Livres
461 572
Membres
418 038

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Je suis sur le point d'être arrêté. Viens avec de l'argent pour la caution !

Zane regarda l'écran pendant un moment avant de jurer, puis il enfouit le téléphone dans la poche de son costume. C'était typique de Ty de se faire arrêter alors qu'il était sous couverture.

Il attrapa ses chaussures et descendit les marches, courant vers la porte arrière et saisissant les clés de son 4X4 au passage. Cependant, lorsqu'il ouvrit la porte, Ty se tenait sur le perron, le regardant d’un air impatient. Un sourcil était haussé et il combattait un sourire comme il le faisait chaque fois qu'il essayait de rester sérieux.

Zane faillit lui rentrer dedans. La seule chose qui les retint de rouler en bas des marches fut son emprise sur la poignée de la porte.

- Tu n'es qu'un connard ! cria-t-il.

Il frappa Ty sur le torse avec ses chaussures. Puis il recommença pour faire bonne mesure.

Ty se mit à rire tout en s'éloignant de l'attaque.

- Je devrais te botter le cul.

- Je suis prêt à tout essayer au moins une fois, dit Ty d'un ton sarcastique alors qu'il entrait dans la maison, passant suffisamment près de son compagnon pour que son blouson en toile frotte le torse de Zane.

Ce dernier sentit un mélange douceâtre d’Old Spice, de sueur et de plats à emporter qui témoignait de l'occupation de Ty ces derniers jours. Il ne s'était pas rasé depuis que Zane l’avait vu pour la dernière fois.

- Tu as l'air d'un sauvage, dit-il en refermant la porte et en la verrouillant.

Il se tourna pour donner quelque chose à boire à Ty, mais ce dernier tendit le bras et l'arrêta. Il le poussa jusqu'à ce que le dos de Zane frappe la porte, le coinçant contre elle en faisant un pas en avant. Il dut laisser tomber son sac de sport sur le sol pour pouvoir glisser son autre main autour de la taille de Zane.

- Ça te pose un problème ? demanda-t-il d'une voix basse.

Zane sourit et secoua la tête alors qu'il faisait glisser ses mains sous le blouson de Ty pour en poser une sur chaque hanche.

- Pas du tout.

Ty pressa ses lèvres sur celle de son amant.

- Tu m'as manqué, ronronna-t-il en l'embrassant.

Il souriait comme si toute la matinée n'avait été qu'une énorme blague.

Zane rit et attira Ty plus près, enroulant les bras autour de sa taille. Après un long et profond baiser qui le laissa à bout de souffle, il se recula avec un soupir. Son cœur battait un peu plus fort alors qu'il posait la main sur la joue de Ty et effleurait sa lèvre inférieure du pouce.

- Tu m'as manqué aussi.

Il n'était pas rare que Ty dise quelque chose dans ce genre maintenant, mais cela prenait toujours Zane au dépourvu.

Pour une fois, Ty resta silencieux. Quand il le relâcha, il regarda Zane de haut en bas de façon critique puis hocha la tête.

- Tu feras l'affaire, dit-il.

Puis il l'attira contre lui et l'embrassa tout en le traînant vers l'escalier. Zane sourit contre ses lèvres et repoussa le blouson de son amant de ses épaules. Lorsqu'ils se séparèrent, ce ne fut que pour reprendre leur respiration.

- Je sens le mec en infiltration, le prévint Ty en se débarrassant de son blouson, comme si Zane ne le savait pas déjà.

Zane commença à marcher à reculons, entraînant Ty avec lui.

- Ça fait trois jours, Ty. Ça n’a pas vraiment d’importance du moment qu’on se retrouve nus tous les deux.

Afficher en entier

Ty fredonna son approbation puisqu’il ne pouvait rien faire d’autre. Il ouvrit largement la bouche, penchant sa tête sur le côté pour que Zane ait une bonne vue de ce qu’il faisait. Il laissa une main à la base du membre de son compagnon, son pouce frottant ses testicules tandis qu’il faisait son possible pour que ce soit phénoménal pour Zane. Son autre main caressait la hanche de son amant.

Afficher en entier

Zane finit par reposer sa tête et son dos sur le matelas en voyant des étoiles. Très vite, Ty se mit à embrasser sa hanche, remontant sur son ventre puis il s'allongea de nouveau sur lui pour l'embrasser profondément. Zane était tellement repu que le goût de sa propre semence sur la langue de Ty ne le dérangea pas. En fait, cela lui envoya même une autre vague de sensations et il se mit à trembler, gémissant dans la bouche de son compagnon.

Afficher en entier

Ty prit son temps pour lui donner un baiser brûlant et mouillé, plongeant sa langue dans la bouche de Zane avec la même urgence qu'il avait utilisée pour ses poussées. Puis il se recula et glissa sur le lit, ses mains et ses lèvres parcourant le corps de son compagnon, embrassant sa poitrine et son ventre tandis qu'il se dirigeait plus bas. Zane frissonna violemment et fit courir ses doigts dans les cheveux de son amant sachant que c'était quelque chose que Ty appréciait secrètement lorsqu'il lui faisait une fellation.

Afficher en entier

Ty ferma les yeux et pencha la tête sur le côté, essayant visiblement de se concentrer sur le téléphone et non sur ce que Zane lui faisait.

— Oui, monsieur, je serai là, dit-il à son interlocuteur.

Sa voix était plus basse qu'elle l’était au début. Il baissa les yeux sur Zane, une expression sombre sur le visage.

— Je dois juste... m’occuper d'un problème d'abord.

Zane leva les hanches pour se frotter contre la jambe de son amant tandis qu'il enroulait ses doigts autour du sexe de Ty. Le corps de ce dernier frémit sous ce contact. Avec un peu de chance, Ty lancerait le téléphone et le baiserait jusqu'à ce qu'il ne se souvienne plus de son nom.

— Oui, monsieur, réussit à dire Ty avant de refermer le téléphone et de le laisser tomber.

Afficher en entier

— Agent Spécial Grady, répondit-il d’une voix sèche et professionnelle.

Il tourna le dos à Zane et se passa une main dans les cheveux tout en écoutant son interlocuteur. Le jeu de ses muscles était plus fascinant que jamais, seulement terni par une ecchymose légèrement violacée sur le dos qui ressemblait dangereusement à l'empreinte d'une botte. Zane tendit la main avec un froncement de sourcils et ses doigts la survolèrent.

— Oui, monsieur, j'étais juste en train... de tâter la situation avant de faire mon rapport, dit Ty en se tournant pour lui faire un clin d'œil.

Afficher en entier

Zane frappa le côté de la cuisse de son amant.

— À quoi diable pensais-tu ?

— Je pensais que si j’arrivais à te coincer avant que tu partes au boulot, alors je n’aurais pas à attendre jusqu’à ce soir pour t’avoir nu entre mes bras.

— Tu penses trop avec ta ‘petite tête’, Ty.

— Je maintiens que c’était la bonne décision, dit Ty en regardant son écran de téléphone puis Zane avec un petit sourire machiavélique.

Afficher en entier

Ty s’approcha de lui comme un félin, le roulement de ses épaules nues envoyant des papillons dans le ventre de Zane. Ce dernier se débrouilla pour lancer sa chemise au loin et descendre son pantalon avant que son compagnon le jette sur le lit. Ty rampa sur lui alors même qu’il rebondissait encore sur le matelas, le maintint par les coudes et l’embrassa voracement. La ceinture détachée de Ty glissa sur la peau nue de Zane et le denim de son jean frotta ses cuisses.

Afficher en entier

Zane sortit de la salle de bain en séchant ses cheveux à l’aide d’une serviette et en bâillant. La nuit était passée lentement et il n'avait dormi que par à-coups, ce qui arrivait fréquemment lorsque Ty n'était pas avec lui. Il enroula la serviette autour de sa taille et entra dans la chambre où l'écran illuminé de son téléphone sur la table de chevet attira son attention.

Il jeta sa serviette dans le panier à linge et prit le téléphone en souriant. Il ne recevait de textos que d'une personne : Ty.

Je vais avoir besoin d'un match de baseball et de la surveillance d’un adulte dans sept heures.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode