Livres
523 676
Membres
541 492

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La République du bonheur



Description ajoutée par x-Key 2020-06-15T16:42:40+02:00

Résumé

La vie est douce à Kamakura. Amis et clients se pressent dans la petite papeterie où Hatoko exerce ses talents d’écrivain public. Tendres, drôles ou tragiques, les destins se croisent sous son pinceau.

Hatoko s’est mariée et découvre, en compagnie de Mitsurô et de sa petite fille, les joies d’être mère au sein de leur famille recomposée : elle enseigne à l’enfant l’art de la calligraphie comme le faisait sa grand-mère et partage avec elle ses recettes des boulettes à l’armoise ou du thé vert fait maison.

Mais si Hatoko excelle dans l’art difficile d’écrire pour les autres, le moment viendra pour elle d’écrire ce qui brille au fond de son cœur.

Après La Papeterie Tsubaki se dévoile une fois de plus tout le talent d’Ogawa Ito pour nous révéler les sources invisibles du bonheur.

(Source : Philippe Picquier)

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2020-09-11T17:01:46+02:00

Peut-être se disait-elle qu’elle aurait pu mener une autre vie. Jeter un coup d’œil par-dessus son épaule et frémir devant l’obscurité dans laquelle on a cheminé : cela m’est arrivé, à moi aussi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2020-09-11T16:48:21+02:00
Diamant

Quelle douceur dans la plume d’Ogawa Ito ! Tout est simple, d’une simplicité apaisante. 200 pages au côté de Hatoko, c’est 200 pages dans un cocon de bienveillance à la japonaise.

Nous retrouvons en effet dans ce roman l’écrivain public de la papeterie Tsubaki. Fraîchement mariée et devenue maman d’une petite fille, elle poursuit ses promenades dans la petite ville de Kamakura, tout en écrivant des missives pour ses client.e.s en choisissant avec soin tant les mots que le papier et le stylo et en prenant soin de sa nouvelle famille.

Et tout est sublimé, chaque petit moment devient une cérémonie pleine de sens et d’harmonie : boire un thé avec sa fille, lui apprendre la calligraphie, déguster le nouveau plat de son mari cuisinier…

Malgré les petits drames, l’atmosphère reste empreinte de douceur et de grâce et c’est tellement agréable d’être plongée dans cette petite bulle.

C’est très personnel et peut-être que certain.e.s s’ennuieront ! Mais pour ma part c’est une petite pâtisserie que je déguste avec délectation. Je croit qu’Ogawa Ito est la seule autrice dont j’achète les nouveaux romans dès leur sortie, tout simplement parce que la douceur de ses romans est incomparable.

Je recommande ce roman à n’importe qui – il n’est pas forcément nécessaire d’avoir lu La papeterie Tsubaki, je ne m’en souvenais presque pas et ce n’est pas gênant – qui aurait envie de douceur et plus particulièrement aux nipponophiles : les lettres écrites par Hatoko sont reproduites dans le livre, de même que certains mots japonais, ce qui est super agréable et intéressant !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"La République du bonheur" est sorti 2020-08-20T06:13:37+02:00
background Layer 1 20 Août

Date de sortie

La République du bonheur

  • France : 2020-08-20 (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 6
Commentaires 1
Extraits 3
Evaluations 2
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode