Livres
514 877
Membres
527 955

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Millina 2019-06-03T23:04:21+02:00

Ma chérie,

Les mots sont impuissants à te dire combien tu m’as manqué. Depuis que tu ne te tiens plus à mes côtés, l’existence me semble vide de sens, privée de ses couleurs, dénuée de toute joie. Cependant, c’est à moi seul que je dois la situation dans laquelle je me trouve. J’en assume l’entière responsabilité. Je n’avais pas le droit de t’infliger un tel chagrin. Je te supplie d’essayer néanmoins de me comprendre, puis peut-être de me pardonner, même si je suis conscient de ne mériter ni bienveillance ni pardon. Je te demande de t’efforcer, en dépit de tout, de croire encore en moi. De croire encore en notre amour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Millina 2019-06-02T23:05:18+02:00

Quelle fatigue cependant… Nous chevauchons tout le jour, plusieurs jours d’affilée, pour suivre l’immense troupeau. Mais le soir, lorsque je m’allonge sous une couverture en contemplant les millions d’étoiles semées dans un ciel sans mesure, je me sens revigorée. Dès lors, je remercie Dieu pour l’existence que je mène. Je Le remercie aussi de m’avoir permis de croiser la route de cet homme affectueux et doux qui repose à mes côtés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Millina 2019-06-01T22:43:42+02:00

Des journaux intimes, j’en ai rédigé beaucoup, mais je tenais à ce que tu lises ces deux-là avant de visiter Birdsong et Savannah Winds, car ils t’aideront à me connaître un peu avant d’entreprendre le voyage dans lequel je m’apprête à t’embarquer. Ce voyage ne sera pas sans embûches, Fleur, mais tu as le droit d’apprendre la vérité, aussi douloureuse pourra-t-elle peut-être se révéler. Car avec la vérité vient la force, et je sais qu’au terme de ton périple, tu considèreras l’avenir d’un œil neuf, avec sérénité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Millina 2019-06-01T17:20:36+02:00

Greg tentait en vain de reprendre

— Bon sang de bonsoir, mais tu es partout à la fois. D’où te vient une pareille énergie ?

John s’accroupit à ses côtés, et le large sourire qu’il décocha à son ami se résolut en un réseau de rides innombrables :

— Pas mal, pour un vieux clou, hein ? Crois-moi sur parole, Greg, la jeunesse n’arrivera jamais à la cheville de l’expérience. On en fait une autre ?

— Oh, que non. Je te dois déjà cent dollars.

John se remit debout :

— Allez, viens. C’est toi qui paieras les bières.

Au terme d’une longue douche brûlante, destinée à détendre ses muscles douloureux, Greg se dirigea vers le bar. Le club avait ouvert depuis peu et, en cette fin d’après-midi, il restait peu de places disponibles à proximité des baies vitrées donnant sur les jardins au bord de l’eau. John, cependant, qui était parvenu à accrocher un couple, fit signe à son ami de le suivre, tandis qu’il quittait le bar avec un plateau chargé d’un verre de bière, d’une bouteille de jus d’orange et d’une assiette de sandwichs.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cathy2909 2019-12-23T13:38:42+01:00

"J'ai toujours eu du mal à aborder les sujets intimes, finit-il par admettre. Le seul fait de déterrer le passé me met en colère. je me sens impuissant, car je ne peux rien changer à ce qui a eu lieu." (p 150)

Afficher en entier
Extrait ajouté par TERVERCHANTAL 2019-04-28T12:15:22+02:00

Fleur avait eu envie de lui faire une surprise, car, impatiente de retrouver Greg au terme de leur longue séparation, elle espérait que sa soudaine apparition les mènerait plus vite à une réconciliation.

Elle s'était garée non loin de l'immeuble où le jeune homme louait un appartement et, comme elle passait devant le restaurant italien, elle avait instinctivement tourné la tête....Elle les avait aussitôt repérés.

Elle ignorait comment elle était parvenue à rentrer chez elle sans encombre car, au volant de sa voiture, elle sentait la douleur la paralyser presque, tandis que ses larmes l'aveuglaient. Elle venait de vivre la pire journée de sa vie et, après sa terrible confrontation avec son père, découvrir ainsi Greg en compagnie d'une femme représentait une trahison supplémentaire, dont elle songeait qu'elle ne se relèverait pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LadyRomance 2019-04-11T13:47:02+02:00

Alors, j'ai découvert un gigantesque nuage, un nuage étincelant, qui s'enveloppait sur lui-même à la façon d'une vague. Et cette vague déferlait au-dessus des vastes plaines. Je ne lui distinguait ni début ni fin. Il s'enroulait, se déroulait avec lenteur. Avec majesté. Emprisonnant, dans sa matière scintillante aussi délicate qu'une toile d'araignée, les flamboiements rosés du soleil en train de poindre. Il s'agissait là d'un tableau magnifique et, pourtant, j'ai frissonné, car un pareil titan ne pouvait qu'annoncer la fin de notre monde...

- C'est le Morning Glory, m'a t-il indiqué doucement. Ce nuage paraît à l'aube, quand la brise venue du nord souffle sur nos terres rafraîchies. S'il étincelle c'est parce qu'il est chargé de cristaux de glace.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LadyRomance 2019-04-11T13:44:46+02:00

Elle se dirigea vers le salon, y tira l'un des rideaux, ouvrit la porte vitrée donnant sur la véranda. Cette dernière, plus large que celle qui courait le long de la façade, s'abritait derrière de minces moustiquaires. Un escalier très raide, que Fleur emprunta, menait à la baie, joyau miniature au large duquel une île verdoyante semblait flotter sur l'horizon. La jeune femme retint son souffle, ensorcelée par le spectacle qui s'offrait à elle.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode