Livres
547 342
Membres
584 398

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte



Description ajoutée par Gkone 2017-11-17T20:04:46+01:00

Résumé

Par l'auteure de Before I Go, une histoire d’amour atypique parfaite pour les fans des romans feel-good de Jodi Picoult et Jojo Moyes.

« Si j’ai appris une chose, c’est que l’amour est chaotique. Il ne nous est pas livré dans un joli paquet cadeau. Il ressemble plutôt au cadeau d’un enfant, tout froissé et gribouillé au crayon. Imparfait. Mais toujours un cadeau. Seulement, tous les cadeaux ne sont pas faits pour durer éternellement. »

Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme... Ces trois-là n’étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s’ouvrir à la vie et à l’amour, formant ainsi un trio irrésistible.

« Drôle et terriblement émouvante, Colleen Oakley nous offre une histoire d’amour qui sort de l’ordinaire, entre traits d’esprit et personnages attachants. Le parcours de Jubilee, de la réclusion à la guérison, est fascinant. » - Publishers Weekly

Afficher en entier

Classement en biblio - 253 lecteurs

extrait

"My shoulders begin shaking as my laughter mutates into crying.

I’m not going to my mother’s funeral. Lenny will wonder where I am.

Anything my mom’s told him over the years about my being a bad daughter will be confirmed.

And while all of that is troublesome, another thought floats on the periphery of my brain, waiting to be let in. A terrifying thought. A thought that I realize maybe I’ve known deep down but haven’t wanted to admit to myself. But it’s hard to deny it when I’m leaning against the front door inside my house, unable to slow my heart or stem my tears or stop my body from shaking.

And that thought is: Maybe there’s another reason I haven’t left my house in nine years.

Maybe it’s because I can’t."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un résumé accrocheur, un titre qui interpelle, une ambiance feel-good, des sujets sensibles et intéressants, un univers qui m’est familier, une couverture avec des livres, … J’ai rapidement compris que cet ouvrage avait tout pour me plaire ! C’est d’ailleurs le cas, puisque je me suis régalée tout au long de ma lecture : j’ai ri, je me suis parfois reconnue en l’héroïne, je me suis inquiétée pour le petit Aja et j’ai espéré jusqu’au bout que certaines choses se concrétisent… La romance en elle-même est attendrissante. Bien que ce coup de foudre partagé soit rapide, Colleen Oakley évite les facilités en prenant le temps de développer la relation des deux protagonistes. Ainsi, chacun garde ses sentiments pour lui et découvre l’autre au fil du temps. On a vraiment l’impression de suivre leur relation. De plus, on ne fait pas dans le mièvre : les émotions sont là, mais ne font pas de l’ombre à l’intrigue ou aux thèmes abordés. Cela sonne réaliste, doux et crédible. Seul regret : la fin

Afficher en entier
Or

Ce livre, c'est une renaissance. Tel un phénix Jubilee renaît de ses cendres, elle sort de sa carapace qu'était devenue sa maison et soudain elle apprend à vivre.

Nos deux personnages sont brisés, tourmentés, leurs vies n'a rien de joyeuses elle est même tout le contraire. Jubilee ne vit pas et est plus que renfermée sur elle-même. Éric, quant à lui est au plus également. Je pense qu'il a l'impression d'avoir loupé sa vie, de l'avoir bousillé.

Ce que j'ai beaucoup aimé dans cette histoire c'est que l'auteure ne cherchais pas à embellir la vie de l'un ou de l'autre. Si la fille d'Éric ne lui parle plus c'est parce qu'il a fait une grosse connerie et l'auteure ne lui cherche pas à lui trouver des excuses. Et cela va de même avec Jubilee qui décide de ne pas aller à l'enterrement de sa mère. Si elle n'y va pas ce n'est pas parce que sa voiture est en panne et qu'elle n'a aucun moyen facile pour s'y rendre (parce qu'elle pourrait appeler un taxi...) mais bien parce qu'elle n'en a pas envie, pas ma force.

Jubilee m'a vraiment marqué je ne sais pas trop en quoi exactement. Son désespoir ? Son besoin de s'intégrer d'être "normale" ? Elle est un personnage très solitaire, et on le ressent énormément. J'ai été touchée par ce qu'elle dégage mais aussi par cette solitude qui semble l'entourer continuellement. Et ce n'est pas tant la relation amoureuse qu'il y a entre les deux protagonistes qui rend ce livre alléchant (bien qu'un peu quand même) mais bien la solitude de Jubilee qui m'a atteinte, touchée de plus d'une façon.

Je vais parler rapidement de la fin parce que quand même, cette fin quoi ! Je dois avouer qu'elle m'a quand même un peu déçu... Honnêtement elle était super et en soit elle suivait la ligne du roman mais il est vrai que j'aurais préféré en avoir plus, plus de Jubilee et Éric

Afficher en entier
Argent

Une romance que j'ai apprécié avec des personnages qui ont su me toucher, un contexte que j'ai trouvé original, différent thèmes abordés avec délicatesse, et une bonne ambiance feel-good. La fin ouverte m'a un peu déroutée cependant, mais rien de bien gênant non plus.

Chronique complète sur le blog : voyages-sur-un-mot.eklablog.fr/la-premiere-fois-que-l-on-m-a-embrassee-je-suis-morte-de-colleen-oakle-a203886888

Afficher en entier
Argent

Un livre que j’ai beaucoup aimée le titre m’a attiré puis dès le début j’ai aimer l’écriture et l’histoire en elle même assez atypique.

On parle de sujet assez dur mais il y a une touche d’humour que j’ai beaucoup apprécié

Je le recommande pour un livre détente et pour moi feel good

Afficher en entier
Bronze

Livre très sympa et très touchant. Parfait pour se détendre et rêver. L'allergie et ses conséquences sont détaillées avec beaucoup de réalisme. La vie des uns et des autres est compliquée mais la bonne humeur reste.

Afficher en entier
Pas apprécié

Un livre sans originalité, terne voire "culcul la praline" avec une fin plutôt brouillon...Très bof !

Afficher en entier
Or

L'histoire est super, j'ai vraiment aimé, mais j'aurais préférée que la fin avec les deux amoureux soit plus détaillée.

Afficher en entier
Argent

L histoire met 90 pages avant de vraiment démarrée, mais ensuite c est surprenant et agréable. Fin un peu rapide à mon goût.

Bonne lecture tout de même !

Afficher en entier
Bronze

Bof bof, la fin m a beaucoup trop déçu. Des personnage avec des sacré problèmes et une tit romance, mais je trouve que la fin gache un peu.......beaucoup le livre.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai beaucoup aimé ce roman très original, l'allergie fait assez réaliste et les personnages sont assez creusé, bien détaillés et complexe c'était chouette. La vie n'a pas été facile avec tous (c'est le moins qu'on puisse dire) mais ils vont traverser ça ensemble et s'entraider. J'ai beaucoup aimé, un roman qui donne le sourire.

Afficher en entier

Dates de sortie

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte

  • France : 2018-01-17 (Français)
  • France : 2019-06-12 - Poche (Français)

Activité récente

lala-gd l'ajoute dans sa biblio or
2020-11-16T09:39:13+01:00

Titres alternatifs

  • Close Enough to Touch - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 253
Commentaires 59
extraits 7
Evaluations 125
Note globale 7.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode