Livres
472 907
Membres
446 207

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La première chose qu'on regarde



Description ajoutée par bagheera 2013-03-05T20:32:21+01:00

Résumé

Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, en marcel et caleçon Schtroumpfs, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte. Face à lui : Scarlett Johansson. Il a vingt ans, il est garagiste. Elle en a vingt-six, et elle a quelque chose de cassé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 216 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-11T21:03:18+01:00

Dis quelque chose. parle. S’il te plaît. Je t’en prie. Ouvre-la. Elle suppliait. Dégueule. Dégueule si tu veux. Vomis-moi si tu veux. Mais ne me laisse pas là. Pas dans le silence maman. On se noie dans le silence. Tu le sais bien. Dis -moi que ce n’est pas ce que tu me demandes. Dis-moi que je suis toujours ta fille. Le silence possède la violence des mots.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

"La liste de mes envies" a été un roman que j'ai beaucoup apprécié. Mais celui-ci, le troisième roman de Grégoire Delacourt, "La première chose qu'on regarde", est tout à fait magnifique. Simple, beau, bouleversant et que je trouve (pour ma part) bien écrit. Une histoire courte, et accrochante, autant au niveau des personnages qu'au niveau du scénario. Accrochante au niveau des ambitions de nos personnages qu'on souhaite voir se réaliser.

La dernière page de ce roman est tournée. Et je découvre à quel point ce titre, presque anodin, est assassin.

Afficher en entier
Argent

Scarlett ou Jeannine ? Jusqu'à la fin on ne sait pas trop... Dans ce livre on apprend que la beauté est une malédiction. J'ai été très surprise par cette histoire. Je ne m'attendais pas du tout à ça.

La façon d'écrire est vraiment particulière, je n'ai pas toujours aimé les parenthèses descriptives, ça me faisait décrocher de l'ambiance de l'histoire. (Je n'ai pas aimé par exemple avoir la biographie de Scarlett Johansson, parce que je m'en fous complétement. Et même la parenthèse sur le Cap Gris Nez (alors que j'adore cet endroit) j'ai trouvé que c'était pas approprié (ou peut-être que si, au final...), mais ça, c'est juste mon goût personnel, ...et là je remarque que moi aussi je mets des parenthèses partout. Ahah :)

En tout cas, on ne peut pas se faire d'avis sur ce livre avant de l'avoir lu jusqu'à la fin!

Alors que j'arrivais au 3/4 du livre, je ne comprenais pas l'avancée de l'histoire. Vu que dans sa préface l'auteur a écrit au sujet de ses filles "je rêve qu'elles s'aiment et soient aimés comme elles sont, comme on devrait tous l'être. Parce que la première chose qu'on regarde n'est jamais la dernière qu'on voit." J'ai beaucoup aimé cette phrase, je me suis dit que ça ne serait pas une histoire d'amour basée sur le physique. (Attention à mon spoil en dessous : )

Spoiler(cliquez pour révéler)Or, alors que Arthur et Jeanine font l'amour, il était clair qu'il était tout le temps en train de penser à Scarlett, "il pensait : je touche les seins de Scarlett Jonhansson, enfin, de Jeanine Foucamprez, c'est pareil, ce sont les mêmes, presque les mêmes [...]", ça me paraissait absurde et j'ai failli abandonner le livre là...

Et j'ai compris où l'auteur voulait en venir, quand il a fait dire à Arthur "Je t'aime, Scarlett", causant sa perte, le suicide de Jeanine, qui pensait pour une fois enfin, être aimée pour elle et non pas pour son corps.

Alors que je m'attendais à une happy end (qui aurait été du coup un peu bidon), cette fin tragique m'a bouleversée, je ne sais donc pas quoi penser de ce livre, je suis surprise, dans le bon sens, mais je ne m'attendais pas à une fin si triste...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Au salon du livre, j'ai accompagné une amie qui souhaitait rencontrer cet auteur. Il m'a tellement fait rire que j'ai décidé de lui prendre un bouquin, moi qui ignorait tout de son oeuvre. Je lui ai demandé de m'en recommander un et suite à un gros délire, il m'a dit que celui-ci était un bon choix "parce qu'il y a de la baise dedans". Cet écrivain est perché...^^ mais vraiment très sympathique.

Effectivement, ça nique dans "La première chose qu'on regarde" mais pas que. Sous ses airs de petite comédie romantique légère, cette fiction cache beaucoup de réflexion et de tristesse. Grégoire Delacourt s'interroge en effet sur la beauté (qui peut vite devenir une malédiction), la manière dont on la perçoit, dont on l'assimile, dont on la salit aussi. C'est une oeuvre qui incite les gens à s'accepter tels qu'ils sont et à voir au-delà des apparences. J'ai donc beaucoup aimé le message et même si j'ai pas mal ri, j'ai été très touchée aussi. L'auteur associe parfaitement l'humour et le chagrin. Les personnages qu'il présente sont d'ailleurs à cette image. Arthur et Jeanine sont drôles à leur façon mais chacun a une histoire personnelle assez horrible. Ce sont des cabossés, qu'on a envie de réparer.

Par contre, point négatif tout de même, j'ai eu un peu de mal avec l'écriture assez originale de Grégoire Delacourt...

"La première chose qu'on regarde" est donc une belle découverte. Je ne regrette pas d'avoir suivi mon amie pour cette dédicace !

Afficher en entier
Bronze

J ai bien aimé le style d écriture mais je n' ai pas accroché avec l histoire.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai terminé cette lecture et j'avoue ne pas savoir quel avis donner.

J'aime beaucoup l'écriture de l'auteur j'avais déjà ressenti cela avec la liste de mes envies. L'histoire est bien ficelée, on rentre dedans facilement seulement pour moi il manque qqch...

On découvre l'arrivée de "Scarlet" dans la vie d'Arthur et s'en suit une jolie relation entre eux.

Moralité que je retiens le physique ne fait pas une personne. Un bon moment lecture sans plus...

Afficher en entier
Lu aussi

Je viens de fermer ce livre et je viens juste juste de regarder qui est Scarlett Johansson sur Google. Et une des première information que je lis est qu'elle vient de se séparer de son époux français (Romain Dauriac ( Grégoire Delacourt sort de ce corps avec ton délire des parenthèses)).

Roman qui se lit très vite. J'ai trouver cette lecture divertissante mais sans plus malheureusement, j'apprécie tout de même l'écriture de Grégoire Delacourt.

Beaucoup de références au poète Jean Follain que je ne connaissais absolument pas et que je ne suis pas sûre de lire un jour.

J'apprécie les histoire qui finissent bien, et qui donnent le sourire.

Là, ce n'est pas le cas et à quelques moments, notament à la fin, j'étais embêté par les mots que je lisais, comme mal à l'aise de les lire.

Le livre aurait pu avoir comme titre La dernière chose que l'on entend.

Je suis un peu déçue.

Afficher en entier
Bronze

Très très étrange au début(voire tout du long).Malgré tout, on voit ce qu'a voulu dire l'auteur, que l'apparence ne fait pas du tout, qu'il faut regarder la personnalité des gens. Spoiler(cliquez pour révéler)Mais la fin est vraiment.. horrible. Se tromper d'un prénom gache deux vies entières.

Afficher en entier
Or

J'ai aimé la douleur de l'histoire, la poésie des mots, la pureté des sentiments et la véracité des émotions. Un très bon moment de lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

3ème roman de Grégoire Delacourt pour ma part.

J'ai été plutôt déçue... Je n'ai pas été sensible à la poésie de cette histoire. Même si ça se lit très vite, je n'ai pas accroché. Les personnages principaux sont fades. Heureusement il y a une touche d'humour , mais une fois de plus l'auteur ne va pas assez loin.

Dommage!

Afficher en entier
Or

C'est magnifiquement écrit avec des mots justes et bouleversants, pourtant l'histoire est assez décousue, mais on y puise une richesse d'émotions qui nous transporte assez rapidement à travers ce roman qui se dévore en une bouchée

Afficher en entier
Diamant

Un très beau roman. Auteur découvert avec son plus célèbre "La liste de mes envies" et pas déçu de ce second ouvrage. Une magnifique histoire pleine d'émotions. Des personnages attachants, et même quelques larmes versées je l'avoue au fil de ma lecture. Idéal pour finir une journée sur une belle note ...

Afficher en entier
Bronze

Auteur préféré de ma copine Isabelle j'étais donc obligée de lire ce livre qui était depuis longtemps dans ma pile. On retrouve l'écriture poétique de l'auteur. Par contre dépression et tristesse assurés.... Isabelle comment fais tu pour lire des livres aussi déprimants ?

Mais ce n'est que mon avis...

Afficher en entier

Date de sortie

La première chose qu'on regarde

  • France : 2013-03-20 (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 216
Commentaires 46
Extraits 63
Evaluations 65
Note globale 6.48 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode