - s'épanouit - à mesure que les phalènes s’assombrissaient et que l'encre disparaissait de sa peau. Ses lèvres s'entrouvrirent.

Elle a vu les morts, songea Darlington. Elle a été témoin d'horreurs sans nom. Mais jamais elle n'a vu de magie.

Voilà pourquoi il avait fait ça, non pas par culpabilité ou par fierté, mais par ce qu'il attendait cela depuis une éternité : la chance de montrer des merveilles à quelqu'un d'autre, de le voir comprendre qu'on ne lui a pas menti, que le monde qu'on lui a promis dans son enfance existe bel et bien, qu'il y a vraiment des choses tapies dans les bois, cachées sous les escaliers ou parmi les étoiles. Qu'il y a du mystère absolument partout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-08-29T16:32:13+02:00

Le campus avait le don de changer de visage d’heure en heure et d’un quartier au suivant, de sorte qu’Alex avait toujours l’impression de le découvrir pour la première fois. Ce soir-là, il lui évoquait un somnambule, à la respiration profonde, régulière. Les personnes qu’elle croisait sur son chemin semblaient comme enfermées dans un rêve – les yeux dans le vague, leurs visages à moitié dissimulés par la vapeur s’élevant des tasses de café qu’elles tenaient dans leurs mains gantées. Elle avait l’impression étrange de faire partie de leurs rêves, d’être une fille en manteau sombre qui disparaîtrait à leur réveil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-08-29T16:27:02+02:00

— C’est Dante. » Alex avait toujours du mal à prendre cela au sérieux, d’autant que Darlington était son Virgile. C’était ainsi que le Léthé devait fonctionner – jusqu’à ce que la jeune femme entre en dernière année et prenne le titre de Virgile pour encadrer un nouveau bizut. Elle lui avait rendu son petit sourire et avait fait semblant de comprendre la plaisanterie quand Darlington lui avait annoncé leurs noms de code – des « fonctions », ainsi qu’il les avait qualifiés. Pour faire ses petites recherches ensuite, et découvrir que Virgile avait été le guide de Dante lors de sa descente aux enfers. Au temps pour l’humour de la Maison Léthé…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paramount 2020-09-20T15:19:44+02:00

- Le fait d'être gaucher était jadis considéré comme un signe d'influence démoniaque. La main sinistre, ce genre de choses.

- Et c'en était un?

- Un quoi ?

- Un signe d'influence démoniaque.

- Pas du tout. Les démons sont ambidextres.

- Est-ce qu'on aura à en combattre un jour?

- Certainement pas. Les démons sont confinés dans une sorte de paysage infernal situé derrière le Voile, et nous ne sommes pas assez payés pour nous occuper de ceux qui parviennent à le franchir.

- Depuis quand on est payé?

- Précisément.

P.334

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paramount 2020-09-19T00:18:18+02:00

Ils avaient assisté à une série de transformations orchestrées par la Wolf's Head, qui s'étaient déroulées sans incident - Shane Mackay avait quand même eu du mal à redescendre: il avait fallu l'enfermer dans la cuisine le temps que le malheureux abandonne sa forme de coq. Il s'était ruiné le nez à force de picorer la table, et un de ses amis avait passé une heure à lui arracher consciencieusement de minuscules plumes blanches.

P.201

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nyllia 2020-09-03T22:22:30+02:00

"Je crois qu'il ne nous aime pas, Dawes.

- Et alors?" Pamela ramassa le tas de vêtements ensanglantés d'Alex. "On avait trop d'amis, de toute façon."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-08-29T16:33:21+02:00

La Skull & Bones, la plus ancienne des sociétés propriétaires, première des huit Maisons du Voile, fondée en 1832. Les Bonesmen peuvent se vanter d’avoir compté dans leurs rangs davantage de présidents, d’éditeurs, de capitaines d’industrie et de ministres que n’importe quelle autre société (voir l’annexe C pour une liste complète des anciens élèves) – et « se vanter » apparaît vraiment comme le mot juste. Les Bonesmen sont conscients de leur influence, ils s’attendent à ce que les délégués du Léthé fassent preuve de déférence à leur égard. Ils feraient bien de se souvenir de leur propre devise : Riches ou pauvres, tous sont égaux dans la mort. Conduisez-vous avec la discrétion et la diplomatie qu’impose votre fonction au sein du Léthé, mais n’oubliez jamais que notre devoir n’est pas de renforcer la vanité de la fine fleur de Yale, mais de nous dresser entre les vivants et les morts.

— extrait de La Vie du Léthé : Procédures et Protocoles de la Neuvième Maison

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-08-29T16:31:14+02:00

Les yeux à moitié dans le vague, elle écoutait l’Haruspice égrener une série de chiffres et de lettres – des symboles boursiers, et le cours des actions d’innombrables sociétés cotées à Wall Street. Plus tard dans la nuit, il passerait au NASDAQ, à Euronext et aux marchés asiatiques. Alex ne se donna même pas la peine d’essayer de les déchiffrer. Les ordres d’achat ou de vente étaient donnés dans un néerlandais impénétrable – le langage du commerce, celui de la première bourse datant de la fondation de New York, et la langue officielle des Bonesmen. Lorsque la Skull & Bones avait été fondée, il y avait trop d’étudiants qui parlaient le grec et le latin. Leurs transactions nécessitaient quelque chose de plus obscur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-08-29T16:31:07+02:00

Tripp leva les mains en signe de reddition ; il lâcha un petit rire nerveux. « Hé, je fais avec les moyens du bord. » Il appartenait à l’équipe de voile – c’était un Bonesman de troisième génération, un gentleman et un érudit, un golden retriever pur-sang : stupide, le poil brillant, et hors de prix. Rose et fripé comme un bébé en bonne santé, les cheveux blond vénitien, il arborait une peau toujours bronzée des vacances d’hiver qu’il avait passées sur une île paradisiaque quelconque. Se dégageait de lui l’aisance de celui qui ira toujours très bien ; jamais ce garçon ne serait privé de secondes chances.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode