Livres
578 902
Membres
642 791

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Je n'ai pas les mots, ce livre est tout simplement incroyable et addictif. L'auteure nous plonge dans un monde dystopique complet, riche en détails, en émotions, en leçons de vie. La romance est époustouflante. Tout est original et le fond de l'histoire est incomparable à aucun autre livre, pas de vu et revu. Je suis tombé sur ce livre par hasard, en lisant la description j'ai tout de suite sur qu'il me plairait mais j'étais loin de m'attendre à un tel livre. Un très grand merci à l'auteure, j'ai hâte de lire le tome 2 ainsi que de découvrir les autres pépites qu'elle a pu écrire. Je recommande ce livre !!

Afficher en entier
Or

Je ne connaissais Ena L que de nom, et ça faisait un petit moment que cette duologie me faisait de l’œil, aussi j’ai profité d’un cadeau de Noël (ma petite liseuse de poche) pour me l’offrir et… Je ne regrette pas !

Quelle claque.

Pour vous replacer le contexte : Il s’agit d’une dystopie dans laquelle le racisme s’est inversé. Les blancs sont haïs voir exterminés, et les riches propriétaires du Moyen-Orient ont pris le pouvoir. Dans cet univers on suit Hannah, blonde aux yeux bleus, et sauvageonne qui a choisi de rejoindre un des royaumes. Elle sait que ça la condamne à l’esclavage mais c’est toujours mieux que de risquer sa vie en solitaire en zone de non-droits.

Dans le tome 1, l’auteure mêle deux voix : celle d’Hannah, et celle de son exact opposé, le prince arabe du royaume : Yash. Et si les deux vont vivre une romance passionnée et destructrice, ils n’ont pourtant rien en commun.

Yash est violent, colérique, caractériel… J’avoue qu’au départ j’ai eu du mal à lui trouver des qualités. Jusqu’à l’arrivée d’Hannah. Comme si elle était capable d’extraire le meilleur en lui. Parce qu’il est aussi charismatique, bourré de valeurs, loyal, brave et déterminé.

Et si les personnages sont forts, c’est pourtant l’univers ainsi que l’intrigue qui, pour moi, remporte la palme de cette histoire. Ce qu’Ena nous montre à travers les yeux de ces personnages, le racisme, la cruauté, les cataclysmes auxquelles la terre soumet les humains en réponse au passé, l’éternel recommencement…

J’ai aimé les thématiques abordées, je me suis laissé embarquer dans cette lecture addictive, et j’ai souffert avec ses personnages, j’ai ressenti la douleur et les intempéries.

La plume de l’auteure nous emporte avec elle, nerveuse et familière, comme une discussion entre amis. Le rythme est soutenu, on a à peine le temps de respirer.

Je me suis lancée dans le tome 2 dès que le 1 s’est terminé, et j’ai retrouvé tout ça avec plaisir. Alors merci Ena L pour cette lecture, j’ai hâte de lire tes autres romans !

Afficher en entier
Or

J'ai dévoré cette histoire, mais sur Audible( première expérience pour moi). Je me suis d'abord dit: plus de 17 heure d'écoute, ça va être long. Les premières minutes ont été une adaptation, mais finalement, je me suis laissé entrainée au rythme des intonations de voix que prenait la femme qui raconte le récit. Un gros coup de coeur à ce niveau et je suis très contente d'avoir découvert Audible avec ce roman. C'était captivant!

Alors pour la reine des détestées, impossible de ne pas être rapidement plongé dans cette romance dystopique. Il n'y a pas de longueur et on a immédiatement le pouls de la trame. Beaucoup de choses ont changé sur la Terre, ou peut-être pas tant que ça finalement. L'humain refait constamment les mêmes erreurs, d'une époque à une autre.

Hannah est attachante, déterminée et ne manque pas de courage. Rejetée et méprisée de presque tous, elle a une force de caractère remarquable. Et c'est ce qui fini par attirer l'attention de Yash, assez impitoyable en son genre. Y'a une scène ou deux où je me suis dit: OK, il laisse faire ça ?! En même temps, on l'a élevé dans un monde sans pitié ou les esclaves sont choses courantes... J'ai aimé la tension entre les deux, le combat intérieur vacillant entre amour et haine, entre raison et sentiments, attirance et répulsion.

Un 17 heures d'écoute que j'ai grandement apprécié!

Afficher en entier
Diamant

Je ne m'attendais pas à ce que ce livre soit aussi sombre et violent, j'ai eu beaucoup de mal par moment. Mais malgré cela c'est une pépite.

Dans les pires situations, on se surprend à chercher quelques chose de positif, pour nous convaincre que l'espèce humaine n'est pas complètement pourrie. Cette fin me donne juste envie de me lancer immédiatement dans le tome 2.

Afficher en entier
Lu aussi

Ce roman est une dystopie raciale.

Suite à un réchaument climatique, tous les peuples au sud de l'hémisphère sont condamnés à mourir et les nordistes ne les aident pas parce que ce n'est tout simplement pas possible soyons honnêtes.

On explique qu'il ne reste plus que des noirs et des arabes par le fait que les Emirats Arabes Unis ont acheté tous les biens européens et on virait les suprématistes blancs.

Mais comment expliquer l'absence totale d'hispaniques ? de blancs du Sud ? Par exemple Australie. Les asiatiques, on s'en débarasse vite comme dans toute question de racisme, ils ont juste perdu la guerre. Donc on se retrouve juste avec une inversion du racisme ordinaire où plus la peau est claire, plus on est un "méchant" aux yeux des peaux plus foncés.

Le personnage féminin Hannah vit sur les terres qui étaient autrefois l'Allemagne. Donc on peut comprendre que l'auteur a tout simplement inversé le principe de race arryenne avec Hannah et son prénom allemand, sa peau claire, ses cheveux blonds et ses yeux bleus.

Passons tout ce contexte raciste boîteux mais qui tient encore la route.

On a donc deux personnages Hannah et Yash que tout oppose. Hannah qui est la plus haïe par sa couleur de peau mais qui reste associée à la pureté et la naïveté. Pour le personnage le plus blanc dans un roman sur le racisme, quel cliché.

Et Yash donc la peau lui confère tout le pouvoir, qui a tout de l'antihéros détestable et cruel mais qui se laisse amadouer par la pureté de la douce Hannah.

Ok si on passe ses points, l'histoire tient encore la route.

La fin c'est tout simplement impossible. C'est d'une naïveté absolue, tout est facile et réglable.... Les derniers chapitres n'auraient pas dûs être présents dans le premier tome qu'ils concluent sur une touche beaucoup trop Conte de Fées... Ils auraient été tout à leur place dans le second tome qui doit sûrement les développer... Et l'épilogue... Trop évident à mon goût.

L'idée n'est pas mauvaise, la lecture pas désagréable et la pureté et l'ignorance de Hannah très bien développés à mon goûts.. Mais trop d'incohérences avec la fin qui est le pompom.

J'aurai sûrement mieux apprécié ce livre plus jeune et avec plus de naïveté ... Et sans ces derniers chapitres, j'aurai sûrement lu la suite

Afficher en entier
Diamant

Que dire à part de vite découvrir cette histoire !

Moi j’ai trop tardé pour la découvrir, c’est surtout le sujet dystopie qui me faisait peur mais qu’elle erreurs j’ai littéralement adoré.

Afficher en entier
Diamant

Une claque du début à la fin, avec une histoire poignante, déchirante et hautement addictive d'un futur tellement possible que ça en devient flippant. La suite me nargue surtout avec les révélations du dernier chapitre.

C'est un méga coup de cœur 😍

Afficher en entier
Lu aussi

Wow espérons que le futur ne s'approche en rien à l'univers que l'auteure nous a décrit !

*Attention risque de spoiler*

En tout honnêteté, les deux livres de la série m'ont laissé dubitative. Il y a beaucoup de chose qui se passe et qui me laisse perplexe.

Mon commentaire concernera les deux tomes de la série.

Déjà l'héroïne est vraiment trop... bizarre. Elle décide d'aller dans un royaume qui n'aime pas les blancs pensant trouver une forme de liberté, alors que justement les blancs sont réduits à l’esclavage par des arabes et noirs, par vengeance d’un passé lointain (de notre histoire), je ne comprends pas comment l’héroïne a pu résonner ainsi et décider de ci-rendit. Je pense qu’elle ne le savait peut-être pas, mais c’est impossible de ne pas savoir, sachant que plus loin dans l’histoire j’apprends que ça se fait des centaines d’années que c’est comme ça dans ce royaume !

Ensuite il n’y a pas de cohérence, je n'ai pas compris pourquoi on catégorise les blancs en fonction de leur couleur de cheveu, je pense comprendre que ça doit avoir un lien avec la seconde guerre mondiale? alors si vengeance soit-il autant dire qu’Hitler était brun et pourtant ce sont les blonds qui en prennent dans l’histoire. Les blonds portent un brassard noir au bras et ils sont les plus dénigrés de tous, ils sont l’objets de dégout même entre les esclaves, c’est ce qu’est notre héroïne est au passage (Autant dire qu’elle aurait dû se teindre les cheveux).

Tout est violence dans ce livre, il y a des formes d’abus, de perversion et de tortures pénibles. Il n’y a aucune pitié pour les autres, l’héroïne est presque dénuée de sentiment, anti-social, et malpoli. Son caractère serait lié à son éducation mais aussi a son passé douloureux qui l’aurait rendu tel quelle. J’aurais en fait bien voulu que son caractère soit tout l’inverse et un peu plus humain.

Une autre chose qui m’a rendu perplexe c’est tout le côté sexe, qui est en permanence, ils sont tous en chaleur et n’arrête pas de se sauter les uns et autres et pour une ‘sauvage’ (notre héroïne), beh je l’ai trouvé assez timide, pudique et conservatrice comparée aux autres qui seraient donc civilisé.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je sais que c’est un dark romace et pourtant… le prince je ne l’ai pas vraiment aimé, je les même détesté surtout au début et je me suis dit oh lala ça ne va pas être possible. Ils détestent à peu près tout le monde, il est arrogant, possessif, se croit supérieur à tout le monde, n’aime pas les blancs (sa première impression de Hannah ? le dégout), à participer aux tortures faites à Hannah sans rien faire, trouvant ça même normal et amusant… rien ne trouvait grâce à ses yeux. Et pourtant par magie quand Hannah lui avoue un jour être une vierge, paf il l’a voyait autrement… lui l’infidèle devenait fidèle avec quelqu’un qu’il ne connaissait a peine et avec qui il avait des préjugés énorme ? même au moment de la côtoyer, dans ses pensées, il ne remettait pas en cause l’esclavagisme. Ça ne vient que bien plus tard et tout se fait sur un coup de tête en une journée sans préparation, mouais.

Et puis ma plus grande question, comment Hannah pouvait l’aimer et lui pardonner pour tous les maux qu’il lui a fait ? apparemment son physique lui fait qu’on lui pardonne tout et qu’elle soit à son service, c’est une insulte ! Et si ce n’était pas suffisant comment elle pouvait oublier son frère qu’elle aimé tant tué par ce peuple ?!

Et non la romance ne m’a pas convaincu, les deux ne faisaient que coucher et avoir des crises de jalousie, il y avait aucun mot doux, de conversation, aucun moment tendre, rien pour vraiment apprendre à les découvrir. Spoiler(cliquez pour révéler)Le pire sera pour moi que les deux aurait volontairement accepté de sacrifier et massacrer leur propre famille ainsi que des gens innocents pour être ensemble, ça montre leur niveau d’égoïsme.

Il y a d’autres choses que j’aimerais dire qui m’a déplu, comme la condition de la femme chez les ‘sauvages’. Alors chez l’ennemi les femmes blanches sont esclaves et peut être violenté par les autres hommes esclaves, d’accord… mais chez leur semblable elles sont soit des femmes pondeuses, des femmes de plaisir ou des épouses brutaliser par des maris violent.

Bref le concept et les idées de l’univers étaient intéressante, mais j’aurais beaucoup aimé que les tournures furent différentes car tout paraissait trop facile pour les personnages principaux ! J’aimerais donner des exemples de passages mais je pense spoiler ! Alors je vais juste dire un exemple en deux mots : rebelle et Leo --> c’est très pratique.

J’ai lu les livres jusqu’à la fin et bon je voulais savoir comment les choses aller se dérouler et terminer. Je ne me suis pas attachée au personnage et je suis contente que ce fut que deux livres en total. Je ne pense pas les relire alors je les garde dans ma bibliothèque comme ‘lu’.

Afficher en entier
Or

En général ,je préfère les histoires plus légères, pour me distraire quoi. Là, ce n'est pas du tout mignon. Ça vous prend aux tripes, nous montre combien les humains peuvent être cruels, l’instinct de survie, et ceux qui arrivent à garder un esprit positif dans toutes les situations. J’ai adoré Maddie, une amie comme elle est un véritable trésor. J’ai trouvé certaines scènes horribles, mais je n’arrivais pas à arrêter ! Bravo !

Afficher en entier
Argent

Cette histoire commence très fort avec le prologue, le monde que nous connaissons à été détruit. Les guerres se sont enchaînés, les blancs sont poursuivis et mit en esclavage parce qu'ils ont tenté de détruire le monde...

Hannah, est passé de fillette à jeune femme très rapidement parce qu'elle n'a pas le choix, parce qu'elle a du survivre seule en milieu hostile après avoir perdu sa famille...

D'elle même elle décide de se rendre, de devenir esclave pendant que le mieux l'attendait ... un vrai choc des cultures pour elle.

C'est un personnage plutôt intéressant, elle est indépendante, débrouillarde et avec un caractère assez trempé. mais par moments, elle m'a semble un peu moins elle même quand elle tentait de coller à la situation, à certaines règles notamment avec les Alphas - les leaders des esclaves, ceux du prince Yash bin Saleh Al Talal.

C'est un prince qui n'y était pas destiné mais après un coup du sort, il a du prendre cette place là. Élevé comme un guerrier, il ne se sent bien que quand il est sur le terrain à se battre, quand le sang coule. En décalage avec sa famille, avec le luxe, il est souvent seul mais peut compter sur samir son petit frère qui est ouvert d'esprit et bienveillant.

J'ai beaucoup aimé ce personnage, qui est relativement complexe, sans trop de stéréotypes, qui est plus attachant qu'il n'y paraît et avec beaucoup de valeur.

Ce que j'ai le plus aimé, c'est l'univers créé par l'auteure, qui part de fait qui peuvent être probable- destruction du monde, guerre entre les puissance et les contrastes soulevés par nos personnages tout du long, ainsi que les royaumes et la complexité liée aux esclaves.

Le seul petit point négatif arrive à la fin, l'espèce de retournement de situation des diktats du monde qui passe super facilement mais j'imagine que dans le tome 2 (que je vais bientôt lire)

Je ne peux que le recommander à ceux qui aiment les dystopies et les relations complexes.

D'ailleurs la romance est assez présente sans être trop centrale, elle prend son temps et s'insère avec les obligations et devoirs de chacun, elle ajoute d'autres intrigues

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode