Livres
481 976
Membres
468 343

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Je n'e m'attendais pas à ça. Vu l'effervescence de ce livre auprès des critiques et des lecteurs, je me suis tout de suite dit qu'il fallait que je le lise.

Au début, j'ai mis du temps à rentrer dans l'histoire, je trouvais que jusqu'à l'arrivée de Thorn, tous les passages et longs et trop détaillés à mon goût.

D'ailleurs, c'est ce qui fait que j'enlève une étoile, je trouve que la plume de l'auteur est très fine mais trop de détails, trop de descriptions qui alourdissent l'histoire pour ma part.

Par contre, l'originalité et la créativité sont bien au rendez-vous. Je n'étais jamais entré dans un monde aussi illusionniste et machiavélique que celui-là.

J'aime beaucoup Ophélie qui n'a rien de l’héroïne qu'on connait et Thorn qui est loin d'être le prince charmant bien connu, malgré son austérité, il est intriguant et on a envie d'en connaitre plus sur lui.

J'avoue avoir pris du plaisir à savoir ce qui allait arriver à Ophélie au fil des pages.

Celles-ci se tournent d'ailleurs très facilement.

Bref, j'ai aimé de façon mitigé ce livre, mais je n'ai pas non plus l'engouement de certains lecteurs quand ils en parlent

Afficher en entier
Or

Cette lecture a été pour moi une belle surprise. Je ne m'attendais pas à prendre autant de plaisir en lisant ce premier tome de la saga "La Passe-miroir". J'ai particulièrement apprécié les univers mis en place par Christelle Dabos. J'ai d'abord aimé la vie, l'âme des lieux ; les entendre grincer, craqueler, souffler, ronfler... puis j'ai aimé suivre l'avancée de cette jeune héroïne, Ophélie, dans un monde glacial, opposé au sien.

Afficher en entier
Argent

Je me suis enfin décidée à commencer cette saga après en avoir tant entendu parler. Il y a de ces livres qui nous terrifient. La peur de ne pas aimer alors qu'on veut tant apprécier. La passe miroir fait parti de ces romans pour moi. Voilà en partie pourquoi j'ai attendu si longtemps avant de me lancer.

Au final, je pense avoir bien fait baisser mes attentes avant de débuter ma lecture. Ce qui a eu l'effet d'une agréable surprise. Je n'ai pas trouvé ce roman transcendant, notamment à cause des longueurs, mais il était vraiment sympa à découvrir et l'univers présenté dans ce premier tome est assez intriguant pour me pousser à découvrir la suite.

J'ai surtout apprécié les personnages. Étrangement, je déteste la plupart. Mais j'aime ça. Ils sont presque tous incroyablement mystérieux et la curiosité me pousse à vouloir en savoir plus.

Affaire à suivre donc =)

Afficher en entier
Diamant

J'avais déjà tenté de lire ce livre il y a un moment mais je n'avais pas accroché... J'ai réessayé de le lire et là, j'ai accroché.

Je partais sans grande attente et je me suis laissé porter par la curiosité, par l'histoire... Quel découverte que la plume de cet auteur...

Ce roman fantasy est très original et passionnant à suivre.

Il n'y a pas de rebondissement et c'est même un peu lent mais on ne sent pas les 500 pages.

Ca se laisse lire et franchement j'ai bien aimé ma lecture.

Christelle Dabos a créé un monde original rempli de détails qui le rend très intéressant et captivant... Actuellement, je n'ai qu'une envie, commencer le tome suivant...

Afficher en entier
Bronze

Assez déçue par ce premier tome. Au vu des notes et commentaires, je m’attendais à un coup de cœur. Et loin de là, j’ai trouvé ça long et ennuyant. Par contre, c’est très bien écrit et l’histoire est originale. Je vais continuer en espérant que le prochain aura plus d’actions ?

Afficher en entier
Bronze

Ce premier tome tient toutes ses promesses, riche de complots et de rebondissements, il nous immerge avec grand plaisir dans ce monde pour le moins original proposé par cette auteure de talent et au style soigné.

Après quelques chapitres où sont posées les bases de cette histoire, nous voilà embarqués avec frénésie dans les méandres d'un univers cruel où toutes la bassesses, non-dits et diverses manipulations sont légion.

À ce titre, il me paraît étonnant de classer cette quadrilogie dans la littérature dite "jeunesse", car la plupart du temps c'est tout de même assez violent. En effet, il n'est pas un chapitre où ne sont évoqués tortures tant physiques que psychologiques, chantage, manipulations, assassinats, exécutions et j'en passe.

Certes, je ne suis pas pour l'angélisme où la bien-pensance visant à préserver nos chers ados, mais l'oeuvre me paraît suffisamment complexe et violente pour finalement attirer un plus large public. Il serait d'ailleurs dommage de passer à côté pour une raison aussi banale de classement.

Afficher en entier
Argent

C’est dans un univers très riche que je suis entrée. Christelle Dabos nous entraîne dans ce monde fracturé avec des explications parfaitement placées, ni trop rapidement, ni trop lentement. On y plonge délicatement et, personnellement, ça m’a aidé à me faire une idée de ce tout nouvel univers, qui est quand même assez complexe. Il faut le dire, j’ai été perdue au début, sans arriver à me repérer dans l’espace, particulièrement au Pôle. Mais grâce à la douceur d’écriture de l’autrice, je ne me suis pas sentie découragée et j’ai continuer ma lecture.

Chose que je ne regrette pas !

Il y a quelque chose dans le style d’écriture de Christelle Dabos qui m’a tenu éveillée, qui m’a empêché de fermer ce livre pour toujours. Je ne saurais dire ce que c’est, mais ce petit quelque chose est vraiment magique. Plus j’avançais dans ma lecture, avec une opinion tout de même déjà en place, plus je me sentais happée. Petit à petit, je m’en suis retrouvée complètement folle, ne pouvant plus décrocher des pages avant d’être arrivée à la dernière.

Lire Les Fiancés de l’Hiver, c’est comme rencontrer quelqu’un pour la première fois, se dire « oh, ça ne va pas le faire, on ne va pas s’entendre » et puis, à force de côtoyer la personne et d’apprendre à la connaître, on devient des amis inséparables. C’est vraiment ce que j’ai ressenti durant ma lecture, surtout vis-à-vis des personnages principaux, Ophélie et Thorn.

Ophélie est très différente de moi, et c’est sûrement ce qui m’a dérangé au début. Ce que je veux dire par là c’est que, face à la manière dont on lui parle, la manière dont certains personnages la traite (comme un objet !), face à ce qu’on lui demande et même ce qu’on lui impose, je n’aurai jamais pu rester aussi placide et flegmatique qu’elle. J’ai eu envie de la secouer et de lui dire « mais tu vas te défendre, oui ! ». Je voulais presque rentrer dans le livre et aller prendre moi-même sa défense. Cette différence de caractère a fait que j’ai eu du mal à l’apprécier au début mais, comme je le dis plus haut, en apprenant à la connaître, j’ai compris qu’elle était beaucoup plus forte et beaucoup moins insensible que ce qu’elle laissait paraître au départ. Et ça, j’ai trouvé que c’était vraiment très fort de la part de l’autrice ! Faire en sorte que son personnage dévoile son caractère tout au long d’un roman et non pas quasiment d’un coup, comme je l’ai souvent lu, est très intéressant. C’est comme si on rencontrait plusieurs Ophélie et qu’à la fin, après les avoir toutes assemblées, on se retrouvait face à la vraie.

En ce qui concerne Thorn, ce n’est pas la même histoire. Déjà, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de personnage. J’ai tellement vu son nom dans des tops de book boy friend que je m’étais fait une petite idée du genre d’homme qu’il pouvait être. Le genre qui fait tout le temps chavirer les cœurs, un peu bad boy comme on en trouve souvent dans des romances, drôle et populaire. Eh bien on en est loin croyez-moi ! Ce Thorn est une vrai surprise, et pas forcément une bonne. J’ai eu beaucoup d’antipathie pour lui et à la fin de ma lecture, je me suis retrouvée avec beaucoup de questions à son sujet. Dans ce premier tome, Thorn est un personnage très mystérieux qu’Ophélie n’arrive pas à cerner. Et nous non plus (en tout cas, ce fut mon cas). J’attends de lui qu’il se dévoile un peu plus dans le tome deux. Pour l’instant, je n’arrive pas à savoir si ce qu’il a laissé entrevoir de lui est vraiment vrai ou pas. En tous cas, c’est un des personnage dont j’en attends le plus pour la suite.

L’histoire en elle-même, malgré quelques longueurs au début, s’accélère un peu après la moitié du roman (ce n’est que mon humble avis). C’est comme si, après avoir bien posé les bases de son univers, Christelle Dabos nous entraînait d’un coup de plume au cœur de l’intrigue de ce monde si mystérieux.

J’aurai alors un conseil pour les lecteurs et les lectrices qui seraient tenté(e)s de décrocher de cette merveilleuse histoire. Donnez une chance à ce roman. Lisez-le en entier et faites-vous votre avis après. Pour moi, ça a marché et aujourd’hui, j’ai hâte de me replonger dans cet univers où les illusions font parties intégrante du quotidien et où chaque personnage peut en cacher un autre. C’est la deuxième fois que je ressens autant d’engouement pour un roman que j’ai failli abandonner. La première fois, c’était pour Illuminae et cette trilogie figure aujourd’hui dans la liste de mes plus gros coups de cœur, à lire et à relire. Et j’ai un très bon pressentiment pour La Passe-Miroir, dont le tome deux m’attend déjà sur ma table de nuit. Je suis contente de lui avoir laissé sa chance et j’espère que vous en ferez autant.

https://bookisparadise.wordpress.com/2020/01/13/la-passe-miroir-t1-les-fiances-de-lhiver/

Afficher en entier
Pas apprécié

Livre dont on m'a souvent parlé comme étant super mais qui s'est avéré décevant. Je n'ai pas accroché et j'ai arrêté ma lecture au milieu.

Afficher en entier
Lu aussi

Avec la sortie du dernier tome de la saga, j'ai eu très envie d'enfin découvrir ce qui se cachait derrière l'engouement pour cette tétralogie depuis des années. La série ayant été choisie comme l'une des lectures communes de décembre du Club de lecture du terrier de Guimause, c'était enfin l'occasion de voir ce qu'allait offrir cet univers. Malheureusement, cela fut une légère déception.

Cette déception se traduit simplement par le fait qu'avant de me lancer dans ce premier tome, j'avais lu une très grande majorité de très bons avis sur ce tome, ce n'est qu'après que je me suis aperçue qu'en réalité, c'est assez mitigé. De ce fait, à la fin de ma lecture, malgré les qualités, je n'ai pas eu un "Waouh, j'aurais dû lire ça bien avant !", en ayant certainement trop attendu.

Concernant l'histoire, on plutôt pris dedans, et ce grâce à l'univers que l'on découvre. Car il faut avouer que sinon, l'intrigue est assez lente, il n'y a pas eu tant de choses que cela qui se sont déroulées en terme d'actions dynamiques, on est plutôt sur des enjeux politiques et sociaux.

L'univers en revanche est franchement sympathique. J'ai été curieuse tout du long d'en apprendre plus dessus, l'autrice a réellement créé son monde avec ses particularités et surtout des capacités magiques franchement intéressantes et originales. De plus, j'étais également curieuse de voir comment fonctionnait ce monde, divisé en petites îles suite à un événement dont nous en savons peu. De ce côté là, je n'ai pas grand-chose à dire, Christelle Dabos m'a mené dans son univers avec succès et curiosité.

Je me suis attachée aux personnages, et plus particulièrement à Ophélie. Elle essaye tant bien que mal d'être fidèle à elle-même, et en même temps, et malgré sa naïveté, elle va apprendre petit à petit à prendre de l'assurance, chose qu'elle n'avait absolument pas au début. J'ai apprécié aussi Thorn bien que ce soit un personnage assez mystérieux dont nous en savons que peu du fait de la distance qu'il met avec Ophélie donc avec les lecteurs. D'autres personnages vont et viennent entre ces deux-là, et j'ai aimé découvrir un peu de chacun, et avec parfois des caractères pas forcément très sympathiques.

J'ai été happée par la plume de Christelle Dabos. Je pense que cela a été la plus grande surprise de ma lecture, j'ai beaucoup aimé la façon dont elle utilisait les mots pour son histoire. J'ai été plus particulièrement emballée par les comparaisons qu'elle fait pour ses descriptions, car je les trouvais originales, elles changeaient de celles que nous retrouvons beaucoup dans divers bouquins, et elles sonnaient franchement justes. Une très bonne surprise.

Pour conclure, ce tome a été une petite déception, non pas parce que je l'ai trouvé mauvais, loin de là. Comme dit auparavant, j'ai beaucoup aimé la plume de Christelle Dabos, l'univers est chouette et je me suis attachée à Ophélie. Néanmoins, je m'attendais à être bien plus emballée que ça par ma lecture, et je pense en avoir attendu trop. Mais je considère que, puisque c'est un tome 1 dans un univers construit et certainement plus complexe, c'est un tome assez introductif, et je lirais donc très certainement la suite pour me donner une meilleure idée de l'univers de Christelle Dabos.

Afficher en entier
Argent

J'ai bien aimé ce premier tome, c'est une lecture qui est à la fois simple et rafraîchissante.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode