Livres
467 068
Membres
431 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/04/la-saga-des-enfants-des-dieux-tome-3.html

RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !

Il me tardait de poursuivre cette saga, que j'avais découverte il y a déjà plusieurs années. J'avais adoré les deux premiers tomes, et à chaque fois je me faisais la même réflexion une fois finis : « Pourquoi j'ai tant tardé à les lire ? ». Même s'il est vrai que j'ai un peu moins apprécié ce tome-ci, à cause du caractère de Cameron, il n'en est pas moins que j'ai tout même aimé ma lecture et que je l'ai dévorée aussi vite que ses prédécesseurs.

Dans ce troisième opus, nous faisons plus ample connaissance avec Cameron, l'un des enfants d'Awena et Darren. À la fin du tome 2, nous apprenions que les Dieux l'avaient puni et il s'était donc retrouvé immortel. En effet, il n'avait pas accompli ce que les divinités attendaient de lui et avaient donc décidé de lui faire subir le pire des jugements : voir tous ceux qu'on aime mourir les uns après les autres, sans pouvoir rien y faire. À côté de cela, il était tombé très vite amoureux de la fille des Dieux, Elenwë. Tout de suite attiré par elle, et après ses cinq siècles d'errance, les Dieux lui ont enfin enlevé ce lourd fardeau. Il a évidemment accepté, mais avec aussi un souhait de sa part : que celle qu'il aime devienne une humaine et qu'il puisse enfin vivre son amour en plein jour.

Nous le retrouvons donc cinq siècles plus tard, bien qu'il soit revenu à l'époque de sa mère et son père, en compagnie de sa sœur jumelle et son mari, Logan. Il s'est repentit de ses erreurs, mais surtout, il a retrouvé celle qu'il aimait. Mais les Dieux n'ont pas dit leur dernier mot, et pour qu'il retrouve sa vie, ils l'obligent en quelque sorte à faire sa part du marché : devenir le digne fils des dieux et commencer sa quête pour absoudre le mal en personne. Si au début il en est totalement réfractaire, il va vite comprendre qu'il n'a pas le choix d'accepter, parce que l'ombre de leur ennemi grandit de plus en plus, et le mal sévit un peu partout. En compagnie d'une équipe dont il n'est pas très fier, il va parcourir le monde pour retrouver des objets mythiques qui lui permettront enfin d'être libre.

Comme je le disais plus haut, même si j'ai bien aimé ce tome et que j'ai retrouvé l'univers découvert dans le premier opus, j'ai eu beaucoup de mal avec Cameron. Autant dire ce qui est : il a un caractère de merde, ne fait que bougonner, partir dans des colères qui n'ont pas lieu d'être et est aussi un sacré jaloux et possessif. Le moindre regard posé sur celle qu'il aime, et il part au quart de tour. Si ceux qui lui sont proches le connaissent et savent ses réactions, les inconnus qui se frottent à lui ne sont pas déçus du voyage ! Malgré cela, et au fil des pages, il commence peu à peu à s'assagir au contact d'Elenwë, qui a elle aussi son caractère particulier.

Elenwë est un personnage qui a su me toucher dès le départ. Imaginez, vous êtes une fille/un fils des Dieux, et sans prévenir, vous redevenez humaine/humain. Comment vous réagiriez, vous ? Eh bien moi très mal, je pense. Et ce qui fait la force d'Elenwë, c'est qu'au-delà de sa tristesse et de son incompréhension d'être devenue une simple humaine, elle reste forte. Elle prend les choses comme elles viennent et ne se laisse pas faire. Elle aussi est évidemment attirée par Cameron, mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant. Même s'il est vrai qu'à cette époque, les hommes « dominaient » les femmes, l'auteure a réussi le pari de créer ces dernières très fortes et déterminées. Ça casse beaucoup le stéréotype de la femme qui se laisse faire et qui dit Amen à tous ces hommes.

Quant à l'intrigue, je dois dire que si au début, je n'étais pas totalement dedans, parce que certains passages étaient assez longs, je dois dire que dès que la quête de Cameron commence, j'ai été totalement happée. (en même temps, me parler de la légende de Brocéliande, vous êtes sûrs de m'alpaguer et me tenir en haleine jusqu'au bout). Et ce qui est encore mieux, c'est que même si Linda Saint-Jalmes a gardé certaines bases de ces légendes, elle en a aussi inventé, ce qui redonne un souffle à cette histoire qui est à la limite du réel. Et puis que serait cette intrigue sans Barabal, LE personnage phare de cette histoire ! Qu'est-ce que j'ai ri avec elle ! Il faut dire aussi que Cameron lui en montre de toutes les couleurs et qu'elle rétorque aussi souvent qu'elle le peut, se mettant dans des situations très cocasses ! C'est vraiment le personnage que je préfère dans cette série, parce qu'il parvient toujours à dérider des situations difficiles et parfois tristes. Il apporte un vrai plus à la saga, et je remercie l'auteure de l'avoir inventée !

En résumé, un tome 3 un peu en-dessous des deux autres, avec un Cameron qui m'a parfois irritée, mais qui s'améliore avec le temps. Une intrigue qui m'a prise en haleine, à partir du moment où ils partent tous dans cette quête qui est aussi exaltante que périlleuse. Un tome 4 que je lirai évidemment avec un grand plaisir et qui, promis, ne restera pas aussi longtemps dans ma PAL !

Justine P.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode