Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
<< Voir tous les commentaires
Par le Editer
Dans Les Élus, nous faisons la connaissance d’Alicia, jeune lycéenne, de son amie Sarah et de leur camarade de classe, beau gosse antipathique, Stephan. Très vite dans le roman, les trois protagonistes sont happés par un livre sur les étagères d’une bibliothèque et font irruption dans un monde qui leur est totalement étranger. L’auteure ne s’appesantit pas sur ce passage. Comme les personnages, nous sommes catapultés dans un nouveau monde et, à défaut d’explication, la seule solution va être de s’adapter à ce nouvel environnement. Bienvenue en Alysiane.

Ce monde, Alicia l’a déjà touché du doigt dans ses rêves et voilà qu’elle s’y retrouve en chair et en os.

Nos trois héros vont être accueillis par un peuple de loups-garous qui ne semblent guère étonnés de leur arrivée… et pour cause ! Ce que les trois jeunes gens ignorent, mais qu’ils vont peu à peu découvrir, c’est que leur arrivée était annoncée dans une prophétie, et qu’une grande quête les attend. Car leur mission, s’ils l’acceptent, est de sauver le peuple des lycanthropes que menace l’obscur Azalée (rien que ça !).

La première moitié du roman m’a paru un peu longue, les personnages apprennent à connaître ce nouveau monde qui leur est inconnu, mais les jours s’enchaînent sans véritables rebondissements. Ils paraissent un peu désœuvrés et leurs interactions sont maladroites, faussement spontanées. Par contre, dès l’instant où ils se mettent en route et se lancent dans leur grande épopée, le rythme du roman change du tout au tout.

J’ai adoré le monde que Justine Patérour met en place. Il est foisonnant, grouillant de magie et de créatures mystiques, squelettes de sable, elfes et autres monstres… Une aventure fantastique comme je les aime, sans temps morts, véritable tourbillon qui s’intensifie au fur et à mesure qu’approche le dénouement (provisoire, c’est un premier tome). Plusieurs passages m’ont tout particulièrement tenue en haleine, comme Le Palais aux Mille Désirs et la découverte du Pays du Dessous.

La relation entre Alicia et son cheval, Tonnerre, capable de communiquer par la pensée avec sa maîtresse, est pleine d’humour et de sagesse. Ce cheval est un personnage à part entière, ses interventions sont toujours pertinentes et drôles, et c’est un plaisir de lire ses échanges avec Alicia. D’autres personnages secondaires viennent étoffer le roman : Inaya et ses révélations, Hakim si difficile à cerner, la famille attachante que forment Laura et Dylan, et ce quatrième Élu un peu trop méfiant…

Une très belle découverte que ce premier roman. Si l’on peut déplorer les défauts d’une jeune plume encore perfectible, la magie finit par opérer grâce à l’imagination de Justine Patérour (son style d’écriture convient parfaitement au genre fantastique qu’elle a choisi).

J’ai hâte de lire la suite de cette aventure, en espérant que les univers y seront aussi riches et les créatures aussi variées que dans ce premier tome… Une auteure à suivre, assurément, quelle que soit sa prochaine maison d’édition.

http://livresetvous.fr/2016/11/11/la-prophetie-dalysiane-tome-1-les-elus-justine-paterour/
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.