Livres
512 262
Membres
523 515

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Petite Couturière du Titanic



Description ajoutée par paupaup23 2016-04-15T11:48:01+02:00

Résumé

Avril 1912. Tess Collins, une jeune servante anglaise, est venue à Cherbourg vivre de sa passion, la couture. Hélas, la maison qui l’emploie la traite comme une domestique.

Lorsqu’elle apprend qu’un paquebot se dirigeant vers les Etats-Unis va faire escale à Cherbourg, elle décide d’embarquer pour tenter l’aventure.

À bord du Titanic, elle fait connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture anglaise, qui s’apprête à présenter sa nouvelle collection à New York. Sa femme de chambre lui ayant fait faux bond, elle décide d’employer Tess.

En première classe du navire, Tess découvre un monde fastueux. Elle fait la rencontre de deux hommes, Jim, un marin, et Jack, un self-made-man américain. Mais, tandis qu’un triangle amoureux s’installe, le paquebot, sans que ses occupants s’en doutent, fonce vers un iceberg…

Réchappant à la catastrophe, Tess découvre que sa maîtresse a embarqué à bord d’un autre canot de sauvetage. Mais celle-ci a-t-elle survécu aux dépens d’autres passagers ? Elle se trouve bientôt face à un dilemme : rester fidèle à sa maîtresse ou dire ce qu’elle a découvert des circonstances du drame ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 71 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lipette 2018-10-06T18:07:04+02:00

- Pourquoi devrait-on nous reprocher d'avoir survécu ? s'écria-t-elle en élevant la voix. Est-ce nous qui sommes à l'origine de cette tragédie ? Vous souvenez-vous de ce que nous avons tous ressenti en voyant couler ce paquebot ? Mon Dieu, je ne parvenais pas à y croire. Sa proue enfoncée dans l'eau, on aurait dit un jouet, un jouet avec lequel s'amusait la nature. Et nous serions censés en sortir indemnes ? Rester civilisés, voir les messieurs retirer leur chapeau face aux dames en leur disant : "Après vous, je vous en prie" au moment de monter à bord des canots ? C'est une plaisanterie ! Si Dieu existe, le spectacle a dû l'amuser. Comment les hommes sont-ils assez stupides pour vouloir traverser l'océan à bord d'embarcations en allumettes ? Les jouets, c'était nous ! Où va le monde ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par poucelimag 2020-06-02T20:05:24+02:00
Argent

J'ai apprécié ce livre, je pensais qu'on serait un peu plus sur le titanic, mais le derrière de l'histoire est bien décrit, je ne connaissais pas tous ces détails.

L'auteur raconte bien, l'écriture est fluide, divertissante, c'est un plaisir de la lire.

Afficher en entier
Or

J'ai tout simplement adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2020-05-02T18:44:30+02:00
Argent

C'était une lecture sympa, facile, divertissante mais quelques invraisemblances m'ont gênée, notamment qu'il se passe trop d’événements en trop peu de temps.

Afficher en entier
Diamant

J'ai beaucoup aprécié ce livre, ça fait un petit moment que je ne l'ai pas lue mais je me souvient très bien qu'il m'a profondément touché...

Ce livre m'a permis de m'intéresser de nouveau au Titanic et a son Histoire...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vivie10 2019-10-31T16:42:30+01:00
Lu aussi

Je pensais que l'histoire serais mieux construite que ça.

Même si j'ai bien aimé le petit suspense pour savoir ce qu'avait fait Lady Lucy le soir du naufrage, le reste du livre était monotone.

J'ai été déçue car je m'attendais à beaucoup mieux.

Afficher en entier
Argent

J’ai découvert Kate Alcott avec Si près des étoiles. Et tout naturellement à la fin de ma lecture, j’ajoutais La petite couturière du Titanic – le premier roman de l’auteure – sur ma liste de courses. Après un si joli coup de cœur, je ne pouvais pas attendre avant de le sortir de ma Pile à Lire et dès que j’ai eu l’occasion, je me suis plongée dans ce roman. Et cette occasion a été des vacances au bord de l’eau. Sans avoir à prendre un bateau.

J’avais adoré Si près des étoiles, qui mêle réalité et fiction et qui surtout m’a fait découvrir l’actrice Carole Lombard. Quel coup de cœur pour cette actrice et surtout cette femme inspirante, que j’aurais aimé connaître et serrer dans mes bras.

J’avais hâte de découvrir le premier roman de Kate Alcott sur le naufrage du Titanic. Je ne connaissais pas vraiment le sujet, n’ayant pas vu le film de James Cameron (et oui), ni lu particulièrement de textes sur le sujet. Je savais tout de même quelques petites choses : que le navire réputé insubmersible a heurté un iceberg lors de son voyage inaugural en 1912 ; qu’il n’y avait pas assez de canots de sauvetage pour tous les passagers ; que près de 1500 personnes ont péri lors du naufrage. Et voilà, c’était à peu près tout ce que je savais, je le doutais donc que j’allais apprendre beaucoup de choses mais que j’allais devoir aussi faire le tri entre le « vrai » raconté par Kate Alcott et la fiction, car certains personnages de son récit n’ont pas existé, comme la petite couturière Tess, mais aussi les époux Darling, Jim… Des personnages qui semblent pourtant tellement vivants.

Comme je vous l’ai dit, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Carole Lombard dans Si près des étoiles. Là, difficile de ressentir la même chose pour Lucy Duff Gordon et son mari Cosmo. Les milliardaires se sont retrouvés au cœur d’un scandale, car ils n’étaient que douze sur un canot qui aurait pu accueillir plus d’une cinquantaine de naufragés. Le couple aurait pris la direction de leur bateau et refusé de faire demi-tour pour venir en aide à quelques naufragés. Bien au contraire. La désinvolture de la créatrice de mode a choqué l’opinion publique. Les années qui ont suivi ont été celles du déclin de sa maison de couture – elle était la première à choisir de montrer ses créations sur des mannequins vivants, mais en plus d’avoir mauvaise presse, elle n’a pas su amorcer le virage de la modernité.

La petite couturière du Titanic est un livre passionnant, difficile à lâcher. Sincèrement. C’est intéressant et touchant. Choquant aussi. L’histoire de ce canot à moitié vide questionne. Il est facile de critiquer les décisions prises par Lucy Duff Gordon et son mari, mais qu’aurions-nous fait à leur place ? Le témoignage de Jean Darling m’a remué les tripes. Et depuis que j’ai terminé et roman, j’ai parfois des images qui me viennent en tête. Des images affreuses et déchirantes. J’espère qu’elles ne me suivront pas trop longtemps. En revanche, le livre, lui, va me toucher un bon moment. Sans aucun doute. Je vous le recommande, cent fois, mille fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LudiCullen 2019-04-02T10:06:41+02:00
Diamant

Dès les premières pages j'ai été happer par l'histoire, qui m'a passionnée du début a la fin. Je regrette juste un peu que la partie sur le Titanic soit aussi courte, j'aurais appréciée que ça dure plus longtemps, avec plus de détails. La seconde partie avec l'enquête est passionnante. La fin est assez convenue mais ça me dérange pas. 18/20 coup de coeur.

Afficher en entier
Diamant

Combien de larmes ai-je versé pendant le passage du naufrage du grand paquebot que l'on disait incassable ?

Moi qui suis fan du Titanic et de la nuit du 14-15 avril 1912, je ne peux que féliciter l'auteur de son incroyable inspiration.

J'ai beaucoup aimé ce "triangle amoureux" mais il faut dire que je préfère largement Jim que Jack, et je trouves Tess trop mignonne.

Bref j'ai adoré ce livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lipette 2018-10-06T16:12:05+02:00
Or

Tout le monde a déjà entendu parler du Titanic (merci James Cameron !), vu des documentaires essayant de retracer ce qu'il a pu se passer ce soir d'Avril 1912, et lu des livres parlant de ce paquebot... alors pourquoi se lancer dans une énième lecture me direz-vous ? Parce que c'est le Titanic pardi ! On voudrait tous comprendre comment l'un des paquebot des plus impressionnant de son époque, jugé insubmersible par ceux même qui l'ont construit, a bien pu sombrer lors de son voyage inaugural suite à une collision avec un simple iceberg (simple mais puissant).

Ce livre-ci est un mélange de faits avérés (notamment les témoignages retranscrits lors de la commission sénatoriale mise en place au lendemain du naufrage) et de fiction.

Tess, jeune servante, décide de prendre son destin en main et de quitter la famille qui l'emploie pour réaliser son rêve : devenir créatrice de mode. Pour cela, elle tente sa chance au port où le Titanic attend de prendre le large ; par un heureux hasard (ou est-ce le destin ?), lady Lucile Duff Gordon cherche une femme de chambre, après que la sienne lui ait fait faux-bond. Cette dernière engage donc Tess, non sans quelques réticences sachant que Tess n'a pas de nombreuses références. Sur le paquebot, la jeune femme va rencontrer deux hommes aussi différents l'un que l'autre qui vont la bouleverser comme jamais. Alors que tout semble aller pour le mieux, et en s'émerveillant chaque jour un peu plus du faste sur le Titanic, voilà que Tess se retrouve sur un canot de sauvetage en plein milieu de la mer froide, très froide, trop froide, regardant cet immense paquebot sombrer avec des milliers de corps à son bord.

Arrivés à New-York, le temps des questions et de la recherche de coupable quant à se drame se profilent à l'horizon : il semblerait que certaines personnes du canot n°1 (dont faisaient partie les Duff Gordon, les Darling, des personnes de l'équipage ainsi qu'un des prétendants de Tess) se soient mal comportés...

Tess pourra-t-elle réaliser son rêve ? Qui choisira-t-elle parmi ses deux prétendants ? Saura-t-on vraiment ce qu'il s'est passé lors du naufrage du Titanic ? Et alors que Tess et lady Lucile apprennent à mieux se connaître et à travailler ensemble, les révélations sur les actions des passagers du canot n°1 briseront-ils la loyauté de Tess envers lady Lucile ?

Parlons un peu des personnages : Tess est une jeune femme qui, à une époque où les femmes n'ont pas beaucoup de liberté, rêve de créer des vêtements, domaine où elle est vraiment douée. C'est une personne qui sait ce qu'elle veut et qui est prête à tout pour réussir (même quitter son travail sans être sûre d'en retrouver un). Les épreuves qu'elle va subir sur le Titanic vont la conforter dans ses choix et le rendre plus forte. Elle va se laisser séduire par deux hommes : Sam et Jim.

Sam est un homme de classe élevée, légèrement plus vieux qu'elle, ayant déjà divorcé deux fois, qui travaille avec M. Ford sur des voitures en tant qu'ingénieur.

Jim est un marin qui sait à peu près tout faire (comme on l'apprendra plus tard dans le roman) ; notamment sculpter des objets dans du bois. Il va apporter de la légèreté et de la joie (surtout après le drame avec son petit cadeau sculpté) à Tess. Il est honnête et intègre.

Lady Lucile Duff Gordon et son mari Cosmo sont comme presque toute personne de classe bourgeoise de l'époque : hautains, superficiels, et prêts à tout pour sauver leur réputation... Cependant, après en avoir appris un peu plus sur le passé de Lady Lucile, on arriverait presque à comprendre son comportement...

Mme Brown est aussi exubérante que ce dont je me souviens du film et d'autres documentaires... et elle n'hésitera pas à aider Jim.

Et enfin Pinky Wade, la journaliste qui va couvrir tout ce qui tourne autour du Titanic. Elle va énerver beaucoup de monde avec ses articles sans langue de bois mais aussi faire éclater la vérité sur les survivants les plus influents (Bruce Ismay, les Duff Gordon, les Darling...). Contre toute attente, elle deviendra amie avec Tess et Jim.

Avant de vous mettre à la lecture de ce roman, je tiens à vous faire cogiter sur quelques réflexions qui me sont moi-même venues à l'esprit tout au long de ma lecture.

Il est vraiment incroyable de voir à quel point certaines personnes peuvent s'acharner sur d'autres après avoir traversé une telle épreuve ! Il est vrai que le comportement de quelques individus est condamnable par leur lâcheté et leur mépris des autres, leur égoïsme, mais nous ne devons pas mettre tout le monde dans le même sac ! Dans ce cas, peut-on réellement jeter la pierre à ceux qui ont tout tenté afin de survivre ? Il est aisé sur le moment de mépriser ces hommes qui ont survécu alors que tant de femmes et d'enfants sont morts (même si déjà à cette époque les suffragettes prônent l'égalité des sexes) ; mais il ne faut pas oublier que c'est dans la nature humaine de tout faire pour survivre, qu'importe la situation. Alors je crois qu'il serait bon de prendre du recul et de se demander : et si c'était moi, si j'avais été sur le Titanic lors du naufrage, qu'aurais-je fait ?

Il ne faut pas tout mettre sur le dos des hommes survivants ; n'oublions pas qu'il y a eu beaucoup de mauvaises décisions prises :

1) lors de la construction du paquebot : pas assez de canots de sauvetage même si, selon les règles de l'époque, leur nombre était "suffisant" ;

2) lors de l'embarquement des passagers dans lesdits canots : trop de places libres alors qu'ils avaient été testés et résistaient avec leur capacité maximale ;

3) pas assez de préparation des membres de l'équipage à une situation d'urgence comme celle-ci ;

4) une seule paire de jumelle pour toutes les vigies ;

5) pas assez d'attention portée aux messages d'alerte signalant des icebergs sur la route du Titanic...

A méditer...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hirka 2018-09-12T22:58:22+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé se livre, il se lit bien, et l on est pas assumée par les détails.le fait que se soit tiré de fait historique rend l histoire plus prenantes.

Afficher en entier

Date de sortie

La Petite Couturière du Titanic

  • France : 2016-04-20 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Dressmaker - Anglais
  • La ricamatrice di segreti - Italien

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 71
Commentaires 20
Extraits 10
Evaluations 30
Note globale 7.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode