Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 167
Membres
965 868

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Kura-kura 2022-09-24T12:19:11+02:00
Argent

Sujet brûlant, il faut un certain courage pour s’attaquer à ce thème. Une jeune fille perdue, a-t-elle le droit pour autant de se comporter comme elle l’a fait ? Peut-elle se dédouaner en prenant pour excuse sa jeunesse, son innocence ? A-t-elle le droit de sacrifier la vie d’un homme pour s’éviter une honte si grande soit-elle ? Elle est pénalement responsable de ses actes et de ses dires. Elle veut en assumer les conséquences. Elle porte un gros coup à toutes celles qui passeront derrière elle et qui auront, elles, été victimes de la perversion des hommes. Comment croire le désarroi et le désespoir de ces jeunes filles, femmes qui oseront dire ce que le mauvais sort leur aura fait. Je n’ai pas de terme pour la définir mais je n’ai aucune indulgence, je crois, pour ce type de comportement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2022-11-07T11:30:19+01:00
Argent

Un style un peu froid et impersonnel qui met bien en valeur le système judiciaire, les procès, et démarches d'accusation de viol.

Et malgré tout, on a là un roman saisissant qui soulève une thématique assez délicate.

Une fausse accusation de viol, à une époque où la libération de la parole des femmes commence à se faire.

Un sujet difficile qui a été incroyablement exploité : c'est tout un panel de nuances qui est décrit ici : une fausse victime qui est finalement victime, à la fois d'abus sexuels et de la pression de la société, et la violence (verbale ou non) qu'on peut retrouver chez les ados.

Un accusé injustement, qui n'est pas si innocent que ça.

Si l'accusation de de Lisa reste injustifiable, on peut néanmoins la comprendre.

Parce qu'un simple mensonge qui n'était censé faire de mal à personne a fini par la dépasser, et bousiller plusieurs vies en même temps.

Le tout finement tissé, à travers les yeux d'une avocate.

Le récit est captivant, et mène à réflexion.

Gros coup de cœur pour ma part.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2022-10-08T02:55:21+02:00
Lu aussi

J'ai choisi ce roman de 200 pages pour un peu vider ma PAL,et justement, il se lit très vite et a donc parfaitement rempli sa mission.

Mon premier livre de cette auteure. Il est évident qu'elle connaît les assises sur le bout des ongles, donc quand elle narre l'histoire de cette avocate, tout sonne juste.

Lisa, qui avait 15 ans au moment des faits et du premier procès, à la suite duquel un homme a été déclaré coupable et emprisonné, était alors représentée par un avocat ami de sa famille. Mais maintenant qu'elle est majeure, elle veut qu'une femme reprenne son dossier.

En effet, l'accusé qui n'a jamais cessé de clamer son innocence fait appel, donc nouveau procès.

Nous allons donc suivre Alice, avocate qui a son propre cabinet, qui jongle avec un emploi du temps chargé, et c'est à travers elle que nous découvrons l'histoire de Lisa.

Elle n'est pas toute rose, la vie de Lisa, loin s'en faut. Elle grandit dans l'ombre d'une soeur aînée devant laquelle ses parents sont en admiration, au collège, ce n'est pas non plus la panacée puisque ce n'est pas pour son intelligence que les garçons s'intéressent à elle mais parce qu'elle a plus de formes que ses petites camarades du même âge.

Et elle a tant besoin d'être aimée, cette gamine, qu'à force d'accepter pas mal de choses, elle se retrouve dans une situation inextricable, le dos au mur, coincée, pressée de questions auxquelles elle ne peut ou veut pas répondre...alors elle ment pour passer d'accusée à victime.

Notre avocate monte son dossier. Tout devrait rouler comme sur des roulettes puisqu'ils tiennent le coupable qui croupit déjà en prison depuis un bon moment.

Sauf que ce n'est pas un scoop vu que c'est le titre du livre, Lisa a menti, comme je l'ai également mentionné plus haut.

De plus, je me suis interrogée sur le fait que cet homme ait été condamné sur la seule parole de la gamine. Ni témoins, ni preuves, juste les déclarations de la "victime". On est aux assises, c'est elle que les jurés ont crue, en plus d'autres personnes mais je ne vais pas tout vous révéler non plus.

J'ai trouvé que l'enquête n'avait pas été poussée, que tous les intervenants n'avaient pas été interrogés et je me suis demandé si c'est bien ainsi que les choses se passent en réalité.

Mais on a souvent pu constater que quand des accusations d'abus sexuels surgissent, avant même qu'il y ait procès, rien que sur les réseaux sociaux, tout le monde a déjà son opinion bien forgée. Tout comme on voit la méfiance qui persiste même quand le "suspect" ressort libre et dégagé de tout soupçon.

Mais ça c'est l'opinion publique et dans l'affaire qui nous ocucpe, on est aux assises et un type s'est retrouvé en prison avec une lourde peine juste sur les dires d'une ado qui a menti.

La justice est quand même bizarre, franchement. Quand on voit le mal qu'on doit se donner pour déposer une plainte et pour se faire entendre quand on est victime de quoi que ce soit, les interrogatoires, les preuves à apporter. Je vous passe les détails, tout le monde les connaît.

Donc là, dans ce roman, j'ai quand même été un peu étonnée. Enfin c'était parole contre parole, le plus crédible gagne. Ça fiche un peu les jetons quand même, non ?

Donc, ce roman est agréable à lire bien que je l'aie trouvé un peu court et que j'aurais aimé qu'il soit un peu plus étoffé, mais la plume est fluide et une fois qu'on a commencé on ne peut pas s'arrêter avant d'avoir fini.

Je peux donc dire que j'ai relativement apprécié ce livre et ai passé un bon moment, mais ne le considère pas comme incontournable.

Par contre, comme vous pouvez le voir, je me pose pas mal de questions et j'attends vos avis à vous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kmydaukho 2022-10-09T18:04:33+02:00
Lu aussi

https://www.instagram.com/p/Cjf5SVaKhoz/?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Le titre est explicite, on sait déjà qu’il est question d’un mensonge. Mais lequel ?

Lisa a une mauvaise réputation à son collège, et pour cause, une vidéo a tourné sur elle, qui ne l’a met pas à son avantage. De plus, elle a une grosse poitrine pour son âge, qui excite les garçons.

Pour se dépêtrer de cette image, Lisa décide de mentir en accusant Marco Lange, l’ouvrier de ses parents d’abus sexuels. Ce dernier a alors été condamné à 10 ans de prison mais il va être rejugé après quelques années. Lisa est à présent majeure, et souhaite rétablir la vérité. Pour l’occasion, elle change d’avocat, et souhaite être défendue par une femme. Elle fait la rencontre de Alice, une femme à laquelle elle va beaucoup se confier.

« 𝗝’𝗮𝗶 𝗶𝗻𝘃𝗲𝗻𝘁𝗲́ 𝘂𝗻𝗲 𝗵𝗶𝘀𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗽𝗮𝗿𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝗷’𝗮𝘃𝗮𝗶𝘀 𝗺𝗮𝗹 𝗮𝘂 𝗰𝗼𝗹𝗹𝗲̀𝗴𝗲. »

💬 Plusieurs sentiments m’ont habités durant cette lecture. Du malaise, de la colère, de la compassion, de la pitié…

Et surtout, je ne sais pas trop quoi en penser. Je me demande quel message l’auteure a voulu faire passer avec ce roman, surtout lorsque l’on sait à quel point il est dur pour des réelles victimes, d’être reconnue comme telle aux yeux de la justice, de faire condamner leur agresseur même quand il y a des preuves… Certes il y a des gens qui mentent, mais combien sont ils face aux réelles victimes que l’on ne croit pas, ne considère pas, qui sont bousillés à vie à cause de déséquilibrés ?

Bref, je dois dire que j’ai ressenti de la colère envers Lisa.

C’est un récit qui m’a laissé perplexe et m’a dérangé sur bien des aspects. Pour autant, c’est loin d’être une mauvaise lecture. L’histoire est bien construite et ne connaît pas de temps mort. Je suis passée par plusieurs sentiments lors de ma lecture. Autant j’ai ressenti de la colère comme de la compassion et de la pitié. C’était très contradictoire. Après, c’est un sujet qui me tient à coeur, ce qui explique peut-être mon malaise.

J’ai passé un bon moment de lecture, malgré tout, je reste sur ma réserve.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2023-01-20T09:14:02+01:00
Or

Le thème est original, je l'ai trouvé bien traité, et il reste un grosse question en suspens.

C'est bien fait

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bbey 2023-01-22T13:34:42+01:00
Lu aussi

Un livre qui se lit très vite de part son écriture simpliste.

L'histoire est originale surtout dans les faits de société d'aujourd'hui. Il remet la justice en question.

Ce que j'ai apprécié dans ce livre c'est l'impression réelle d'être au procès. Et de suivre les réflexions d'une avocate. Pas toujours facile.

Cependant, j'aurais apprécié que le côté psychologique de la jeune fille soit plus détaillé. On survole son enfance et son adolescence. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BooksFan-ny 2023-04-29T01:10:44+02:00
Argent

Ce sont les retours des Babelpotes qui m'ont donné envie de découvrir à mon tour "La petite menteuse" de Pascale Robert-Diard. Très contente d'être tombée dessus lors de ma dernière visite à la bibliothèque (d'habitude il n'est jamais dispo), je dois quand même dire que je ne m'attendais pas à ce qu'il ait aussi peu de pages, 234 exactement mais avec une mise en page très très aérée et une police d'écriture loin d'être petite, qui doit faire à peu près l'équivalent d'un poche d'une toute petite centaine de pages (paye ton gaspillage de papier..., sans doute faut-il justifier le prix de ce livre à vingt euros...). Avant je n'aimais pas les romans où il y a si peu à lire, mais j'ai appris de mes erreurs : je suis tombée plusieurs fois sur des très bons romans courts. "La petite menteuse" en fait partie, je l'ai lu en même pas trois heures et pourtant j'ai bien aimé.

"La petite menteuse", c'est Lisa. Parce qu'elle est maintenant majeure et qu'elle veut être défendue par une femme, elle se rend au cabinet d'Alice afin que cette dernière la représente à la place de l'avocat que ses parents lui avaient choisi trois ans plus tôt. Cela fait trois ans que Marco Lange a été condamné à dix ans de prison pour viol sur la personne de Lisa, lorsqu'elle avait quinze ans. Marco a toujours clamé son innocence, c'est pour cette raison qu'il a fait appel. Et ce procès en appel a lieu dans quatre mois, d'où la démarche de Lisa. Mais comme le titre de ce roman l'indique et comme on l'apprend assez vite dans notre lecture, je ne divulgâcherai donc rien en disant que si Lisa souhaite changer d'avocat, c'est principalement parce qu'elle a menti...

Pour Alice, qui pensait prendre la défense d'une victime, il s'agit de changer de stratégie et pour ce faire, il lui faut comprendre les raisons qui ont poussé Lisa à dénoncer un viol qui n'a pas eu lieu...

S'en suit un examen des consciences passionnant, entre deux femmes à la psychologie soignée. Entre l'une qui cherche les bons arguments pour sa prochaine plaidoirie et l'autre qui livre un trop plein de souffrances, nous nous retrouvons au cœur même de cette affaire qui dérange. Ne vous leurrez pas, vous n'arriverez pas à détester Lisa, malgré tout le mal qu'elle a fait, à l'accusé pour commencer, à ses proches qui l'ont crue, à elle-même aussi.

Dans ce petit roman, même si le contexte judiciaire est assez bien développé, tout se concentre sur les deux femmes et plus particulièrement sur ce qui en découle de leur face à face. On ne saura que ce qu'il faut sur elles pour que l'histoire soit crédible et attirante. En si peu de pages de toute façon, il aurait été difficile d'approfondir le reste, et étonnamment je n'en ai pas été gênée. Ainsi, on ne sait pas où se déroulent les événements, même si on devine qu'on est pas loin de la côte atlantique (ou de La Manche peut-être), l'environnement et les décors ne sont nullement décrits. Physiquement, on ne sait pas à quoi ressemblent les protagonistes. Leurs vies privées, familiales, sont juste évoquées, sans le moindre détail. L'autrice a tout misé sur la psychologie de ses deux protagonistes principaux, et ça fonctionne bien. J'en suis d'ailleurs la première étonnée, moi qui apprécie tant d'habitude que les auteurs prennent le temps de tout implanter avant que l'histoire ne démarre vraiment.

Il est clair que cette histoire dérange, met mal à l'aise, certainement parce qu'il nous est impossible de haïr cette petite menteuse, parce que ses raisons sont justifiées, lui octroyant de ce fait des circonstances atténuantes valables, ou du moins qu'on est amené à comprendre. Certainement aussi parce que l'accusé (Marco Lange) n'est qu'un personnage secondaire à qui, a-t-on l'impression, l'autrice n'accorde que peu d'importance. Dans cette affaire, c'est en fait lui la victime, et pourtant la narration ne lui octroie aucune empathie. Trop peu souvent nous sont données les occasions d'éprouver de la pitié ou de la compassion pour ce pauvre gars qui croupit en prison depuis 1195 jours pour rien... C'est très perturbant, malaisant, et paradoxalement attrayant.

J'émets tout de même un bémol sur la fin. Je ne comprends pas pourquoi l'autrice ne nous dévoile pas le contenu de la lettre que Lisa a donné à son avocate en lui demandant de ne la lire qu'après le verdict rendu. Pourquoi l'évoquer dans ce cas ?

Globalement, j'ai passé un agréable moment de lecture, très perturbant effectivement, mais pas déplaisant du tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mee07 2022-08-31T13:17:32+02:00
Argent

La petite menteuse aborde un sujet difficile et il faut un certain courage pour l'aborder sous cet angle, ce que confirment certaines réactions "à chaud" que j'ai pu voir passer et craignant surtout une remise en question de la parole des femmes... L'auteure est chroniqueuse judiciaire et ça se sent car on a vraiment un sentiment de réalisme dans le tribunal. Les protagonistes ont du corps avec leurs forces et faiblesses. Ils nous renvoient à des questions fortes.. L'avocat de la défense et ce côté macho à l'ancienne qui cache sous ses dehors bourrus/beauf sa peur de ne plus être à la hauteur dans cette société qui évolue et qu'il n'arrive pas à suivre... Alice qui a du mal à savoir si elle doit plaindre ou non sa cliente.. Lisa enfin à qui il faut beaucoup de courage pour "avouer". On pourrait rester bloquer sur le titre et n'y voir que la critique de Lisa mais au fond le roman va plus loin... et la plaidoirie finale couronne d'ailleurs le tout en posant la question du poids qu'on a fait peser sur cette adolescente... les attentes qu'on a eues pour elle sans jamais lui demander son avis ou son consentement... mais aussi la rapidité on a condamné Marco uniquement pour son "potentiel" à nuire. Cela interroge. Rien n'est jamais simple et Pascale Robert-Diard nous le rappelle admirablement. Le tout est extrêmement bien écrit et mérite d'être lu jusqu'au bout sans à priori.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yael81 2022-10-17T13:31:49+02:00

Un grand merci aux Editions L'iconoclaste , pour l'envoi en service presse, du roman de Pascal Robert Diard.

Une chose qui ne m'arrive pas souvent, quand tu finis un livre, en ne sachant pas si tu l'aimes ou pas. Un livre qui me laisse dans le questionnement , est ce le but de l'auteure. Ce roman est hors norme, inclassable pour moi. La couverture est magnifique, ces yeux tristes, ces yeux de repentis. Pourquoi ce mensonge, le titre est vraiment le reflet de l'histoire. L'auteure se lance dans un sujet difficile, celui du viol. Une jeune fille témoigne, et son violeur est de suite incarcéré, condamné à une peine de 10ans,il a toujours revendiquer son innocence. Le dossier est réouvert, nouvelle audience, la peur de Lisa de se retrouver face à lui. Elle décide de changer d'avocat et choisit Alice pour la défendre. Cette dernière veut comprendre, connaitre l'histoire de la jeune fille. Les masques tombent, et la réalité est dévoilée, et nous laisse, totalement béa. A partir de ce moment , j'ai ressenti de la haine de la colère, et de la pitié pour Lisa.

Une jeune fille qui n'a pas eu une enfance facile, le divorce de ses parents, la fille facile du collège, des formes physiques développées, une vidéo est diffusée,et tout part en vrille.

Jusqu'où est elle capable d'agir pour se décréditer, pour assouvir sa soif de vengeance? Une jeune fille qui se remet en question, elle a besoin d'évacuer tout ce qu'elle a cœur?

Nous ressentons que l'auteure use d'un langage puissant , une maitrise du sujet, nous sommes plus dans une réalité que dans une fiction. L'auteure met le côté lugubre et malsain de l'histoire.

La psychologie des personnages est travaillée en profondeur, nous permettant de mieux cerner les personnages, principalement celui de Lisa. Le rythme va crescendo au fur et à mesure de la lecture.

L'auteure tient en haleine ses lecteurs, le final me laisse perplexe. L'écriture est fluide, et envoutante. la lecture est percutante ,addictive. Un livre court dévoilant une intrigue surprenante et un suspens haletant.

A vous de découvrir la vie de Lisa, entre mensonge, manipulation, regret, thèmes qui reflètent le contenu du livre.

"La petite menteuse". Un roman que je recomprendre, un livre digne de cette rentrée littéraire, un roman qui mérite d'avoir une récompense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lorelei0609 2022-10-23T13:57:32+02:00
Argent

Original et didactique sur comment on peut en arriver à de tels mensonges. Pas de jugement, plutôt des circonstances et comportements. Intéressant

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode