Livres
573 243
Membres
633 319

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Bon voilà... Saga terminer, et très triste de dire au revoir à cet univers et ses personnages. Si j'avais eu un énorme coup de cœur pour les deux premiers tome, ce dernier m'a quelque peu déçu...

On se concentre uniquement sur le personnage de Ophélie, et on en oublie complètement les autres... Berenilde, Archibald, Octavio, Ambroise, et bien d'autres, dont Thorn. J'aurais tellement aimais avoir plus de Thorn, d'ailleurs parlons en... Après la fin du Tome trois je pensais qu'on aurait plus de Ophélie et Thorn, et finalement pas du tout. J'ai trouvais ça très décevant, on patiente quasiment trois livres pour cette histoire d'amour, qui aurait pu être tellement belle et différente de se que l'ont a d'habitude, et finalement rien... Nada... Franchement je suis hyper déçu et frustré !!

Quand à l'intrigue, elle n'a plus rien à voir avec le premier tome... J'avais l'impression d'avoir une histoire différente, et je me suis demander à plusieurs reprise que fait L'autrice ? Pourquoi ? J'étais même un peu perdu à certains moments tellement ce dernier tome est tiré par les cheveux..

Quand à cette fin, autant dire qu'elle ne me convient pas du tout. Cette fin ouverte Spoiler(cliquez pour révéler)avec un thorn disparue, sans savoir si Ophélie se retrouveront un jour ou l'autre. NON ! Après tout ça, tout ce qu'il ses passé, la moindre des choses aurait était d'avoir un épilogue avec une fin fermé. La moindre des choses aurait était que Thorn et Ophélie puisse se retrouver, et vivre leur vie et leur amour, comme ils non jamais pu le vivre. Après tout ce qu'ils on faits, vécus, et sacrifié, ont se retrouve avec ça... NON ! Cette fin et injuste, énervante, décevante et incompréhensible...

Bref, vous l'aurait compris ce troisième tome ma déçu, cette saga parter tellement bien, je ne comprend pas les choix de L'autrice. Vraiment, c'est... J'ai pas les mots. Néanmoins cette saga, en particulier les deux premier tome ont quand même su faire battre mon cœur. Cette histoire, je ne suis pas prête de l'oublie, le premier, deuxième et troisième tome resteront gravé, sauf peut-être ce quatrième tome et cette fin... Qui pour moi, n'en est pas une...

Afficher en entier
Diamant

Que dire de ce tome, ah, que dire, que dire…

C’est lourd. Complexe. Il m’a bien fallu m’y reprendre à deux fois pour être sûre de tout comprendre – alors je commencerai par cette recommandation : lisez-le dans la foulée des précédents, ou vous risquez d’être totalement perdu.

Je ne suis pas la première à faire cette comparaison, mais cette façon de clôturer la saga m’a vraiment rappelé A la croisée des mondes. L'évolution est la même : on commence avec une aventure sympathique et une intrigue assez resserrée, pour déboucher sur un conflit politico-métaphysique impliquant l’équilibre de l’univers entier, oui, rien que ça ma bonne dame. Et je suis fan.

Le système régissant l'univers de la Passe-miroir n’est pas des plus simples, et je me demande si en y réfléchissant bien, on n'y trouverait pas des petites incohérences. Mais il est surprenant et original, et complètement raccord avec les thématiques développées depuis le début de la série - la quête identitaire d'une héroïne inversée, qui peut passer les miroirs, confrontée à des échos...

Concernant l'intrigue, j’adore comment ce sont les personnages les plus inattendus qui se révèlent les plus importants. On a beau connaître la mécanique, les révélations me laissent toujours baba. Spoiler(cliquez pour révéler)Le baron Melchior comme antagoniste du tome 2, le balayeur-esprit de famille dans le 3, et maintenant Elizabeth qui n’est autre qu’Eulalie Dilleux… ce qui est la fois surprenant et cohérent : dépeinte comme le parfait opposé d'Ophélie, elle a toujours été dans son sillon, même si on ne la remarquait pas plus que ça.

La construction du livre est peut-être un peu fouillis. Beaucoup d’explications, de réflexions, de piétinements et d'allers-retours. Ça ne m’a pas empêchée de le dévorer en à peine deux jours : l'histoire reste addictive, notamment grâce à la variété un peu plus large des points de vue. C'est rafraichissant (et puis suivre Thorn, même un court moment, c’était cool).

Christelle Dabos fait toujours preuve d'un style vivant et extrêmement visuel - oui, je pense à l’apparence finale de l’Autre, merci pour le traumatisme. Et elle n’a pas peur de mettre ses personnages à l’épreuve, ce que j’apprécie tout particulièrement. Spoiler(cliquez pour révéler)La perte des doigts d’Ophélie me met extrêmement mal à l’aise, et en même temps, je trouve cette idée brillante. Quant à la fin, à première vue peu encourageante en ce qui concerne Thorn… j'en suis bien plus satisfaite que n'importe quel épilogue naïvement bienheureux qu'un.e autre aurait pu nous pondre.

D'ailleurs, les personnages sont une des grandes forces de cette saga. J’ai adoré suivre l’évolution d’Ophélie, la voir s'affirmer peu à peu et devenir adulte. Si on repense au premier tome, elle en a parcouru, du chemin !

Ceci étant, j'ai été un peu frustrée par le traitement des personnages secondaires. Bien sûr, après le tome 3, je me doutais que l'intrigue resterait centrée à Babel, et ça ne m'a pas dérangée plus que ça de moins voir les habitants du Pôle. Spoiler(cliquez pour révéler)Mais j'aurais aimé qu'ils aient au moins droit à une fin satisfaisante. Trop de questions restent en suspens : Gaëlle et Renard sont vraiment morts... comme ça ? Quelle est cette fichue maladie dont souffre Archibald ? Et même pour les nouveaux : que sont devenus Blasius et Wolf ? Cosmos, on l’a oublié ? Puis il y a ceux dont on peut facilement présumer l’avenir, mais qu’on aurait bien voulu voir un peu plus... parce qu’on les aime, quoi.

Heureusement, ce tome nous offre quand même des personnages assez chouettes, Spoiler(cliquez pour révéler)comme la fascinante Seconde, ou Lazarus - le genre de méchant idéaliste que j'adore, persuadé d’agir pour le bien (et qui a d’ailleurs parfois de bonnes idées). Petite pensée pour Octavio, qui survit, mais reste dans la friendzone.

Et puis il y a le couple formé par Thorn et Ophélie, peu conventionnel, et d'autant plus réaliste. Dans le paysage de la littérature fantastique, ils détonnent. J'aime qu'ils ne soient pas beaux, ni même charismatiques ; j'aime leur caractère introverti et moralement rigide, bien éloigné du prototype du héros de base. Et j'aime la lenteur de l'évolution de leur relation, qui est loin d'être parfaite, mais qui n'en est pas moins belle.

Ce qui nous amène à la fin. Je comprends qu'elle ait puisse faire un véritable tollé à la sortie du livre, mais à mon sens, il suffit de lire le dernier chapitre un peu attentivement pour se rendre compte que Spoiler(cliquez pour révéler)oui, évidemment qu’Ophélie va retrouver Thorn ! J’admets qu’à ma première lecture, j’étais un peu dépitée ; mais en y revenant, les indices ne manquent pas. Ma théorie personnelle (du moins, ce que j’ai fini par comprendre) : Ophélie a déjà localisé Thorn. Puisque dans l’Envers, on peut se transporter n’importe où, elle sait qu’il est déjà avec elle - simplement sur un autre plan. Derrière derrière. D'ailleurs, elle s'adresse directement à lui. La seule raison pour laquelle son voyage pour le retrouver sera long, c’est qu’à mon avis, elle va utiliser la même technique que lorsqu’elle a libéré Eulalie : traverser le miroir en même temps que Thorn, ce qui les fera déboucher à des endroits différents, et potentiellement esquintés. Il faut donc compter le temps qu’ils se retrouvent, et puis pourquoi pas, qu’ils explorent cette nouvelle Terre avant de revenir au bercail.

En conclusion, merci Christelle Dabos pour cette lecture passionnante - un coup de cœur comme je n'en avais pas eu depuis longtemps !

Afficher en entier
Or

Un mot : wouah !

On a quitté le tome 3 sur le début de l'effondrement des arches et on reprend ce tome juste là. Si ce tome est rempli de mystères, de rebondissements et de réponses étonnantes et inattendues, j'y ai surtout vu le tome où l'on y découvrir le plus les différents personnages, nouveaux comme anciens, Thorn et Ophélie ont fini de faire leurs chemins séparés et travaillent en équipe où la confiance mutuelle est présente.

Jusqu'à la fin, quand l'on pense tenir le fin mot du mystère, une nouvelle énigme se dévoile, encore et encore pour un grand final.

Un de mes tomes préférés avec le tome 2.

Afficher en entier
Diamant

J'ai longtemps attendu avant de me lancer dans ce dernier opus de la saga. J'ai adoré les trois premiers, que j'ai chacun dévoré en un jour. Celui-ci, c'était une autre histoire. Au début, j'avais simplement perdu mes repaires. J'ai rapidement pu me replonger dans l'univers et l'ai trouvé toujours aussi grandiose. Mais vers la fin, j'ai commencé à décrocher. Les rebondissements et explications deviennent trop nombreux, trop tordus, trop sortis de nulle part. Beaucoup de personnages que j'adorais sont laissés dans l'ombre de la trame principal ou on droit à un destin tragique sans fanfares, en quelques mots.

Mais je n'ai pas moins adoré la saga, et j'ai hâte de la relire d'une traite, un de ces jours.

Afficher en entier
Lu aussi

Et bien, et bien, quel decep pour moi ce 4e tome ! Autant j ai dévoré le 1er et le 2e tome, le 3e j ai déjà eu du mal à y entré mais alors la le 4e s étais le coup de massue. J avoue avoir sauté plusieurs chapitres à un moment tant l histoire me pesait et ayant compris le sens je me suis dirigée vers les 6 derniers chapitres, où honnêtement sa tourne à du gros n importe quoi. La fin est une non fin et on s attendrait presque à une suite mais je pense que c est tout aussi bien de s arrêter là...

Après toutes ces année où j avais commencé à lire cette saga, je m étais enfin décidée à la relire entièrement et C est vraiment déçue que j en ressort, dommage car l histoire étais vraiment très originale et les personnages attachants

Afficher en entier
Diamant

Une fin de série à la hauteur de toute l’histoire !

J’avais peur de me lancer dans le dernier tome, parce que beaucoup scandaient leur déception… quelle erreur !

Vraiment, si vous avez aimez l’écriture, le style de Christelle Dabos vous ne serez pas déçus de ce dernier volume. Attention, on se tourne sur un tome bien plus « suspense / action / révélation » que les précédents mais l’immersion reste la même.

De plus, de mon côté, aucune déception concernant la fin ouverte et l’avenir potentiel de tous nos personnages Spoiler(cliquez pour révéler) : oui il y a des morts, oui ce n’est pas une fin à l’eau de rose, oui le monde est à reconstruire - MAIS je trouve cette fin en accord avec tout ce qui a été mis en place depuis le début, ça donne juste.

Donc n’hésitez pas à vous plonger dans cet univers, ne projeter pas vos attentes sur la fin : laissez-vous surprendre.

Afficher en entier
Or

Aaaah... Ophélie et Thorn... Thorn et Ophélie...

C'est avec un brin de tristesse que je ferme la page sur ce tome 4. Comme j'ai aimé les retrouver ! Vivre dans leur monde, résoudre leurs énigmes, comprendre pourquoi le monde s'écroule, d'où viennent les échos, découvrir l'Autre, les secrets de Lazarus, vivre dans l'Envers... Quel bel univers ! J'ai tout de suite été emportée, comme lors de la lecture des tomes précédents, et même si je voulais "faire durer", je n'ai pas resisté, j'ai avalé le livre de façon compulsive...

Christelle Dabos clot joliment cette série. Mais c'est une fin ouverte, qui nous laisse espérer...

Afficher en entier
Bronze

Le livre est bien mais j’avoue m’être perdu vers la fin ça c’est compliqué.Malgré tout la série est vraiment génial.J’ai fait cours sur ce commentaire car je trouve que c’est celui-là que j’ai le moins aimé.Je la recommande vivement ( la série c’est absolument quelque chose à lire…)

Afficher en entier
Or

Cela faisait très longtemps que j'attendais de lire le dernier tome de la saga "Passe-miroir" : je l'attendais en version poche pour qu'il soit uniforme avec les précédentes versions et c'est un peu loupé car la maison d'édition a changé le design de la tranche du livre ...

Je dirais que dans l'ensemble j'ai été satisfaite : j'ai retrouvé mes personnages préférés et j'ai eu le fin mot de l'histoire. Je l'ai trouvé très bien construite et cohérente. Par contre ce qui m'a embêté, c'est la longueur que prend l'intrigue. Oui j'ai trouvé ce tome plus long et plus compliqué que les tomes précédents. Je n'ai rien de précis à développer, mais factuellement j'ai mis un mois à lire ce livre, alors que j'avais dévoré les trois premiers tomes en moins d'une semaine ! Maintenant, je respecte le travail de l'auteur et je n'hésiterai pas à lire ses futures créations.

Afficher en entier
Argent

Enfin le dénouement, tout s'éclaire et prend tout son sens. On a toutes les révélations que l'on voulait et ça fait plaisir. Cette série ne ressemble vraiment à aucune autre, ce n'est pas un coup de coeur pour moi mais je l'ai appréciée, tout au long des 4 tomes.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode