Livres
424 090
Membres
343 082

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par jeanlouis31 2018-07-19T18:28:33+02:00
Diamant

Un chef d'oeuvre : j'ai adoré l'écriture, l'ambiance qu'il a réussi à créer, l'histoire impossible à lâcher ce livre avant la fin, la fin....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mirabelle90 2018-07-17T08:16:09+02:00
Argent

Un roman très poignante, qui m'a porté du début à la fin. J'ai vraiment adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gilles51 2018-07-03T13:46:56+02:00
Bronze

La lecture est déstabilisante car l'auteur fait de longues phrases sans virgules, ce qui donne l'impression d'étouffer.

N'ayant aucun repère au début, on se demande ce qui s'est passé, pourquoi le père et le fils marchent, seuls, dans un monde désert...

Et bien ça je le découvrirai plus tard car je viens de commencer le livre. :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceeline_d 2018-06-30T18:52:27+02:00
Argent

Je dois dire que l'histoire ne m'a pas plus emballée que cela, par contre j'ai eu un énorme coup de cœur sur l'écriture ! J'ai trouvé le travail de l'auteur très intéressant et en total osmose avec ce qui se passe pour ses personnages. Ça n'a pas été le coup de cœur que je pensais en lisant les premières pages, mais je garde tout de même un très bon souvenir de ce roman et il me tarde de voir l'adaptation !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plume01 2018-06-18T02:29:19+02:00
Bronze

Certains livres marquent par leur histoire, d'autres par leur style, d'autres encore par leur suspens... Ce livre-là, je dirais qu'il marque avant tout par l'atmosphère qu'il instaure.

Il nous plonge dans un monde post-apocalyptique où toute vie, ou du moins toute joie de vivre, tout espoir, tout futur, et surtout toute couleur, ont été réduits en cendres. Une atmosphère non pas noire, mais grise, intensément grise, comme le suggère subtilement la redondance de l'adjectif "gris" tout au long du livre.

Gris comme la neutralité d'un monde où chaque individu lutte pour sa propre survie, loin des notions de bien ou de mal. Le monde semble être mis en sourdine, les paysages ne sont plus que cendres, les dialogues sont dénués de leurs signes de ponctuation habituels, pour ne pas déranger le flot continu de l'écriture.

Et pourtant... Derrière ce nuage de cendre grise à couper au couteau, subsiste en arrière-plan la force inouïe de l'amour d'un père pour son fils. "L'homme" n'a pas de nom, le "petit" n'a pas de nom, pas plus que la "femme" qui apparaît tel un fantôme à travers les souvenirs de l'homme. Les repères temporels sont absents, les repères spatiaux très flous, les couleurs ont disparu, les repères moraux paraissent très lointains. Au milieu de ce chaos, seul reste l'amour, vrai, beau, solide, indestructible. Bouleversant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pujols 2018-05-07T19:08:01+02:00
Or

Voici une situation où les qualités humaines peuvent amener loin. Fin du livre sur une note d'espoir, puisque la rencontre avec des "gentils" a enfin lieu. Remarquable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floyd 2018-05-05T22:09:03+02:00
PAL

Comme il en faut pour tous les goûts, je n'ai pas aimé ce roman pourtant couvert d'éloges.

J'ai arrêté au bout de quelques pages car le style d'écriture ne me convenait pas et échouait à me transporter dans le récit. Le roman, avant même sa forme, c'est d'abord une histoire à raconter. Dans le cas de La Route, j'ai trouvé que le style prenait le dessus sur le reste, et je n'ai pas réussi à ressentir quoi que ce soit pour les deux protagonistes dont le sort m'importait peu.

Alors j'ai essayé de regarder le film en pensant qu'il passerait mieux, mais idem : j'ai arrêté après 20 minutes car l'ambiance était lourde et le rythme trop lent, et pourtant j'arrête rarement un film même quand celui-ci ne me plait pas.

J'apprécie d'habitude les fictions post-apocalyptiques et les réflexions sur la vie humaine, mais je n'ai pas réussi à apprécier La Route à sa juste valeur.

Du même auteur, "No Country For Old Men" est un livre/adaptation filmographique bien plus prenante et poignante à mon goût.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2018-05-02T11:50:47+02:00
Argent

Peu d'action pour ce court roman post-apo, où l'ambiance et les personnages priment. Un père et son fils dans une ambiance de fin du monde, c'est sinistre et assez désespérant, mais l'espoir pointe encore le bout de son nez. Le film retranscrit bien l'ambiance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par autofic 2018-02-22T00:10:52+01:00
Diamant

La route est le plus beau chemin littéraire que j'ai parcouru. J'ai tellement aimé marcher avec les deux personnages et adoré le style de l'auteur au combien puissant et sensible.

J'ai vécu en lisant ce livre. Lisez le, vraiment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2018-02-10T00:47:48+01:00
Lu aussi

J'ai trouvé le livre un peu moyen en comparaison du film, pourtant d'habitude c'est plutôt le contraire mais là le ton est assez monocorde.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode