Livres
411 103
Membres
319 924

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte



Description ajoutée par Gkone 2017-11-17T20:04:46+01:00

Résumé

Par l'auteure de Before I Go, une histoire d’amour atypique parfaite pour les fans des romans feel-good de Jodi Picoult et Jojo Moyes.

« Si j’ai appris une chose, c’est que l’amour est chaotique. Il ne nous est pas livré dans un joli paquet cadeau. Il ressemble plutôt au cadeau d’un enfant, tout froissé et gribouillé au crayon. Imparfait. Mais toujours un cadeau. Seulement, tous les cadeaux ne sont pas faits pour durer éternellement. »

Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme... Ces trois-là n’étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s’ouvrir à la vie et à l’amour, formant ainsi un trio irrésistible.

« Drôle et terriblement émouvante, Colleen Oakley nous offre une histoire d’amour qui sort de l’ordinaire, entre traits d’esprit et personnages attachants. Le parcours de Jubilee, de la réclusion à la guérison, est fascinant. » - Publishers Weekly

Afficher en entier

Classement en biblio - 65 lecteurs

Or
18 lecteurs
PAL
52 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Mads 2017-11-23T16:36:37+01:00

"My shoulders begin shaking as my laughter mutates into crying.

I’m not going to my mother’s funeral. Lenny will wonder where I am.

Anything my mom’s told him over the years about my being a bad daughter will be confirmed.

And while all of that is troublesome, another thought floats on the periphery of my brain, waiting to be let in. A terrifying thought. A thought that I realize maybe I’ve known deep down but haven’t wanted to admit to myself. But it’s hard to deny it when I’m leaning against the front door inside my house, unable to slow my heart or stem my tears or stop my body from shaking.

And that thought is: Maybe there’s another reason I haven’t left my house in nine years.

Maybe it’s because I can’t."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Shu4art 2018-04-09T07:39:55+02:00
Or

Un peu différent de ce que je lis d'habitude, ce roman m'a quand même marqué !

L'héroine, Jubilee est super attachante et j'aurais vraiment aimé que le livre soit un peu plus long, mais de son point de vue!

(Notez que je me suis un peu ennuyé avec le point de vue d'Eric, le personnage ne m'a pas convaincu, je trouve qu'il n'est pas à la hauteur)

Tout ca pour dire que j'ai quand même beaucoup aimé!

(Une fin un peu plus developpé aurait été un must mais bon je chipote... ^^')

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Genou 2018-03-18T19:37:00+01:00
Argent

Lecture sympathique! Un bon roman feel good. J'ai passé un bon moment avec les personnages qui sont assez attachants. C'est agréable de lire le point de vu des deux personnages principaux en alternance. Sinon, l'histoire est mignonne et prévisible, mais c'est exactement ce que j'avais envie de lire à ce moment-là. J'ai bien apprécié! Petite mention pour la couverture du livre qui est vraiment super jolie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Frederique-22 2018-03-16T10:42:01+01:00
Diamant

J'ai littéralement dévoré ce livre !!! C'est un gros coup de coeur et je suis d'ailleurs restée sur ma faim ! C'était trop court ! Les personnages sont sympathiques et attachants, on compatissait vraiment pour Jubilee et ce roman m'a sensibilisée aux personnes souffrant d'allergies (car je n'en ai aucune). Le seul bémol est la fin, elle est surprenante mais m'a un peu déçue Spoiler(cliquez pour révéler) même si c'est la vraie vie en fin de compte et c'était sympathique par son realisme. Je le conseille vivement en tout cas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alinounete 2018-03-07T15:29:36+01:00
Or

Ce roman a frolé le coup de coeur! Rien que le titre m'avait déjà convaincu de le lire, et cette couverture juste magnifique est du plus bel effet dans ma bibliothèque!

La plume de l'auteure est très belle, poétique, touchante, addictive, malgré la lenteur de l'histoire qui lui offre tout son charme à mon sens.

On fait la rencontre de Jubilee, une femme surprenante, originale, touchante, tout en étant drôle, poignante, et surtout unique! Le thème traité sort de l'ordinaire et cette maladie prend une place importante dans le roman et d'autant plus dans la vie de Jubilee. Comment vivre recluse sans aucun contact humain possible?

Pourtant ce livre déborde de sentiments et d'amour, entre amitié, amour parents-enfant, et amour tout court notre coeur est pris en otage pendant presque 500 pages.

On y rencontre également Eric, père parfois maladroit mais tellement attachant également. Et puis, Aja, fan de X-mens, qui vit à quelques stratosphères de la notre... mais pourtant sa rencontre avec Jubilee va changer beaucoup de choses pour tout le monde.

Pour une amoureuse des livres ce roman est une petite pépite qui se savoure sous un plaid avec un bon chocolat chaud. Comment ne pas succomber à une histoire qui se déroule pour la majeure partie dans une bibliothèque? De plus elle est truffée d'allusions littéraires riches et variées qui font tout son charme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Razmoket 2018-03-03T21:03:28+01:00
Or

Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman aussi prenant. J'ai vraiment adoré l'histoire. Jubilee est à la fois excentrique, malade, attachante, drôle... C'est une héroine à aimer et elle nous embarque dans ses tracas. Eric est tout autant attachant qu'elle. Histoire +qu'addictive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par argenticfairiesentreleslignes 2018-02-21T16:53:14+01:00
Argent

Une très jolie histoire, entre maladie, liens inexplicables, peurs et amour.

Cette histoire déborde d’amour, exprimé ou non, l’amour est bien là, et ça fait du bien.

L’histoire de la maladie de Jubilee est très prenante, on se demande si elle va guérir et surtout qu’est ce qu’on ferait ou ressentirait à sa place. Mais on la voit énormément évoluer au fil de la lecture, affronter ses peurs, s’ouvrir aux autres, elle est vraiment admirable.

Entre passions des livres et X-men, ce livre est une douce lecture plutôt feel good. A lire pour décompresser et sourire un peu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clovescentbook 2018-02-20T17:06:36+01:00
Or

Wow.

Un roman touchant, poignant, drôle, émouvant et totalement renversant. Ce n'est pas un coup de cœur, faute de la fin qui n'était pas à la hauteur du reste selon moi, mais il se classe parmi mes meilleures lectures.

Ce n'est pas une mais des histoires d'amours. L'histoire d'amour d'une femme singulière pour un homme à la vie légèrement chaotique, l'histoire d'amour d'un père pour son fils en quête de reconstruction, l'histoire d'amour d'une femme que l'on ne peut toucher pour un enfant qu'elle est la seule à pouvoir approcher. Je suis vraiment scotchée d'avoir découvert une histoire aussi forte dans une enveloppe aussi légère.

Ce roman se lit comme on mange des cookies: un, puis deux, puis vient le troisième et sans s'en rendre compte: on a avalé tout le paquet ! Une plume addictive, des personnages drôles et attachants et une histoire qui fait du bien. Je pense que j'ai choisi le bon moment, le bon état d'esprit pour lire ce livre. Car il n'a rien de triste, au contraire, il nous montre la construction d'une vie et la réparation d'une autre. Le processus est surprenant, et très émouvant. J'avoue même avoir lâché quelques larmes à certains passages.

En somme, c'est un livre que je mettrais dans les mains de tous lecteurs voulant s'évader en passant un bon moment sans se laminer le moral avec une histoire triste. Il est truffé d'excellente références littéraires (pour dire, Emily Dickinson y côtoie les X-Men !) et saura toucher toute génération. Un contemporain qui reste dans les règles tout en les contournant par moment, je dis oui à un livre aussi beau qui, je pense, se relis avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-02-12T15:10:41+01:00
Or

La première fois qu’on a embrassé Jubilée, elle est morte. Ou presque en tout cas. Un choc anaphylactique violent l’a emmené à l’hôpital ! En effet, Jubilée est allergique aux êtres humains, un contact provoque des éruptions cutanées, un échange de salive peut la tuer. Aussi, depuis 9 ans, elle vit seule chez elle, n’osant plus sortir. Mais lorsque sa dernière rentrée d’argent disparaît, elle n’a plus aucun choix que de devoir affronter le monde extérieur.

De son côté, Eric vient de divorcer, sa fille refuse de lui parler et il a du adopter le fils de son meilleur ami, Aja, un garçon secret, difficile à comprendre, mais terriblement attachant.

J’avais envie d’un livre léger et agréable à lire, cette histoire est parfaite. Même si le principe de base, l’allergie aux êtres humains, est original, l’histoire en elle-même est assez classique. Ça n’empêche qu’elle est vraiment très sympa. Jubilée est vite attachante avec ses petits défauts et ses craintes. Même si elle a tourné le dos au monde en se cloîtrant chez elle, on peut admirer le fait qu’elle ne se soit jamais laissée allée, qu’elle ait continué ses études, s’est occupée de sa maison, etc. Elle est capable d’affronter ses peurs et d’aller de l’avant.

Eric a lui aussi des défauts et un lourd passé, et il tente de faire de son mieux. Ses maladresses sont touchantes lorsqu’il essaye de se rapprocher de ses enfants. Aja a une personnalité vraiment attachantes, j’ai beaucoup aimé ce personnage.

La relation qui naît entre les trois personnages, qui ne peuvent se toucher, apporte évidemment une autre dimension. Est-il possible d’aimer et d’être aimé sans avoir le moindre contact ? Les relations parents-enfants sont également bien exploitées dans ce roman qui n’est pas qu’une romance !

Dans l’ensemble, j’ai vraiment passé un super moment avec ce roman. Les seuls défauts que je lui reproche, c’est quelques coïncidences trop faciles. Par exemple, Jubilée n’a jamais travaillé et dès le 1er jour, elle trouve un boulot en bibliothèque. Alors certes, la raison est expliquée et se tient, mais malgré tout. De même la manière dont la relation se noue entre les personnages, c’est fluide, facile, trop facile peut-être. La fin a le même défaut, agréable, mais trop facile.

Donc un bon roman, très agréable à lire, qui aborde des sujets intéressants. Ne vous attendez pas à un roman très profond et sérieux, mais si vous avez envie de détente, de passer un bon moment, il est idéal !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mel66750 2018-02-10T22:02:47+01:00
Pas apprécié

Un titre très accrocheur qui donne envie. Un scénarios et une originalité à saluer. Un personnage féminin très attachant. Mais une fin bâclé qui m'a juste énormément decu. Une pépite les trois quart du livre gâcher gâchée par les quelques pages de fin. Dommage

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2018-02-06T09:12:31+01:00
Pas apprécié

http://www.my-bo0ks.com/2018/02/la-premiere-fois-qu-on-m-a-embrassee-je-suis-morte-colleen-oakley.html

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte me faisait terriblement envie. Du coup, j’étais ravie de pouvoir le découvrir grâce à la Masse Critique de Babelio. Il faut dire que le titre et la quatrième de couverture ont attisé suffisamment ma curiosité pour ne pas le laisser longtemps dans ma PAL.

Jubilee Jenkins vit recluse dans son appartement depuis le départ de sa mère. Et pour cause, elle est allergique au contact humain. Un simple câlin peut lui couter la vie. Mais lorsque celle-ci décède, Jubilee est bien obligée de sortir de chez elle et de subvenir à ses besoins… C’est finalement à son travail qu’elle fera la connaissance de Eric et son fils. Mais comment dire à un inconnu que le moindre contact entre eux pourrait la tuer ?

Lorsque j’ai commencé ma lecture de La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte, je me suis prise d’affection pour l’héroïne, Jubilee (dont je l’avoue, j’ai bugué sur le prénom tout du long). Son allergie lui a causé beaucoup de problème et notamment son isolement constant. Une peur de monde, de l’extérieur et de tout ceux qui s’approchent où lui parle. Cette solitude lui pèse et ça se sent.

J’ai trouvé intéressant d’aborder un tel sujet, à la fois difficile et peu connu. On ne pense pas à tout ce que cela peut engendrer comme conséquence et c’est bien là le problème. Son allergie, son agoraphobie et tout ce qu’il y a autour va inévitablement jouer sur ses rapports avec les autres et l’opinion qu’elle aura d’elle-même. Très honnêtement, sa détresse du début m’a beaucoup touché.

Malheureusement, j’ai trouvé que l’histoire mettait beaucoup de temps à se mettre en place et les événements ne m’ont pas suffisamment captivé pour relever mon intérêt. Passé les présentations, les explications, j’ai trouvé le rythme bien trop lent et j’ai eu du mal à m’attacher suffisamment aux personnages pour suivre leur évolution.

C’est assez bizarre comme ressenti car le thème et le sujet sont originaux et vraiment intéressants mais je ne me suis pas sentie embarquée par la suite des événements et les émotions attendues n’étaient malheureusement pas là. J’en attendais sans doute beaucoup et la déception est assez grande...

La fin du roman m’a quelque peu laissé perplexe. Je n’ai pas compris les choix de l’auteure et je regrette vraiment ce bond dans le temps qui m’a laissé un arrière-gout de bâclée comme les autres avis que j’ai pu lire après ma lecture. Du coup, je m’interroge sur mon appréciation quant à cette lecture. Je reste persuadée qu’elle touchera des lecteurs, car tous les éléments sont là, mais ça ne l’a pas fait avec moi.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte" est sorti 2018-01-17T00:00:00+01:00
background Layer 1 17 Janvier

Date de sortie

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte

  • France : 2018-01-17 (Français)

Activité récente

Shu4art l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-09T07:32:37+02:00

Les chiffres

Lecteurs 65
Commentaires 14
Extraits 1
Evaluations 31
Note globale 7.87 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Close Enough to Touch - Anglais