Livres
606 241
Membres
697 226

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Rayathea 2012-01-31T19:07:36+01:00
Or

En ouvrant l’album, on se trouve face à cette fille, assise toute seule sur un banc dans Paris, le regard perdu. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Elle a tout oublié. L’empathie pour le personnage principal est à peu près immédiate. Impossible de ne pas se demander à un moment donné « crénom, qu’est-ce que je ferais à sa place ? » Et vous, que feriez-vous ?

Faut dire que l’amnésie d’Éloïse est particulièrement sélective. Éloïse se souvient de tout, sauf de ce qui la concerne de près ou de loin.

Petit à petit, Éloïse va donc creuser, chercher des indices, le moindre petit truc qui pourrait la faire avancer, lui permettre de recoller les morceaux (on a atteint le point « recoller les morceaux »). Son boulot, ses collègues, sa famille, son enfance. Mais il reste toujours des trous. Et puis la cause de tout ça ? Qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Éloïse ne peut pas empêcher de laisser échapper son imagination, ce qui donne lieu à des interludes particulièrement bien fichus et qui ponctuent la narration de La Page Blanche. La fin, elle, est particulièrement bien fichue. Joli twist, on s’attend à tout sauf à ça.

Quant au dessin, c’est du Pénélope dans tout son art. Elle arrive à merveille à exprimer la palette d’émotions par laquelle passe la toute paumée Éloïse. Les couleurs sont magnifiques et elle dessine Paris avec tellement d’amour.

Donc oui, vous pouvez y aller, vous pouvez acheter La Page Blanche les yeux fermés, l’histoire est haletante, mais attention, c’est un vrai « page turner » (on a troooop envie d’avancer), vous risquez de le finir trop vite et quand c’est fini, on en veut encore. C’est à peu près le seul défaut que je lui trouve.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo0 2013-01-28T12:45:44+01:00
Or

J'ai adoré cette histoire.

Être incompris des gens pcq on a perdu la mémoire, la quête de vérité. Comment se reconstruire? Que faire?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par myrtie 2013-02-06T18:49:10+01:00
Diamant

J'ai énormément apprécié cette histoire qui se trouvait en temps que coup de coeur des bibliothécaires, le style de Pénélope Bagieu se marie très bien avec celui de Boulet et l'histoire est vraiment intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bichou274 2013-02-21T17:18:46+01:00
Diamant

Le scénario de l'histoire, vraiment super. On est vite emporté par l'histoire et je trouve qu'elle a été bien ficellée du début jusqu'à la fin.

A lire !=)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par navi 2013-03-10T11:09:08+01:00
Or

Super livre bourré d'humour. Absolument hilarant tout ce que s'imagine l'héroïne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leminotaure 2015-08-02T01:58:48+02:00
Or

J'ai vraiment adoré cette BD au thème très original qui garde pourtant un côté léger. Cette amnésie "de film" un peu facile est largement compensée par l'histoire qui la suit, une histoire de recherche de soi, un peu à tâtons. Contrairement à beaucoup, j'ai vraiment aimé la fin, je n'en aurais pas voulu d'une autre.

Comme d'habitude, les dessins de Pénélope Bagieu me plaisent, leur simplicité colorée semblant pouvoir s'adapter à tout genre d'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lect 2012-03-04T18:40:16+01:00
Diamant

J'ai beaucoup aimé le scénario de Boulet.

Eloïse, qui es le personnage principal, est intéressante et attachante. Elle a une imagination débordante souvent drôle. Il y a une analyse très fine et juste de la psychologie.

De plus, les dessins de Pénélope Bagieu sont très sympathiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mijak 2012-03-11T13:48:24+01:00
Or

Cette BD se lit facilement et d'une traite, tant on est prit par l'histoire d'Eloïse. Cette histoire en elle-même n'a rien d'exceptionnel, et c'est là tout l'intérêt : Boulet et Pénélope on fait en sorte, à travers une situation extraordinaire, de raconter la banalité. Il y a plusieurs fois des imaginations de la part d'Eloïse, des délires sur ce qu'elle a oublié, mais... bon, je vais pas spoiler.

Enfin, le dessin de Pénélope est sympa, mais il ne ma jamais impressionné plus que ça.

En fait j'ai du mal à dire pourquoi ce livre est si bien sans trop en dire sur l'intrigue. Parce qu'à la fois, la fin donne toute son importance et sa grandiosité à l'ouvrage, tant elle contrevient à ce à quoi on s'attend tout au long de l'histoire. Le message, une sorte de "morale" de l'histoire, une réflexion sur laquelle rester...

C'est donc par la capacité à faire quelque chose d’extrêmement simple et humain, de proche du lecteur, de la vie, que ce livre est si bien.

En fait, si, je vais quand même spoiler secrètement.

Spoiler(cliquez pour révéler)La fin, donc, va en frustrer sûrement beaucoup. L'histoire commence avec des questions : où suis-je ? Qu'est-ce que je fais là ? Et qui suis-je ? Autant de question sans réponses, ou inassouvies complètement. Tout au long des recherches d'Eloïse, le mystère, le suspense, les questions, vont laisser place à des réponses creuses, des pistes inabouties, des banalités, une vie normale et une Eloïse, elle aussi, creuse. La nouvelle Eloïse va donc être déçue, frustrée, comme nous, et va continuer à chercher, pour découvrir, par son absence de découvertes, que l'Eloïse du passé n'était personne, en fait. A la fin, enfin, elle va comprendre, en voyant cette vie normale, banale. Le message de la fin est très bon, je trouve, et la fin elle-même est magnifique. Elle coupe court à toute attente, en accord avec la volonté de la nouvelle Eloïse : l'ancienne elle-même, en cherchant à devenir quelqu'un, avait finit par devenir tout le monde, et n'être plus personne. Voila la meilleure explication qu'on pourra avoir de l'amnésie particulière du protagoniste. Ainsi, il devient inutile à Eloïse de fouiller, de ressasser, de souffrir. Elle est une nouvelle personne. Un bon message donc contre la normalisation, contre l'envie de devenir à tout prix "quelqu'un", ou l'image qu'on se fait de celui qui est quelqu'un. Une construction artificielle de personnalité sur base de... quoi ? Sur base des autres, du monde, de ce qu'on voit autour de nous. Alors, on devient ce qu'on voit, et on se fond dans le décor.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PerledeLune 2012-06-02T14:30:15+02:00
Argent

Une très belle métaphore ! On est transportés jusqu'au bout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nelff 2013-01-25T09:15:08+01:00
Or

Une BD bien sympa! Elle se lit rapidement et avec beaucoup de plaisir. Le thème de l'oubli y est très bien présenté, avec tout les problèmes que cela entraîne! A lire!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode