Livres
375 140
Comms
1 302 769
Membres
256 352

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Reine du Tearling, Tome 1

42 notes | 29 commentaires | 6 extraits


Description ajoutée par louelo44 2016-11-16T22:10:23+01:00

Résumé

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l'escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.

Kelsea ne s'est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu'elle découvre vont la pousser à commettre un acte d'une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.

La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d'embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende... ou la détruira.

Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

Afficher en entier

Classement en biblio - 109 lecteurs

Or
30 lecteurs
PAL
94 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Yopy 2015-10-09T22:50:29+02:00

"Les souvenirs tranchent définitivement bien plus que l'épée."

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par carremh 2017-06-18T21:55:40+02:00
Diamant

J'ai longtemps hésité à me procurer ce livre et finalement je ne regrette pas de l'avoir lu. Un véritable coup de coeur. J'ai adoré l'héroïne qui n'est pas jolie mais un peu ronde et pourtant j'ai aimé sa détermination et son courage malgré sa peur et les obstacles qu'elle doit affronter. Maintenant j'attends beaucoup des deux prochains tomes et j'en espère le meilleur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enrika 2017-04-29T04:21:31+02:00
Diamant

Wow ! Ce livre fut une magnifique découverte ! J'ai reste sans mots tant ce premier tome m'a impressionné. Participer à l'évolution de Kalsea était très intéressant et découvrir ses compagnons encore plus satisfaisants. Un grand mystère plane sur le royaume du Tearling que nous apprenons peu à peu à apprendre par l'entremise de Kalsea. Malgré tout, plusieurs secrets demeurent à la fin de ce tome.

L'histoire était captivante, mais ce sont principalement les personnages qui m'ont séduit. Tous étaient intéressants à leur façon.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Tout d'abord Massue, par sa force, son courage et sa fidélité. J'admirais ses compétences et son efficacité à protéger la reine. Même s'il ne le démontre pas ouvertement, on sent que sa sécurité lui tient sincèrement à cœur. J'aimais beaucoup la relation qu'il entretenait avec la reine. J'espère que celle-ci s’approfondira dans le prochain tome. Par ailleurs, je suis très intrigué par son passé qu'il ne désire pas dévoiler et j'aimerais bien que l'auteure nous en dévoile davantage à son sujet.

Ensuite, j'ai beaucoup aimé le personnage de Pen. Sa discrétion, son tempérament patient et calme et sa fidélité faisait de lui, tout comme Massue, un personnage très attachant. Je voyais en lui un précieux allié et aussi un fidèle ami pour la reine, même s'il reste toujours professionnel avec elle.

Finalement, il y a bien sur le personnage de Kelsea elle-même. Elle est une héroïne tout simplement unique. Aucunement vantarde, courageuse, intelligente et juste. Kelsea possède toutes les qualités requises pour être reine. Même si elle a beaucoup à apprendre, elle a du cœur. Elle tient à son royaume et à ses habitants et elle tient à les défendre. De plus, elle agit de manière juste et honnête et traite tout le monde avec respect. Elle est tout simplement impressionnante. J'ai beaucoup aimé la description que l'auteure en faisait : banale et sans artifice. Kelsea le dit elle-même : elle n'est pas jolie, elle a de l’embonpoint et ne possède pas beaucoup d'atouts féminins. Et étonnamment, c'est ce qui la rendait plus réalisme et attachante à mes yeux. Elle ne ressemble en rien aux autres héroïnes que je suis habitué de lire dans d'autres romans ( c'est à dire faible, dépendante et sans aucune profondeur ). Certes, Kelsea n'est pas parfaite et elle a beaucoup à apprendre. Mais ce n'est pas ce l'empêchera de trouver ses réponses. Il faut dire qu'elle n'a pas eu une enfance facile, ni une vie facile après avoir quitté son foyer. Elle doit constamment faire ses preuves auprès de ceux qui l'entoure et elle est toujours menacée par ce qui l'entoure. Pourtant, elle ne baisse jamais les bras. Elle affronte les épreuves au moyen de ses capacités. Je pense surtout au moment où Kelsea apprend la mot de ses parents adoptifs. Cette révélation a été un véritable choc pour elle. Apprendre la perte de ceux qui l'ont élevé lui a considérablement fait perdre ses repères. Malgré tout, ses responsabilités de reine l'ont poussées à mettre ses sentiments de côté pour assumer son rôle. Je me suis sentie très triste pour cette injustice. Ses parents adoptifs se sont empoisonnés volontairement afin de ne pas être un poids pour Kelsea. Ils voulaient qu'elle puisse régner sans avoir à être un moyen de pression pour ses ennemis. Ils ont fait ce qu'il a semble juste, même si cela signifiait de laisser leur fille adoptive seule derrière.

Donc, un tome saisissant qui m'a beaucoup passionné. J'ai pris grand plaisir à suivre l'évolution de Kelsea. Malgré quelques victoires de la reine, la route semble semé d'embauche, mais malgré tout, je sais que notre reine sera y faire face parce qu'elle est juste et détient ce que sa mère n'a jamais possédée avant elle : de la volonté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2017-04-25T17:43:15+02:00
Or

Tant de commentaires positifs sur cette page, et je viens y ajouter mon petit grain ! Mais comment ne pas aimer ce roman ? Il rassemble un scénario original, une héroïne incroyablement courageuse, des personnages secondaires indispensables, une écriture jolie et concise, un mélange d'époque moyenâgeuse et de dystopie totalement inédit et donne une envie irrépressible de se jeter sur le tome 2. Parce que la pépite qui rend La Reine du Tearling incomparable, c'est que l'héroïne détient la Couronne dès le début, elle n'a pas à s'élever de sa condition originelle pour s'en emparer. Et ça, ça change de toutes les histoires de lutte pour le pouvoir qu'on peut trouver. Ce roman nous montre une autre facette de la royauté, celle que les autres ne font d'évoquer en épilogue : une fois qu'on est sur le trône, qu'est-ce qu'on en fait ?

Petit regret cependant au niveau de la magie : faire partir une héroïne de rien et la transformer en légende, c'est une idée géniale, mais faire intervenir trop souvent ses joyaux magiques pour l'aider dans sa tâche, ça cheat un peu le jeu.

M'enfin bref, ma reconnaissance éternelle va à Erika Johansen, qui a su nous donner un tome 1 flamboyant tout en nous réservant tout un lot de questionnements et de mystères pour le reste de la trilogie. J'ai hâte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2017-04-18T17:40:20+02:00
Or

«I am Death. I come quickly, I come slowly, but I am not cheated.»

(Un rapide commentaire parce que je sais pas vraiment quoi dire...)

De manière (très) simplifiée, The Queen of the Tearling c'est l'histoire de Kelsea Glynn/Raleigh qui doit monter sur le trône du Tearling et devenir la nouvelle reine. Mais qui va forcément rencontrer une série d'obstacles et de problèmes en tout genre...

Alors, sachez sans plus attendre que j'ai bien aimé ma lecture. Même si j'ai parfois cru que j'allais me fracasser la tête contre un mur tellement c'était loooooooooong. Donc, un côté un peu long qui ne m'a pas charmée. Du tout.

Mais bon, je me suis pas arrêtée uniquement sur ce détail.

(J'avais juste envie de commencer ce commentaire en jouant un peu les rabat-joies.)

Le truc qui me faisait peur avec The Queen of the Tearling c'est que c'est clairement le genre de livre tout ou rien. Soit tu aimes soit tu n'aimes pas.

Heureusement, je suis tombée du bon côté. J'ai aimé.

L'histoire est intrigante avec un côté complexe et le scénario m'a plu. Donc déjà, c'est pas mal, n'est-ce pas? Aventure, trahison, magie, et tout le tralala au rendez-vous! Tout pour offrir un très bon roman. De ce côté-là, Erika Johansen ne s'est absolument pas plantée.

Mais je ne sais pas trop si on peut mettre ce bouquin dans la case Fantasy. Enfin par certains aspects, ça colle totalement! Et dans d'autres cas, je trouve ça un peu confus. Un monde assez médiéval dans le futur? Un truc comme ça.

Bref.

Petite info → Il faut préciser que ce n'est pas un roman YA. Sur Goodreads quand je me suis intéressée à ce roman pour la première fois il est indiqué que ce roman entre dans catégorie YA. Maintenant que je l'ai lu je peux dire que selon moi ce n'est absolument pas le cas.

En plus, j'ai adoré sa plume!! (Même si parfois j'ai cru qu'elle allait me noyer dans tous les détails qu'elle donne. ^^) Ne me demandez pas pourquoi, contentez-vous simplement de retenir que je l'ai vraiment beaucoup apprécié.

Très sincèrement, je ne sais pas vraiment ce qui m'a plu dans sa plume mais parfois on n'a pas besoin de raison précise pour apprécier quelque chose. (Point barre.)

Le monde que met en place l'auteure est très bon. Globalement, je l'ai trouvé complet et cohérent. En dehors de quelques détails et de quelques questions sans réponses, mais c'est pas non plus comme si ça avait été gênant pour le reste de ma lecture. Et peut-être que j'aurais mes réponses dans le tome deux, qui sait?

Et puis concernant les personnages, comment vous dire qu'ils sont ce que j'ai préféré dans TQOTT? Ils sont tout bonnement géniaux.

→ Kelsea, notre jeune reine (qui n'est pas miss univers), est une héroïne qui vaut la peine d'être découverte. J'ai aimé sa personnalité.

→ The Fetch est un criminel. Et ce personnage est globalement terriblement sexy et super effrayant à la fois. Et je suis peut-être carrément déséquilibrée mais j'ai adoré!

→ Lazarus est aussi un personnage que j'ai aimé. (Selon moi) il fait partie de ces personnages qui aident l'héroïne à évoluer, ce genre

→ The Red Queen. Elle a un nom qui déglingue (pas méga original mais tout-de-même) et que serait l'histoire d'une jeune femme qui se bat pour son trône (et son peuple) sans une méchante reine pour lui mettre des bâtons dans les roues? Sérieux, ça ne serait pas drôle! Je l'ai adoré. J'ai adoré la façon dont l'auteure a décidé d'écrire son personnage: une méchante oui, mais une méchante qui a quelques petits trucs à nous montrer...

Je ne vais pas faire la liste de tout ce que j'aime (ou n'aime pas) chez tous les personnages. (pas envie) Mais retenez que j'ai adoré découvrir chacun d'entre eux pour X ou Y raison. :)

Au final, The Queen of the Tearling c'est pas l'histoire la plus originale du monde. Mais elle est très bien écrite et donc on se fiche un peu de l'originalité pour le coup.

Concernant la fin de ce premier tome, je l'ai trouvé très satisfaisante; je n'en attendais pas moins pour clôturer ce premier volet.

Je n'ai rien de plus à dire, donc en conclusion, si vous n'avez toujours pas lu The Queen of the Tearling, je vous conseille vivement de le faire dans les plus brefs délais. Pour ma part, c'est une très bonne découverte et un premier tome qui donne sincèrement envie de découvrir la suite dès que possible.

«You win your people or you lose your throne.»

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2017-04-07T03:24:20+02:00
Diamant

Les critiques étaient élogieuses, le résumé du livre attirant et je dois dire que je ne suis pas déçue d'avoir débuté cette nouvelle saga...loin de là.

Kelsea est une jeune femme sensible et courageuse qui fut élevée par ses parents adoptifs. Elle a appris à écouter cette petite voix en elle et cela la pousse parfois à agir de façon téméraire au risque d'y laisser sa propre vie. Mais cela ne la dérange pas car elle prend son rôle de reine à cœur et veut ce qu'il y a de mieux pour son peuple.

Avant même son couronnement, Kelsea vivra une série d'obstacles. Elle a plusieurs ennemis à ses trousses car plusieurs ont tant à perdre si jamais elle réussit à monter sur le trône. En premier lieu il y a son oncle Thomas qui est sur le trône depuis le décès de l'ancienne reine, Thorne qui s'occupe du recensement des esclaves et qui s'enrichit par divers produits sur le marché noir, les Caden qui gagnent leur vie en assassinant.

Mais surtout, il y a la Reine rouge qui a obligé la mère de Kelsea à signer un traité pour obtenir des esclaves à tous les mois. Des esclaves qu'elle utilise en autre chose pour s'enrichir. La Reine rouge ne désire pas seulement la tête de Kelsea, elle veut les saphirs que celle-ci a en sa possession. Saphirs dont on ne sait pas trop encore jusqu'à quel point ils ont un rôle à jouer dans l'ascension de la Reine de Tearling.

Mais pour venir à bout de tous ses ennemis, Kelsea devra travailler en étroite collaboration avec Massue, le chef de sa garde royale. D'ailleurs, les échanges entre eux m'ont parfois fait sourire. Dans l'ombre, il y a également Fetch, qui à sa façon s'assure, que Kelsea sera à la hauteur et tiendra ses engagements. Ce Fetch qui prend beaucoup de place dans les pensées de la nouvelle reine.

L'univers de l'auteure est vraiment unique et magique. Avec ce premier tome, tout est mis en place et nous restons sur notre appétit. J'ai déjà hâte de lire la suite. Je suis curieuse de savoir qui est vraiment Fetch, où la Reine rouge puise réellement sa magie et si elle va attaquer Tearling, Kelsea fera-t-elle face à certains obstacles vis-à-vis l'Église bref, ce premier tome m'a conquise!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dael_Liane 2017-03-26T16:32:54+02:00
Diamant

Une très belle découverte!

Le scénario est original, on arrive directement dans l'histoire, au côté de Kelsea, une jeune fille au destin assez incroyable disons le, et donc reine d'un royaume sous le joug du royaume voisin, dont j'ai oublié le nom évidemment, clap clap merci.

Elle est très attachante, elle m'a tout l'air très intelligente et capable, après tout elle s'est déjà fait quelque allié, et espérons que sa bonté ne causera pas la perte du royaume (mais n'est il pas déjà perdu, à cause des atrocités commises? M'enfin je me comprends!)

Les petits passages du point de vue de la Reine Rouge m'ont vraiment vraiment vraiment intéressée, aiguisé ma curiosité même, et j'ai hâte de lire la suite, et voir où cette série nous mènera!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KarenSutton 2017-03-12T22:38:23+01:00
Diamant

Ce livre est une pépite.

J'ai accroché tout de suite à l'histoire car l'auteur nous plonge immédiatement au coeur des intrigues. On apprend avec Kelsea la réalité du monde dans lequel elle vit et c'est ce que j'ai adoré. Kelsea est une jeune fille qui a vécu isolée du monde toute son enfance et à dix-neuf ans, elle doit évoluée, changée et grandir. L'auteur fait parfaitement progresser son personnage. De plus, ce que j'ai grandement apprécier, c'est qu'on n'a pas envie de secouer Kelsea pour avoir pris de mauvaises décisions car rien n'est simple dans son monde et dans son royaume et qu'il n'y a pas de chemin tout tracé pour satisfaire tout le monde. Alors elle ce n'est pas de mauvaises décisions, ce sont justes des choix et je suis impatiente de lire la suite pour voir où ils vont la mener.

L'auteur nous laisse à la fin de ce premier tome avec beaucoup de questions sans réponse et j'attends impatiemment que la suite paraisse en français.

Bon vous l'aurez compris, pour moi c'est un coup de coeur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Galop32 2017-03-09T08:36:04+01:00
Diamant

Tout d'abord, j'ai tout de suite été attirée par la couverture. Elle est suerbe. Ensuite le résumé m'a tout de suite emballé. Par contre ne commençant le livre, j'ai trouvé le début un peu long mais après le passage de la rivière, je ne me suis plus arrêté. J'adore découvrir la réflexion de Kelsea. Voir qu'elle essaye de faire le bien pour son peuple en respectant les valeurs qu'elle a apprise. Et pourtant elle n'est pas aidé avec tout ce que sa garde ne veut pas lui dire. On découvre aussi le point de vue d'autres personnages qui viennent améliorer notre vision du Tearling. Et puis la fin est superbe, j'attends le deuxième tome avec impatience pour en découvrir davantage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par milaloup 2017-03-05T12:24:06+01:00
Or

Très bon livre, le personnage principal est attachant, ce qui est bien c'est que c'est un personnage qui veut la justice. Mais le problème avec ce genre de personnage, c'est que des fois, ils sont chiant ils font tout tout seul, de leur coter. Mais là Kelsea, est vraiment super et les personnages de sa garde sont super attachant. L'histoire est assez original, on est dans une époque qui se passe après la notre, mais il n'y a plus toute nos technologies, c'est assez déroutant quand des personnages qui sont des chevaliers, lisent du Harry Potter.

J'ai beaucoup aimé ce livre .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heliodore 2017-02-23T23:11:23+01:00
Or

La Reine du Tearling constitue ce que je peux qualifier de 1ère belle découverte de l'année !

Kealsea - le personnage principal - est audacieuse, avec une pointe d'arrogance. On peut dire qu'elle a de la trempe et c'est un point que j'ai notamment apprécié : elle sait s'imposer, se faire respecter, tout en masquant la peur due à son inexpérience en matière de règne.

La description de l'héroïne est loin des clichés : elle n'est pas ce que l'on pourrait s'accorder à dire un modèle de beauté (son entourage décrit d'ailleurs son visage comme étant "assez banal", fade. Elle a de l'embonpoint). On ne tourne pas autour des clichés d'une jolie reine, séduisante etc... On est au-delà des modèles et stéréotypes, pour mon plus grand plaisir. Il y a une certaine sincérité vis à vis de la description de l'héroïne, qui n'est pas embellie "exprès", pour la forme. Elle est certes, destinée à devenir reine, mais l'auteur montre qu'elle est en soi une personne comme tout le monde, et que le statut ne se reflète pas sur l'apparence. L'esthétique est mis de coté pour se concentrer sur ce qu'est en profondeur le personnage.

Kelsea se révèle donc avec simplicité et j'ai trouvé appréciable que l'auteur ne tombe pas dans les travers faciles. De même que si romance il doit y avoir, l'apparence ne sera surement pas un élément de premier plan, comme cela peut en être souvent le cas.

De là découle une franchise d'écriture dans les descriptions, si bien que l'on est pas loin d'une fantasy dure. Il y a une alliance d'élégance (nous ne sommes pas uniquement dans un pur monde d'hommes) et de franchise. J'entends par là par ex. que lorsqu'une scène est dure, elle est décrite pour ce qu'elle est, sans subir de vision améliorée, ni être tronquée.

L'histoire suit une jeune fille qui apprend à devenir reine. Elle est loin d'être parfaite concernant les qualités de devrait posséder une souveraine. Non pas qu'elle y mette de la mauvaise volonté mais tout simplement, elle est humaine. Elle a des défauts qui sont juste humains ; Kelsea en a conscience et là aussi, je dois dire que j'ai apprécié cette proposition de l'auteur.

Je n'ai pas noté de réelle gène ou de point noir dans cette lecture.

L'univers et l'écriture sont maitrisés. Il y a un équilibre dans les thèmes abordés : que ce soit d'intrigue politique, de géographie et d'histoire du royaume, ou de fonctionnement de ce dernier. Le Tearling est en somme un univers suffisamment creusé et de poids.

Au niveau des personnages secondaires, j'ai remarqué Massue, qui est un très bon conseiller auprès de Kelsea. Il est franc, il sait rester à sa place tout en hésitant pas faire preuve d'une dure sincérité avec elle s'il le faut.

Le Fetch a fait son petit effet quant à lui. C'est un homme puissant, mystérieux. Il me fait penser à un loup noir, solitaire de caractère et en même temps chef de sa meute.

L'héroine, pourtant jeune fille, perd la légèreté de l'enfance dès les premiers chapitres. Elle est capable de tenir tête aux hommes alors en place au royaume, tout en argumentant avec intelligence. C'est ainsi qu'elle apprend à se faire une place, avec dignité. Kelsea s'investie aux responsabilités qui lui incombent, elle y met d'elle-même mais surtout, elle assume. Cela vaut également pour les inconvénients d'être souverain, si bien qu'elle n'hésite pas à se salir les mains s'il le faut.

Je ne peux résister à l'envie de mentionner les références faites aux oeuvres de JK Rowling, Bilbo et Du seigneur des anneaux. Non, vraiment, c'était pas grand chose mais néanmoins un petit clin d'oeil extra !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"La Reine du Tearling, Tome 1" sort 2017-10-18T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 18 Octobre

Dates de sortie

  • France : 2016-11-02 (Français)
  • France : 2017-10-18 - Poche (Français)

Activité récente

Mimi66 le place en liste or
2017-06-17T13:05:31+02:00
Hena le place en liste or
2017-06-17T12:12:21+02:00

Les chiffres

Lecteurs 109
Commentaires 29
Extraits 6
Evaluations 42
Note globale 8.81 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Queen of the Tearling - Anglais