Livres
458 579
Membres
412 201

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La plante verte



Description ajoutée par RiverRose 2016-05-22T09:33:22+02:00

Résumé

La vie en cette année 2234 n’était pas forcément dure pour tous les hommes, seulement, comme depuis la nuit des temps, pour une immense majorité. »

Le gouvernement de l’Europe unifiée est sur les dents. Une flotte extraterrestre est en train de se pointer aux confins du système solaire. Nous sommes au bord du tout premier de tous les premiers contacts. Mais quelle en sera la nature ? Amicale ? Hostile ? Toutes les chancelleries sont aux abois, car il faut éviter qu’une ou l’autre nation locale ne se transforme involontairement en l’extraterrestre de toutes les autres.

Quand l’intelligence devient artificielle, quand la créature surclasse son créateur, eh bien un bon lot de surprises nous attend et ce, même dans les replis bruissants et parfumés des éléments narratifs les plus traditionnels d’un genre. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce premier roman de Guilhem en jette… On n’ose à peine imaginer les autres !

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par jonatjackson 2016-08-31T14:36:55+02:00
Argent

Pour commencer, la couverture est belle. Les couleurs sont vraiment sympas et la bande d'images est un rappel des éléments qui constituent l'histoire de 571 pages, j'ai trouvé ça assez chouette. Cependant, la qualité du carton de la couverture est clairement à revoir, s'abîmant à la moindre pression.

Concernant le récit proprement dit, on commence par un magistral "Je me fais grave chier" qui vous met tout de suite dans l'ambiance. Les premiers chapitres m'ont vraiment fait rire, ce qui n'est pas arrivé souvent dans mon jeune passé de lecteur. Il y a un cynisme omniprésent du début à la fin du texte qui nous rappelle sans cesse à quel point tout peut être dérisoire. Ce côté blasé qu'a le héros (Marhek Lorme) est juste génial. Quant aux autres personnages, ils sont tellement caricaturaux que cela en est drôle car, au final, les caricatures et les clichés proviennent bien de quelque part, et ces personnages semblent en être la source même.

L'univers d'anticipation qu'a créé Guilhem est tout à fait plausible et ses descriptions représentent bien les choses, on arrive à vraiment visualiser les lieux. Ce futur est presque effrayant et l'auteur s'appuie sur des problèmes de société actuels qui pourraient perdurer facilement jusqu'au 23ème siècle (robotisation des entreprises et donc constante augmentation du chômage, appel à des entreprises privées pour régler le problème climatique, les incapables qui dirigent les nations,...).

On voit que l'auteur a des connaissances concernant les hiérarchies militaires et politiques. Ce qu'il décrit sur les SSE (Services Secrets Européens) est très bon, sorte de bunker géant remplis de différents James Bond. Mention spéciale à l'Ancien qui m'aura fait sourire plus d'une fois.

Les idées technologiques sont très bonnes aussi et permettent de nous projeter dans ce que sera l'avenir (probablement en tout cas). Mention spéciale également à la Plante Verte qui, malgré son rôle paysagiste m'a bien fait rire également. Son sort, lié à celui de l'Ancien, m'a plutôt touché.

Bref, beaucoup de bonnes idées, une histoire assez captivante et des missions qui, à la base semblent ne pas avoir de liens en elles, se rejoignent savamment. Très bien ficelé par Guilhem pour ce qui est de l'intrigue générale et j'ai été très surpris des différents retournements de situations sur la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RiverRose 2016-05-22T09:35:12+02:00
Lu aussi

Cet ouvrage a été pour moi une bonne lecture, divertissante et atypique. Si certains passages m’ont un peu moins convaincue de leur utilité à l’intrigue, ils ne cassent pas pour autant le rythme et donnent une vraie identité à La plante verte : la plume de Guilhem est tout aussi anticonformiste que son ton, et l’histoire y gagne une originalité bienvenue. Le futur décrit est plausible, se révélant au fil des pages en une profusion de détails témoignant du travail de recherche de l’auteur. Seul véritable bémol pour moi : la présence dans ma version de (trop) nombreuses coquilles. Ceci mis à part (car facile à corriger), j’ai été séduite par cette histoire de manipulation, de manipulateurs et de manipulés, maniant sans relâche ironie mordante et autodérision. Le dénouement, si il clôt bel et bien une partie des événements, laisse d’autres points en suspens et suggère un deuxième tome que j’ai hâte de pouvoir découvrir lorsqu’il sera écrit… et en attendant, je ne peux que vous inviter à lire ce premier opus !

Afficher en entier

Date de sortie

La plante verte

  • France : 2016-04-13 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 2
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode