Livres
550 901
Membres
592 058

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par just2iine 2021-05-13T12:22:45+02:00
Or

http://lire-une-passion.weebly.com/fantasy/la-passeuse-de-mots-alric-et-jennifer-twice

"​En résumé, un premier tome [surprenant], [intriguant] et un poil [additif]. Les auteurs manient les mots avec beaucoup de [poésie] et on sent qu'ils aiment profondément leur univers. Je suis très curieuse de découvrir la suite et de voir ce qu'ils nous réservent..."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JeanneP 2021-05-12T15:05:33+02:00
Diamant

(désolée d'avance s'il y a des spoil)

Dans le Royaume d’Hélios, nous faisons la connaissance d’Arya. La jeune femme se nourrit de livres à n’en plus finir, malgré les remarques de son entourage. Elle se plonge dans des aventures sans savoir ce qui l’attend. les premières pages introduisent la vie quotidienne d’aria, et ses relations avec son précepteur, ses parents et Aydan, le benjamin des princes d’Hélios. Ce dernier est rejeté par son père, sa mère était morte en lui donnant naissance. Dans le royaume d’Hélios où la magie se mêle à la vie quotidienne, tous vivent en harmonie grâce au Traité Gallica. Le jour de la fête du Traité, tout se bouscule. Des soldats de Verre instaurent un vent glacial de terreur. Arya se retrouve isolée et seule. Comme dans un songe, son destin lui apparaît : elle est la Passeuse de mots. Elle est entraînée dans un périple où son but est de trouver ses Mots.

J’ai adoré le personnage d’Arya. C’est une jeune femme timide et assez naïve, mais elle n’a pas ce côté agaçant de la naïveté qui a le don de m’agacer. Elle est simple et intelligente. Elle sait réfléchir et faire confiance à ceux qui l’entourent. J’ai été assez déroutée par sa quête ne sachant pas trop quel est l’aboutissement : elle doit récupérer ses mots mais quelle sera la fin ? Combien de mots doit-elle récupérer ? Autant de questions sans réponses qui seront résolues dans les prochains tomes j’en suis persuadée.

Les autres personnages constituent un petit cercle autour de l’héroïne.

Arya rencontre Killian, le mystérieux voleur masqué. POURQUOI IL A UN MASQUE ? Voilà. Je suis frustrée de ne pas avoir réussi à savoir. Son histoire est encore plus intrigante. Il se confie peu à Arya, se contentant de l’entraîner et de la protéger. Mais pourquoi est-il celui à qui on a confié cette quête ? Son personnage m’a passablement agacée au début. On tombe sur un mec arrogant qui fait sa brute et ne se laisse pas atteindre par celle qu’il doit protéger. Au fur et à mesure de ma lecture je n’ai cessé de m’interroger sur lui. Un échec, puisque je n’ai pas compris…

Au fil de leur périple, Arya et Killian font la connaissance de Saren, un des général d’Hélios. Sa quête est de retrouver les princes pour les ramener à Hélianthe pour espérer vaincre l’oppresseur. Au fond je suis assez perdue et c’est ce que j’aime : être surprise par une lecture. D’habitude j’arrive à trouver les tenants et les aboutissants très vite mais là… je sèche et j’adore ! J’aime sentir que des éléments m’échappent même si cela me frustre à la fois.

Venons à mon personnage préféré. J’ai nommé Alric. Sa souffrance et sa douleur sont tellement poignantes que j’en pleurais. La patience, son caractère, la confiance aveugle qu’il fait à Arya. Mamamama. J’aime cette façon qu’il a de lui faire confiance sans lui demander qu’elle ne lui confie son histoire.

L’univers est super vaste et regorge de pistes à aborder dans la suite et j’aime ça. J’aurai pour le coup bien aimé une petite carte pour me représenter les différents royaumes mais je sais que c’est bien plus facile à demander qu’à faire :) Le récit est fait au présent et j’adore cette dynamique différente des récits au passé, bien plus nombreux.

Les descriptions sont majestueuses et c’est quelque chose d’important pour moi. J’aime les longues descriptions sans fin mais là tout était simple mais si beau à la fois. Les comparaisons et les métaphores apportent tellement de résonances aux mots que ma tête a associé pleins d’images différentes pour me représenter les lieux.

La plume est excessivement belle. C’est esthétique, magnifique et délicieux à lire. C’est le premier roman où j’ai ressenti un besoin poignant et saisissant de noter certains passages. D’habitude un ou deux passages me plaisent mais là. Je passais les pages et mes petits papiers s’épuisaient (je ne suis toujours pas résolue à entacher les pages d’un livre avec des post-it). Les mots résonnent extrêmement bien et je ressens tellement cette passion des mots que les auteurs transmettent. La passeuse de mots est l’ensemble du livre et ne représente pas uniquement les Mantras qu’Arya découvre. J’ai redécouvert le pouvoir des mots, la puissance des phrases et les merveilles de la langue.

J’attendais de lire ce livre depuis un bout de temps, l’ayant repéré sur wattpad mais n’ayant pas pu le lire par faute de temps. J’ai été super heureuse de pouvoir le tenir dans mes mains. Une lecture extrêmement belle où mes émotions ont été emportées, j’ai même pleuré aux remerciements… J’ai vraiment adoré ce roman où les évènements sont uniques et changent des codes habituels des romans similaires.

Mon passage préféré a été celui de la cérémonie de l’oeil. Décrire aussi bien un simple échange de regard. Une chose banale mais pourtant si belle… j’avoue que je suis toujours passionnée par les regards et là… j’étais sur le cul et en larmes à cause/grâce à la beauté des mots. Alors merci pour ce moment absolument exceptionnel. Merci pour cette lecture vraiment unique, dont je me souviendrais longtemps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CupcakesEtAlice 2021-05-09T20:35:27+02:00
Bronze

Une bonne ambiance pour ce livre jeunesse de fantasy. Un concept intéressant : la magie des mots avec une héroïne grande lectrice à laquelle on peut facilement s'identifier. Les deux auteur(e)s ont une plume agréable et tout le livre est bon enfant.

J'en ressort pourtant avec une sensation de "meh" inexplicable... Un bof qui m'a suivi tout le long de ma lecture et qui ne me donne pas envie de lire la suite. Mais je comprends tout à fait qu'il puisse plaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hanayu 2021-05-05T12:32:18+02:00
Argent

J'ai connu plusieurs phases dans cette lecture.

Dévoration : durant les quasi cent premières pages c'était "i love it !! " la plume était tellement littéraire et mélodieuse.

Puis les cent pages atteintes et dépassées...moment de flottement...je me suis retrouvée pleine de circonspection.

Tout ce qui me plaisait bascule. Ce n'est pas tant le drama qui m'a perturbé. Normal c'est prévu on le sait que l'action va connaitre un remou (sinon pas d'histoire hein !). Mais tomber sur l'habituelle ficelle "élue unique en son genre qui l'ignorait totalement, perdue et immature" ça m'a blasée (même si j'étais prévenue par le titre et le résumé je sais !! n'empêche...la façon de l'amener m'a fait lever les yeux au ciel).

Ce qui entoure sa magie est fumeux car "c'est différent pour chaque passeuse"...où comment entourlouper l'héroïne et le lecteur au passage en lui taisant les clefs explicatives.

D'agréable Arya m'est devenue irritante une longue période (que le roman dépasse les 700 pages lui a heureusement permis de reconquérir ma sympathie...mais sa cruchitude m'a bien pompé l'air). Un trio puis un quatuor improbable vont se former. Et les luttes d'ego entre Killian et Saren sont épuisantes (dès que l'on croit que ça se calme...c'est reparti pour un tour !!! Des coqs...).

C'est assez bizarre d'ailleurs car au départ Arya joue régulièrement les arbitres en mode "ne vous battez pas pour moi" alors qu'elle est ado (ou à peine majeure...c'est pas clair) que Killian a 24 ans et Saren l'âge d'être leur père à tous deux. (Instinct formateur et instinct protecteur paternaliste se fight.)

La surprise c'est qu'un personnage charismatique...porte le nom de l'auteur : Alric ! ^^

Comme il s'agit d'une écriture à quatre mains je présume que c'est sa compagne qui a écrit cet hommage à son mari. Pour la peine j'ai foncé pour comparer la photo de Monsieur et la description papier qui en est faite. Okay c'est romancé mais ça fonctionne ! On se retrouve ainsi à lire une jolie dédicace amoureuse de l'auteure pour sa moitié.

Mes impressions en dents de scie ont fini par se tarir. J'ai eu la sensation que l'histoire entendait mes doléances ! XD

Arya m'ennuie par sa platitude, hop elle progresse mentalement et pas que. \o/

Je commence à hausser les sourcils car elle ne s'entoure que d'hommes, elle aussi en a marre et rencontre des super nanas ! :D

Je n'en peut plus de ses pérégrinations terrestres ou souterraines, la voilà sur/sous l'eau ! ^^

Je m'interroge cependant sur la tranche d'âge à qui s'adresse le livre. Sous couvert de littérature jeunesse on se retrouve confronté à plusieurs scènes de luxure dont certaines assez trash (certes il y a internet le porno accessible de plus en plus jeune...mais je ne m'attendais à rien de ce genre dans cet univers ultra foisonnant, même brièvement) si l'héroïne n'y participe "pas" elle y assiste et ça me laisse perplexe. Quant à l'humour plein de sous-entendus sexuels s'il est amusant il me questionne aussi...mais admettons !

Si vous aimez les loooongues descriptions de paysages, décors ou ressentis internes vous adorerez ce livre...si vous préférez quand on minimalise ces passages pas sûre que vous adhériez. ;)

Les personnages centraux :

Spoiler(cliquez pour révéler)Arya Rosenwald

Killian Nighttbringer

Saren Delatour

Alric Thomas Harrington

Les mots rencontrés :

Spoiler(cliquez pour révéler)Courage

Echo

Protego

Confiance

Luna

Gemelli

Limë

Asha

Les sonorités sont belles en tout cas : Cassandre, Lesath, Dhurgal, Jâsana, Génésis, Sivane, Virgo, Bellenmi, Sade, Rousseau, Lilith, Albar, Umbria, Thétys, Hézékiah,Odilon, Nessahim, Winema...

Pour le clin d’œil je vous recommande de taper les noms des personnages sur la toile...tous ceux rencontrés cachent des références (geek, mythologique voir musicale ^^) ce qui est un bonus non négligeable caché entre les pages.

Je vous souhaite une bonne chasse aux mots (ça change de la chasse aux cartes de Sakura ^^)....et les même non-réponses que les miennes à propos du personnage le plus mystérieux de l'opus : Killian ! Pourquoi "Amour" ? Pourquoi ce masque ? Que cache-t-il d'où vient-il ?

(Navrée mais Aïdan...je n'en ai que faire ! Sa froideur acide ne donne ni envie ni hâte de le retrouver.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ouranos7 2021-05-04T10:08:40+02:00
Diamant

Waouh !!!

Je vous présente mon premier coup de cœur officiel de l'année 2021 !! J'avais déjà repéré ce livre grâce à sa couverture et à son résumé ! Il m'intriguait tellement que je l'ai pré-commandé ! Si vous hésitez à le lire, foncez, vous ne le regretterez pas une seconde.

Ce livre est juste incroyable ! Je viens de le finir, et qu'est ce qu'il était bien !!!

Déjà la couverture est juste magnifique, elle est incroyable. Ensuite, la plume des auteurs est incroyable, le lexique est une qualité de ce livre, avoir un tel niveau de vocabulaire dans un livre est désormais très rare. Les phrases défilent sans qu'on s'en rendent compte, les pages disparaissent les unes après les autres et ne parlons pas des chapitres. Ce livre est tellement addictif, que sans les examens, je l'aurai dévoré en très peu de temps.

Et l'histoire ? L'histoire est juste extraordinaire !!

J'ai adoré lire ce livre qui est très poétique et très agréable. Les personnages sont tellement attachants, ils ont tous un caractère qui les définit ! Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai adoré la très curieuse Aria, l'égocentrique voleur, le soldat hyper-protecteur et le Dhurgal si humain !! Et leur aventure, partir à la recherche des mots est tellement nouveau, cette histoire change des histoires fantastiques habituelles !

Cependant maintenant je n'attends qu'une chose, le tome 2 !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sphinxou 2021-05-03T11:10:30+02:00
Lu aussi

https://img.livraddict.com/covers/414/414845//couv72080380.jpg

Je ne vais pas vous cacher que j’avais plutôt hâte de découvrir ce roman. Le titre est vraiment très intriguant. Pour un rat de bibliothèque comme moi, c’était vraiment la promesse de quelque chose. Donner un pouvoir aux mots (un pouvoir magique j’entends) est un aspect qui m’a vraiment donné envie de découvrir ce livre.

L’intrigue de ce premier tome est vraiment dense. Ce petit pavé compte un peu plus de 700 pages et il va s’en passer des choses ! L’histoire prend d’abord le temps de nous faire découvrir Arya et son petit monde avant de tout bouleverser, pour elle, comme pour nous. J’ai apprécié ce début, la découverte de ce personnage. Car cette longue introduction permet vraiment de bien appréhender le personnage d’Arya, que j’ai adoré dès les premières pages. L’aventure arrive rapidement et les péripéties s’enchaînent ! Arya va se retrouver entourée d’une fine équipe, au fil de ses aventures. Les lieux et les découvertes de Mots vont s’enchaîner, et permettre à Arya d’apprendre à développer ses pouvoirs. J’ai été complètement happée par cette histoire, et le seul bémol est que c’est sûrement un peu trop linéaire. Mais si j’avais lu ça ado, j’aurais été encore plus happée qu’aujourd’hui ! La fin du tome promet un chouette second tome que j’ai hâte de découvrir.

Un des points forts de ce roman est l’équipe qui va se constituer autour d’Arya. ça fait un peu équipe “classique” de roman de fantasy, mais en même temps : ça fonctionne. Comme je le disais plus haut, j’ai tout de suite adoré le personnage d’Arya, sa passion pour les livres, et pour les mots fait que je me suis tout de suite identifiée à elle. La jeune femme va ensuite être rejointe par des personnages haut en couleurs : notamment Killian, que j’aime beaucoup. Je vous laisserai découvrir les autres au fil de la lecture. Petit bémol cependant, j’espère qu’il y aura plus de personnages féminins car ça manque un peu là (et leur petit paternalisme sous couvert de bienveillance m’a plutôt agacée par moments).

L’univers développé par les auteurices semble très dense et détaillé, mais ce qui m’a le plus plu, c’est le concept autour d’Arya, et de son statut de Passeuse de Mots. Tout au long de ce premier tome, elle va appréhender son pouvoir. Qu’est-ce que ça veut dire que de récupérer un mot ? Comment on l’utilise et pour faire quoi ? L’éventail de possibilités est immense et le lecteur va découvrir tout ça en même temps que l’héroïne. J’aime beaucoup toute la subtilité qu’il y a derrière l’utilisation des mots.

En bref, j’ai vraiment adoré ce premier tome ! L’intrigue est un peu linéaire mais j’ai été vraiment happée par les personnages et la magie de la Passeuse de Mots.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chabouquine 2021-05-01T21:29:44+02:00
Diamant

Avant toute chose, je dois dire que je ne suis pas une férue de fantasy. Au contraire. Alors ne chercher pas à comprendre pourquoi je me suis acheté ce roman, qui est certes un fantasy jeunesse, mais un fantasy.

Allez savoir pourquoi, je ne me suis sentie attiré par ce livre sans raison, moi qui fuit ce genre comme la peste. Mais je dois dire que la couverture sublime, le titre accrocheur et le résumé attrayant n'ont pas été en ma faveur. C'est pourquoi au bout de la troisième hésitation, j'ai finit par craqué et le ramener chez moi, ou je l'ai commencer sans attendre.

Et la! Le choc. Une vraie merveille.

C'est vraiment de la pure fantasy, certes alléger par le côté jeunesse, mais pas avare en description ni en mise en place de l'histoire. Pourtant, je l'ai dévoré. Chacune de mes lectures était un plaisir. Les auteurs ont une superbe plume et les personnages sont tous aussi attachant que différent.

Ici nous suivons Arya, Killian, Alric et Saren, dans la quête de recherche de mot pour Arya. Cette dernière est une passeuse de mot. Une personne au pouvoir rare, unique, capable d'assimiler les mots et les utiliser dans leurs interprétation. Qu'elles soient les plus simple au plus complexe.

Certes, on dénote un peu de longueur, mais elles sont utiles. Dans ces moments on découvre l'apprentissage d'Arya. L'évolution des rapports entre les personnages et les lieux ou ils voyagent. Mais l'histoire n'est pas avare en action et en humour. Loin de la.

Bref. Ce fut un presque coup de cœur pour moi. Il me manquais un petit je ne sais quoi pour l'avoir. Mais j'ai tout de même hâte de lire la suite

Afficher en entier
Bronze

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Des débuts relativement lents ---

Depuis mon presque coup de cœur pour La Ville sans vent, je guette avec attention les futures parutions des éditions Hachette. J’ai donc repéré La Passeuse de Mots dès l’annonce de sa sortie. À ma plus grande joie, la maison d’édition – que je remercie au passage ! – m’a proposé ce premier volet en service de presse. Autant vous dire que j’ai aussitôt accepté !

C’est donc pleine d’enthousiasme que j’ai débuté La Passeuse de Mots. Après plusieurs chapitres cependant, j’ai trouvé que le récit peinait un tantinet à décoller. Rien de bien grave, mais sachez que les auteurs prennent leur temps afin d’exposer le contexte de l’histoire et de relater le quotidien d’Arya. Pourtant, nul besoin de s’y attarder selon moi, puisque ces éléments sont faciles à appréhender.

Bref, j’ai rongé mon frein pendant une bonne centaine de pages, malgré un style très agréable. Après coup, je me dis que ce n’était pas si long, mais mon impatience a certainement joué dans mon ressenti.

--- Quand enfin survient l’élément déclencheur ---

Dès cet instant, je me suis régalée en tournant les pages. Les quelques indices concernant la mission d’Arya sont pleins de promesses ! J’y ai d’ailleurs vu une ressemblance avec Sakura, chasseuse de cartes, inspiration que m’ont confirmée Alric et Jennifer Twice. Or, ayant adoré ce manga durant mes jeunes années, ce n’était pas pour me déplaire.

J’étais donc prête à en apprendre davantage sur le système de magie ô combien passionnant, à suivre Arya dans sa quête, à vivre mille et une aventures afin de rééquilibrer le monde ! Néanmoins, tout ne s’est pas passé comme prévu…

--- Une phase d’apprentissage qui a mis mes nerfs à rude épreuve ---

C’est une étape toujours délicate, mais indispensable dans les quêtes initiatiques. Elle est plus ou moins bien gérée en fonction des romans, mais ce n’est jamais la partie que je préfère. Je demeurais toutefois curieuse d’en savoir plus, raison pour laquelle je n’ai pas hésité à poursuivre ma lecture.

Le hic ? Cet apprentissage est à peine centré sur les pouvoirs d’Arya, à mon grand désarroi. En vérité, ce pseudo apprentissage est mené par Killian, un homme aux multiples talents qui cache bien des secrets derrière son air bravache. Soyons honnêtes : c’est le genre de personnages qui plaît plus que de raison et que l’on rencontre dans nombre d’ouvrages. C’est donc pour moi un cliché qui m’est de plus en plus insupportable. Certes, j’aime les personnages mystérieux, mais uniquement ceux qui se distinguent des types torturés prétendument irrécupérables, mais qu’un fond de bienveillance finit toujours par animer dans les moments forts, en particulier lorsqu’une jeune demoiselle est en danger. Vous voyez le topo ? Eh bien, c’est exactement ce que j’ai retrouvé dans La Passeuse de Mots.

Durant des jours et des jours, Killian tente de guider Arya, mais sans grand succès. En fait, la majorité de leurs échanges se résume à des disputes et à des mises au point inutiles, puisque l’un et l’autre n’en font qu’à leur tête. Résultat : je me suis lassée de cette rengaine et de leur relation entre amour et haine.

--- Une mission dont on ne connaît pas l’enjeu ---

C’est une volonté des auteurs de ne pas trop en dévoiler, et je respecte cela. Cependant, ce premier volet fait tout de même plus de 700 pages. Je m’attendais donc à obtenir quelques réponses. Eh bien, non ! On sait simplement qu’Arya suit son instinct mais, si vous voulez mon avis franc et honnête, celui-ci a bon dos…

Par ailleurs, un autre point m’a fait tiquer. En parallèle de sa mission principale, l’héroïne s’est en effet fixé un objectif – que je préfère taire pour ne pas vous spoiler – qui semble vital pour elle. Et pourtant, il passe très vite à la trappe, même si elle prétend le contraire. Un peu facile, n’est-ce pas ?

Mais rassurez-vous, vu l’épaisseur du livre, il s’en passe des événements. Ainsi, Alric et Jennifer Twice entraînent le lecteur dans une suite d’aventures… auxquelles je n’ai pas spécialement adhéré, du moins en partie. Pour ceux qui ont lu ce premier tome, je fais référence aux épisodes se déroulant à la Banque de Corndor et au Val de Fer. Par la suite toutefois…

--- Incroyable, mais vrai ! ---

Après 475 pages de montagnes russes, je suis finalement rentrée dans l’histoire. Comment ? Eh bien, je ne sais pas trop. Disons qu’à partir de cet instant, j’ai eu l’impression que le scénario était véritablement construit alors qu’auparavant, il s’apparentait plus à une succession d’événements imprévus. L’intrigue s’est donc révélée moins hasardeuse, selon moi.

L’évolution d’Arya y est également pour quelque chose. Au début naïve et impulsive, elle m’a rapidement tapée sur les nerfs, car elle n’écoute jamais ce qu’on lui dit. Son réflexe ? S’excuser une fois qu’il est trop tard ! Avec le temps néanmoins, elle s’affirme davantage et, surtout, devient la détentrice d’un pouvoir qui m’a indubitablement conquise.

Du côté des protagonistes secondaires – enfin, pas si secondaires que cela -, je suis beaucoup plus mitigée. Victime de sa condition, Alric est bien trop valorisé pour son comportement irréprochable, au point de paraître parfait. Quant à Saren, il fait pâle figure aux côtés d’Alric et de Killian.

Dernier point : je n’ai pas cru une seule seconde à l’amitié qui lie Arya au prince Aïdan, tant celui-ci n’hésite pas à la blesser pour son bon plaisir. Ce n’est pas parce qu’il souffre de sa relation conflictuelle avec son père qu’il peut tout se permettre ! Pour autant, ce personnage pourrait être à l’origine de bien des rebondissements par la suite. Mais vais-je lire la suite ? Franchement, à l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais toujours pas…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jo-34 2021-04-20T15:46:43+02:00
Or

Je ne sais pas vous mais personnellement j’adore les univers de Fantasy qui prennent leurs temps et posent les basent de l’histoire.

Cela est le cas de La passeuse de mots, un livre écrit à quatre mains par Alric et Jennifer Twice.

Dans ce monde nous suivons Arya, une jeune fille passionnée par la littérature. Elle se plonge à corps perdu dans chacune des histoires auxquelles elle a accès. Mais elle est loin de se douter qu’elle est : La passeuse de mots. Suite aux incidents ayant eu lieu du au traité qui restreint l’utilisation de la magie, Arya va devoir partir à la recherche des mots qui pourront l’aider à sauver le royaume.

L’univers dans lequel on évolue est très intrigant. Il se met en place petit à petit. On découvre tout d’abord le château et la famille royale. Les tensions en liens avec le traité sont développées et mises en avant. Par la suite, Arya va découvrir sa condition et partira à la quête des mots.

J’ai adoré vivre ce périple en compagnie de protagonistes touchants et piquants. Tous sont développés avec beaucoup de minutie. Chaque personnage a une importance capitale au sein du récit.

Au travers de cette quête, la découverte de soi et les liens qui nous unissent à autrui sont mis en relief. La magie des mots mais aussi les rebondissements sont accentués par la narration poétique qui m’a littéralement envoutée.

Si vous cherchez une histoire de Fantasy avec un champ lexical convenant aussi bien aux adolescents qu’aux adultes : celle-ci pourrait vous convenir. Le langage employé n’est pas infantilisant et la narration est fluide. Le livre se lit rapidement malgré son allure imposante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa06 2021-04-18T12:27:20+02:00
Diamant

Je l ai pris car la couverture m avais de suite attiré et puis une fois la quatrième de couverture lié, j ai su que ce livre me plairait. Et je n ai pas été déçue, pas du tout, je l ai dévoré en quelques jours, j ai hâte de découvrir la suite des aventures de nos 4 amis

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode