Livres
565 152
Membres
618 074

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Roue du Temps, Tome 6/22 : Le Jeu des Ténèbres



Description ajoutée par Funambule 2010-08-15T18:01:54+02:00

Résumé

Aux yeux de bien des hommes, Rand al'Thor doit encore prouver qu'il est le Dragon Réincarné. Et pour l'heure, il reste introuvable. Partis des montagnes de la Brume, ses compagnons, Perrin, Loial et Moiraine, se pressent sur ses traces. Mat, dont le curieux destin entre Ombre et Lumière se précise lentement, quitte Tar Valon à bord du premier bateau en partance, La Mouette Grise. Egwene, Nynaeve et Elayne voguent vers Tear, sur le fleuve Erinin, le long des villages incendiés, dévastés par la guerre civile. Elles vont bientôt croiser le chemin des Aiels, ces redoutables guerriers d'au-delà de l'Echine du Monde. Les aventures succèdent aux aventures, suivies d'un duel avec le Ténébreux, Seigneur du Mal. Si Rand en sort vainqueur, nul ne pourra contester qu'il est bien la réincarnation du Dragon dont parle la légende. Mais aura-t-il la force de triompher ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 282 lecteurs

extrait

Respirant a fond, Mat se faufila entre deux treillages de rosiers au prix seulement de quelques piqûres et accrocs dus aux épines et s'engagea sur l'allée dallée à la suite des soldats. Il tenait la lettre d'Elayne devant lui de façon que le sceau au lis d'or soit nettement visible, et mit mentalement au point ce qu'il avait exactement l'intention de dire. Quand il s'était déplacé furtivement, les gardes n'avaient cessé de surgir comme des champignons après la pluie mais, maintenant, il parcourut presque la longueur du jardin sans en apercevoir un seul. Il dépassa plusieurs portes. Entrer dans le Palais sans permissions ne serait pas une bonne idées, les Gardes pourraient faire d'abord des choses désagréables et écouter ensuite mais il commençait à songer à franchir une porte quand elle s'ouvrit et un jeune officier non casqué, avec un unique nœud doré sur l'épaule, sortit à grand pas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Et c'en est fini de ce 3e tome de la saga épique la roue du temps. En réalité, j'étais déjà en pleine lecture de Dune, mais après avoir vu la bande-annonce de la série appelée à sortir en novembre sur Amazon prime, il fallait absolument que je me replonge dans l'univers de Robert Jordan. J'ai donc pris la première partie du tome 3 sur ma PAL et me voilà 3 jours plus tard après avoir terminé cette deuxième partie.

Je crois bien que je commence à saisir le scénario qu'etablit Robert Jordan. Le début des livres est toujours assez lent, les personnages sont tous ensembles au début (ou presque) puis seront appelés à se séparer et auront chacun un périple dangeureux pour enfin tous se retrouver pour un climax époustouflant qui consiste en un combat épique contre le père des mensonges. Je ne sais pas si le schéma sera appellé à changer pour la suite, mais pour les 3 premiers tomes, c'était pas mal cela. Et même si de l'extérieur ça pourrait sembler redondant, cela reste toujours aussi bon et addictif pour moi.

Encore une fois dans ce tome-ci on élargit nos connaissances sur le monde qu'à bâtit l'auteur. On découvre un peu mieux Tar Valon, que l'on avait connu que brièvement dans le tome précédent, on mets aussi le pied en Illian, bien que ce soit très bref et à Tear. On rencontre aussi les Aiels, que l'on apprend à connaître peu à peu et qui ont une culture assez étonnante.

Sur le plan des personnages, Rand est pas mal mis de côté dans ce troisième tome pour se concentrer sur les autres, Perrin, Mat, Egwene et Nynaeve. On en apprend beaucoup plus sur les capacités de chacuns et chacunes qui se développent tranquillement ainsi que les attributs de ta'veren de Mat et Perrin. Au début, je n'étais vraiment pas une fan de Mat et de Egwene, ils me tombaient sur les nerfs, mais aujourd'hui je dois dire que je les aime de plus en plus avec chaque livre, surtout Mat. Nynaeve et Perrin eux sont toujours restés dans mes préférés (Et Rand, bien comme on le voit pas vraiment ...) Par contre, je ne suis vraiment pas une fan du faucon ... En tout cas pour l'instant. Spoiler(cliquez pour révéler)Je n'abandonnerai pas Perrin à n'importe qui...

J'ai bien hâte encore une fois de mettre la main sur la suite, et j'ai bien hâte aussi de voir ce que cette série Amazon nous réserve ... (Elle est mieux de ne rien gâcher)

Afficher en entier
Argent

Encore une fois, une deuxième partie bien meilleure que la première !

On retrouve bien à la fin cette ambiance glorieuse et épique que j’avais adoré dans le tome 4.

Malheureusement, on voit toujours aussi peu Rand, et si on le retrouve à la fin, je reste sur ma faim sur ce personnage, que j’adore et que j’aurais aimé voir plus. Par contre j’ai vraiment adoré le tissage de la Roue dans ce tome. Qu’ils cherchent le Dragon Réincarné ou pas, tous les personnages convergent sans le savoir vers le même endroit, au même moment, pour la grande bataille pour Callandor et la prise de la Pierre de Tear, et c’était juste génial et vraiment prenant !

Je dois avouer que pour une fois, j’ai adoré suivre les pérégrinations de Mat, et je suis la première surprise. C’est loin d’être mon personnage favori, mais le voir se faire mener par le bout du nez par les femmes à tout bout de champ est tellement drôle ! On se demanderait presque qui est le Ta’veren ! J’ai bien aimé suivre également Perrin et Moiraine, surtout Moiraine à vrai dire. Et Lan. J’adore Lan. Et Loial. Enfin arrivent Elayne, Nynaeve et cette chère Egwene (sentez l’ironie). Autant j’aime Elayne et Nynaeve, autant je regrette de toujours avoir Egwene dans les pattes en même temps qu’elles. Elle se croit mature, plus intelligente que les autres, alors qu’elle maitrise toujours aussi peu les choses, elle ne fait que des gaffes, et en plus se permet de critiquer ceux qui prennent de meilleurs décisions qu’elle. Vraiment, je crois que c’est la première fois que j’ai autant d’antipathie pour un personnage « bon ». La seule chose en sa faveur, c’est son pouvoir de Rêveuse qui est très intéressant. D’ailleurs, je trouve génial ce concept du monde des rêves, déjà abordé un peu dans la première partie, mais plus présent dans celle-ci, et notamment l’influence du Dragon et des Rejetés sur les rêves des gens qui les entourent.

On retrouve brièvement le personnages de Morgase, qui m’a un peu déçue par son comportement. J’espère que Thom Merrilin a raison à son sujet et qu’elle va se réveiller. D’ailleurs, ce brave Thom, on le retrouve pour de bon dans cette partie, et c’est un grand plaisir ! De nouveaux personnages font leur apparition, je nommerai notamment Faile, que j’aime bien jusqu’ici, et surtout, surtout, ceux que j’attendais depuis plusieurs tomes déjà, j’ai nommé les mystérieux Aiels ! Quelle classe, et ces Aielles, comme elles sont badass ! Je les ai adorés et j’espère vraiment les revoir très souvent dans la suite. Quant aux Rejetés… et bien, ils sont passés comme qui dirait en coup de vent… Mais c’est très intéressant de constater que les relations internes des forces du ténébreux ne sont pas très épanouies, c’est le moins qu’on puisse dire… Ils m’ont plutôt donné l’impression de se tirer dans les pattes les uns des autres, c’est assez ironique.

Les différents points de vue nous permettent de (re)découvrir de nouvelles régions de la carte, Caemlyn et le Cairhien, où la situation n’est pas reluisante, et surtout Tear et Illian, où la situation n’est pas franchement meilleure… Je me pose d’ailleurs beaucoup de questions au sujet d’Ilian. Je n’ai pas l’impression qu’on va y retourner tout de suite, mais les rumeurs de la guerre entre Andor et Illian ne laissent rien présager de bon, surtout avec les politiciens à leur tête… Le Gaebril n’est pas net DU TOUT ! Mais alors… Rejeté ? Cape blanche ?

Pour finir, et à mon grand regret, j’ai l’impression que la bourse avec la peau de Liandrin, ce n’est pas pour tout de suite, ô tristesse !

Vivement la suite !

Afficher en entier
Or

Encore un excellent tome de la Roue du Temps, avec de nombreux rebondissements, du suspense (et même une touche d'humour) où j'ai eu grand plaisir à continuer à suivre les aventures des personnages... Et je suis curieuse de voir ce que l'auteur leur réservera par la suite !

Afficher en entier
Or

J'ai trouvé que ce tome traînait un peu en longueurs, comparé au précédent, ce qui est peut-être dû à la multiplication des points de vue. On suit 3 groupes de personnages qui se dirigent vers la même ville, en suivant un itinéraire semblable, mais sans jamais se croiser. J'ai du mal avec Mat (trop égocentrique pour être attachant), mais c'était un plaisir de retrouver les 3 filles et le duo Moiraine-Lan.

Afficher en entier
Diamant

Encore un excellent tome.

Dans celui ci, le schéma voyage-auberge se répète souvent mais j’ai tout de même beaucoup apprécié.

Afficher en entier
Or

Un nouveau tome qui nous permet de découvrir de nouvelle cité en suivant les aventures de nos personnages. Ceux-ci continue d'évoluer pour s'engager de plus dans le fil du temps. Spoiler(cliquez pour révéler)Une fois de plus, je regrette que la bataille finale se déroule trop rapidement.

Afficher en entier
Or

Si jusqu'à présent nous n'étions pas sûrs que tous avaient un rôle primordial à jouer: maintenant nous sommes fixés.

Nos jeunes héros dont face à des situations périlleuses et frôlent la mort à maintes reprises.Mais parfois, ils jouissent d'une chance inouïe.

Sur la Trame, leurs fils sont plus intimement liés que jamais.

Afficher en entier
Bronze

Probablement mon tome préféré jusqu'à présent. Bien que l'on se focalise toujours sur les mêmes groupes de personnes, l'alternance de points de vue était mieux répartie, ce qui rend la lecture plus intéressante. Mais mieux encore, les différentes courses poursuites et menaces pesant sur les divers personnages rendent ce tome véritablement exaltant.

Afficher en entier
Lu aussi

Comme toujours chez Robert Jordan, c'est assez verbeux, avec des descriptions parfois surchargées, et l'histoire met un certain temps avant de prendre son essor. On sent chez lui la volonté de coller à un genre en respectant les codes imposés sans le vouloir par Tolkien : on y voit des passages rédigés dans une autre langue (ce n'est pas de l'elfique), des chansons, de longs paragraphes contemplatifs...

Pourtant, ce volume est plus dynamique et plus riche que les précédents, avec cette trame typique dans laquelle les personnages principaux sont séparés : ça ressemble à du passage obligé (comme dans les Deux Tours), mais l'intensité dramatique est telle qu'on pardonne aisément ces faiblesses relatives tant on espère le dénouement, le duel final qui va (encore une fois) opposer Rand, ce jeune paysan qui n'est autre que le Dragon Réincarné dont la légende veut qu'il revienne pour mettre fin au règne du mal, et Ba'alzamon, le Ténébreux, qui avait été enfermé dans une montagne éloignée pendant l'ère des Légendes.

Plus haletant que d'ordinaire, plus efficace aussi car écrit avec un meilleur sens du rythme, c'est un bon épisode qui a relancé mon intérêt.

Afficher en entier
Argent

Encore un tome qui tient ses promesses et pousse le lecteur à tourner page après page avec envie. Un vrai plaisir.

Afficher en entier

Date de sortie

La Roue du Temps, Tome 6/22 : Le Jeu des Ténèbres

  • France : 2019-06-12 - Poche (Français)

Activité récente

CptAsh le place en liste or
2021-09-19T22:14:55+02:00
Miwhi le place en liste or
2021-08-26T09:29:06+02:00
Elo21 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-04T19:52:28+02:00
Elode21 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-04T19:46:17+02:00

Titres alternatifs

  • Le Maître du Mal, tome 2 : Le Jeu des ténèbres - Français
  • La Roue du Temps, Tome 3.2 : Le Dragon réincarné - Deuxième partie - Français

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 282
Commentaires 13
extraits 4
Evaluations 53
Note globale 8.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode