Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
ananaskiwi Argent
Note : 7/10
https://lesbouquinsdechloe.wordpress.com/2017/07/17/la-sirene-%e2%88%bc-kiera-cass/

La sirène est un roman qui est très agréable à lire, l’écriture fluide permet au lecteur de glisser entre les lignes.

Naturellement, j’ai commencé les livres de Kiera Cass avec « La sélection », que j’avais dévoré et adoré ! Je me suis donc lancer dans la lecture de « La sirène » que je trouvais plutôt prometteur. Il faut dire que revisiter le mythe des sirènes n’est pas commun.

On retrouve Kahlen, personnage principal qui est une sirène, elle a été recruté et voue sa vie à l’Océan pendant 80 ans ( les sirènes ici sont immortelles) , considéré comme personne. Ici, les sirènes n’ont pas de queue de poisson comme dans les mythes que l’on peut connaître. C’est plutôt agréable, de lire autre chose que ce que l’on connaît déjà. Mais leur voix est mortelle, elle sert d’arme destinée à « nourrir » l’Océan. Oui oui, c’est assez glauque quand on y pense, car l’Océan se nourrir d’humains que les sirènes attirent à la mort. Donc, elles doivent faire semblant d’être muette, au risque de tuer les humains. Je ne vous en dis pas plus parce que bien sûr il y a d’autre chose à découvrir.

Je suis un peu mitigée face à cette lecture, j’ai apprécié ma lecture mais je n’arrive toujours pas à me faire un avis arrêté même après plusieurs jours de réflexion. Mais voilà, je ne peux pas dire que j’ai autant aimé que « La sélection ».
Par le Editer
Alex_Admv Diamant
Note : 10/10
Alors là, Woaw, une Vraie Pépite, Je l'ai trouvé bien mieux que la sélection.

J'avais peur de commencer, car je ne voyais pas bien ce qu'allait donné une histoire où les personnages ne peuvent pas parler... Mais en réalité c"était Super Génial!

Nous plongeons dans un Univers complet, que je trouve mieux travaillé que la sélection.

Aaaaah, je voudrais en dire tellement plus, mais je préfère vous laisser la découverte de ce roman (1 seul livre).

Le scénario est fluide, les personnages sont attachants, l'univers est fantastique, de la Romance, de l'Amour...

J'en ressorts tellement émerveillée...
Par le Editer
delclo59 Or
Je suis très contente de retrouver l univers de Kiera cass dans son premier roman.
J'aime beaucoup le personnage de Kalhen elle est différente des autres sirènes car elle est dégoûtée de tuer des humains alors que ce n est pas grand chose pour ces sœurs .....
Je trouve que ça doit être vachement dur de ne pas pouvoir parler au autres....
Et l histoire de Aisling m a beaucoup émue j en ai pleuré
Je trouve ça dommage qu'il n'y ai pas de suite (comme toute les séries de livre que je lis (meme si dans le cas présent ce n est pas une série))
Je recommande vraiment ce livre à tous particulièrement à ceux qui ont lus la Selection car j'ai personnellement adoré retrouver l univers de Kiera Cass.
Par le Editer
Al3x93 Or
Note : 8/10
J’ai passé un très bon moment de lecture en accompagnant Kahlen, qui affronte son destin de sirène ; un rôle ou plutôt un fardeau qu’elle doit porter durant 100 longues années. En tant que sirène sa voix est devenue une arme. Libre de s’exprimer avec les autres sirènes qui l’accompagnent, Kahlen doit garder à tout prix le silence car le moindre mot sera fatal à quiconque l’entendra. Bien que cette vie lui semble dure, elle s’en accommode jusqu’à sa rencontre fortuite avec un jeune homme.

Cette romance mêlée de fantasy a vraiment été très touchante et très agréable à suivre. Au fil des chapitres, Kiera Cass arrive à maintenir le suspense et l’intrigue est très bien menée, malgré quelques longueurs qui ne sont pas dérangeantes. J’ai particulièrement aimé les rebondissements finaux, auxquels je ne m’attendais pas du tout.
Un gros bonus pour ce livre sur le mythe des sirènes : j’ai beaucoup apprécié la personnification de l’Océan, qui a besoin de ces vies humaines pour se nourrir et ainsi assurer l’équilibre sur Terre.
La plume de Kiera Cass est entrainante et ce livre se lit très rapidement. Le mythe des sirènes est très bien revisité et ce fut un plaisir de suivre Kahlen affronter son destin.

Je recommande cette lecture, qui sera parfaite rafraichissante pour ce bel été (très chaud jusqu’à aujourd’hui) ! Bonne lecture ensoleillée !
Par le Editer
GloutonLivresque Bronze
Note : 6/10
"Une fin qui laisse un goût amer..."

One shot de l’auteur de la saga “La Sélection”, dans ce livre, Kiera Cass revisite le mythe de la siréne.
On y découvre Kahlen, sirène en devenir et donc au fil des pages sa nouvelle vie au service de l’Océan. Après un choix cornélien, elle ce retrouve à devoir servir cette dernière et donc pousser les humains à la noyade grâce ou plutôt à cause de sa voix.
Kahlen ainsi que ses sœurs sirènes doivent servir l’Océan et donc la nourrir pendant 100 ans en contrepartie de leur vie épargnée... Leurs voix vont donc devenir leurs meilleurs atouts mais aussi l’objet du “délit”. Car si l’une d’elles parle, ne prononce qu’un seul mot devant un être humain, celui-ci ressent aussitôt l’irrésistible envie de ce noyer...
L’Océan, ici y est présenté comme une figure maternelle, dure, parfois cruelle mais plus par instinct de survie et pour le bon déroulement du cycle naturel de la vie.
On pourra donc suivre l’adaptation ou non de cette toute nouvelle vie de sirène de Kahlen et de ses sœurs. Leur cohabitation ainsi que leurs relations avec l’Océan, les êtres humains et la mort.
On suivra Kahlen dans ses nombreuses remises en question, sa difficulté à accomplir sa tâche, ses multiples déménagements, sa relation aux autres sirènes et à l’Océan...
Tout s’accélère lorsqu’elle tombe amoureuse d’un certain Akinlin et les problèmes ne cessent de s’amonceler à partir de là.
J’ai bien aimé l’originalité apportée à ce mythe par l’auteur, l’écriture est plutôt simple et fluide, ce qui en fait un livre facile et rapide à lire. On dispose de tous les éléments pour comprendre l’ambiguïté de la relation qui lie les sirènes à l’Océan ou bien entre elles... J’ai aimé découvrir l’histoire d’amour naissante entre Kahlen et Akinlin et la complexité de leur relation et j’ai apprécié de découvrir les histoires personnelles de chacune des sirènes !
Cependant, j’ai été énormément déçu par la fin de l’histoire qui m’a semblé réellement expédié... Soit le livre aurait mérité une suite, soit une bonne centaine de pages en plus. On reste vraiment sur notre fin et cela gâche vraiment le plaisir... C’est comme si l’on restait sur un gros cliffhanger ou qu’on vous donnait pas de deuxième saison à votre série préférée...

Pour plus de point lecture c'est par là ==> https://gloutonlivresque.blogspot.fr/
Par le Editer
je ne m'attendais pas à l'histoire mais elle m'a vraiment plu. très différente des histoires de sirènes, mais elle a sui capter mon interet et je l'ai adoré
Par le Editer
aregnier Diamant
Note : 8/10
J'ai rencontré ce livre que bien plus tard que le moment de sa sortie, j'avais déjà lus La Sélection depuis plus d'un ans et elle était elle même parut depuis un moment. donc voilà j'ai adoré ce livre et le conseille vraiment. il est fantastique.
Par le Editer
AudacieuseErudite Argent
Note : 7/10
J’ai commencé la lecture de ce livre sans connaître ni l’auteure, si ses livres, ni son style d’écriture. J’ai beaucoup apprécié cette lecture. L’histoire se lit rapidement et facilement, une bonne lecture à faire sous le soleil d’été.
J’ai bien aimé redécouvrir le mythe des sirènes avec la personnification de l’Océan qui devient une réelle figure maternelle pour les sirènes. Elle tient une place centrale dans le fonctionnement du monde dans « La sirène », en témoigne les majuscules dans le récit. Kahlen est aussi très attachante tout comme Akinlin. J’ai trouvé la relation qui les unie extrêmement touchante, on leur souhaite dès le début une fin heureuse. C’est pourquoi celle-ci est très satisfaisante pour le lecteur. En effet, le dénouement est surprenant, intéressant et mérité pour les deux personnages. La relation qui unie les sœurs entre-elles est aussi très belle, j’ai trouvé le fait qu’elles acceptent de faire des années supplémentaires pour leur sœur Kahlen, très noble. Pour résumer, une belle lecture, simple et rapide qui colle avec la saison avec en plus de ça, des personnages rendus attachants par l’auteur avec une héroïne qui adore lire !
Par le Editer
Un récit qui m'a plu parce que j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur revisite le mythe de la sirène. La manière dont il fait passer son histoire pour vrai en parlant des autres récits, tableaux, fictions qui y font référence. Un récit fantastique qui nous fait voir les sirènes comme des sortes de monstres, victimes eux aussi, qui vivent dans une prison dorée. Totalement maîtresse de leurs mouvements, de leurs voyages, elles ont pour contrainte de rester proche de l'océan pour répondre aux appels de la Mer. Celle qui a fait d'eux ce qu'elles sont pour 100 ans. Elle leur offre une nouvelle vie dans laquelle elles ne pourront plus parler à quiconque sous peine de tuer la personne à laquelle elles s'adressent. Parce que leur voix est l'instrument de mort de la Mer afin qu'elles la nourrissent.

Une manière de voir le mythe qui, même si elles ont un bon fond, ne me donne pas envie d'aimer les sirènes. Je suis restée en totalement incompréhension face à la facilité avec laquelle elles acceptent cette nouvelle vie. Et surtout qu'elles puissent dire "aimer" cette Mer qu'elles en viennent à même considérer comme une mère de substitution. C'est vrai que leur vie d'avant n'était pas forcément belle, c'est vrai qu'elles risquent la mort en n'accomplissant pas leurs obligations, mais de là à être aussi dociles. Ce n'est pas vraiment crédible à mes yeux. J'aurais voulu plus de rébellion.

Kahlen est la protagoniste sur laquelle le récit sera principalement concentré. Elle qui avait une belle vie avant, va être la plus docile, la plus proche de la Mer. Jusqu'au jour où elle rencontre Akinli pour qui elle va très vite développer des sentiments forts, un véritable coup de foudre. Une très belle romance, une sorte de contes de fées, qui aurait, à mes yeux, dû prendre plus d'importance par rapport au reste du récit. Le final est totalement prévisible et même si j'ai aimé les obstacles rencontrés, j'ai trouvé qu'à un moment on tournait un peu en rond. J'ai également trouvé que certains passages concernant les autres sirènes n'étaient pas vitales au récit, je n'ai pas compris le pourquoi de leur présence dans le texte si ce n'est montrer que les sirènes se rebellent enfin!

Une lecture avec du bon et du moins bon mais qui m'a néanmoins fait passé un bon moment.
Par le Editer
Cococoulon17 Lu aussi
Note : 7/10
On a tellement l'habitude avec Kiera Cass d'avoir une saga que la fin du livre m'a paru trop rapide. C'est une belle histoire mais la fin est un peu bâclée. On s'attend à une fin explosive et ce n'est pas le cas.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.