Livres
627 522
Membres
735 668

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Petite Librairie de Riverside Drive



Description ajoutée par carohem 2022-04-01T13:17:57+02:00

Résumé

Depuis le décès brutal de son mari, un an plus tôt, Charlotte vit cloîtrée chez elle au cœur de la campagne suédoise, tentant de noyer son chagrin dans le travail. Aussi, quand elle apprend qu’une tante, dont elle n’a jamais entendu parler, lui a légué une librairie à Londres, elle prend le premier vol pour l’Angleterre, déterminée à vendre la propriété le plus rapidement possible. Mais elle tombe rapidement sous le charme de la librairie à l’ancienne, de ses étagères en bois massif et de son vieux chat ronchon. Tout comme elle s’attache petit à petit aux employés, ainsi qu’à William, le jeune écrivain qui habite à côté... Alors que Charlotte choisit de rester et de se battre pour sauver la librairie de la faillite, un secret de famille enfoui depuis trente ans refait surface. Pourquoi n’a-t-elle jamais connu sa tante ? Quel secret se cache derrière les murs de la librairie ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

extrait

T'es du genre à vouloir savoir ce qu'il y a sur la face B. C'est ça que j'aime chez toi, que tu te fiches pas mal de ce que les autres pensent. Que tu ne te contentes pas d'écouter les chansons sur la face A.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Pour commencer, je dois dire que je ne connaissais pas du tout l’auteure. Il faut dire que je suis rarement en recherche de feel good, sauf si j’ai lu trop de romans noirs ou que ma vie demande une pause légère.

Une proposition de « lecture commune » est arrivée au bon moment, le résumé m’a plu et je dois dire aussi que j’aime les auteurs suédois qui ont le don de me séduire même si je suis loin de connaître la large palette qu’ils nous proposent.

Un pavé de 550 pages ça peut faire peur et pourtant la lecture s’est faite facilement et rapidement tellement je suis rentrée dedans.

C’est un roman que n’est pas centré sur une seule héroïne et sur une seule époque d’où l’épaisseur nécessaire pour que l’on puisse s’attacher à chacun des personnages.

Une partie de l’intrigue se passe dans le Londres des années 80 avec l’arrivée de deux jeunes sœurs qui ont fui un père violent en Suède. Ce qu’elles ont vécu et le fait qu’elles soient étrangères va les pousser à vivre en vase clos, avec Daniel, le petit ami de l’aînée, un Irlandais. À cette époque, l’Angleterre résonne des attentats de l’IRA, Bobby Sands vient de mourir dans une prison anglaise. Ces circonstances sont le noyau du drame qui va se jouer à Riverside Drive au-dessus de la librairie. Les deux héroïnes de ce drame sont particulièrement attachantes, leur amour et leur vulnérabilité m’ont beaucoup touché.

Cette partie de l’histoire que l’on découvre par petites touches en même temps que Charlotte fait en grande partie que je suis restée accrochée à mon livre.

L’autre temporalité nous plonge dans le Londres actuel et dans le quotidien de Charlotte, Martinique, Sam et William.

Cette partie est bien sûr, plus conventionnelle, c’est vrai qu’une jeune femme veuve qui se trouve à côtoyer un beau ténébreux célibataire, et une librairie à l’ancienne qui se fait manger par les grandes enseignes ça n’a à priori rien d’original.

Mais l’auteure a su rendre ses personnages séduisants, même si au début, je trouvais Charlotte un peu trop lisse, froide, coincée. Au fur et à mesure de l’histoire, l’enquête qu’elle mène sur sa tante et sa mère, la change la rend plus vivante, plus agréable.

J’ai bien aimé aussi les personnages secondaires qui ne le sont pas tant que ça. Martinique la trop gentille, empathique qui se laisse maltraiter, et Sam la rebelle bien moins dure qu’elle ne voudrait le faire croire.

Tout ce patchwork de personnages qui rend le livre passionnant et vivant comme la ville de Londres, que l’auteure nous rend si attrayante, ont fait que les pages tournaient toutes seules entre mes mains et que je n’ai pas vu passer les heures.

Une belle réussite, je comprends pourquoi l’auteure est numéro 1 des feel good dans son pays.

Je vous le conseille si vous voulez passer un bon moment.

Afficher en entier
Bronze

J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, je vais dire d’entrée de jeu, ce qui m’a un peu déplu, ce sont les longueurs. Il y avait un peu trop de descriptions à mon goût (pas forcément toutes utiles), qui alourdissent un peu l’histoire.

Mais sinon, c’est une très belle histoire, j’ai toujours un faible pour les histoires qui parlent de librairie et je dois dire que celle de Riverside Drive est une des plus belles librairies que j’ai vues dans des livres. On s’y sent réellement projeté, on sent l’odeur du bois, de la poussière et des vieux livres, on sent l’atmosphère et le bien-être qu’elle dégage. Comme Charlotte, je m’y suis senti bien, comme chez moi.

C’est une histoire qui se déroule sur deux périodes différentes, nous suivons, de nos jours, l’arrivée de Charlotte à la librairie. Et par les lettres que retrouve Charlotte, nous sommes propulsés dans les années 80. C’est ce que j’ai aimé dans l’histoire d’ailleurs, j’aime beaucoup ces bons dans le temps, avec des bouts d’histoire (ici, on parle de l’IRA) et des modes de vie de l’époque. C’est une très bonne surprise.

J’ai également aimé l’héroïne, Charlotte, elle est très attachante. Par ce qu’elle a vécu, mais aussi toute l’énergie qu’elle met à sauver la librairie. Pourtant, elle ne connaît rien de cette tante, elle en a brièvement entendu parler par sa mère, mais c’est tout. Cependant, elle sent très vite proche d’elle et va se sentir rapidement comme chez elle, adopter son chat (qui l’a adopté en premier d’ailleurs). J’ai ressenti ses émotions, j’ai été heureuse avec elle, pleine d’espoir et parfois triste. C’est vraiment quelqu’un de bien, qu’on ne peut qu’apprécier.

J’ai aussi aimé les personnages secondaires, surtout Martinique, elle m’a beaucoup touchée, même si, de temps en temps, j’ai eu envie de la secouer quand même. Mais elle est réellement adorable, j’ai eu un peu plus de mal avec Sam, néanmoins, en apprenant à la connaître, on se rend compte qu’elle n’est pas si méchante qu’elle y paraît.

J’ai aussi aimé les références aux classiques de la littérature, des sœurs Brontë à Harry Potter (d’ailleurs, le livre vous réserve une sacrée surprise). On se sent encore plus plongé dans l’univers de la librairie.

Malgré quelques longueurs, je vous invite vraiment à découvrir cette histoire où vous serez plongé dans une bulle de sérénité et de bienveillance. Entre présent et passé, amour et amitié et émotions, installez-vous confortablement à la petite librairie de Riverside Drive.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La Petite Librairie de Riverside Drive" est sorti 2022-09-27T03:06:05+02:00
background Layer 1 27 Septembre

Date de sortie

La Petite Librairie de Riverside Drive

  • France : 2022-09-27 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 9
Commentaires 2
extraits 1
Evaluations 3
Note globale 7.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode