Livres
606 674
Membres
698 024

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Petite Fille sur la banquise



Description ajoutée par Laurinoushka 2018-03-29T16:03:49+02:00

Résumé

« J’ai neuf ans. Un dimanche de mai, je rentre seule de la fête de l’école, un monsieur me suit. Un jour blanc.

Après, la confusion.

Année après année, avancer dans la nuit.

Quand on n’a pas les mots, on se tait, on s’enferme, on s’éteint, alors les mots, je les ai cherchés. Longtemps. Et de mots en mots, je me suis mise à écrire. Je suis partie du dimanche de mai et j’ai traversé mon passé, j’ai confronté les faits, et phrase après phrase, j’ai épuisé la violence à force de la nommer, de la délimiter, de la donner à voir et à comprendre.

Page après page, je suis revenue à la vie. »

A. B.

Quand ses parents la trouvent en pleurs, mutique, Adélaïde ignore ce qui lui est arrivé. Ils l’emmènent au commissariat. Elle grandit sans rien laisser paraître, adolescente puis jeune femme enjouée. Des années de souffrance, de solitude, de combat.

Vingt ans après, elle reçoit un appel de la brigade des mineurs. Une enquêtrice a rouvert l’affaire dite de l’électricien, classée, et l’ADN désigne un cambrioleur bien connu des services de police. On lui attribue 72 victimes mineures de 1983 à 2003, plus les centaines de petites filles qui n’ont pas pu déposer plainte.

Au printemps 2016, au Palais de justice de Paris, au côté de 18 autres femmes, Adélaïde affronte le violeur en série qui a détruit sa vie.

Avec une distance, une maturité et une finesse d’écriture saisissantes, Adélaïde Bon retrace un parcours terrifiant, et pourtant trop commun. Une lecture cruciale.

Afficher en entier

Classement en biblio - 44 lecteurs

extrait

"Plus elle est sombre et désespérée au tréfonds d'elle-même, plus elle est radieuse au dehors. Un feu follet."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aicilame 2022-04-22T17:59:58+02:00
Lu aussi

Livre fort et puissant. On découvre les étapes par lesquelles l'auteure est passées tout au long de sa vie. Le chemin parcouru pour se reconstruire malgré une enfance et une vie détruite.

Afficher en entier
Diamant

Adélaïde a neuf ans lorsqu'elle subit cette agression des plus inhumaine; aujourd'hui adulte, elle en subit encore les conséquences.

A travers ce poignant roman autobiographique, découvrez son histoire. De l'agression jusqu'au procès qui la mettra, des dizaines d'années après, face à son agresseur, elle nous raconte son combat.

Ecrit avec justesse et émotion, ce roman est nécessaire !

Afficher en entier
Or

Ce livre qui est une réel exutoire littéraire pour l’autrice est avant tout un témoignage extrêmement fort, puissant, touchant mais aussi terrible, dur, difficile, mal-aisant mais tellement nécessaire. Adelaïde Bon n’est pas là pour faire dans la dentelle, ses paroles sont donc sans fioritures et sans enjoliver la réalité, et cela est d’autant plus puissant et dérangeant. On se prend en pleine figure comment un tel drame vécu dans son enfance peut complètement changer une personne et avoir des répercussions tant physiques que psychologiques et comment le cerveau fait en sorte de préserver la psychée même si l’inconscient subsiste toujours. Merci et bravo à l’autrice d’avoir eu la force et le courage de se livrer librement et de faire entendre sa voix.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elise-91 2020-03-11T15:58:01+01:00
Pas apprécié

j'ai détester j'ai pas su capter, le fait que elle ai été violée ou séquestrée car finalement rien ne le précise ... on ressent rien il y'a que des détails et rien n'est clair pourtant je suis adepte de ce genre de livre je l'ai abandonné j'ai pas réussi à accrocher !

Afficher en entier
Diamant

Un livre d’une qualité rare et pièce à conviction du courage de son auteure. À lire absolument pour comprendre ce que traversent les survivants et survivantes de violeurs et pedocriminels, mais aussi pour prendre la mesure du naufrage du système judiciaire et médical face aux enfants victimes de violences sexuelles.

Afficher en entier
Argent

Témoignage très fort de l'autrice victime à 9 ans d'un prédateur sexuel. Elle raconte son mal de vivre pendant des années sans faire le lien avec ce qui lui est arrivé, ses multiples tentatives pour essayer de comprendre ses phobies, ses crises d'angoisse. Seule la requalification en viol des actes subis lui permettra de se reconstruire. C'est un livre militant pour faire reconnaître les traumatismes indélébiles laissés par des agressions sexuelles dans l'enfance. un livre nécessaire.l

Afficher en entier
Diamant

Quel livre ! D'une écriture magnifique, poignante, bouleversante... Il décrit le parcours d'une vie : celle de la quête de la vérité en soi, parfois enfouie au plus profond. Il raconte la quête d'une mémoire refoulée, le parcours d'une combattante tout simplement. Grâce à celui-ci, on rentre à l'intérieur de l'histoire, on découvre les années qui suivent le drame d'un dimanche qui bouleversera une vie entière. On y découvre une véritable héroïne, Adélaïde, dont la vie a été bercé par le syndrome post-traumatique, et les méduses : autant de mystères, de détails qui s'avèreront fondamentaux. Ce livre c'est l'histoire d'une résistante, c'est le cri de celle qui veut vivre mais qui est prisonnière d'un corps qu'elle n'aime pas, qu'elle ne reconnait pas. C'est l'histoire d'une personne devenue étrangère à elle-même, puis d'une rédemption. Un livre incroyable, à lire absolument.

Afficher en entier
Lu aussi

Adélaïde n’a que neuf ans quand un jour de mai un homme l’approche. Elle rentrait seule d’une fête d’école, c’était la première fois qu’elle était sans ses parents et c’est la chance que l’homme a saisie. Quoique ses parents l’accompagnent immédiatement à la police, personne ne comprend que ces quelques minutes seront la cause pour la destruction de sa vie. Pour des décennies, elle aura des problèmes à accepter son corps, elle ne pourra jamais se réjouir d’être ensemble avec un homme, elle sera hantée par des cauchemars. Des heures et des heures de psychothérapie seront nécessaires jusqu’à ce qu’elle même comprenne ce qui se passait ce jour-là. Il faudra plus de 20 ans à la police de trouver l’homme, un Italien qui a violé plus de 30 jeunes filles et ainsi détruit plus de 30 vies.

Adélaïde Bon raconte sa vie avec un viol pour lequel elle n’a pas de mots. Tout ce qui se passe après – ses années de troubles alimentaires, ses tentatives de suicide, son inaptitude de sentir quelque chose, son errance professionnelle – ce sont les réactions typiques pour un état de stress post-traumatique. Mais ce n’est non seulement sa souffrance qu’on vit aussi comme lecteur, mais avant tout le fait que ni sa famille ni ses ami(e)s ne comprennent ce qui se passe avec elle.

Que ce viol soit toujours lié à une certaine honte du côté des victimes, qu’on essaye plutôt de cacher et de ne pas parler de ce qui s’est passé au lieu d’accuser le coupable, c’est incroyable. Mais cela montre que les livres comme celui-ci sont absolument nécessaires. Non seulement pour comprendre ce qui se passe dans une fille violée, mais aussi pour montrer qu’on n’est pas seule à subir une telle chose et pour donner un nom aux choses qui arrivent.

J’admire l’auteure pour son courage de raconter son histoire ouvertement et je lui remercie pour offrir à beaucoup d’autres au moins un peu le sentiment de ne pas être la seule et de leur donner le courage de se défendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-04-18T20:47:49+02:00
Or

A neuf ans, Adelaïde est suivi par un homme et violée. Même si une plainte est déposée à la police, que sa famille l’a su, elle se retrouve seule, petite fille isolée sur la banquise, coupée du reste du monde. La petite fille grandit, mais sa vie d’adulte est polluée de méduses qui lui empoisonnent l’existence.

Ce témoignage est vraiment très poignant. J’ai trouvé ça vraiment intéressant qu’il ne se concentre pas sur le viol, dont le mot n’est employé qu’au milieu du roman, mais sur tout ce qu’il se passe après, sur les conséquences de sa vie de petite fille, d’adolescente et de femme. La solitude, la honte, la douleur, le refoulement et l’oubli de certaines choses, la quête sans relâche pour comprendre, pour aller mieux, sont des sujets souvent oubliés et traités ici avec beaucoup de justesse. Ce livre est une main tendue aux autres victimes, mais également aux personnes qui entourent les victimes, qu’il s’agisse de la famille, de la police, de la loi, des psychologues, etc.

Bref, ce livre n’est pas facile à lire, sans atermoyer, il expose des souffrances atroces, mais c’est un témoignage qui on espère pourra faire un peu bouger les choses !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KwoL25 2018-03-29T15:47:40+02:00
Lu aussi

Le témoignage poignant d’une femme ayant subi un viol dans son enfance et qui devra se battre toute sa vie contre les séquelles que cette violence a engendré. Un livre chargé, à la fois émouvant et révoltant!

Afficher en entier

Date de sortie

La Petite Fille sur la banquise

  • France : 2019-03-06 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 44
Commentaires 10
extraits 6
Evaluations 17
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode