Livres
515 758
Membres
529 587

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Sélection : Trilogie collector



Description ajoutée par Lovelybook 2018-11-18T12:33:36+01:00

Résumé

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l'héritier du trône.

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras...

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...

Trilogie collector. Édition limitée.

Afficher en entier

Classement en biblio - 140 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par emelinevdc76 2020-04-29T15:19:42+02:00

« - Maxon, ce n'était pas de la comédie. Si vous m'aviez demandé mon avis il y a un mois, la réponse aurait été très différente. Je vous connais à présent, et j'ai parlé en toute bonne foi. En toute sincérité.

- Merci alors, répond-il avec un petit clin d'oeil.

- De rien.

- Il aura de la chance, lui aussi.

- Pardon ?

- Votre fiancé. Quand il reviendra à la raison et vous suppliera de le reprendre.

- Ce n'est pas mon fiancé. Et il a fait une croix sur moi, il a été très clair là-dessus.

- Impossible. Il vous aura vue au bulletin ce soir, il s'en sera mordu les doigts. Même si, à mon sens, il ne vous mérite pas. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Luna-31 2020-06-02T11:52:47+02:00
Bronze

Une trilogie intéressante qui m'a accompagnée plusieurs semaines. Une chose est sûre, je n'ai rien lu entre chaque tome!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maria26 2020-05-28T20:37:37+02:00
Diamant

Un coup de cœur .

Afficher en entier
Or

Relecture de la saga.

J’ai une amie qui m’avait fait connaître et prêter ses livres sur la saga et quand la collection r a sorti la trilogie je n’ai pas hésité une seconde avant de l’acheté.

J’ai adoré cette saga, j’avais envie de pleurer, j’ai rigolé et sourie en même temps que America. Beaucoup disent qu’elle est insupportable et bien moi je la trouve très forte et avec un sale caractère certes mais je me visualise bien en elle.

J’ai adoré redécouvrir la compétition, Aspen, Maxon, les sélectionnés.

J’ai attendu pas mal de temps avant de le relire pour que certain détaille me revienne au fur et à mesure de la lecture.

Les histoires avec les Renegats pour booster l’histoire est vraiment bien ficelé je trouve ainsi que les piques entre certains personnages.

Je me souvenais plus de l’épouvante vers la fin mais aussi la joie de l’autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Meline-13 2020-03-16T18:15:52+01:00
Or

Tout d’abord, il faut savoir que j’ai vécu cette aventure grâce à Audible, n’ayant plus beaucoup de temps pour lire comme pour publier. Claire Tefnin, la lectrice, a su m’immerger totalement dans le personnage. Ce que j’ai aimé dans ces romans, c’est le point de vue du personnage principal, je préfère pouvoir vivre l’histoire en même temps que celui-ci.

Au sujet de l’histoire, je retombe entièrement dans l’adolescence. Je ne pouvais pas m’empêcher de lâcher des petits rictus envers un personnage arrogant ou de sautiller quand la situation devenait trop sensuelle. America Singer se retrouve embarquée dans la sélection, un concours entre 35 filles pour séduire le prince Maxon et/ou obtenir la couronne, selon leur désirs… Elle, qui est une 5, caste des artistes et pas la meilleure en termes de ressources. Elle, qui éprouve un amour fou pour Aspen, son ami d’enfance, sans pouvoir s’en approcher de trop prêt… la loi oblige. Comment s’est-elle embarquée là-dedans ? Un petit triangle amoureux qui est loin d’être irritant.

Pour tout vous dire (que ça plaise ou non), je me suis regardée les deux premiers Twilight tellement ce bouquin me fait régresser. Pour mon plus grand bonheur. Pouvoir être niaise et l’assumer !

Mais je vous rassure ce n’est pas que de la romance enivrante. C’est aussi des responsabilités familiales, de l’économie, des guerres, une situation politique tourmentée et des réactions qui s’enchaînent. Evidemment, il y a toujours une ou deux sélectionnées à qui tu as envie d’arraché la tête, mais cela semble naturel dans une compétition que tu découvres des yeux d’une compétitrice.

Le personnage d’America me plaît beaucoup, elle est très respectueuse et aimable avec un fort caractère qui peut la changer en furie. C’est tout moi, je pense. Par peur de me faire influencer par son image je ne donnerai pas d’avis sur ses proches. Retenez simplement que chacun est à sa place dans le récit.

Franchement, vous pouvez y aller. Je ne vous promets pas que ce ne sera pas long et difficile à certains passages car c’est un travail mental sur 3 tomes. Votre cœur va chaviré à gauche à droite, votre esprit détestera à gauche à droite et vous allez angoissé de temps à autre (pensez à moi quand vous lirez “Clarkson”). Néanmoins, je vous promets une fin dont la satisfaction est prenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2020-03-05T04:16:51+01:00
Or

Il y a déjà trois ans que j’ai découvert cette saga. À l’époque, j’avais lu les deux premiers tomes en format numérique et j’étais tombée sous le charme de cette jolie romance. Lorsque la maison d’édition Robert Laffont a décidé de publier cette édition de collection, je n’ai pu faire autrement que de l’acquérir. La couverture est sublime! De plus, cela allait me permettre de lire le troisième tome.

Eh bien moi qui à la base n’est pas une grande fervente admiratrice des triangles amoureux, je ne comprends pas pourquoi j’ai autant aimé cette saga et pourquoi j’ai littéralement dévoré cette intégrale. Je suis parfois complètement incohérente avec moi-même!

Je crois qu’en fait, c’est les valeurs d’America qui m’ont le plus séduite. Le fait qu’elle pense et agisse autrement des autres candidates, cela donne un vent de fraîcheur. Elle n’a pas la personnalité pour faire des coups malveillants, c’est plutôt son non-conformiste qui la placera dans la mire du roi. Elle devient dangereuse pour lui.

D’ailleurs, j’ai bien apprécié les éléments entourant les enjeux politiques et le fait que Maxon et America tentent par tous les moyens de faire progresser la cause pour les plus démunis. C’est peut-être bien idéaliste tout cela mais j’aime bien lorsque les protagonistes essaient de changer la société pour le bien commun.

Des trois tomes, c’est le troisième qui m’a paru le plus complet. J’ai senti que le récit allait plus en profondeur et que le personnage d’America prenait de la maturité. De plus, il y a de l'action, des rebondissements et les jeux politiques sont plus présents donc tout était là pour me combler.

Au final, je suis bien heureuse de m’être replongée dans cette jolie dystopie. Une romance prévisible et assez simpliste mais qui plaît. La plume de l’auteure y est pour beaucoup. Et puis, qui n’aime pas les jolies robes et les princes?

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Diamant

La trilogie la sélection est super addictive ! La dystopie et le système de caste est super prenant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HexNights 2019-09-11T20:00:02+02:00
Bronze

Je crois que si je n’avais pas eu la version intergale je n’aurais tres certainement pas donné suite au Tome 1. Même si c’est un lecture très agreable et prenante je dois avouer qu’il y a plusieurs points negatifs qui viennent occulter cette lecture. Je voudrais deja commencé par le personnage principal : America. Cette jeune fille pleine de vie et de fougue m’a fait rire et a du mordant, j’ai bien aimé. J’ai nettement moins apprécié lorsque l’herione passe les 3/4 du livre a pleurer. Dans le tome 1 c’est un peu moins présent, mais dés la fin de ce dernier et le debut du tome 2, j’ai l’impression que l’heroine pleure toutes les 10 pages. En ce qui concerne Maxon, même apres avoir lu les 3 livres je ne peux pas pretendre le connaitre, je trouve que c’est un peu personnage un peu trop superficiel et qui aurait pu être exploité d’avantage. Ce qui n’aide pas sont les courts moments qu’il passe en presence d’Amercia, je les trouve trop fugaces. Ils durent a peine quelques minutes et je trouve que cela coupe un peu le roman. Les dialogues sont niais et n’ont pas de sens, je ne comprenais pas vraiment les repliques, et j’avais souvent l’impression que cela tombait comme un cheveux sur la soupe pour etre tres honnete.

Le personnage de Lucy est peut etre pour moi le pire. Je la trouve mievre a souhait, et on veut lui donner de l’importance, mais je n’ai pas reussi a la trouver attachante.

Je ne me suis pas vraiment attaché aux personnages, a part Aspen je pense. Mais pareil, on ne passe pas forcement assez de temps avec eux, on ne sait pas grand chose d’eux. On sent que l’auteure fait un vrai effort de ce coté la mais pour moi c’est raté. Que ce soit Maxon, les bonnes ou les prétendantes.

Parfois l’auteure passe trop vite sur certaines actions, et je n’ai pas le temps de me plonger pleinement dans l’émotion, ex: America se met a pleurer, nous n’avons pas plus de precision sur le pourquoi, on passe toute de suite a autre chose. Ce probleme va de paire avec le plus gros point noir de ce bouquin pour moi: la relation Maxon/America. Ils retournent leurs vestes beaucoup trop vites pour moi. Un coup « je veux etre avec toi, mais en fait tu m’as menti, mais finalement c’est vraimet toi que j’aime… ». Je trouve que ça perd de sa crédibilité. Les dialogues ne sont pas assez étayés, pas de détails autour, on ne sait pas quelles tetes font les personnages par exemple.

Ce qui m’a également fatigué dans cette lecture est que Maxon attend quelque chose d’America, elle, c’est la meme chose, mais aucun n’ose faire le premier et ce, pendant 3 tomes. Ça n’avance pas, et j’ai vite trouvé que leur relation tournait en rond. Dés le premier tome on sait que Maxon est dévoué a America, mais elle attend, et elle se repete tellement de fois sur ce qu’elle decide ! « Oui c’est décidé je le choisi » et 3 pages plus loin elle hesite encore… Cette partie m’a un peu fatiguée.

Le style d’eériture est fluide et je pense que c’est une lecture qui reste toute de meme addictive mais le décor dystopique est clairement absent pour moi, on le vit avec un peu trop de distance (alors oui ils vivent au palais, difficile de le faire). L’idée n’est vraiment as mauvaise, mais le sujet n’est pas amené, pas bien expliqué je trouve.

Meme si j’ai conscience d’avoir surtout mis en avant les points negatifs de ce livre, je trouve qu’il reste tout de même agréable a suivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elody92 2019-08-30T13:17:00+02:00
Bronze

Une trilogie qui se laisse lire. J'ai beaucoup aimé, même si l'histoire paraît un peu frivole

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai été très entraîné par ce livre, je le conseille fortement ??

Afficher en entier

Lire l'article comprenant ma critique sur mon blog : http://cametsesblablas.eklablog.com/parlons-saga-la-selection-de-kiera-cass-a158352856.

-----

LA SÉLECTION ( 2012 ) | ★★★✯☆ : Un tome qui introduit très bien son univers et ne souffre pas de gros défaut particulier ! Dommage que la dystopie soit clairement reléguée au second plan.

L’ÉLITE ( 2013 ) | ★★★✯☆ : L’histoire continue dans sa lancée mais laisse apparaitre plusieurs défauts tels qu’une héroïne qui devient particulièrement indécise et agaçante dans certaines situations ou encore un triangle amoureux qui prend bien plus de place. Heureusement, on en apprend toujours plus sur l’univers même si l’aspect dystopique semble tarder à être mis en avant.

L’ÉLUE ( 2014 ) | ★★★✯☆ : Une conclusion qui rattrape certaines erreurs du second tome même si nos deux héros ne cessent de tourner en rond. Heureusement, le charme de l’histoire est toujours bel et bien présent.

-----

La Sélection est très sûrement l’une des premières sagas que j’ai eu l’occasion de terminer dans ma vie de lectrice. Après plusieurs années, mes impressions n’ont pas changées d’un pouce. L’histoire est toujours très abordable, divertissante et agréable à suivre, mais souffre d’un manque d’originalité, en partie dû au choix de l’auteur de ne pas avoir plus développé l’univers dystopique.

Les événements se déroulent dans un futur où la société a particulièrement changée, en partie à cause de guerres qui ont causées certains désaccords. C’est ainsi que la république d’Illéa a vu le jour sous le modèle d’une monarchie. La société y est divisée en plusieurs castes qui s’élèvent au nombre de huit et qui établissent un classement du point de vue social. Notre héroïne America Singer fait partie de la caste cinq, spécialisée dans les arts, qui ne brille pas par sa richesse. Sa famille est donc tout particulièrement intéressée par la fameuse sélection, un événement rare mais très important pour chaque caste et tout particulièrement pour la famille royale qui est mise à l’honneur. En effet, chaque fois qu’un héritier masculin atteint sa majorité, une grande sélection est organisée dans le peuple afin de lui trouver une trentaine de prétendantes. Cette tradition laissent peu de jeunes filles indifférentes, leur permettant, si elles finissent première, d’épouser un prince et de devenir sa reine. Pourtant, c’est à contre-coeur qu’America inscrit son nom, plus poussée par ses proches et par l’espoir que cela pourrait leur apporter que par l’envie d’épouser le prince Maxon. Son coeur est déjà tout pris par son amour de jeunesse à la caste inférieure, Aspen, qui vit une vie misérable et se sacrifie chaque jour pour apporter de l’argent à son foyer en tant que chef de famille.

L’histoire mais également l’univers de cette première trilogie reste très simple à aborder, notamment grâce à une simplicité qui finalement lui réussit bien. L’écriture est fluide et addictive contrairement à certaines sagas au style un peu trop enfantin. Pendant trois tomes, nous sommes plongés au coeur de la sélection qui s’avère être une grande télé-réalité dans laquelle chaque prétendante n’a qu’une idée en tête, atteindre l’élite de l’élite et devenir l’une des figures les plus importantes du royaume via un mariage avec le prince. Autant vous dire que le tout s’avère très mouvementé, nous plaçant entre querelles féminines et questionnements amoureux. Cela s’avère pourtant très bien fait et ne sonne pas si cliché lors de notre lecture. À vrai dire, je trouve que la sélection est dès le premier tome très bien introduite. On nous place directement dans le point de vue de l’une des sélectionnées et on découvre donc le changement radical qui se fait dans sa vie, de l’annonce de son nom à la télévision à l’arrivée au palais et toutes les choses que cela peut engendrer. Le premier tome en lui-même est d’ailleurs très facile à aborder et ne possède aucun gros défaut capable de gâcher sa lecture. Seulement, il y a bien un point qui a tendance à faire grincer des dents avec cette trilogie. Elle propose un contexte politique et historique peu novateur ou qui du moins ne tient lieu que de décor, l’auteur ayant réellement choisi de mettre en avant l’histoire du prince Maxon et de ses prétendantes, et donc la romance essentiellement. C’est d’ailleurs un élément qui accentue d’autant plus le fait que malgré un très bon potentiel, La Sélection reste une saga qui se contente de peu en ne cherchant pas à exploiter certains des aspects de son intrigue à leur maximum. Le suspens et l’action ne sont de ce fait pas aussi présents que je l’aurais aimé. Pourtant, une fois l’idée digérée ma lecture a vraiment été très réussie. Certes les messages abordés ne sont pas les meilleurs mais l’auteur semble développer une certaine réflexion sur l’égalité dans son récit comme on peut le voir concernant les mariages intercastes qui défient la morale, le fait que les métiers soient également désignés selon la caste et d’autres éléments qui peuvent paraitre anecdotiques mais qui permettent réellement d’entrer dans l’univers.

Concernant la romance qui s’avère être centrale, America se retrouve rapidement mêlées aux autres prétendantes qui se montrent quasiment toutes très méfiantes les unes envers les autres. Pourtant, notre héroïne sort du lot en choisissant de rester simple dans son apparence tout comme dans sa manière d’agir. Elle souhaite réellement ne pas être taillée à l’image du palais et garder sa langue dans sa poche s’avérera plus dur que ce qu’elle espérait, et ce dès le premier jour, ce qui fera un drôle d’effet à notre prince. America est donc une héroïne que l’on découvre dès le début comme assez farouche, notamment face à l’idée d’être sélectionnée mais également lors de ses premiers pas au palais. Elle vient d’une famille pauvre dont les compensations données aux sélectionnées aideraient à tenir le coup pour une bonne paire de mois. J’ai aimé sa lucidité et son intelligence qui la font grandement se démarquer parmi des filles au caractère bien différents. Maxon est tout aussi mal à l’aise qu’elle à l’idée de cette télé-réalité qui mettra ses premiers émois amoureux au centre de toutes les attentions et le place comme une sorte de prix. Même si la vie à l’extérieur du palais le présente comme quelqu’un de plutôt hautain, il est en réalité très doux et attentionné. La relation qu’il développe avec America, commençant par de la simple amitié, m’a énormément séduite. L’évolution de cette dernière m’aura toutefois fait grincé des dents par moments en raison des plusieurs obstacles qui se dressent sur leur route tels que le père du prince, les nombreuses prétendantes ou encore un amour de jeunesse qui tarde à sortir de la tête d’America. Bien que le triangle était d’ailleurs bien abordé dans ses débuts, je n’ai pas tardé à laisser mes réticences du côté de Maxon qui a finit d’une manière bien maladroite d’entrer dans mon coeur. Seulement, America s’avère bien plus indécise que moi et semble changer d’avis comme de robe. Je dois bien avouer que certaines de ses réactions étaient parfois agaçantes, notamment dans ses moments de faiblesse. Elle jouait parfois un peu trop sur deux tableaux à mon goût. Heureusement, ces trois tomes ne m’ont pas paru long au niveau de leur relation et je trépignais réellement d’impatience à l’idée de les voir évoluer ensembles.

La Sélection est donc comme vous pouvez vous en douter une trilogie qui s’adresse principalement aux fans de romance et pourra parfaitement convenir aux adolescentes qui voudraient se lancer dans du Young Adult. J’en ressors une nouvelle fois très satisfaite même si sa simplicité pourrait parfois déplaire, en plus d’une dystopie qui reste assez pauvre mais qui amène tout de même un peu d’action bien méritée.

Afficher en entier

Date de sortie

La Sélection : Trilogie collector

  • France : 2018-11-08 (Français)

Activité récente

chatoka l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-03T12:04:45+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 140
Commentaires 23
Extraits 3
Evaluations 43
Note globale 8.77 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode