Livres
458 530
Membres
412 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La rose et le bourreau



Description ajoutée par SophieSonge 2018-09-12T07:28:51+02:00

Résumé

Cancale, milieu du xviiie siècle. Orpheline de mère et fille de capitaine, Julienne ne supporte plus sa marâtre. Résolue à changer de vie, elle décide un jour de couper ses cheveux, en le les vêtements de son frère et se fait appeler… Henri.

En route vers Paris, la garçonne vit d’expédients, dort à la belle étoile et se fait connaître de la maréchaussée en laissant pour mort un aubergiste émoustillé par son androgynie… Elle est recueillie par un jeune abbé aussi bon qu’avenant. Arrivée à Paris, à court de ressources, elle cède aux avances d’un sergent recruteur qui l’engage dans l’armée du roi sous le sobriquet de « Sans-Souci ». La voilà engagée dans la campagne de Bohème, à travers Vosges et Forêt-Noire.

Bientôt, quarante mille soldats franchissent le Danube et marchent sur Prague. Si Julienne se conduit avec bravoure, pourquoi chacun des hommes dont elle s’éprend – son capitaine, son compagnon de chambrée… – connaît-il un sort funeste ? De retour en France après avoir déserté, elle n’aura d’autre choix que d’assister dans sa tâche « Monsieur de Marseille » – le bourreau. Jusqu’à quand parviendra-t-elle à dissimuler son identité ?

Un roman picaresque dont l’héroïne, mutine aventurière, ne cesse de se perdre pour se retrouver. D’une plume alerte et truculente, Patrick Pesnot y fait revivre l’Europe galante et dangereuse du temps de Louis XV.

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Booksandtealover 2019-02-18T19:54:31+01:00

Dans ce roman ancré dans le 18ème siècle, on suit Julienne qui décide de fuir le domicile familial afin de mettre de la distance entre elle et une belle-mère désagréable. .

Au fil de ses pérégrinations, elle va se travestir en homme et faire des métiers réservés à ceux-ci.

J'ai aimé entrer directement dans l'histoire avec Julienne et la suivre sur les routes. L'héroïne est décomplexée, moralement ouverte et intransigeante. Ses aventures sont plus étonnantes les unes que les autres mais en même temps ça me donne l'impression qu'elle n'a aucun contrôle sur cette vie. La fin de l'histoire m'a pourtant déçue car je ne pensais pas que Julienne ferait ce choix.

J'ai été étonnée par la plume de l'auteur mais surtout par le vocabulaire très soutenu qu'il utilise. C'est agréable au début mais même en ayant un vocabulaire fournit, j'ai dû faire un détour par Monsieur Dictionnaire.

Afficher en entier
Bronze

Dans ce roman historique, l'héroïne fuit la maison familiale et décide de s'habiller en garçon, par sécurité. Sous ce travestissement, elle devient soldat puis bourreau, au gré de ses aventures. Julienne/Henri découvre aussi l'amour, auprès d'hommes qui ont deviné son véritable sexe, et puis auprès de femmes.

Nous avons donc une héroïne assez originale, décomplexée face à la mort et à la nécessité parfois de la donner et libre de mœurs et de pensée.

C'est assez étonnant que, bien que la mort humaine soit omniprésente, il y ait beaucoup de scènes sensuelles et que l'attirance physique soit souvent évoquée. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais cela m'a un peu dérangée...

La plume est très travaillée, avec beaucoup de vocabulaire d'époque, on sent que l'auteur s'est fait plaisir ! Au début c'est agréable, mais ça devient un peu lourd, surtout quand les mêmes termes désuets sont répétés.

J'ai aussi ressenti un problème de rythme et de description des personnages, qui s'atténue cependant dans la deuxième partie. Julienne rencontre plein de gens, mais on ne s'attache pas à eux, parce que leur psychologie ou leurs relations sont décrites trop superficiellement. C'est dommage, car tous les personnages avaient un potentiel intéressant !

La fin m'a déçue. On dépeint pendant tout le roman une aventurière, une femme libre qui n'a que faire des conventions et suit son cœur. L'épilogue donne l'impression que ce n'était qu'une passade, une époque de sa vie passionnante mais qui n'est pas l'existence que l'on - qu'une femme ? - doit mener. Rentrer dans le droit chemin, au bout du compte.

J'ai aimé suivre Julienne dans ses aventures, donc je suis navrée que ma critique ne fasse ressortir que les défauts du roman ! J'étais tellement persuadée d'adorer ce livre que j'avais sans doute mis la barre un peu haute...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marjogch 2018-10-09T12:40:01+02:00
Diamant

http://labibliogirly.over-blog.com/2018/10/la-rose-et-le-bourreau.html

Quand Julienne s'enfuit de chez elle, fuyant sa belle-mère, elle tourne le dos à sa vie de jeune fille, protégée et innocente. Sa route la mènera à croiser le chemin d'hommes et de femmes qui changeront sa vie, et sa vision du monde.

Enrôlée dans l'armée, déguisée en homme, Julienne devient Sans-souci, soldat comme un autre. Mais sa rencontre avec un haut gradé, qui fera battre son coeur, lui ouvrira de nouveaux horizons.

Julienne désertera et ses pas la ramèneront en France, où elle exercera, en homme, le métier d'assistant de bourreau, puis de bourreau en lui-même. Elle luttera pour vivre, sera perdue entre sa nature de femme et son obligation de devenir un homme pour survivre.

Elle affrontera le monde et son coeur l'emportera. Elle connaîtra l'amour auprès d'un autre homme qui, comme son tout premier amour, lui ouvrira une nouvelle voie.

Elle choisira de vivre sa vie comme elle l'entend. Elle est forte, elle est magnifique, elle est le livre, elle est l'histoire. Elle est Julienne.

Patrick Pesnot nous livre ici un roman magnifique. Une fresque historique portée par une jeune femme admirable, qui nous entraine à ses côtés dans une vie jamais calme, pleine de danger et de questionnement. Un livre à dévorer, qui ne laisse pas indemne mais qui fera rire aux larmes et pleurer avec le sourire aux lèvres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2018-09-12T07:29:16+02:00
Or

Milieu 18ème siècle, Cancale : Julienne au caractère affirmé et indépendant décide de quitter son foyer sur une dispute de trop avec sa belle-mère. Désormais, elle se fait appeler Henri et va au-devant de bien des aventures...

Patrick Pesnot nous propose ici un roman historique, sous le signe de l'aventure, de la liberté. Il y a quelque chose d'insolent, d'exaltant dans ce récit qui nous fait vivre d'intenses émotions.

On aime par-dessus tout le personnage de Juliette impétueux, vif, curieux. Il y a chez elle, une attraction sensible qui aimante ceux qui la frôle, la devine. Intelligente, elle brille par sa capacité à se fondre dans le décor, à s'adapter. Son chemin est semé d'embûches, de souffrance, de mort, de passion. Travestie en homme, elle jouit des charmes des deux sexes avec une infinie sensualité et une décontraction totale. Julienne est contrastée mais entière. Capable de se battre, de tuer, d'infliger des sévices, toujours consciente de ses actes et bien pourvue de sentiments. Julienne est désirée, désirable et profondément humaine. Loin des siens, elle s'émancipe, se cherche, s'expose, grandit...

Sa vie est secrète, mystérieuse, outrageante peut-être, mais surtout affranchie, exceptionnelle. L'écriture est fluide, enveloppante, romancée mais pertinente. Au cours de notre lecture, on se laisse convaincre, séduire pour petit à petit lâcher-prise.

Avec Julienne, on voyage, on éprouve, on s'égare avant de retourner sur ses pas. Un roman virevoltant, dangereux aussi passionnant que passionné. À découvrir absolument !

Afficher en entier

Date de sortie

La rose et le bourreau

  • France : 2018-09-05 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 4
Extraits 0
Evaluations 3
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode