Livres
392 452
Comms
1 376 040
Membres
284 063

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La racine carrée de l'été



Description ajoutée par Camads 2016-09-12T22:16:51+02:00

Résumé

Voilà ce que signifie aimer. Voilà ce que signifie faire le deuil de quelqu'un. C'est un peu comme un trou noir. C'est un peu comme l'infini.

Gottie H. Oppenheimer, génie des maths, perd du temps. Littéralement. Lors d'étranges absences, le présent disparaît, et Gottie est projetée dans son passé.

La voici, l'été dernier. Quand Grey, son grand-père adoré, est mort, quand elle est tombée amoureuse de Jason... Ou encore il y a cinq ans, quand son ami d'enfance Thomas a déménagé et l'a laissée avec une cicatrice sur la main et un trou noir dans la mémoire.

Aujourd'hui, dans la petite ville anglaise où Gottie a grandi, Grey reste absent, mais Thomas est de retour. Le passé de Gottie, son présent et son avenir sont sur le point d'entrer en collision... et le cœur de quelqu'un va bientôt se briser.

( Trouver sur Amazon)

Afficher en entier

Classement en biblio - 76 lecteurs

Or
12 lecteurs
PAL
47 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par AudacieuseErudite 2016-09-04T12:12:09+02:00

"Il y a des livres partout. Une double rangée depuis le sol bancal jusqu'au plafond de guingois. Empilés contre le mur. Fourrés sur le lit. Des stalagmites de mots."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Jordan
Or

http://wandering-world.skyrock.com/3280214272-LA-RACINE-CARREE-DE-L-ETE.html

LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est une très belle lecture, un roman vraiment émouvant qui nous permet de totalement changer d’air. Je me suis énormément attaché à Gottie et me suis également très souvent retrouvé en elle et en son hypersensibilité. Elle ressent tout puissance mille et nous permet par la même occasion, à nous lecteurs, d’explorer intensément une foultitude d’émotions différentes. Harriet Reuter Hapgood nous offre ici, sur fond de mathématiques et de trous noirs, une jolie leçon d’espoir. Un récit sur comment tourner la page après avoir connu un chagrin si puissant qu’il vous a anéanti qui m’a pris aux tripes.

Tout d’abord, Gottie, notre héroïne, est vraiment une jeune femme que j’ai immédiatement appréciée. Elle sait trouver les mots justes et parfaits pour décrire tout ce qui lui traverse le cœur et la tête et c’est une qualité que j’ai énormément aimé chez elle. Elle aime savoir quelle direction elle va prendre et comment les choses vont tourner. Elle est réfléchie, mûre et parfaitement capable d’avancer toute seule. Néanmoins, lorsque d’étranges absences comment à se manifester et au cours desquelles elle perd toute notion du temps, on découvre une adolescente déchirée, morcelée et abattue. Cette dualité en elle m’a vraiment bouleversé. J’ai été très ému par certaines de ses réflexions. Gottie sait prendre du recul lorsque cela est nécessaire mais elle absorbe également tous les sentiments du monde. On la sent à fleur de peau, prête à imploser ou exploser émotionnellement et cela la rend à la fois fragile et fascinante. Gottie se cherche et fait tout afin d’éviter de se noyer dans le torrent de mélancolie qui se déploie en elle. Elle se raccroche à ses espoirs perdus, ses amours qu’elle pensait éternelles et, surtout, aux mathématiques et aux sciences.

En effet, LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est peuplé de références scientifiques au sujet de l’espace et de la matière qui m’ont absolument époustouflé. Je suis un grand amateur de découvertes dans ce domaine-là et ce roman a complètement comblé mes attentes à ce niveau. L’auteur sait précisément de quoi elle parle et ses épisodes mathématiques ou au sujet de l’univers s’imbriquent parfaitement au sein de son récit. Afin de ne pas perdre la tête, Gottie va tout faire pour s’ancrer dans le réel et la stabilité et toutes ses recherches et calculs vont l’aider à avancer. J’ai vraiment adoré ce concept qui apporte à la fois une touche de fraîcheur au roman mais qui le rend également unique et vraiment intrigant.

De plus, LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ, c’est de la mélancolie et de la nostalgie à l’état pur. C’est le point qui m’a le plus marqué et renversé, je crois. En effet, Gottie doit surmonter de lourdes épreuves et son chagrin est omniprésent et pesant. Ce livre nous permet vraiment de traverser, avec elle, une sorte d’océan de tristesse qui nous paraît infini quand on entame les premiers chapitres. Je me suis très facilement identifié à elle grâce à cette émotion particulièrement forte qui l’obsède et l’oppresse. La vie semble avancer mais Gottie fait du surplace. Elle refuse énormément de choses et peine à accepter d’autres. Elle doit passer d’un ancien chapitre à un nouveau et cette transition est extrêmement difficile. Gottie se perd, échoue, se noie, souhaite disparaître puis reprend espoir sous nos yeux et c’est un spectacle qui m’a coupé le souffle. LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est vraiment une magnifique leçon de vie qui veut nous faire comprendre que, même que l’univers semble s’être effondré, il faut continuer d’espérer car il finira par se remettre à l’endroit. Toute la métaphore filée qui associe deuil, chagrin, déni et trous noirs est vraiment impressionnante et extrêmement bien trouvée et menée. J’ai été épaté par le travail d’Harriet Reuter Hapgood, honnêtement.

En résumé, LA RACINE CARRÉE DE L'ÉTÉ est une belle lecture qui nous permet de faire les montagnes russes émotionnelle en liant science et sentiments. À l’instar de Gottie avec son univers, nous nous approprions chacune de ses émotions et c’est tout simplement saisissant. J’ai vraiment adoré voyager à ses côtés. Elle est hyper sensible, courageuse, déterminée et pleine de fantômes et cela m’a vraiment serré le cœur. Harriet Reuter Hapgood nous offre ici un récit qui apparaît comme une lumière au bout du tunnel de la tristesse et qui démontre bien que s’en sortir n’est pas une mince affaire. Rien n’est oublié ou enjolivé et c’est ce qui m’a particulièrement plu. Un roman poignant que je vous recommande chaudement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2017-11-10T17:02:29+01:00
Pas apprécié

L'avis d'Esméralda :

Ce roman avait attisé ma curiosité au moment de sa sortie. Jolie couverture et synopsis intéressant, même le fait qu’il soit pour un lectorat jeune ne m’avait pas gêné. Au fil de mes balades dans ma médiathèque préféré, je l’ai repéré et de suite emprunté. Alors peut être que finalement j’aurais du m’abstenir, car sans vous mentir c’est une grosse mais une très grosse déception. Ce n’est pas temps la plume de l’auteur mais bien au contraire l’univers où évolue Gottie. Jeune fille de presque dix-huit ans, elle s’effondre psychologiquement l’été qui suit la disparition de son grand-père, Grey. Je ne sais pas quoi penser de Gottie : le premier mot qui m’a traversé l’esprit c’est « schizophrénie » ou « paranoïaque » ou elle a une imagination tellement débordante qu’elle s’engouffre fréquemment dans ses songes. Je n’ai pas su m’attacher à son personnage, la trouvant tour à tour complétement siphonnée, égoïste et inintéressante. A contrario les personnages secondaire sont excellents, le père baba-cool, le frère, Ned peace and love et rockeur, la meilleure amie Sof, délurée et introvertie, Jason, le beau gosse et coureur de jupon et Thomas, le meilleur ami de toujours qui a tout pour devenir le petit copain idéal et en plus c’est un excellent pâtissier. Le panel des personnages est assez vaste pour proposer au lecteur quelque chose de palpitant. L’histoire se déroule gentiment, et on assiste aux questions récurrentes de Gottie. Il n’y a même pas de pseudo-intrigue débouchant sur une petite histoire d’amour. C’est laconique, sur le même ton et l’auteur ne nous offre même pas de situations qui auraient pu faire battre le palpitant et nous donneraient envie d’aller plus loin dans la lecture. Fort de ma patience, il m’a fallu plus de trois semaines pour arriver à bout.

Pourtant la trame du roman est plus qu’intéressante : reconstruction suite à un deuil, la culpabilité, question existentielle, place dans la société, projet d’avenir et l’amour. Ce dernier point est le fil conducteur de l’histoire : que ce soit l’amour pour son grand-père et sa famille en général et le premier amour, celui où on s’abandonne dans les bras d’un garçon. Mais malheureusement, cela n’a pas suffit à relever le niveau. Je n’ai absolument pas réussi à m’imprégner de quoique ce soit, me laissant avec un arrière goût : ce livre est un grand foutoir d’idées bancales !

L’avez-vous lu ? Et surtout qu’en avez-vous pensé ? Je serai heureuse d’en discuter avec vous !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jade2804 2017-09-01T17:59:04+02:00
Lu aussi

J'ai bien aimé ce livre mais pas autant que d'autres, mais tout de même il n'est pas nul.

Je vous le conseille mais pas trop ☝

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Klervie 2017-08-24T15:03:13+02:00
Bronze

Je n'ai pas vraiment apprécié ce livre. Ces histoires de trou noir/ retour passé m'ont vraiment troublé et je les ai trouvés complètement détaché par rapport au reste, comme si s'était deux livres différents. 

De plus je ne me suis pas du tout identifié/ attaché au perso principal comme je l'espérais. 

Peut être que je n'ai pas compris l'auteur et son message mais, j'ai vraiment trouvé que l'histoire manquait de liens et d'émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emma_lmt 2017-08-21T15:58:57+02:00
Diamant

Ce livre est super pour les amateurs de physique et ceux qui aiment les histoires d'amour. L'histoire est super ! Des émotions et de l'originalité à revendre. Certains passages sont un peu compliqué à lire mais le livre reste super en lui-même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sorello 2017-07-30T18:01:51+02:00
Lu aussi

Bon déjà j'ai aimé ce livre malheureusement je peux pas le classer mieux que dans j'ai lu aussi parce que honnêtement il m'a fait des noeud au cerveau. Autant j'ai trouvé l'histoire des trous de ver intéressante autant je l'ai trouvé très très compliqué c'est sûrement un peu à cause de la maison pages du livre mais au final je savais jamais exactement où on en était et les explications purement scientifique était un peu compliqué pour mon pauvre esprit littéraire.

Malgré tout l'histoire était intéressante et le personnage de Gotti touchant même dans ses défauts (égoïste entre autres) et dans ses relations avec son frère son père ou même Thomas l'univers du livre était entraînant dans la manière d'aborder le deuil la souffrance c'était d'une façon originale de mettre en scène une adolescente qui évolue grandit et en apprend sur elle-même au travers de ces trous de verre.

La racine carrée de l'été n'est pas un livre merveilleux mais on passe un très bon moment et on s'attache facilement aux personnages originaux de ce livre j'en garderai tout de même un bon souvenir et je le conseille vivement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily01 2017-06-11T18:31:02+02:00
Pas apprécié

Bah voilà un autre livre que j’abandonne, bon c’est le deuxième cette année. Et pourtant, je me suis forcée un moment à lire ce livre en attendant enfin le déclic qui ferait que je finirais par le dévorer, mais à force, je ne lisais plus et cela me frustre encore plus. Je vous conseille vraiment d’aller voir d’autre avis que le mien. Mais je vais quand même expliquer le pourquoi de mon abandon. Malgré que j’ai rapidement apprécié Gottie, surtout son prénom, j’ai eu du mal avec l’univers que l’auteur nous dépeint. Nous suivons uniquement le point de vue de Gottie et donc nous vivons ce qu’elle vit à 100%, mais même si l’histoire des trous noirs et tout est super intrigant, le tout est décrit avec une telle bizarrerie que j’ai eu du mal. Et malgré tous les événements et les personnages que l’on rencontre cela restent plat, sans vraiment de rebondissement assez marquant. Après, on ressent que la perte de son grand-père la touche beaucoup et perturbe complètement son univers. Et malgré le retour de Thomas et le renouement avec son ex, qui promettait surtout une romance triangulaire, cela ne m’a pas suffi.

En conclusion, un bel abandon, que je regrette comme toujours, mais je préfère parfois abandonner avant d’avoir un avis beaucoup plus critique et tranchant que maintenant. Je vous conseille donc d’aller voir d’autres avis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ambre2002 2017-05-17T06:51:47+02:00
Argent

Le livre est géniale sauf les passages sur la physique quantique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LucieP 2017-04-29T10:48:27+02:00
Bronze

Franchement, j'ai été déçus, je m'attendais a beaucoup mieux, et je ne m'attendais vraiment pas à découvrir une histoire mêlant la science-fiction, deuil et sentiment. Franchement ce livre était assez compliquer, et je n'ai pas tout compris... Cette histoire est complexe et perturbante mais elle reste interessente. Mais franchement on est embrouiller dans le bouquin et on l'impression de se noyer dans des vagues... Et des vagues qui vous noie tout le long du livre ^^

Donc voila, franchement ce livre est un peu imcompréhessible mais je pense avoir compris le message ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumedeChat 2017-03-19T11:58:48+01:00
Lu aussi

En commençant ma lecture, je ne m’attendais vraiment pas à découvrir une histoire mêlant science-fiction et sentiments, et j’ai d’ailleurs mis du temps avant de comprendre que ce que vivait Gottie était surnaturel. Je ne sais pas vraiment quoi dire sur cette histoire parce que je dois dire qu’elle m’a perturbée...

Avant de parler de ce qui m’a plu je voulais d’abord signifier que je n’ai pas tout compris. Dis comme ça vous devez vous dire que je n’ai pas pu aimer l’histoire mais en réalité, j’ai la sensation d’avoir perçu un message puissant à travers les mots de l’auteure... Je dois avouer que je suis nulle en physique et en maths, et que je n’aime pas ça, ce qui n’aide pas vraiment ^^ Alors quand j’ai du lire un livre entier sur des théories concernant l’univers et l’espace temps, j’ai d’abord cru que ce livre n’était pas du tout fait pour moi. Puis, passé les 160 premières pages, l’histoire s’est révélée être incroyable, profonde et touchante. Malheureusement, je ne me suis pas assez concentrée sur les détails du début de l’histoire et du coup, j’ai complètement perdu le fil conducteur de l’histoire, à mon grand malheur. Je me suis un peu cassée la tête, j’ai relu 10 fois les mêmes pages et même si pas mal de choses m’ont echappé, j’ai senti ce que cherchait à transmettre l’auteure à ses lecteurs et je suis tombée amoureuse du personnage de Gottie.

Gottie a 17 ans et elle a perdu son grand-père, de qui elle était très proche. Je dois dire que je n’ai pas eu la chance de connaitre tous mes grands-parents, et le seul que j’ai connu était trop malade pour nouer des liens avec moi. J’ai perdu mon grand-père mais les souvenirs que je garde de lui ne sont pas très joyeux alors je ne suis pas la mieux placée pour parler du deuil des grand-parents... Mais quand je me suis plongée dans la tête de Gottie, j’ai découvert à quel point ça pouvait être dur de perdre quelqu’un qu’on aime, au point de ne plus comprendre le sens de la vie. J’ai faillit versé une larme, c’est pour vous dire (oui je n’ai jamais réussi à pleurer en lisant un livre) !

On découvre le passé de Gottie avec son grand-père mais aussi avec son ami d’enfance Thomas. Il a compté pour elle, puis il a disparu, et il est revenu. Elle craint de découvrir un autre Thomas, quelqu’un qui ne se souvient plus de ce qu’ils ont vécu, quelqu’un qui sera susceptible d’effacer le Thomas d’autrefois...

On se rend vite compte que le temps qui passe effraie Gottie et je dois dire que j’ai été très touchée par ce sentiment car je le ressens continuellement. C’est dur de ce dire qu’on ne revivra plus jamais cette journée, que ce moment ne pourra jamais être modifiée, qu’il restera seulement dans notre mémoire, et qu’il risquerait de disparaitre si on n’en profite pas pleinement...

Un des points forts du livre est, à mes yeux, la plume de l’auteure. Dès les premières pages, j’avais le sentiment de regarder un film et ça c’est une sensation très agréable ! Pouvoir « voir » ce que l’auteure nous décrit, comme si on y était, ça rend notre lecture encore plus intense.

C’est un sentiment horrible qui m’envahit actuellement parce que j’ai une envie irrésistible de relire ce livre, et je pense que je le ferai, mais je ne suis pas certaine de mieux comprendre l’histoire pour autant... C’est de la science-fiction, donc ce n’est peut être pas nécessaire d’être doué en science pour comprendre l’histoire, mais en tout cas il faut être très concentré sur les détails et lire le livre rapidement, sous peine de se retrouver frustrer : comment moi ! Alors ne faites pas la même erreur parce que je suis certaine que ce livre vaut le coup d'être lu, même vécu.

Si je devais résumer ce livre en un mot ce serait : magique. Ça donne envie de rêver, de profiter le plus possible de l’instant présent et de vivre pleinement sa vie ! L’intrigue de ce roman est puissante, nous retourne l’estomac et nous surprend. C’est une belle leçon sur la vie qui risque de plaire à beaucoup d’entre vous...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumeVive 2017-02-18T18:46:22+01:00
Bronze

Nous ne sommes pas en été, certes, mais tant pis, rien de mieux qu'un roman qui se situe au soleil, au bord de la mer pendant les grandes vacances, pour oublier le froid actuel

Quand j'ai vu physique quantique, sur la couverture, à côté d'amour, j'ai été assez intriguée. Curieuse de nature, que ce soit dans les matières scientifiques ou autres, j'étais assez emballée par l'idée. Mais j'ai rapidement déchanté. Les explications de l'auteur sur ce vortex temporel étaient un peu fouillis et j'ai lu certains passages sans vraiment en comprendre le sens. Cela m'a clairement dérangé ! J'avais l'impression que l'auteure ne faisait pas d'effort. En effet je trouve que certains articles scientifiques vulgarisés sont plus simples à comprendre que ce bouquin !

Mais ce roman, ce n'est bien évidemment pas simplement un cours de physique, on y retrouve à côté une histoire plus banale, plus terre à terre. Gottie, orpheline de mère, encore une.. ça commence à faire beaucoup tout de même, a perdu son grand père l'été dernier. Quant à son père, il vit sur un nuage la laissant se débrouiller, elle et son frère. Lui aussi ?! Mais voilà que l'été revient et avec lui, Thomas son ami d'enfance.

Bref on sent tout de suite deux autres thèmes de ce roman ressortir: l'amour et la mort.

La partie sur le deuil, est celle que je considère comme la mieux réussie. En utilisant le point de vue de Gottie tout au long du roman, l'auteure nous permet de nous identifier davantage à elle. C'est un personnage assez complexe et comme la physique, pas toujours évident à déchiffrer :) Elle est égoïste mais comme nous voyons le monde à travers ses yeux, on ne s'en rend compte que vers la fin du roman.

Pour ce qui est de l'amour, j'ai été un peu déçue du manque d'explication concernant la fin de son histoire avec Jason. Par contre pour ce qui est de Thomas, j'ai vraiment beaucoup aimé son personnage, enjoué, joyeux... Leur histoire est naissante et cela ne la rend que plus belle à découvrir !

Mention spécial au personnage de Grey que l'on découvre à partir des souvenirs de Gottie et de son journal, je l'ai adoré ! Plein de vie, bout en train, il avait l'air génial !

Comme vous l'avez sans doute compris, j'ai été déçue par ce roman. Car si c'est bien une histoire d'amour. OK Une histoire de deuil. Des sciences compréhensibles pour tous. Non. Or point là est celui qui pour moi devait faire toute l'originalité du roman...

http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/la-racine-carree-de-l-ete-harriet-reuter-hapgood

Afficher en entier

Dates de sortie

La racine carrée de l'été

  • France : 2016-09-01 (Français)
  • USA : 2016-05-03 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 76
Commentaires 18
Extraits 6
Evaluations 24
Note globale 6.75 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The Square Root of Summer - Anglais