Livres
447 155
Membres
387 270

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Religion



Description ajoutée par x-Key 2014-09-30T16:02:40+02:00

Résumé

« La Religion », c'est le nom que se donne l'ordre des Hospitaliers, mais c'est aussi la bannière sous laquelle se rallie parfois la folie des hommes. En 1565, claustrés sur leur petit archipel au sud de la Sicile, les chevaliers de Malte s'apprêtent à recevoir les furieux assauts de l'armée ottomane. À un contre cinq, les chrétiens tiennent le siège au prix de combats effroyables. Un déchaînement de violence dans lequel se trouve entraîné Mattias Tannhauser, un ancien janissaire qui a connu les deux camps. Pour les beaux yeux de la comtesse Carla La Penautier, le trafiquant d'armes et d'opium embarque pour l'enfer...

Afficher en entier

Classement en biblio - 133 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2014-10-15T14:50:30+02:00

« Tu es triste ? demanda la jeune femme.

— Oui, répondit Carla en relevant la tête. Triste, mais dans un bon sens.

— La tristesse n’est jamais mauvaise, dit Amparo. La tristesse est le miroir du bonheur. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Si vous aimez les livres où les gentils sont très gentils et les méchants sont très méchants ... ce livre n'est pas fait pour vous! Peu importe le camp les personnages ont tous leur part d'ombre et de lumière, même le plus vil des personnages vous attendrira par l'humanité de ses sentiments. Au milieu de l'obscurité d'une guerre de religion, c'est l'espoir d'une mère qui poussera un homme plus que douteux vers un noble chemin ...

Afficher en entier
Or

Dès le prologue, le ton est donné. L'histoire sera sans concession. À travers une écriture qui va droit au but, qui n'épargne aucun détails, Tim Willocks nous plonge tout droit dans le Grand Siège de Malte.

La première partie met bien l'histoire en place : personnages, contexte historique, lieux. On ne s'ennuie pas une seule seconde durant cette longue entrée en matière de plus de cent pages. Aux prémices de la guerre, on continue sur sa lancée, pour arriver dans les autres parties du roman et dans le cœur du sujet : le Siège.

J'ai beaucoup aimé l'aspect historique, l'auteur n'en fait pas trop, on en apprend par petites touches, très bien intégrées au récit. C'est une période et un contexte historique que je connaissais peu, dont je n'avais que des échos et j'ai apprécié de me retrouver au cœur du sujet. L'intrigue imaginée par l'auteur m'a vraiment captivé. J'ai été prise d'un bout à l'autre par leur quête, leurs combats et les retournements de situation qui ponctuent l'histoire.

Les personnages deviennent vite très attachants. Que ce soit la pieuté de Carla, la liberté de Mathias, la sauvagerie d'Amparo, la spontanéité de Bors ou l'insouciance d'Orlandu, tous, à travers leur personnalité, amènent le lecteur à s'attacher et à se prendre d'une réelle affection pour eux. Ils sont très travaillés, on se soucie de leur sort, et on en vient à redouter les points culminants de la bataille.

L'écriture de Tim Willocks m'a également beaucoup plu. C'est toujours très fluide que ce soit dans les dialogues ou dans la narration, on prend plaisir à lire l'histoire qu'il nous offre. Il ne fait impasse sur aucun détails, et le réalisme transpire de son récit. Les batailles, les blessures, les morts, la torture. On ne nous cache rien.

Ce premier tome de ce qui s'annonce être une trilogie est une excellente surprise. Les romans historiques me rebutent toujours au premier abord, j'avais donc commencé ma lecture à reculons avant de finir par dévorer l'histoire. J'ai hâte de lire Les Douze Enfants de Paris.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Grenat 2019-02-02T20:05:57+01:00
Bronze

Si je devais trouver un seul mot pour décrire cet ouvrage, un seul, immédiatement et sans transition aucune, c'est "humanité" qui m'apparaît. Le plus de cet ouvrage qui dépeint une période historique bien précise, c'est qu'il ne juge pas. Il constate. L'Homme religieux, canaille, vieux, jeune, chrétien, infidèle, est un éternel contraste. Manichéen, il veux des idéaux mais n'oublie pas ses intérêts propres: pouvoir, pouvoir et pouvoir. La religion n'est que le moyen et non la finalité de leurs actions. Même lorsqu'il veux aider son prochain, c'est dans son propre intérêt, sans être parfaitement altruiste.

Le rythme est bon, puissant, l'écriture, sans fioritures ni fausses délicatesses. Les personnages eux même sont sans compromis, vrais dans leur objectifs comme leurs vérités. Bien que plongé dans des horreurs de guerre justifiées au nom du Dieu de miséricorde, on touche dans ce livre toute la folie, la décadence et la grandeur ou l'Homme se vautre de son plein gré avec pourtant, parfois, des phases de pur beauté.....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yoz01 2018-12-28T11:45:17+01:00
Argent

Une belle histoire pleine d'amour mais aussi avec les guerres difficiles des Religions mettant en avant les atrocités. Écriture de qualité permettant de rester au plus près des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Audreytf 2017-09-05T23:50:37+02:00
Diamant

Ce livre fait partie de mes livres préférés et pourtant je n'avais pas du tout envie de le lire au départ. Je déteste tout ce qui est en lien avec la religion, je déteste tout ce qui est roman d'aventure avec des bagarres à tout bout de champ... Et pourtant j'ai adoré ce livre dès les premières pages. Je ne connaissais pas Tim Willocks avant de lire ce livre, je l'ai refermé en étant sa plus grande fan. Je le conseille à tout le monde et encore plus à ceux qui n'ont pas envie de le lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2016-11-24T23:27:13+01:00
Argent

L'écriture est prenante, la période historique intense et riche en possibilités des rebondissements. Pourtant, il n'ira pas en or, à cause du personnage de Tannhaüser, qui est doté d'un peu trop de qualités pour être vraiment crédible, du coup, on ne s'y attache pas. Mais c'est une lecture très agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LoliV 2016-09-13T11:49:28+02:00
Diamant

Une épopée époustouflante. Un habile scénario, de l'aventure, des sentiments, des personnages attachants qui ne sont jamais tout à fait ou tout noir ou tout blanc.

Un livre magnifique qui m'a complètement embarqué, malgré son nombre important de pages on ne s'ennuie jamais, et que je recommande vivement.

Un grand livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphae 2016-08-12T21:10:02+02:00

Je n'ai malheureusement pas su terminer ce livre! A 100 page de la fin, je n'en pouvais plus de cette lecture... Je l'ai laissé de coté 4 mois en espérant avoir le courage de le finir, mais ca me décourageait dès que je le recommençais... J'ai fini par abandonné...

Le fil conducteur de l'histoire est une belle intrigue. Mais le livre est surchargé de combats sanglants détaillés. L'histoire est tirée en longueur par ces combats qui n'en finissent pas et qui n'apportent aucun plus à l'histoire...

Dommage...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2016-07-01T13:37:15+02:00
Or

Un roman magnifiquement raconté qui raconte le siège de Malte pendant la guerre qui opposa les ottomans contre les chevaliers de St Jean en 1565. Un guerre pleines d’horreur, de sang et de morts. Et au milieu de tout ça une histoire d’amour et d’amitié. Un enfant enlevé à sa mère depuis sa naissance. Un livre qui se laisse emporter sur les rives de l’histoire et qu’on prend plaisir à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marions 2016-04-22T14:50:55+02:00
Argent

Un magnifique livre qui, je trouve, représente assez bien la réalité de l'histoire, la dureté de la religion à l'époque.

J'ai adoré les personnages principaux, Amparo, Carla et Tannhäuser, qui ont tout trois eu une vie très différente avant d'être réunis.

On découvre aussi un peu la vie dans les deux camps en guerre mais aussi la face cachée de ceux qui se font appeler "la Religion".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zenpoete60 2016-03-19T06:18:24+01:00
Argent

Fallait-il que l'auteur maîtrise merveilleusement bien l'art du récit pour captiver ainsi le lecteur sur quasi mille pages.

Et que penser du mode préparatoire qui vous entraîne avec détails et précisions au coeur des combats sanglants du 16e siècle dédié à la foi et au mysticisme...

Du grand art, assurément !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pwachevski 2015-08-14T16:07:36+02:00
Lu aussi

J'ai eu bien du mal à venir à bout de ce livre !

Non pas que l'intrigue ne soit pas bien, au contraire, l'auteur a vraiment très bien choisis son sujet. L'encrage historique durant le Grand Siège de Malte au XVIème siècle est pertinent et parfaitement bien maitrisé. On sent qu'on a un livre très documenté entre les mains. Et surtout, les thèmes évoqués sont plutôt originaux pour le genre.

Pour faire simple, la guerre de religion, c'est plus ou moins que le décor. La vraie intrigue, c'est clairement la recherche d'un enfant perdu, avec une espèce de triangle amoureux en prime. Mélange des genres qui, en plus d'être original, et assez heureux. J'ai beaucoup aimé cette fracture entre le contexte ultra violent, et le contenu bien plus doux, plus sentimentaliste, avec forcément des incursions de l'un dans l'autre, qui interviennent bien entendu jamais au moment où on s'y attend. Sur la couverture, on nous annonce un livre "puissant et poétique" et c'est exactement comme ça que j'ai ressentie cette histoire.

J'ai aussi beaucoup aimé les personnages du livre. De Mattias Tannhauser, sorte de sex-symbol de l'époque, à la mystérieuse Amparo, en passant par le vilain inquisiteur Ludovico Ludovici, qu'ils soient principaux ou secondaires, qu'ils aient vraiment existé ou qu'ils aient été inventés par l'auteur, ils sont très bien construits et attachants. On n'échappe pas à quelques petits stéréotypes "le beau mec fort", "la demoiselle en détresse", "le méchant très méchant", "le gamin qui n'a pas compris qu'il est encore qu'un enfant" etc, mais rien de vraiment dérangeant à mon sens.

J'ai apprécié également, d'une façon plus générale, la façon dont l'auteur a construit tout son livre. Je sais pas trop comment l'expliquer, mais il y a plusieurs couches : on ne découvre pas tout en une fois, mais vraiment par petites touches au fil des chapitres. Et au final, on se retrouve avec des personnages incroyablement complets et une intrigue vraiment dense.

Clairement, pour moi c'est les deux très gros points positifs de ce livre.

Oui mais... Parce qu'il y a bien entendu un mais sinon le livre ne serais pas dans ma liste lu aussi... Mais je n'ai pas, mais alors PAS DU TOUUUUUUT, adhéré au rythme de l'histoire et au style d'écriture de l'auteur. Du coup, même si je suis la première à reconnaitre les nombreuses qualités, juste, objectives de cet ouvrage, je ne peux pas dire que ça m'ait intéressé ou plu pour autant.

On commence le livre juste avec un EXCELLENT premier chapitre. C'est totalement captivant, il y a plein d'actions, on se dit qu'on rentre direct dans le vif du sujet et qu'on va lire un livre extraordinaire... Et dès le 2ième chapitre ça fait pschitt, tout devient affreusement long.

Au début, on s'inquiète pas trop, on se dit que c'est la mise en place de l'histoire, c'est normal que ce soit un peu mollasson, ça bougera par la suite... Puis au bout de 100 pages on se dit que ça commence a être un peu longuet pour une mise en place... Au bout de 200 pages on se dit que même pendant une scène de bataille on a ce rythme absolument pas entrainant et qu'en faite c'est le style de l'auteur qui est comme ça.... Au bout de 400 pages on pose le livre dans un coin et on le regarde plus pendant quelques temps parce qu'il nous ennuie à mourir...

Même s'il y a un plusieurs ellipses bien placées qui allègent Dieu merci un peu l'ensemble, on a quand même le sentiment que plein plein plein plein de passages, parfois même des chapitres entiers, sont de trop et auraient dû être supprimés avant publication. Je pense surtout aux scènes sur le champ de bataille qui, en plus de ne pas être très captivante, ne servent pas à grand chose, dans la mesure où ce n'est pas l'intrigue principale du livre.

Au niveau du style d'écriture, je ne sais pas si la traduction en français y est pour quelque chose, mais j'ai trouvé ça plat, fade. J'ai dénoté absolument aucun style particulier, aucun charme.

Il y a des défauts assez grossiers, les dialogues trop courts et pas très inspirés par exemple. Le récit est également très violent et très cru, trop même. On ne nous épargne vraiment rien. Alors oui je veux bien que ce soit un roman historique, qui se passe en pleine guerre, c'est par définition un contexte violent. Mais quand même, il ne faut pas exagérer non plus, d'autant plus que je le répète encore une fois : la guerre n'est que le décor, pas l'intrigue principale. Donc personne n'en aurait voulu à l'auteur s'il nous avait épargné ses descriptions gerbantes pleine de fluides corporels en tout genre ainsi que ses scènes de sexe dignes d'un mauvais film érotique.

Et donc au final, je retiens quoi de ce livre ? Pas forcément les qualités que j'ai annoncé en début de ce commentaire, mais plutôt des descriptions et des passages narratifs à n'en plus finir, ponctués de quelques phases d'action pas épiques du tout et qui en plus ne servent à rien, parsemé de violence gratuite... Pas glorieux quoi.

Franchement, ça m'embête presque de dire que j'ai pas aimé cette lecture ! J'y ais certes vu des défauts, mais aussi beaucoup de qualités. Je suis surtout persuadée que le même scénario écrit par quelqu'un d'autre m'aurait emballé 100 fois plus. Du coup, je pense quand même relaisser sa chance à l'auteur avec la suite de l'histoire (les douze enfants de Paris) en espérant qu'il arrivera enfin à me captiver.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Religion

  • France : 2009-03-26 (Français)
  • France : 2011-09-01 - Poche (Français)
  • USA : 2006-08-03 (English)

Activité récente

Dothee l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-13T22:55:10+02:00

Les chiffres

Lecteurs 133
Commentaires 27
Extraits 38
Evaluations 37
Note globale 8.22 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Religion - Anglais
  • Religion - Italien
  • La orden - Espagnol

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode