Livres
511 917
Membres
522 929

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Reine clandestine



Description ajoutée par Swan 2013-01-27T12:57:21+01:00

Résumé

1464, L'angleterre se déchire. La maison d'York, avec à sa tête le roi Édouard IV, s'oppose à la maison de Lancastre, qui souhaite lui reprendre le trône. Le jeune roi fait alors la connaissance d'Élisabeth Woodville, veuve et mère de deux garçons. Séduit par son extrême beauté, il l'épouse en secret.

Richard Neville, comte de Warwick, cousin et principal conseiller du roi, réprouve cette union qui contrecarre ses desseins politiques. Il voit de plus son influence décroître au profit des proches d'Élisabeth. Neville passe alors à l'ennemi et rejoint la maison de Lancastre.

Dévoilant un épisode historique méconnu, Philippa Gregory met en scène une héroïne inoubliable au milieu de la tourmente.

Afficher en entier

Classement en biblio - 115 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MaMt 2017-05-18T14:33:28+02:00

_ Je m'apprête à devenir reine d'Angleterre, vous semblez insinuer que je m'engage dans une lutte sans merci.

_ C'est de cela qu'il s'agit, confirme-t-elle. Vous n'êtes point Mélusine jaillissant des eaux pour embrasser le bonheur, ni seulement la plus jolie femme de la cour. La route que vous avez choisie sera pavée de combats, de brouilles, d'intrigues. Notre tâche consistera à vous faire triompher.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Luluo1998 2020-05-11T18:15:12+02:00
Argent

Livre découvert grâce à la série The White Queen, très fidèle au roman d'ailleurs.

Même si j'ai beaucoup aimé l'histoire, le personnage d'Elisabeth ne m'inspire pas la sympathie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2020-04-05T10:44:24+02:00
Bronze

C'est l'adaptation télévisée "The White Queen" qui m'a donné envie de lire ce roman.

En général je ne m'intéresse pas à l'histoire de la royauté anglaise car elle est beaucoup trop compliquée à comprendre mais là, j'ai été happé par la guerre entre les Lancaster et les York.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lola5405 2020-03-13T23:17:47+01:00
Bronze

Lors de cette lecture j'ai découvert Philippa Gregory que je ne connaissais pas et également l'histoire des York et Lancaster pan de l'histoire anglaise dont j'ignorais l'existence. Ce fut de belles découvertes mais sans plus. L'histoire est remplie de trahisons, vengences, batailles, secrets et manigances pas forcément ce que j'apprécie le plus mais cela est ce qui s'est probablement réellement passé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-100 2020-02-10T18:01:22+01:00
Or

Angleterre, XVe siècle.

La Guerre des Deux-Roses fait rage et deux lignées, pourtant cousines, s'entre-déchirent. Les Lancastre, dont l'emblème est la rose rouge, sont finalement vaincus par les York, à la rose blanche, et Edward IV monte sur le trône.

Elizabeth Woodville, une jeune veuve du clan Lancastre dont les terres et les biens ont été confisqués, souhaite récupérer sa demeure afin de s'y installer à nouveau avec ses deux jeunes enfants. Pour cela, la jeune et superbe veuve compte se faire remarquer par le nouveau roi lorsqu'il passera près de chez elle.

Le jour où Edward passe avec son armée auprès de Grafton Hall, la demeure des Woodville, Elizabeth se tient donc sur le bord de la route. Comme prévu, sa beauté est tout de suite remarquée par le roi qui, après une petite discussion, s'engage à défendre la cause de la jeune veuve.

Mais Elizabeth a, secrètement, d'autres projets et souhaite épouser le roi Edward. Elle se confie à sa mère qui décide de l'aider. Cette dernière, descendante de la déesse Mélusine, connaît tout des sorts et envoûtements et ensorcelle le jeune roi afin qu'il épouse sa fille.

"The White Queen" est une histoire romancée des rivalités entre York et Lancastre et de la vie d'Elizabeth Woodville. Mais malgré cela, les références historiques nombreuses et parfaitement exactes en font une sorte de biographie de cette reine consort peu connue.

Si Elizabeth n'était que reine consort, c'est notamment parce que son mariage secret avec Edward IV n'était pas reconnu comme valable par tous les conseillers du jeune roi York. En cela, le roman de Philippa Gregory est fidèle à l'histoire, puisque les difficultés rencontrées par la nouvelle reine pour se faire accepter ne sont pas édulcorées.

Le récit se fait à la première personne et donne l'impression de lire le journal d'Elizabeth ou, tout au moins, une longue lettre qu'elle nous aurait adressée à travers les siècles. Il se concentre sur la vie d'Elizabeth plus que sur celle d'Edward, ce qui transforme le récit, en fin de compte, en une histoire des femmes puissantes de l'époque. Celles-ci sont toutes là et deux d'entre elles sont particulièrement intéressantes en ce qui concerne le déroulement du récit: Margaret d'Anjou, la reine Lancastre détrônée qui lutte pour renverser Edward et Margaret Beaufort, la grand-mère du futur Henry VIII.

Jacquetta Woodville, la mère d'Elizabeth, occupe également une place centrale dans le roman. Cette femme accusée de sorcellerie, qui a appris à Elizabeth tout ce qu'elle sait des mystérieux dons hérités de Mélusine, apporte une dimension toute particulière à l'histoire. Grâce à Jacquetta et à son influence sur la vie de sa fille, la sorcellerie est présente du début à la fin, Elizabeth n'hésitant pas à utiliser les petits trucs appris de sa mère pour se venger de ses ennemis.

Les femmes et les forces obscures de la nature sont donc à l'honneur dans "The White Queen".

Mais ce n'est pas tout, puisque les grandes batailles de la Guerre des Deux-Roses nous sont également contées par Elizabeth. La cruauté des deux clans, les trahisons des partisans, les intrigues des uns et des autres sont mentionnés par la jeune souveraine. Et si Edward doit lutter sur le champ de bataille, Elizabeth doit elle aussi se montrer forte afin de protéger la vie de ses enfants, menacés par les rivaux d'Edward.

C'est ainsi que le prince héritier, après la mort d'Edward, sera enlevé à Elizabeth et enfermé dans les appartements royaux de la Tour de Londres, soi-disant pour garantir sa sécurité. Mais le petit garçon ne sera jamais revu vivant... C'est l'un des grands mystères de l'histoire anglaise que Philippa Gregory nous raconte dans les dernières pages du roman, et cet événement montre à quel point cette période de l'histoire fût sombre pour l'Angleterre.

Cette dureté se reflète d'ailleurs dans le caractère de la reine consort, fascinante mais de plus en plus antipathique au fur et à mesure du récit. Avant d'épouser Edward, Elizabeth était une jeune femme douce malgré son ambition. Lorsque l'autorité du roi commence à être remise en question par différents groupes d'opposants, Elizabeth est obligée de s'endurcir. Page après page, cette femme souffre des trahisons des proches de son mari et de la disparition des membres de sa propre famille. A la fin du roman, alors qu'elle est enfermée à l'abbaye de Westminster avec ses filles, Elizabeth fait preuve d'une dureté étonnante avec son aînée, qui s'appelle également Elizabeth. On assiste alors à un affrontement verbal assez brutal entre la mère et la fille, à des divergences d'opinion qui menacent une fois de plus le peu de tranquilité que la famille York a réussi à garder. Encore une fois, c'est la sorcellerie qui va rapprocher ces deux femmes, les deux Elizabeth étant aussi douée l'une que l'autre pour exploiter leurs liens avec Mélusine.

"The White Queen" est donc une histoire passionnante qui se déroule durant une période très troublée mais intéressante de l'Angleterre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedSugar 2020-01-03T12:05:45+01:00
Bronze

Ca se lit plutôt bien et vite. Les événements sont assez rapides au début donc on a le sentiment de bien avancé. Cependant vers la fin, il y a quelques longueurs. Le souci, je pense c'est que si tu as pas de base historique, y des noms, des événements qui ne te parlent pas. Donc niveau géographie, c'est pas ça. Et c'est un peu dommage. Sinon ce fut plutôt une bonne lecture.

Avec le recul, je pense aussi que j'ai apprécié car je connaissais de base cette période suffisamment pour comprendre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zhorvirginia 2019-12-22T01:18:05+01:00
Lu aussi

tellement je l'aimai je l'ai lu a la hate et je me suis empressé de le finir vous devinez le sens quelle horreur ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DocteurIsis 2019-06-30T22:48:20+02:00
Diamant

Un ouvrage magnifique sur une reine méconnue, Elisabeth Woodville. Entre récit historique et univers magique l'histoire est passionnante. On tremble pour cette reine dont la légitimité est remise en question et pour ses enfants qui sont les martyrs de cette époque de la guerre de Deux Roses.

Afficher en entier
Diamant

Ce roman est incroyable, basée bien sûr sur la véritable histoire d'Angleterre et la guerre des deux roses, qui tout comme "Les rois maudits" de Maurice Druon a inspiré "Game of Thrones", si vous êtes un(e) amoureux(se) d'histoire, de batailles,complots,amour et trahison, vous allez être comblés!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Liesel19 2019-03-09T16:39:46+01:00
Argent

J'ai vu la série, et ça m'a donné envie de lire le livre ! Et c'est un très bon roman. C'est intéressant d'entrer dans la tête d'Elizabeth et de voir sa soif de pouvoir...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elyas 2018-11-07T15:06:58+01:00
Argent

Un roman historique vraiment bon malgré des passages qui traînent pas mal en longueur.

Afficher en entier

Date de sortie

La Reine clandestine

  • France : 2013-01-03 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Cousin's War, Book 1 : The White Queen - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 115
Commentaires 30
Extraits 10
Evaluations 51
Note globale 7.52 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode