Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de La Sélection, Tome 3 : L'Élue - Kiera Cass

Ajouté par Lolitawoody

<< Voir tous les extraits
Par Lolitawoody le 24-05-2014 Editer
La Sélection, Tome 3 : L'Élue

[spoiler][/spoiler]Nouvel extrait
— Je veux te saluer, poursuit Maxon, car tout cela n’aurait pas pu se faire sans toi. Notre rencontre a été déterminante dans mon évolution politique. Et il y a autre chose…
Soudain, sur la pile de documents, Maxon fait glisser un écrin dans lequel est blottie une bague qui scintille de mille feux. Deux pierres serties dans un entrelacs d’or, l’une verte, l’autre violette – ma couleur fétiche. Deux petites taches de lumière liées ensemble, inséparables.
— J’ai dormi ces dernières nuits avec cette brique sous mon oreiller, déclare-t-il en affectant l’agacement. Elle te plaît ?
L’émotion me submerge. Ma réponse se borne à un sourire, à des larmes ravalées de justesse, à un hochement de tête.
Maxon s’éclaircit la voix.
— Par deux fois j’ai tenté de te poser la question fatidique et, par deux fois, ce fut un échec. Vu mon état, je ne peux même pas me mettre à genoux. J’espère que tu ne m’en voudras pas si je te parle sans détour. Je t’aime, America. J’aurais dû te le dire de longue date. Peut-être qu’un peu plus d’audace de ma part aurait pu nous éviter bien des contretemps, ajoute-t-il avec un sourire. Je ne t’ai pas menti. Mon cœur t’appartient. À l’instant où cette balle s’est logée dans mon épaule, où je suis tombé au sol certain que la vie allait me quitter, c’est à toi que j’ai pensé et à personne d’autre…
Maxon doit s’interrompre. Il se racle la gorge et je vois bien qu’il est au bord des larmes, comme moi. Au bout de quelques secondes, il reprend.
— Alors j’ai envisagé tout ce que j’allais perdre. Le mariage, les enfants, vieillir ensemble… j’allais devoir tirer un trait dessus. En même temps, j’en étais complètement détaché. Car, en mourant, j’allais te permettre de vivre, et la mort n’était plus qu’une formalité.
Et voilà. Les larmes jaillissent pour de bon.
— America, continue Maxon en me forçant à le regarder, je sais que tu as un roi devant toi, mais que cela soit bien clair entre nous : ce n’est pas un ordre que je te donne. C’est une requête, une prière. Je t’implore : fais de moi l’homme le plus heureux sur cette terre. Fais-moi l’honneur de devenir ma femme.
Ma voix m’abandonne mais mon corps trouve son propre langage. Je m’accroche à Maxon avec une énergie de désespérée, certaine que plus rien ne pourra nous séparer. Quand il m’embrasse, tout se met en place. Ce que je cherche depuis toujours, je l’ai trouvé ici, entre les bras de Maxon. Et s’il est là pour me guider, pour me donner son affection, alors je suis invincible.
Maxon s’écarte de moi pour plonger son regard dans le mien. Enfin, mes cordes vocales se remettent à fonctionner.
— Oui, Maxon.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.