Livres
534 115
Membres
559 191

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Première Loi, Tome 1 : Premier sang



Description ajoutée par x-Key 2011-10-01T18:28:38+02:00

Résumé

Existe sous le titre " La première loi, tome 1 : L'éloquence de l'épée" aux éditions J'ai lu (2007).

Logen Neuf-Doigts, le barbare le plus redouté du Nord, a finalement vu sa chance tourner : son dernier combat risque bien d'être celui de trop. La perspective de ne laisser à ses ennemis hilares qu'une poignée de mauvaises chansons ne l'enchante guère ; aussi, quand les esprits lui révèlent qu'un mystérieux mage l'attend au Sud, se met-il en route. Après tout, qu'a-t-il de mieux à faire ?

Jeune et fringant officier, le capitaine Jezal dan Luthar n'a rien de plus dangereux en tête qu'arnaquer ses amis aux cartes, se mettre minable et remporter le Tournoi annuel d'escrime. Mais la guerre gronde, et les batailles qu'on livre sur le front du Nord ne s'interrompent pas au premier sang.

Tortionnaire accompli, l'Inquisiteur Glotka ne rêve que de voir l'arrogant capitaine tomber entre ses mains. Mais lui ou un autre, Glotka déteste tout le monde : obtenir des aveux de traîtrise à longueur de journée laisse peu de place à l'amitié. Sa dernière piste de cadavres pourrait bien le conduire droit au cœur du gouvernement corrompu... si toutefois il vit assez longtemps pour la suivre.

Alors que de funestes complots sont sur le point d'être révélés, que des querelles millénaires remontent à la surface, la ligne qui sépare les héros des traîtres est assez fine pour faire couler le sang !

Afficher en entier

Classement en biblio - 240 lecteurs

extrait

Quand on traite les gens comme des chiens, ils finissent par mordre.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Bien qu'il soit un peu long à démarrer, il est tellement bien écrit (et bien traduit) qu'il se lit tout seul. Farci de dialogues, c'est un livre par et pour les personnages, que j'ai tous trouvés fascinants. Ce n'est pas de la fantasy d'action (du moins dans ce premier tome), cependant, l'atmosphère de complots, d'intrigues, de complications politiques me rappelle singulièrement un must du domaine, Game of Thrones pour ne pas le nommer...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Ce premier tome est vraiment introductif.

C’est vrai que pendant la première moitié du roman je me demandais « mais finalement c’est quoi l’histoire principale? » parce qu’on ne fait que suivre des personnages dans leur vie, leur métier, leurs voyages, etc … Mais finalement dans la seconde moitié et vers la fin, on commence à comprendre quel est le véritable enjeu de la série.

Déjà, principale caractéristique : ce ne sont pas n’importe quel personnage.

On est sur un des classiques de la Dark Fantasy. Du coup au lieu de suivre le héros, ou le sauveur, on suit plutôt des personnages plein de défauts, cassés par la vie,

Alors, de quoi ça parle finalement ?

On suit différents personnage jusqu’au moment ou ils vont se retrouver malgré eux dans un contexte difficile.

Logen neuf-doigts est un chef guerrier du Nord, surnommé le Sanguinaire. Un survivant. Séparé de sa troupe suite à une attaque surprise de leur campement par des créatures sans pitié, il survit de façon limite surnaturelle. Son chemin le mène vers un mage qui se prétend être le plus grand mage de tout les temps.

L’inquisiteur Glotka, ancien champion de son pays, au corps brisé suite à deux années de tortures dans les geôles de leur ennemi, enquête sur une arnaque mise en place par une guilde de marchands pour ne pas payer de taxe.

Et finalement Jezal dan Luthar, jeune noble oisif et sans ambition qui se voit forcé de participer au tournoi d’escrime annuel qui va désigner le champion du pays, alors qu’il préférerait passer ses soirées à boire et en compagnie de jolies filles.

On suit aussi d’autres personnages secondaires liés à ceux ci, comme le Capitaine de Jezal, un des rares hommes du peuple à avoir réussi à gagner le tournois à son époque, ainsi que sa sœur, ou la troupe de Logen qui fait son petit chemin de son coté.

En gros je dirais que le thème qui semble se mettre en place est le clash entre les besoins personnels politique de personnes prêtes à tout pour garder leur pouvoir (corruption, assassinat, accusation à tors …) et la réalité qu’ils n’avaient pas imaginé et qui va potentiellement entraîner leur perte car ils sont attaqués de partout.

Pour moi l’intérêt de ce premier tome tome est surtout dans la découverte des personnages et leur évolution.

Logen voudrait sortir de la spirale sanglante de son passé, il voudrait arrêter de se dire « ouf je suis encore vivant » tout les jours. Glotka est sans cesse limité par son propre corps qui ne réagis plus comme il voudrait, et qui lui fait constamment mal. Il vit dans la douleur et a développé un humour noir cynique derrière son coté froid, sans cœur et sans pitié. Mais on sent que le personnage a le potentiel de changer un peu, suivant ce qui lui arrive plus tard.

Jezal est vraiment le noble sans intérêt par définition. C’est finalement le personnage le plus « classique » du lot, et mais il compense par le fait qu’il est sans doute le plus ennuyeux de tout. Il est plat, superstitieux, sans culture ou connaissance et se fichant de tout et de tout le monde en dehors de sa poire. En gros il a tout pour lui niveau famille, richesse, rang social, mais c’est finalement tout ce qui le caractérise. En dehors de ça c’est une feignasse sans intérêt.

J’ai aussi bien aimé que l’auteur retourne les personnages les plus « nobles », comme par exemple le capitaine qui se révèle loin d’être aussi parfait que ce qu’on pouvait imaginer au début.

Du coup je dirais que c’est vraiment un premier tome très introductif. Il commence à la fin à nous donner une ligne de conduite globale pour la série mais pour l’instant on a plus de mystères la dessus que de vrai pistes.

On ne peux pas dire que cette lecture soit un coup de cœur, mais c’était tout de même intéressant et je lirais la suite un de ces jours.

https://delivreenlivres.home.blog/2021/01/07/la-premiere-loi-tome-1-premier-sang-de-joe-abercrombie/

Afficher en entier
Diamant

Certes le rythme de ce livre est parfois assez lent, mais c'est un tome qui se concentre sur les personnages et la découverte du monde. J'ai adoré qu'on découvre tout au fur et à mesure ou les personnages pensent à quelque chose en particulier ou quand ils ont un dialogue avec un autre personnage. On n'a pas d'introduction de l'auteur ni de dialogue qui n'a pour but que de nous présenter un personnage ou un fait, on doit tout déduire par nous-même.

Afficher en entier
Argent

De la fantasy sympathique exploitant bien les ficelles du genre avec un vrai travail sur le caractère des personnages.

Ce premier tome, qui peut sembler un peu lent, met tranquillement en place l'action, mêlant passages "bourrins" et pas mal d'humour (souvent au détriment des personnages qui se demandent souvent ce qu'ils font là)...

Afficher en entier
Argent

Une belle surprise pour moi que ce 1er tome de La première Loi (lu en anglais, il faut tout de même le préciser).

J'ai beaucoup plus accroché à l'histoire et aux personnages que sur Servir Froid, du même auteur.

Il s'agit clairement d'un tome d'introduction : même si j'ai adoré reprendre le livre chaque soir, il faut admettre qu'au niveau de l'histoire n elle même, il ne se passe… pas grand chose! L'univers est posé, les bases des personnages et leurs relations aussi, et l'on sent que le vrai de l'action devrait débuter dans le tome 2.

Et pourtant, les trois personnages principaux sont très agréables à suivre. Aucun ne m'a semblé vraiment long, même si l'arc de Jezal est vraiment peu fourni en action pendant les 2/3 du roman. Mention spéciale à Glokta, qui est un personnage extraordinaire, et étrangement agréable à suivre, pour un inquisiteur. Je dois avouer un coup de cœur pour Logen et sa complexité que l'on découvre au fur et à mesure.

Abercrombie a une écriture efficace, et que j'ai trouvé au combien plus agréable à lire en version originale qu'avec la traduction française! Pas de lourdeur, et des scènes très visuelles.

Sur les autres livres de l'auteur, je ne reviendrai plus au français.

En somme, un tome d'introduction très agréable, et j'espère que la suite sera tout aussi entrainante, avec u peu plus d'action.

Afficher en entier
Diamant

On savoure les déambulations et l'esprit tortueux et machiavélique de l'inquisiteur dont il porte bien le nom et on arrive à avoir de la compassion pour ses victimes ; un vrai raffinement dans la torsion et de l'humour noir, ça fait peur quand même !

Afficher en entier
Diamant

Une introduction qui déchire...

(Oui, c'est une allusion même pas voilée à la publicité TV du moment).

Ce premier tome d'une trilogie est en fait la présentation de quelques personnages clés :

Logen neufs doigts, un barbare du nord, force de la nature, surnommé le sanguinaire, mais plus subtil qu'il n'y paraît.

Maître Bayaz, l'éternel mage façon Gandalf, mais d'une assurance phénoménale et bien plus roublard et tricheur que son modèle.

Ferro Maljinn : l'ancienne esclave, qui a oublié de se laver, prête à tout pour se venger de l'espèce humaine esclavagiste.

Le capitaine Jezal, épéiste confirmé, imbu de lui-même mais pas si crétin que cela.

Le colonel Glotka, ancienne victime de torture, devenu lui-même inquisiteur et donc maître dans l'art d'extorquer des aveux par la force : mon préféré.

Ce n'est pas la communauté de l'anneau. Cela sent la transpiration, la pourriture et la torture à tout va. Un mix entre la Compagnie noire et GOT. Mais l'auteur réussit à rester étonnamment léger et plein d'humour.

Du grim & gritty (traduction littérale, sinistre et graveleux) (une expression que je viens de découvrir, je vous la ressers), une atmosphère sombre et glauque avec une touche de légèreté donc, qui font de ce premier tome, une présentation particulièrement enlevée où l'on ne s'ennuie pas une seule seconde.

On pourra regretter un background que l'on devine riche, mais insuffisamment exploité et développé (un comble pour le cas présent), l'auteur se concentrant sur les personnages.

Vivement la suite : Déraison et sentiments.

Afficher en entier
Bronze

Mauvais point : l’histoire prend beaucoup de temps à se mettre en place.

La société décrite ne m’emballe pas non plus. D’ailleurs le but ne semble être de changer cette société.

Bon point : les personnages sont beaucoup plus complexes qu’on pourrait le croire de prime abord. C’est ce qui donne envie âpre coup de lire la suite.

Afficher en entier
Argent

J'ai vraiment l'impression que ce tome est une introduction pour le restant de la série. Il ne s'est pas passé de grandes péripéties et nous en avons appris très peu sur l'univers crée par Joe Abercrombie. Il me semble que cette série est très axée sur les personnages, donc tant que l'on ne s'attache pas à ceux-ci, l'histoire semble longue. C'est dans les 100 dernières pages que j'ai enfin apprécié les personnage, donc les 400 (environ) premières pages m'ont paru longues et sans intérêt. Il faut apprendre à apprécier les protagonistes et puis tout à coup l'intrigue devient beaucoup plus captivante. Je crois que les prochains tomes seront beaucoup plus intéressants considérant que j'aimerai déjà les nombreux personnages et que l'auteur pourra prendre le temps de nous expliquer l'univers, l'organisation politique et le système de magie. Bref, c'était une lecture plutôt correcte, mais je crois que la suite sera meilleure. Bonne lecture à tous!

Afficher en entier
Diamant

Au fil des pages, le lecteur fait connaissance avec différents personnages. Le lecteur découvre ainsi Logen Neuf Doigts, homme du Nord qui parle aux esprits, un gars tout simple, plutôt bourru mais un guerrier vraiment hors pair, qui a parfois du mal à croire qu’il soit encore vivant tant il réchappe à des situations compliquées. « Encore en vie » dit-il souvent, comme s’il était surpris/soulagé de l’être encore. Il croit ses amis (qui sont d’anciens ennemis) Renifleur, Séquoia, Dow le sombre, Le Sinistre, morts. Logen a été séparé de leur groupe et ces derniers le croient lui aussi mort, « retourné à la boue ». Jezal dan Luthar, jeune militaire issu de la haute société et un poil prétentieux et arrogant, qui s’entraîne dans le but de remporter le célèbre Tournoi d’escrime. Il y a aussi Sand dan Glotka, Inquisiteur, mon préféré. Il torture avec l’aide de ses deux fidèles Tourmenteurs Severard et Frost l’albinos, alors que lui-même a été fait prisonnier et torturé durant deux ans par les Gurkhiens, un peuple du Sud de l’Union et qui menace à nouveau les frontières. Il ne cesse de se demander pourquoi il agit ainsi, alors qu’il n’en tire aucune satisfaction. C’est un homme torturé, intérieurement, par ce qu’il a vécu et ses questionnements quant à ses agissements présents, et physiquement, car les tortures qu’il a subi ont laissé de graves séquelles (il boîte, souffre, n’a plus beaucoup de dents). Autre personnage, West est un soldat qui a réussi à monter les échelons non grâce à sa naissance, mais bien grâce à son mérite. Enfin, autre ennemi, Bethod, Roi du Nord, prenant ainsi l’Union en tenaille. Les personnages sont bien plus nombreux, bien sûr, ce roman grouille de relations entre chacun d’eux. Les personnages penchent plus du côté antihéros et ce n’est pas pour me déplaire.

Ce premier volet de la trilogie La Première Loi est donc un volume de présentation des personnages, de mise en place du décor, de l’intrigue. Comme avec David Gemmell, on s’intéresse à la psychologie des personnages. Mais Joe Abercrombie est bien plus dark dans ses propos. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des représentants d’un sous-genre de la dark fantasy, le courant gritty ou grimdark. Les dialogues sont plus crus, les mentions au sexe sont très directes. Si cela dérange certains lecteurs, ce n’est pas mon cas. Je trouve au contraire que cela correspond très bien aux personnages, à l’ambiance, à l’univers. Et puis, franchement, il faut parfois appeler un chat un chat! En tout cas, je trouve ça vraiment bien fait.

Au-delà de la mise en place des personnages, on y suit des intrigues politiques et un conflit s’apprête à éclater au nord du pays. Les peuples du Nord ont un Roi, Bethod, qui veut faire plier l’Union. Bethod est également l’ennemi de Logen et sa bande, qui l’ont servi autrefois. Les relations entre les personnages est complexe, certains ont des liens entre eux sans le savoir par l’intermédiaire d’une connaissance commune. Peu à peu, le tableau se tisse, l’auteur prend son temps et j’ai pourtant avalé les pages avec envie.

Un premier opus de présentation qui rend addict et qui annonce une suite prometteuse. De la dark fantasy comme je l’aime!

Afficher en entier
Argent

Premier tome d'une trilogie intéressante. La galerie de personnages est fort garnie ma foi, de quoi générer de la confusion dans la lecture ? Et bien non, la « voix » de chaque personnage est tellement claire qu'on identifie instantanément le locuteur (important au début tant qu'on ne maitrise pas les noms). L'auteur a choisi une narration proche de celle utilisée par Glen Cook dans la Compagnie Noire, le réalisme cynique, qui fait merveille depuis qu'on ne croit plus aux contes de fées. Dans ce premier volume il nous régale surtout et d'abord d'une introduction de chaque personnage dont les destinés convergent au cœur de l'Union menacée par la guerre. En plus de cet enjeu on a le sentiment que l'origine de ce Monde n'est pas très naturelle ... liée en cela au Premier Magicien, à suivre aux prochains numéros ... Un Chef d'œuvre, tout simplement.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Première Loi, Tome 1 : Premier sang

  • France : 2010-03-10 (Français)
  • France : 2017-11-17 - Poche (Français)

Activité récente

stcl l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-15T13:13:27+01:00
Khady-1 l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-20T08:17:23+01:00
SEB99 le place en liste or
2020-11-02T09:42:41+01:00

Titres alternatifs

  • L'éloquence de l'épée - Français
  • The Blade Itself - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 240
Commentaires 30
extraits 40
Evaluations 59
Note globale 7.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode