Livres
547 753
Membres
585 128

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Laurine-25 2021-03-13T15:05:11+01:00

L’automne, c’est peut-être une saison qui donne envie d’écrire.

Ces derniers temps, les commandes se succédaient.

Mes services d’écrivain public étaient sollicités, la plupart du temps, pour une lettre d’adieu, un mot de réconfort après une catastrophe naturelle, des encouragements à un étudiant qui avait échoué à un entretien d’embauche ou un message d’excuses après une bourde commise lors d’une soirée alcoolisée, bref, pour tout ce qui est difficile à dire en face.

Dans le lot, j’ai reçu commande d’une lettre ordinaire.

— Est-ce que vous rédigez aussi des lettres banales ? m’a demandé Monsieur Sonoda d’une petite voix. Je veux juste signaler que je suis en vie.

Sa voix calme et posée était comme une douce brise qui caresse une jolie colline.

— A qui voulez-vous écrire ? ai-je demandé à voix basse, en m’adaptant à son ton.

— A une amie d’enfance. Nous nous étions autrefois promis de nous marier, mais cela ne s’est pas fait. Plus tard, j’ai épousé quelqu’un d’autre et j’ai eu des enfants ; j’ai appris par une connaissance commune qu’elle s’était récemment mariée et qu’elle menait une vie heureuse dans le Nord. Donc, il ne s’agit pas de refaire l’histoire. De toute façon, cela fait plus de vingt ans que nous nous sommes perdus de vue. Je voudrais juste lui envoyer un mot pour lui dire que je vais bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:23:00+01:00

Je lui ai demandé quels étaient ses meilleurs souvenirs avec sa femme.

Je prenais des notes en l’écoutant, et je me suis surprise à avoir les larmes aux yeux.

Eh oui, parce que malgré de si beaux moments partagés, il suffisait d’un minuscule coup du sort pour qu’un couple qui s’était juré de passer toute sa vie ensemble se défasse en un clin d’œil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:17:52+01:00

La plupart des gens trouvent belle une graphie qu'on croirait imprimée. Mais l'écriture manuscrite, celle de la main d'un être vivant, possède un supplément d'âme qui ne se résume pas à la simple beauté formelle.

Elle prend de l'âge avec son propriétaire. Elle vieillit. Le même mot calligraphié par la même personne sera différent selon qu'il a été écrit à l'école ou au lycée, à vingt ans ou à quarante. C'est encore plus vrai à soixante-dix ou quatre-vingts ans. Une adolescente à l'écriture toute ronde, lorsqu'elle sera devenue une vieille dame, n'aura plus la même plume, c'est normal. L'écriture change avec l'âge.

La beauté naturelle, intacte, porte en elle le charme de la vieillesse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:15:59+01:00

On dit que la préparation de l'encre a un effet apaisant. J'ai goûté de tout mon être, pour la première fois depuis longtemps, cette agréable sensation d'abandon.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:15:41+01:00

Mais tu sais, il y a des gens incapables d'écrire une lettre malgré tous leurs efforts. Être écrivain public, c'est agir dans l'ombre, comme les doublures des grands d'autrefois. Mais notre travail participe au bonheur des gens et ils nous en sont reconnaissants, a-t-elle affirmé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:14:52+01:00

Sous nos yeux la nuit s’installait, imposante. Comme pour nourrir l’être vivant qu’était la nuit tout juste tombée, des enfants s’amusaient à allumer des feux d’artifice sur la plage. Les vagues avec la douceur fredonnée, caressaient langoureusement le sable. Un chien nageait vers le large.

Je me suis laissée aller à contempler la mer enveloppée de nuit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:14:32+01:00

Simplement, je voulais tout transmettre de lui à Sakura, sa gentillesse, sa façon de s’exprimer, son image et jusqu’à son odeur. Parce qu’une lettre, c’est comme l’incarnation d’une personne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:13:05+01:00

Mais écrire d’une belle main n’est pas le seul travail de l’écrivain public.

Quand on libelle une enveloppe pour un mariage, qu’on écrit un nom sur un diplôme ou qu’on rédige un curriculum vitae, une beauté de pure forme est requise. La plupart des gens trouvent belle une graphie qu’on croirait imprimée. Mais l’écriture manuscrite, celle de la main d’un être vivant, possède un supplément d’âme qui ne se résume pas à la simple beauté formelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2018-11-21T09:12:33+01:00

On a du mal à jeter, à peine lue, une lettre qui nous est adressée. Même la plus humble carte postale, du moment qu'elle est manuscrite, garde la trace vivace de l'esprit et du temps de celui qui l'a rédigée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MiLn 2018-09-29T16:31:01+02:00

Le diable se cache dans les missives nocturnes, disait souvent l'Aînée de son vivant. Voilà peut-être pourquoi elle évitait généralement de s'atteler à ses travaux de calligraphie à la tombée de la nuit.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode