Livres
455 298
Membres
404 791

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Religieuse



Description ajoutée par panda 2009-11-29T21:52:39+01:00

Résumé

Un de ses amis, le marquis de Croismare, s'étant intéressé au sort d'une jeune femme qui demandait à sortir du couvent où elle avait été placée contre son gré, Diderot eut l'idée facétieuse, en 1760, de lui adresser des lettres prétendument écrites par la religieuse qui lui demandait secours. Le marquis tomba dans le piège, une correspondance s'ensuivit, et l'écrivain, pris à son propre jeu, finit par composer les mémoires que Suzanne Simonin était censée avoir écrits à l'attention de Croismare.

Afficher en entier

Classement en biblio - 321 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ReadByMoonlight 2018-11-24T12:25:10+01:00

Plus je montrais d'ignorance, plus on me croyait coupable; parce que je n'expliquais rien, que je n'avouais rien, que je niais tout, on croyait que tout était vrai; on souriait, on me disait des mots entortillés, mais très offensants; on haussait les épaules à mon innocence. Je pleurais, j'étais désolée.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

J'ai dû le lire pour l'université, et franchement, je l'ai trouvé époustouflant. Comme déjà dit précédemment, l'auteur a eu l'audace d'ouvrir les yeux de ses contemporains quant à la vie des couvents, à une époque où ils n'en étaient pas encore conscients puisque les institutions religieuses étaient si inhérentes à leur quotidien. Ceci dit, il ne faut pas tout prendre au premier degré. L'oeuvre est tout de même fortement romancée, les personnages assez invraisemblables surtout au niveau de leur psychologie.

Afficher en entier
Diamant

Pour moi cette oeuvre de Diderot est un véritable bijou. Son écriture est fluide et tout a fait compréhensible sans parler de l'histoire qui a beau de dérouler dans un lieu clos, qui et forte en rebondissements. De plus, j'ai adoré le fort caractère (au début de l

Histoire) de Suzanne. Voilà j'ai adore ce classique !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Laurien 2018-10-17T20:49:56+02:00
Bronze

J'ai été captivée par ce roman, dévorant les pages pour connaître le sort de Suzanne. C'est une héroïne très moderne, qui veut être libre de son sort, et ne pas se laisser imposer quelque chose. Elle est sincèrement croyante, veut bien faire pour plaire aux autres, mais veut décider elle-même de sa vie. Ses parents lui reprochent sa naissance, ses soeurs veulent la dépouiller de son héritage, ses supérieures vont successivement l'humilier ou la violer.

Plus qu'une critique de la religion, c'est une dénonciation des abus des pouvoirs des puissants qui profitent de leur position pour martyriser Suzanne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ludivine-38 2018-03-07T17:57:29+01:00
Lu aussi

Lu dans le cadre des cours et je n'ai pas apprécier plus que ça malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amita 2018-02-23T19:35:35+01:00
Lu aussi

Lu dans le cadre très cours, très intéressant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissFantastique 2017-12-29T15:18:05+01:00
Diamant

Diderot nous offre ici une critique violente de la vie monastique en nous exposant avec réalisme les dérives et vices qu'elle renferme.

Ce livre dégage une atmosphère glauque, sombre, austère, voir inhumaine, qui ne fait que servir les intérêts de l'auteur, soit blâmer avec ferveur cette vie auquel sont soumis des hommes et des femmes qui n'ont pour la plupart pas eu leur mot à dire.

Le personnage de Suzanne est très intéressant, mais c'est surtout son évolution psychologique qui l'est : elle passe d'une jeune femme insoumise, à la religieuse stupide que l'on manipule comme une poupée de chiffon, sans compter qu'elle endosse durant une bonne partie de l'oeuvre le rôle de martyre, ou encore celui de protégée aux yeux d'une supérieure dont les intentions ne sont pas des plus catholiques...

Diderot s'affère d'ailleurs à ne pas choquer davantage son auditoire en laissant sous entendre le vice dont la supérieure de Sainte-Eutrope est atteinte...

Je dirais que cette oeuvre est à la fois réflective et bouleversante : à travers le personnage de Suzanne, mais aussi à travers celui du moine bénédictin dom Morel, c'est Diderot qui nous partage son opposition à cette vie monastique, pour lui, l'homme est fait pour vivre en société et il ne découle de cet emprisonnement que tourments de l'être, vices et déboires.

Ces parles en témoignent :

"Et quelles espérances pour une religieuse ?

[...] que les hommes reviendront de l'extravagance d'enfermer dans des sépulcres de jeunes créatures toutes vivantes, et que les couvents seront abolis [...]"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ellia 2017-05-14T10:16:26+02:00
Lu aussi

Une histoire qui a beaucoup d'originalité, surtout pour l'époque de Diderot qui lève enfin un tabou.

Une écriture agréable, une vraie histoire dont on ne voit pas les pages défiler.

Je regrette juste la fin qui a pour moi un goût d'inachevé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par acsjg 2017-04-26T20:27:04+02:00
Or

Je suis toujours étonnée du côté très actuel de certains oeuvres classiques qui ont pourtant été écrites à une autre époque que la notre. Pourtant, les questions soulevées par ce roman de Diderot demeurent, notamment avec le retour en force de la tradition et de la religion en ces temps troublés. J'ai vraiment apprécié ce livre, même si j'ai eu un peu de mal à le finir. L'écriture est très appréciable, l'histoire est réaliste et nous donne vraiment l'impression de vivre nous aussi dans les différents couvents, au côté de Soeur Suzanne. Nous ressentons ses malheurs, son oppression, ses angoisses, ses peines. Nous comprenons le cheminement de ses pensées, son esprit rebelle et indépendant. J'ai vraiment aimé cette héroïne, ce qui est rare. J'ai aussi adoré le fait que l'auteur ne nous cache rien, que les faits soient relatés tels qu'ils sont, même les scènes les plus dures. J'ai découvert ce livre en regardant la bande annonce d'une de ses récentes adaptations au cinéma, ce film me semblait très cru et j'ai voulu lire le livre, tout d'abord car l'histoire m'avait intéressée, mais aussi parce que je voulais savoir si le réalisateur avait pris des libertés avec l'oeuvre mais finalement ce n'est pas le cas, le livre de Diderot est tout aussi honnête sur les horreurs qu'ont pu subir les religions dans ces prisons sacrées. J'ai réellement apprécié l'authenticité qui se dégage de tout le livre, et cette réflexion philosophique sous-jacente qui est très bien amenée par l'auteur. Un livre que je recommanderais pour ceux qui veulent lire un roman d'un auteur dit "classique" mais qui ne veulent pas d'un pavé poussiéreux et daté. Certains passages m'ont particulièrement marquée, comme les réflexions sur le côté néfaste de contraindre la nature humaine et ses besoins primaires, et je les relirai surement car ils ont vraiment fait écho en moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idril57 2017-04-03T22:01:07+02:00
Or

Lu dans le cadre des mes études en classe prépa, et je pense sincèrement qu'avoir étudier cette oeuvre dans le cadre d'un vrai cours m'a permis de l'apprécier encore plus, et à sa juste valeur. Le tragique de la situation et du personnage de Suzanne est sublimé par une leçon sociale portée par une écriture douce et neutre. Le message que Diderot cherche à faire passer à travers Suzanne relève la beauté de chaque scène qui devient presque picturale. On se met à la place de l'héroïne (ou anti-héroïne?) et on pleure avec elle. On suffoque avec elle. On souffre avec elle. Diderot frappe les esprits dans les scènes les plus obscènes. La Religieuse possède un effet psychologique certain qui ne laisse pas indifférent et qui fait longuement réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EchletiaCadelus 2016-12-04T22:52:31+01:00
Pas apprécié

Je n'ai pas aimé cette histoire. J'ai trouvé le ton trop pathétique à mon goût, avec cette surenchère de malheurs et de perversité presque comique tellement cela devient improbable. Le ton pleurnicheur de l'héroïne ainsi que sa naïveté qui semble presque relever d'une volonté de ne pas comprendre m'ont beaucoup agacée. Je reconnais cependant le côté instructif de l'oeuvre, qui s'attaquait à un aspect de la société trop souvent passé sous silence : l'enfermement forcé des jeunes filles dans les couvents, ainsi que les maltraitantes qui pouvaient y avoir lieu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par WonderLaand 2016-10-09T14:53:19+02:00
Argent

Je l'ai lu pour le plaisir lorsque ma prof de français en 1ère L me l'a conseillé et j'ai beaucoup appris sur les moeurs de l'époque, mais aussi sur la façon de penser des gens.

Et même si cela date du XVIIIème il y a pleine de choses qui dans l'oeuvre son présente dans la religion, sont présentes dans d'autres domaines encore de nos jours. C'est un livre émouvant, à découvrir pour tous ceux qui ne le connaissent pas. Une oeuvre brillante et audacieuse. Je vous le recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EamLL 2016-06-26T15:46:55+02:00
Or

Le style est sublime, et la cruauté des événements que doit traverser l'héroïne est extrême, chacune des pages m'a faite frémir.

Une très belle critique.

Afficher en entier

Date de sortie

La Religieuse

  • France : 2013-03-07 - Poche (Français)

Activité récente

SMichel l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-21T22:16:36+02:00

Les chiffres

Lecteurs 321
Commentaires 46
Extraits 32
Evaluations 79
Note globale 7.28 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode