Livres
600 358
Membres
683 613

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Pitié dangereuse



Description ajoutée par Caroline 2009-08-31T15:22:45+02:00

Résumé

A la veille de la Première Guerre mondiale, un jeune officier pauvre, en garnison dans une petite ville autrichienne, est pris de pitié pour une jeune infirme riche. De cette pitié dangereuse découlera l'amour fou que porte Edith de Kekesfalva au lieutenant Anton Hofmiller. Cet amour impossible finira tragiquement, dans l'évocation nostalgique d'une société bientôt condamnée par l'histoire.

Afficher en entier

Classement en biblio - 197 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par juju7402 2012-02-20T13:38:50+01:00

"Il y a deux sortes de pitié: L'une, molle et sentimentale, qui n'est en réalité que l'impatience du coeur de se débarrasser au plus vite de la pénible émotion qui vous étreint devant la souffrance d'autrui, cette pitié qui n'est pas du tout la compassion, mais un mouvement instinctif de défense de l'âme contre la souffrance étrangère. Et l'autre, la seule qui compte, la pitié non sentimentale mais créatrice qui sait ce qu'elle veut et est décidée à persévérer avec patience et tolérance jusqu'à l'extrême limite de ses forces et même au-delà."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Comme il est de mise dans les écrits de Stefan Zweig que j'ai pu lire j'aimerais souligner la fluidité, la légèreté et la beauté de son écriture qui exprime et transmet avec finesse.

"La pitié dangereuse" seul roman à son effectif élabore avec précision le contexte d'un épanchement qui fleurit, la pitié. La pitié revêt différents aspects qui sont présents et s'accorde avec justesse aux propos. Nous pouvons y voir s’y mêler des éléments forts de colère, d'insouciance, de vanité d'exaltation, de désarroi, d'espoir, d'impuissance, de frustration et de lâcheté. Ces étapes qui s’associent à la composition du récit entraînent des questionnements dont l'auteur apporte des éléments de réponse disséminer au fur et à mesure que l'histoire s'étoffe.

L'intérêt de ce livre ne se dément à aucune occasion et nous plonge dans ses pages pour en ressortir sonné par ses élans.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bookbiglove 2022-04-13T23:32:39+02:00
Bronze

J'ai été happée par ce livre à l'âge de mes seize ans. Cet amour m'a paru tellement beau et tragique...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belami77 2022-01-12T22:51:28+01:00
Diamant

« La Pitié Dangereuse » de Stefan Zweig ne déroge pas aux écrits de cet extraordinaire écrivain autrichien. Une écriture fluide, facile à lire, rythmée mais minimaliste au sens où rien n’est de trop, intimiste, empreinte d’un certain dandisme, transporte, emporte le lecteur et entretient le suspens autour d’une histoire qui pourtant, intrinsèquement, n’est pas d’une originalité extraordinaire.

Stefan Zweig en fait un roman psychologique, sentimental, romantique, quasi hypnotique, comme toujours analytique, sur le thème de la pitié qui maintiendra le lecteur en haleine. Et comme toujours avec Stefan Zweig, le lecteur a souvent le sentiment ou l’impression que, parfois, c’est de lui que l’on parle… Les écrits de Stefan Zweig sont toujours des creusets insondables de réflexions sur la vie et sur les relations humaines et chacun pourra y trouver des points d’ancrage ou des clés.

Personnellement, « La Pitié Dangereuse » est le 20ème ouvrage ( nouvelles, essais et biographie), de Stéfan Zweig que je lis. Et je ne m’en lasse pas. Pire, je le regrette et m’ennuie souvent de lui quand je lis certains livres pourtant primés par l’un des prix de la rentrée littéraire.

Je déplore que Stefan Zweig demeure un auteur, au final, très peu connu du grand public et très peu ou pas étudié au lycée ( au collège cela me paraît trop tôt). Il s’agit d’une injustice terrible et d’un gâchis qui me sont totalement inconcevables !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rabanne73 2021-11-09T22:38:39+01:00
Or

Lu lycéeenne ; ce fut ma toute première découverte de Stefan Zweig ! Un récit prégnant parlant de compassion, d'autodestruction, de manipulation, de mensonge et de culpabilisation.

Spoiler(cliquez pour révéler)Ici, il est question d'un homme qui sombre dans les affres psychologiques, piégé par un engagement malhonnête, mué par le sentiment de pitié qu'il ressent pour une jeune fille paralysée... Dès lors, il entrera dans une spirale infernale, le menant à une véritable impasse, au final mortifère.

Autant de rapports humains complexes et de sentiments inextricables, rien ne nous est épargné !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DomPuget 2021-03-07T10:22:49+01:00
Or

Stefan Zweig reste un auteur à part pour la finesse de son approche psychologique des personnages. Il réussit une fois de plus le tour de force de nous faire comprendre les méandres de la pensée et de la psychologie de son personnage principal. Celui-ci s'enlise dans une situation inextricable en accumulant les maladresses (les lâchetés ?) mais on ne le blâme pas car Zweig réussit à nous décrypter ses réactions et à nous les faire comprendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bscmm 2020-07-13T20:48:41+02:00
Or

Comme il est de mise dans les écrits de Stefan Zweig que j'ai pu lire j'aimerais souligner la fluidité, la légèreté et la beauté de son écriture qui exprime et transmet avec finesse.

"La pitié dangereuse" seul roman à son effectif élabore avec précision le contexte d'un épanchement qui fleurit, la pitié. La pitié revêt différents aspects qui sont présents et s'accorde avec justesse aux propos. Nous pouvons y voir s’y mêler des éléments forts de colère, d'insouciance, de vanité d'exaltation, de désarroi, d'espoir, d'impuissance, de frustration et de lâcheté. Ces étapes qui s’associent à la composition du récit entraînent des questionnements dont l'auteur apporte des éléments de réponse disséminer au fur et à mesure que l'histoire s'étoffe.

L'intérêt de ce livre ne se dément à aucune occasion et nous plonge dans ses pages pour en ressortir sonné par ses élans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MeguyC 2020-05-12T21:43:33+02:00
Bronze

C'est un bon petit livre, mais qui n'a néanmoins pas su m'emporter comme il a emporté beaucoup d'autres personnes.

L'écriture est belle, l'histoire est pas mal et les sentiments y sont magnifiquement bien représenté. Mais, j'ai trouver qu'il y avait pas mal de longueur, le comportement de petite fille pourris gâter de Édith est parfois de trop, quand au lieutenant Hofmiller il était juste insupportable. Qu'on ai pitié de quelqu'un c'est une chose, mais qu'on lui mente impunément pour se sentir mieux en est une autre.

Je ne pense pas le relire un jour, ou alors se sera dans plusieurs années.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2018-09-19T11:24:54+02:00
Lu aussi

Comme toujours, Zweig porte avec justesse et finesse une analyse assez fidèle de nos sentiments. Ce n'est pas mon préféré car le thème me touche moins que d'autres de ses livres mais cela reste de très grande qualité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vincepenny 2017-12-31T10:41:10+01:00
Diamant

Un livre qui m'a profondément marquée ! Il fait beaucoup réfléchir sur nos rapports avec les malades et les personnes qui souffrent. Le livre porte très bien son titre, car c'est bien la pitié maladroite et émotionnelle du héros qui détruit plus qu'elle n'aide les autres personnages...

Une mention spéciale pour le personnage du docteur, plein de courage et d'humanité, qui rappelle ce qu'est la vraie pitié : agir sans abandonner.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Colophane 2017-02-26T00:58:26+01:00
Or

Le héros et narrateur s'englue lui-même dans la toile des sentiments que, par faiblesse, il a encouragés. Le titre original "Ungeduld des Herzens", l'impatience du cœur, fait référence à cette "pitié molle" qui se révèle dévastatrice.

Le grand art de Zweig consiste à mettre en regard l'exemple du docteur, qui, lui, représente « l’autre, la seule qui compte, la pitié non sentimentale mais créatrice, qui sait ce qu’elle veut et est décidée à tenir avec persévérance jusqu’à l’extrême limite des forces humaines. »

On est progressivement happé par le récit, qui nous serre la gorge devant le prix à payer, et pour l'un et pour l'autre.

Un livre qui résonne longtemps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par onnew 2017-01-08T18:06:01+01:00
Diamant

Je ne sais pas si il s'agit d'une impression mais j'ai lu ce livre sans m'en rendre compte tellement je me suis concentrée sur le style d'écriture de son auteur. J'avoue que je me suis attardée dans sa lecture mais ce livre m'a paru le mériter car il est à la fois poétique, empreint de tristesse et surtout connu pour demeurer le seul roman écrit de la main de Stefan Zweig.

Afficher en entier

Date de sortie

La Pitié dangereuse

  • France : 2012-05-16 - Poche (Français)

Activité récente

Mell-5 l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-29T17:00:55+01:00
IH3143 l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-26T10:36:01+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 197
Commentaires 21
extraits 31
Evaluations 45
Note globale 8.16 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode