Livres
464 307
Membres
424 753

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La petite chartreuse



Description ajoutée par coccinelle 2010-03-03T10:02:30+01:00

Résumé

Sous une pluie froide de novembre, la camionnette du libraire Etienne Vollard heurte de plein fouet une petite fille en anorak rouge qui, affolée, courait droit devant elle après avoir vainement attendu sa mère, jeune femme fuyante et transparente. Désormais, cet homme va devoir vivre avec les conséquences de cet accident. Affublé d'une paternité d'emprunt, Vollard, jusque-là introverti et solitaire, commence à réciter à l'enfant plongée dans le coma des textes littéraires contenus dans sa mémoire fabuleuse. Lorsque l'enfant s'éveille, elle a perdu l'usage de la parole. Alors, fuyant ses insomnies et ses angoisses anciennes, le libraire emmène Eva marcher dans les paysages de la Grande Chartreuse, lieu sauvage et splendide où vivent des moines qui ont fait voeu de silence. Un gros homme, encombré de lui-même, une mère bien trop jeune, et une fillette précocement facassée par la vie, forment un étrange trio : le triangle des solitudes. Le narrateur de cette histoire, témoin de l'enfance et de la jeunesse de Vollard, exprime sa fascination pour ce libraire inoubliable. Mais, ce roman-conte est aussi un hymne inoubliable à la littérature, une méditation sur le fragile pouvoir des livres.

Afficher en entier

Classement en biblio - 93 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par luciole241998 2012-07-10T20:08:34+02:00

Vollard n'avait jamais conçu la littérature comme un apaisement, ni la lecture comme une consolation. Au contraire. Lire follement, comme il avait toujours lu, consistait plutôt à découvrir la blessure d'un autre. Blessure d'un type seul, désarroi d'une femme seule. Lire consistait à descendre en cette blessure, à la parcourir. Derrière les phrases, même les plus belles, les mieux maîtrisées, toujours entendre des cris.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Alahelo 2019-06-24T11:19:39+02:00
Diamant

Je me souviens avoir été profondément touchée et émue par cette lecture. Je n'attendais rien de ce livre, et pourtant il m'a tout donné - tout ce que je ne savais pas avoir besoin. Je recommande vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Erika74 2019-01-21T22:44:05+01:00
Or

Une oeuvre incroyablement poétique, sans fioritures, elle touche par son implacable pureté, ses sentiments qui vous bouleversent, sa vision des livres, des librairies... C'est un immanquable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2017-10-09T14:56:10+02:00
Or

Ce livre n'a pas été un coup de cœur mais il n'en était pas loin, j'ai beaucoup aimé cette lecture et j'en garde d'agréables images en tête. Même si l'histoire est assez dure, l'écriture est très agréable et le sujet traité de manière douce et pleine d'espoir, c'est du moins ce qu'il m'a fait ressentir malgré les événements et les personnages plutôt tristes. La lecture est, en outre, rapide grâce au style poétique et fluide de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Spika 2017-07-15T20:46:40+02:00
Pas apprécié

Heureusement, ce livre était offert pour l'achat de deux autres, ça m'aurait énervé de payer pour ça. Il y a longtemps que je n'avais pas autant détesté une histoire, c'est dire. On se retrouve avec un vieillard insipide, une mère atteinte du ciboulot n'assumant pas ses responsabilités, et entre les deux, une pauvre gamine qui fini végétative, parce que l'abandon de sa mère à la sortie de l'école l'a poussé, paniquée, à se foutre sous les roues de la camionnettes du papy. Je ne comprends pas vraiment l'intérêt de ce livre. Comme l'auteur le suggère à travers ses étranges personnages, s'évader ? Devenir transparent ? Par la lecture, qui n'est pas un divertissement, mais est faite selon papy Volard à montrer les blessures des autres pour atténuer les siennes ? Non, non, non, trois fois non.

Les seuls passages que j'ai aimé, c'est quand Volard était seul avec Eva, lors de son coma, lors de sa réhabilitation, durant son déclin, ces moments touchant où il essayait de rallumer une flamme de vie dans les yeux de la môme. Mais bizarrement, quand survient l'instant crucial, deux fois, il n'est pas à son chevet. A sa sortie de l'hôpital ? Absent. A la fin alors qu'il est venu la voir souvent au centre de rééducation ? Absent. Etrange, cette manie de vouloir disparaitre, de vouloir oublier cette pauvre gamine qui n'a rien demandé. Un peu comme la mère en fait. Probablement un des pires personnages que j'ai eu sous les yeux, cette Thérèse, horripilante à souhait, fuyante, avec des excuses ridicules pour ne pas avoir à rester auprès de sa fille, même avant son accident. "J'essaie, mais j'arrive pas, bouhouhou". C'est peut-être parce que je connais des personnes comme ça dans la vie de tous les jours que ça m'énerve autant (et que ces personnes m'énervent tout autant, d'ailleurs, mais ce n'est pas la question).

Les personnages sont donc antipathiques, à part la petite, et encore, à la fin... Bref. Si on se concentre dans l'histoire elle-même, je n'ai pas compris la seconde partie. Une tierce personne, inconnue au bataillon, parle à la première personne de son histoire, à travers laquelle il a rencontré l'enfant, puis le jeune homme Volard. Cela survient juste après l'hospitalisation d'Eva, Volard vient la retrouver et... Cassure nette. On se retrouve avec ça. Et je ne sais pas si c'est moi, mais je trouve que ça n'apporte rien au récit, ça ne fait que ralentir, ça m'a même fait moins m'attacher à Volard qu'avant, le rajout de background n'était absolument pas nécessaire... Et si on en vient à la fin, sans spoiler, je ne la comprends pas. Tristesse pour tristesse, foutue pour foutue et bâclée pour bâclée, c'est ça ? Incompréhensible. Spoiler(cliquez pour révéler)Madame s'envole après la mort de sa fille, sans un regard pour Volard avec qui elle a pourtant soudainement partagé un moment intime, comme ça, au hasard visiblement, puisqu'elle s'en fout de lui et c'est dit clairement plusieurs pages avant, elle ment plus facilement encore et manipule les hommes aisément quand elle se fout d'eux, le fait que sa gosse meurt n'a pas l'air de la toucher, elle peut enfin être seule et "s'évader", et Volard se suicide. Youpi, joie, bonheur intense. Tout va bien mes amis !

Bref, un livre que je regrette amèrement, j'ai l'impression d'avoir perdu du temps dessus. Il n'est même pas bien écrit, la plume de l'auteur est clairement passable, il essaie de faire de la poésie en décrivant les décors et les sentiments, mais ça tombe dans le niais et la lourdeur... Un total gâchis pour ma part, en somme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitebullerose 2017-04-03T11:27:02+02:00
Diamant

Une histoire bouleversante, magnifique.

Une écriture poétique.

Des personnages d'une profondeur sans égale.

Tout simplement l'un des plus beaux livres que j'ai eu l'occasion de lire ces derniers mois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par crazydog 2017-01-22T22:13:25+01:00
Bronze

Un récit triste et implacable, une histoire sans espoir, mais j'ai tout de même trouvé qu'il se dégageait une certaine poésie de ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par domenica 2015-12-16T09:55:51+01:00
Or

Bouleversante histoire de vie sur ce livre qui a remporté le prix Inter 2003 sur cet amoureux des livres et sa rencontre avec cette petite fille.

L'histoire n'est pas si simple car ces deux êtres vont "se rencontrer" par le biais d'un terrible accident ou leur vie à tous deux ne sera plus jamais la même car ce drame va impacter leurs destins jusqu'au point de non retour.

Sous la plume de l'auteur, se cache un magnifique hommage à la littérature mais aussi à la solitude des êtres qui nous font méditer sur le pouvoir des livres dans notre quotidien

L'émotion ressenti dans cette lecture restera marqué dans vos mémoires pendant un moment, coup de cœur garanti!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2015-06-04T22:18:00+02:00
Lu aussi

Un roman bouleversant, où se mêlent la culpabilité, l'amour maternel, la passion pour la lecture se mêlent. Autour de cet accident, la rencontre de deux destins abîmés en recherche de rédemption.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2015-04-14T15:49:57+02:00
Lu aussi

Des mots pour mettre sur des maux. beaucoup de poésie dans ce livre. ce n'est pas trop le genre qui m'attire mais j'ai reconnu sans qu'à aucun moment ne soit nommé la ville de mon enfance et les montagnes qui l'entoure et la chartreuse en particulier ou j'habite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eme93 2014-11-29T13:23:52+01:00
Or

Une belle histoire bien écrite qui m'a touchée (surtout la fin évidemment..)

Afficher en entier

Date de sortie

La petite chartreuse

  • France : 2004-02-12 - Poche (Français)

Activité récente

MelC14 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-04T13:56:27+01:00
Erika74 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-21T12:42:48+01:00

Les chiffres

Lecteurs 93
Commentaires 20
Extraits 9
Evaluations 25
Note globale 7.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode