Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de la.puce.lili : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Signal Le Signal
Maxime Chattam   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/le-signal-de-maxime-chattam/

À la croisée entre Stranger Things et la sixième saison d’American Horror story…

Nous découvrons dans ce roman la famille Spencer alors qu’elle s’installe dans une nouvelle maison dans une petite ville bien sur isolée de tout. Bientôt des événements étranges y surviennent et de nombreuses morts mystérieuses s’accumulent…

Je dois avouer que je m’attendais à mieux. J’ai tout de même bien aimé ce roman dans sa globalité, mais le début a été quelque peu laborieux… En effet, on se retrouve face à des créatures très cliché issues de films d’horreur bien connus… Je n’en regarde que très peu, ayant toujours peur d’avoir peur, et pourtant, celles-là, je les connaissais !

Niveau personnages, je les ai globalement trouvé quelque peu creux ou issus d’une vision idéaliste. Le couple parental est parfait en tous points, aucune dispute, aucun éclat de voix. Le père, Tom est trop effacé, et sa femme Olivia est décrite depuis le début comme une louve et on dirait qu’elle ne détient que cet unique rôle jusqu’au bout… Le groupe d’adolescents de l’histoire est cependant bien développé. De véritables personnalités s’en dégagent et c’était très agréable de les suivre dans cette aventure… Cela ne va pas sans rappeler Stranger Things bien évidemment !
Il est dit dans les remerciements que la famille exposée ressemble à sa famille… Peut-être était-il trop difficile de s’écarter de cette idée et encore plus compliqué de s’auto-analyser pour faire un personnage paternel plus profond ?

Le thème de base est déjà vu et revu. Une famille dans une nouvelle maison dans un lieu isolé… on a vu plus original. C’est d’ailleurs typiquement la sixième saison d’American Horror Story ! On en est d’ailleurs pas bien loin car on retrouve ici aussi une notion d’anciens colons…

J’ai aimé le parallèle avec Salem réalisé car la ville se trouve étrangement juste à côté…

Niveau ambiance, je dirai qu’on ressent un certain suspense, oui, mais absolument pas de peur comme le laissait espérer le résumé. La menace est difficile à imaginer, même après les révélations, elle n’est pas palpable et du coup, je n’ai ressenti aucune réelle menace reproductible dans la réalité, malgré certains efforts réalisés par l’auteur… Les situations étaient souvent bien plus gores qu’autre chose et je ressentais donc bien plus de dégoût que de terreur…

Cependant, une fois la première partie passée (soit environ 300 pages…), je dois dire que j’ai été bien plus happée par l’histoire, convaincue par le dénouement et les révélations et j’ai franchement bien aimé la fin de cet ouvrage. Cette dernière était loin d’être bâclée ou trop simple ! J’ai donc ressenti un fort pouvoir addictif dans la seconde moitié du roman… même si j’ai été profondément agacée par une mort animale atroce et vraiment cruelle alors qu’elle me semblait totalement inutile. Elle n’a servi à rien dans l’histoire, les personnages ne réagissent pas davantage qu’avant, rien ne change. Je déteste vraiment les morts animales, mais je les comprends lorsqu’elles servent le récit. Ça n’est malheureusement pas le cas ici.

Enfin, je terminerai sur le fait qu’il s’agissait de mon premier roman de l’auteur et j’ose espérer être bien plus transportée par ses précédents ouvrages…

Le signal est heureusement composé d’un dénouement qui m’a vraiment convaincu. Je n’ai par contre pas du tout eu peur et je me suis surtout retrouvée plus dégoûtée par une accumulation de scènes gores, que terrifiée par l’ambiance… Je n’ai malheureusement pas ressenti les frissons tant espérés en cette semaine d’Halloween…

par Mayumi
Elements, Tome 1 : The Air He Breathes Elements, Tome 1 : The Air He Breathes
Brittainy C. Cherry   
Cette romance est un immense coup de coeur, un véritable raz de marée qui ravage tout sur son passage. J'ai aimé, été bouleversée, malmenée, choquée, j'ai été émue profondément. C'est la rencontre de deux coeurs qui ont tout enduré pendant l'année la plus terrible de leur existence. Ils ne se connaissent pas, n'ont rien en commun sinon l'irréparable perte et la réunion de leurs destins.

Tristan est sombre, sauvage et dévasté quand il croise la route d'Elisabeth qui a décidée de reprendre sa vie en main. Elle aurait pu avoir peur de lui, le prendre pour un fou furieux, si elle n'avait pas reconnu l'infime part d'humanité qui restait en lui. La confrontation entre les deux est houleuse, électrique. Ils ont la même souffrance, les mêmes peurs, ce vide qui a pris toute la place, et qui retient. On apprend peu à peu leurs douleurs, leurs obsessions, par où ils sont passés...

Entre eux c'est vite charnel, vital comme une respiration, trouble et impossible à arrêter.

L'écriture est belle, émotionnelle, suspendue. L'auteur nous chahute, nous rend à fleur de peau. On vibre, on a mal, on suffoque, on frémit. Secrets, malaises, drames : on n'est pas épargné par ce premier volet de cette série qui comprendra quatre volumes. Les personnages sont bruts, sincères, abîmés. Le climat est tendu, passionnel et on se laisse aller à l'évidente fragilité pour accueillir nos sentiments.

C'est la romance torturée qu'il faut lire cet été. Indéniablement !
Kilari, Tome 4 Kilari, Tome 4
An Nakahara   
Kilari se croit à présent bien intégré dans ce nouveau monde mais elle a apparament oublié certaines personnes qui sont prêtes à tout pour qu'elle disparaisse

par myra44
Kilari, Tome 6 Kilari, Tome 6
An Nakahara   
Kilari commence à voir le début d'un long dilemme Seiji ou Hiroto ?? Cela promet d'être compliqué surtout que ce dernier est persuadé qu'elle aime son ami. Sans compter que Kilari doit rester concentrer sur son concour ou Fubuki pourrait bien profiter de ce malaise pour gagner

par myra44
Kilari, Tome 7 Kilari, Tome 7
An Nakahara   
Bon je l'ai lu avec le 6 avant de lire le 5 mais j'ai comprit l'histoire (même si appaement j'ai raté du romantique avec Hioto :'( ) ! Cette Izumi me sort par les yeux , dire qu'Hiroto fait croire ce qu'il à dit à la fin c'est trop horrible !!
Mon Hirotooo !
Kilari, Tome 5 Kilari, Tome 5
An Nakahara   
Un de mes préféré depuis le début puisque qu'on découvre le coté romantique d'Hiroto (que j'adore depuis le début) et je l'adore encore plus ! C'est d'ailleur là que Kilari ouvre enfin les yeux ^^ ...
Kilari, Tome 8 Kilari, Tome 8
An Nakahara   
comme toujours super !!! la lecture est émouvante et on a hâte de connaître la suite

par myra44
Kilari, Tome 9 Kilari, Tome 9
An Nakahara   
La suite d'une saga simpathique à lire . On avance pas vraiment dans l'histoire Hiroto/Kilari et il me tarde de savoir ce qu'il se passera ;) !
Kilari, Tome 10 Kilari, Tome 10
An Nakahara   
Je viens de le finir et Ouah ! Dommage que ce soit un manga parce que sinon je l'aurais facile mit en liste d'or !
[spoiler]Hiroto aime Kilari !!! C'est trop chou <3 ![/spoiler]
Kilari, Tome 11 Kilari, Tome 11
An Nakahara   
j'ai adoré cette série manga
kilari est très atachante
et j'aime bien quand hiroto dit : crétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétinecrétine...