Livres
613 350
Membres
710 638

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Là où réside l'hiver



Description ajoutée par BarbiBouquine 2021-10-21T16:48:18+02:00

Résumé

Avez-vous déjà entendu le son cristallin des matins de givre et le sifflement du vent du nord ? C'est le rire de l'hiver qui s'éveille en décembre.

Le rire de Jack Frost...

À l'approche de ses dix-sept ans, Edda Nightingale est une jeune fille solitaire et hypersensible. Orpheline, elle vit avec sa belle-mère et sa belle-soeur, Ally. Si elle se sent étrangère en leur compagnie, elle ne quitterait le manoir familial pour rien au monde, même quand tout est fait pour la mettre à l'écart. Elle veut veiller sur les bois de Moonland et sur les étonnants animaux qui vont et viennent, comme l'élégante hermine et le mystérieux harfang des neiges.

Garant des nuits de givre et des glaciers, Jack Frost est la quintessence de l'hiver. Pourtant, qui connaît encore son nom? Jack n'est plus qu'une vague image du passé, un nom perdu au fond d'un vieux livre ou chuchoté dans un cantique. Invisible pour les hommes et délaissé des fantômes, il a le sentiment de ne compter pour personne, sauf peut-être pour Janvier le renard polaire. Il erre chaque jour, investi d'une haute mission : celle de préserver l'hiver, de souffler le givre et de faire danser les flocons...

À l'aube d'un nouvel hiver, le destin (ou peut-être est-ce le vent du nord, un étang gelé ou une aurore boréale ?) va mêler le monde d'Edda à celui de Jack. Si la première va découvrir un univers de conte et de légendes, le second va apprendre à mieux connaître les humains, ces Ephémères en qui il croit si peu et qui l'ont laissé pour compte...

Quand les rêves de neige disparaissent et que la Terre est en surchauffe, deux êtres que tout oppose vont devoir s'apprivoiser et s'allier aux Veilleurs de l'An, pour que demeurent les bois, gardiens de l'équilibre des saisons...

Afficher en entier

Classement en biblio - 34 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par MarieFlowerPanda 2022-05-04T08:49:54+02:00

On peut avoir les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. Il suffit d’être ouvert d’esprit et ouvert au monde qui nous entoure.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par OceanOfBooks 2022-09-20T20:33:39+02:00
Or

(Retrouver tous mes avis lectures sur mon instagram @ocean.ofbooks)

"Je suis Jack Frost. Je suis les glaciers, le froid polaire et les tempêtes de neige. Je suis les cristaux qui chantent les cantiques de l'hiver, les cascades givrées et les reflets de la lune sur les étangs gelés. Je suis les étoiles de glace qui dansent avec les aurores."

Quand le givre, danse et scintille sur chaque fenêtre de Bibury, Edda sait qu'il est revenu, lui, celui dont tous ont oublié jusqu'à son existence : Jack Frost. Mais elle, n'a jamais douté de son existence même si elle ne l'a jamais vue, elle croit en lui et en l'hiver, en sa magie.

Edda Nightingale est une jeune orpheline de 17 ans, solitaire et hypersensible qui vit avec sa belle-mère, Mme Glasting et la fille de cette dernière, Ally. Mise à l'écart de sa propre demeure par cette femme sans-cœur, Edda continue malgré tout de veiller sur le manoir de son enfance et les bois de Moonland qui l'entourent. 

De son côté Jack Frost, invisible aux yeux des Éphémères (humains), œuvre sans relâche pour maintenir l'hiver qui peu à peu se meurt. Lui peut la voir, Edda, Éphémère qui contre toute attend peut sentir sa présence mais ne peut l'entendre. 

Pourtant tout deux vont devoir s'apprivoiser et s'allier aux Veilleurs de l'An pour que demeure l'équilibre des saisons.

Une énorme surprise. C'est beau, poétique, hivernal, avec un fond écologique et encore une fois avec un de mes personnages préférés : Jack Frost. Tout d'abord j'ai trouvé les mélanges entre légendes et mythologies parfaitement orchestrées, c'est très original. J'ai beaucoup aimé les personnages, Jack Frost bien sur mais aussi Janvier et Edda. J'ai aimé imaginer le palais Polaris et l'hiver éternel où il réside, les flocons messages et les aurores boréales façonnées par un renard blanc. J'ai pleuré aussi car cette histoire fait affreusement écho à notre monde et son climat qui perd ses Veilleurs. Peut-être faut-il, tout comme Edda continuer de croire et ne pas oublier combien notre monde est beau et doit le rester.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Martagone 2022-09-08T21:09:30+02:00
Diamant

Ce livre, cette histoire, cette aventure d'une douceur sans fin !

C'est bien l'une voir même la première fois, ou terminant ma lecture je fini sereine, apaisée comme envelopper dans le coton hivernale de l'histoire...

Une histoire qui laisse a réfléchir et qui devrait être lu par tous !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Esmeria 2022-08-15T09:27:31+02:00
Diamant

C'est un roman poétique, possédant la douceur d'un flocon et la force d'une tempête de neige.

C'est une ode à la nature, au cycle des saisons, fragile et pourtant nécessaire à l'équilibre.

Mais c'est aussi un rappel des conséquences du bouleversement climatique sur la nature, les animaux, la vie sur terre.

L'auteur emploie des mots justes pour parler de la fragilité de l'humain, de sa propension à détruire la planète.

Elle met en poésie la ronde des saisons et y insuffle de la magie grâce à Jack Frost et aux Veilleurs de l'An. Des personnalités très touchantes dans leur fonction mais aussi dans leur désarroi face au déclin de leurs pouvoirs.

J'ai adoré cette magie, cette beauté fragile et cette volonté d'éveiller les consciences : l'entraide peut venir à bout de bien des maux.

J'ai dévoré ce livre et je le recommande à ceux qui vont des rêves de neige.

Mais aussi à ceux qui en ont fait et qui ont simplement oublié ce que c'était que de croire en la magie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Espritsdevie 2022-07-27T11:49:31+02:00
Diamant

Un roman sublime sur l'importance de la nature et du rythme des saisons 🤍

J'ai adoré suivre les personnages, tous m'ont touché à leur manière et le côté poétique de la plume est magnifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ingrid26510 2022-06-06T18:08:53+02:00
Bronze

Un livre sur l’hiver et Jack Frost, sur le règne animal et sur la destruction de la nature que provoque l'être humains. On abordé énormément l’écologie, c’est une bonne chose, mais j'ai eu quand même l'impression qu'on pointé un peu trop du doigt ce qui ne fallait pas faire, un peu moralisateur en somme.

Une romance sortie de nulle part, dommage.

Mais pour son beau message pour la préservation de notre écosystème et pour la beauté de l'hiver.

Ce livre mérite d'être lu, un bon moment de réflexion passé et de divertissement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lepicentrecult 2022-05-13T15:41:14+02:00
Or

Tout d'abord c'est avec fierté que j'ai participé à la campagne Ulule. Ce roman est une qualité. Les têtes de chapitre sont magnifiques, la couverture est d'une beauté.

Niveau histoire, c'est bien plus qu'une réécriture du mythe de Jack Frost. Il va plus loin, il y a une importante part /notion de l'écologie dans ce roman.

Les personnages sont attachants, tous avec un arc bien construit.

Gros coup de coeur

Afficher en entier
Or

Là où réside l'hiver, un roman hivernal, au doux son des flocons de neige tombant du ciel. Les éditions Twinkle étoffent progressivement leur catalogue avec de très beaux ouvrages, aussi bien dans la forme que dans le fond.

Là où réside l'hiver, c'est une ode aux saisons. C'est une ode à l'amour, à l'amitié, à la planète.

Edda Nigthingale, héritière du domaine de Moonland, vit sous la tutelle de sa belle-mère depuis la mort de ses parents. Or, la cohabitation n'est vraiment pas évidente entre les deux. Si Edda souhaite plus que tout au monde préserver les bois de Moonland, il en va tout autrement de sa belle-mère, Miranda Glasting, qui aimerait avoir le contrôle total du manoir pour mieux raser ses bois…

En parallèle, il existe un autre monde, un monde invisible aux yeux du commun des mortels. Celui des gardiens des saisons, ces êtres capables de prendre une forme humaine comme animale et dont le rôle est de protéger le cycle naturel des saisons. Or, leur mission se voit chaque jour plus difficile à accomplir en raison des activités humaines. Le réchauffement climatique, la déforestation, la pollution, l'assèchement des sols... autant de maux qui, si les humains ne prennent pas rapidement conscience des conséquences de leurs activités, signeront la fin des saisons.

Tout commence donc en plein hiver, au plus fort du froid, alors qu'Edda se voit complètement mise à l'écart du lieu qui l'a vue grandir. Sa belle-mère a réussi à l'éloigner de Moonland en l'envoyant travailler en centre-ville, l'obligeant à dormir sur place. Le prétexte : les retours du soir en ce temps hivernal sont bien trop dangereux, un accident pourrait si vite arriver ! Mais la jeune fille est bien déterminée à protéger Moonland et ne tiendra guère compte des ordres. Jusqu'au soir où un terrible accident se produit. Afin de sauver celle qu'elle considère malgré tout comme sa sœur, Ally Glasting, Edda tombe dans un étang gelé. Pour Ally, c'est sûr, Edda ne peut pas avoir survécu à sa chute et Miranda s'empressera de l'enterrer. Du moins, d'annoncer sa mort. Car son corps n'a pas été retrouvé. Ce que tout le monde ignore, c'est qu'un être veillait dans l'ombre. Cet être, ce n'est nul autre que Jack Frost, qui a été captivé par la sensibilité d'Edda. Edda semble en effet faire preuve d'un don particulier, qui la rend particulièrement réceptive aux activités des protecteurs. Situé entre les deux mondes, Jack peine à trouver sa place car il n'est affecté à aucun mois, contrairement aux autres protecteurs et fait ainsi montre d'une curiosité plus importante envers certains êtres humains. Lorsqu'il voit Edda sombrer dans les eaux glaciales, il ne réfléchit pas et décide de la sauver.

Lorsque la jeune fille revient à elle, elle découvre un monde parallèle, merveilleux et étrange et pourtant intimement lié à celui des humains. Bien que de courte durée, son absence suffira cependant pour la destruction des bois de Moonland. Or, leur destruction ne représentera pas seulement une perte sentimentale, elle marquera également le début de la fin des saisons. Déterminés à sauver l'hiver, les deux mondes vont devoir agir de concert très rapidement.

Puisant ses sources dans les différents folklores et plus particulièrement scandinave et slave, ce récit nous emmène à la rencontre d'êtres fabuleux. Conquise par la merveilleuse couverture, je craignais cependant un récit trop jeunesse, au message écologique trop évident comme on peut parfois en rencontrer. Or, il n'en est rien. Ce récit aux allures de conte fait au contraire preuve de maturité et de subtilité. D'une plume digne des contes de notre enfance, Laetitia Arnould nous montre l'importance de la question écologique et nous pousse à nous interroger sur nos actions et leurs conséquences sur la nature, et par la-même, sur notre avenir. Il ne s'agit pas là d'un argumentaire écologique mais bien d'une fable à plusieurs niveaux de lecture, qui parvient à la fois à nous transporter dans un monde féérique tout en nous invitant à la réflexion.

Conclusion

Un roman aux tonalités hivernales, empreint de magie et de féérie. Puisant son inspiration dans le folklore, Là où réside l'hiver est une ode aux saisons et à la nature, mené par une plume enchanteresse.

https://flowerpanda04.wixsite.com/pandaflower/single-post/l%C3%A0-o%C3%B9-r%C3%A9side-l-hiver-de-la%C3%ABtitia-arnould

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookosaurus 2022-03-30T16:11:59+02:00
Argent

Ce livre est une lecture jeunesse, ce que je n'avais pas pris en compte au départ et qui a créé une distance entre moi et le récit, notamment concernant la relation entre Edda et sa belle-mère que je trouvais trop arbitraire et "méchante marâtre".

Cependant, après l'avoir laissé un peu de côté et être revenue vers lui en connaissance de cause, j'ai passé un très chouette moment.

C'est un conte simple mais efficace, l'écriture de l'autrice nous transmet tout le froid et le scintillement de la période hivernale, sur un fond de dérèglement climatique.

Je me suis un peu ennuyée durant les deux premières parties, et si je n'avais pas autant adhéré à la plume, que j'ai trouvé poétique, je ne sais pas si j'aurais poursuivi ma lecture.

Heureusement, une fois les enjeux mis en place, j'ai été saisie par ces derniers, par cette catastrophe qui semble inévitable et comment nos héros allaient pouvoir s'en sortir.

Il faut dire que cette lecture je l'ai finie le même jour que la parution du rapport du GIEC 2022, niveau sérénité concernant l'avenir de la planète, on a déjà fait mieux, surtout pour une lecture ayant un lien avec le sujet ^^'

En tout cas, si ce fut une douce lecture, j'ai tout de même été malmenée par moments, surtout quand la vie d'animaux est en jeu.

Pour ceux qui s'en rappelle, on est d'accord que dans "Independance Day" l'important c'est la survie du chien et osef les humains?

En bref: Ne vous fiez pas à la promesse d'un simple conte hivernal, ici, la dimension du récit est plus profonde qu'elle le laisse supposer.

Après avoir passé les lenteurs du début, vous y trouverez la douceur et la fraîcheur espérée, en même temps que vous sentirez l'odeur de roussi de la maison qui brûle.

Mais l'espoir est permis et il ne faut rien lâcher pour sauver un maximum de choses des flammes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alesie292 2022-02-27T11:34:39+01:00
Pas apprécié

J'ai pas accroché avec ce roman. J'ai lu plus de 120 pages, et je me suis beaucoup ennuyé. Malheureusement il ne se passe pas grand chose. Et c'est assez dommage parce que la plume de l'autrice est très poétique, onirique, et le résumé me tenté plutôt bien. Je n'ai même pas eu la force de le finir. Le livre objet en lui même est très joli, il y a eu un bon travail éditorial.

Note : Abandon

Bon ça ne l'a pas fait avec moi. J'espère qu'il aura su séduire d'autre lecteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Encre 2022-01-28T22:18:22+01:00
Pas apprécié

Avant de commencer ma critique, qui ne sera pas dithyrambique, je tiens à pointer les réussites et les points positifs de cet ouvrage.

D'abord la couverture, vraiment magnifique. C'est un très bel objet livre que je suis contente, malgré ma déception, de pouvoir admirer en cette saison.

Ensuite, l'auteure est une vraie passionnée des contes, des mythes et des légendes, et cela se sent. Pour une férue de conte comme moi, c'était un bonheur de découvrir certains personnages issus de folklores du nord, et d'en redécouvrir d'autres. Jack Frost, évidemment, est une de mes figures favorites, et c'est pourquoi je n'ai pas hésité longtemps à acheter ce livre. L'univers que l'auteure a créé manque peut-être parfois de cohérence, mais il est sincère et repose sur une vraie passion.

Et pour finir, le message écologique, l'urgence d'agir face au climat et le désarroi face à l'inaction humaine, ce sont des messages qui me parlent et qui donnent envie d'en faire toujours plus. Alors merci pour ce livre qui, même s'il aurait pu aller plus loin dans cette démarche, à le mérite d'en parler.

Passons maintenant aux choses qui fâchent. A part sur la dernière centaine de pages, je n'ai vraiment pas été captivée. Si j'ai d'abord apprécié la plume poétique de l'auteure, j'ai trouvé qu'elle manquait rapidement de fluidité.

Arnould fait le choix d'exploiter à fond le champ lexical de l'hiver, elle le fait littéralement, ce qui entraîne trop de répétitions.

Les dialogues manquaient de naturel, mais aussi de caractérisation. J'avais plus souvent l'impression de lire des explications au lieu d'une vraie conversation. Ce manque de naturel parsème le livre.

Les personnages sont finalement assez peu exploité. On ne sait pas grand chose d'eux. Si au début j'appréciais l'antagoniste et ses échanges avec l'héroïne, la fin m'a refroidie. Ce moment final entre l'antagoniste et Edda m'a fait penser à un vieil épisode de DBZ. C'était cliché à mort, et vraiment risible.

Ca m'a pris du temps, mais j'étais soulagée de finir ce livre, cela m'embête d'en ressortir aussi mitigée. Mitigée oui, parce que même si mes mots sont durs (mais je suis convaincue qu'une critique négative construite, même si elle ne fait pas plaisir, apportera quelque chose à l'avenir), je suis quand même contente que ce livre existe. Au vue du sujet traité, peu importe que je n'ai pas apprécié, il a le mérite d'aborder des questions bien plus importantes que mon petit avis strictement personnel, et je ne peux qu'encourager à sa lecture. Mon opinion ne concerne que moi et au vu des autres critiques, ce livre a apporté sa part de rêveries et de joies.

Afficher en entier

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 34
Commentaires 16
extraits 3
Evaluations 21
Note globale 8.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode