Livres
421 573
Membres
338 328

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de La Servante écarlate ajouté par Charlie18 2012-02-14T21:03:15+01:00

Nous vivions, comme d'habitude, en ignorant. Ignorer n'est pas la même chose que l'ignorance. Il faut se donner de la peine pour y arriver.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par chacha77 2017-09-05T20:27:29+02:00

Je sais où je suis, qui je suis, et quel jour nous sommes : tels sont les tests, je suis saine d'esprit. La santé mentale est un bien précieux. Je l'économise comme les gens jadis économisaient de l'argent, pour en avoir suffisamment, le moment venu.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par Bourdu 2012-10-18T15:25:06+02:00

J'avais lu cela dans une Introduction à la Psychologie, et aussi le chapitre sur les rats en cage qui se donnaient des décharges électriques pour s'occuper. Et celui sur les pigeons, dressés à donner du bec sur un bouton, ce qui faisait apparaître un grain de blé. Ils étaient divisés en trois groupes : le premier obtenait un grain par coup de bec, le second un grain tous les deux coups, le troisième, un grain au hasard. Quand l'opérateur les a privés de grain, le premier groupe a renoncé assez vite, le second un peu plus tard. Le troisième groupe n'a jamais abandonné. Ils picoraient jusqu'à en mourir, plutôt que renoncer. Qui sait ce qui les stimulait ?

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par x-Key 2010-12-11T01:53:09+01:00

J'avais coutume de penser à mon corps comme à un instrument de plaisir, ou un moyen de transport, ou un outil pour accomplir mes volontés. [...] Il y avait des limites, mais pourtant mon corps était léger, unique, solide, ne faisait qu'un avec moi.

Maintenant la chair se dispose différemment. [...] Chaque mois il y a une lune, gigantesque, ronde, lourde, un présage. Elle passe, s'arrête, reprend sa course et disparaît et je vois le désespoir fondre sur moi comme une famine.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par Zoebook4 2017-08-09T15:11:47+02:00

L'ordinaire, disait Tante Lydia, c'est ce à quoi vous êtes habituées. Ceci peut ne pas vous paraître ordinaire maintenant, mais cela le deviendra après un temps. Cela deviendra ordinaire.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par Lust 2017-07-01T12:05:49+02:00

J'ai faim de toucher quelque chose d'autre que du tissu ou du bois. J'ai faim de commettre l'acte de toucher.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par x-Key 2010-12-11T01:53:09+01:00

Ne laissez pas les salopards vous tyranniser. Je me répète cette phrase mais elle n'a plus de sens. On pourrait aussi bien dire : Ne laissez pas l'air exister ou : N'existez pas.

Je pense qu'on pourrait dire cela.

Nolite te salopardes exterminorum.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par Lust 2017-08-05T13:00:30+02:00

Pourquoi les femmes n'ont-elles pas à se prouver entre elles qu'elles sont bien de femmes ? Une manière de déboutonnage, de simple vérification de la fente de l'entrecuisse, tout aussi désinvolte. Un reniflage à la chien.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par jukebox_fr 2017-07-09T14:26:07+02:00

The driver is doing over with a chamois, lovingly. This at least hasn't changed, the way men caress good cars.

/ Le chauffeur passe par dessus une chamoisine, amoureusement. ça au moins n'a pas changé, la façon dont les hommes caressent les bonnes voitures.

Afficher en entier
Extrait de La Servante écarlate ajouté par x-Key 2010-12-11T01:53:09+01:00

Comme il est facile d'inventer un caractère humain, pour n'importe qui. Quelle tentation facile. Un grand enfant, devait-elle dire. Son coeur avait du fondre, elle repoussait la mèche qui lui tombait sur le front, lui posait un baiser sur l'oreille, et pas seulement pour obtenir quelque chose de lui. L'instinct d'apaiser, de soigner? Là, là, devait-elle dire quand il se réveillait d'un cauchemar. C'est tellement dur pour toi. Elle avait surement cru tout cela, car autrement, comment aurait-elle pu continuer à vivre ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode