Livres
472 336
Membres
444 591

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La symphonie des abysses, Livre 1



Description ajoutée par Jadoou 2015-09-15T07:19:41+02:00

Résumé

Vous pensiez être au paradis ?

Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise...

Un mur infranchissable.

Il vous faudra d'abord vivre en enfer:

Article 1 : Tout contact physique, toute marque d'amour sont proscrits.

Article 2 : Il est interdit de chanter, d'écouter ou de faire de la musique.

Article 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.

Vous n'êtes personne.

Vous apprendrez à obéir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 294 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Jadoou 2015-09-15T07:25:18+02:00

Le vent cascade le long du Mur, presque en silence.

Une brise caresse la surface de l'eau, la plissant à peine.

Le cri des mouettes, tournant là-haut, se mêle aux rires des enfants. Ce sont les seules musiques autorisées. Les seules notes qui résonnent dans le village.

Le reste n'est que réminiscences...

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

4,5/5 http://wandering-world.skyrock.com/3208615637-LA-SYMPHONIE-DES-ABYSSES-T-1-LA-PARTITION-D-ABRIELLE.html

OH. MY. GOD. LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un roman magnifique et éblouissant. Tout, absolument tout, m’a plu dans cette histoire. Qu’il s’agisse des héros, de l’écriture, de l’univers ou de l’intrigue en elle-même, j’ai été conquis de la première à la dernière page par ce somptueux récit. Carina Rozenfeld nous livre à travers son histoire de sublimes messages d’espoir et d’amour et nous permet de ressentir des dizaines d’émotions différentes. LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un livre qui m’a fait vibrer, tout simplement. Il y a quelque chose de très brut, de très pur et de très percutant dans ce roman. Si vous hésitiez à vous le procurer ou à le sortir de votre PAL, arrêtez immédiatement de vous poser des questions et foncez.

Ce qui fait la grande force de LA SYMPHONIE DES ABYSSES, c’est très certainement les héros que l’auteure a décidé d’y intégrer. Abrielle, Cahill and Sand m’ont véritablement ébloui et époustouflé. La première partie du livre se concentre sur l’histoire – la partition – d’Abrielle. Dès les premières lignes, je me suis senti littéralement envoûté par ce personnage et par son caractère. Abrielle est douce, intelligente, forte et fragile à la fois, pleine de surprises et de maturité. Autant d’éléments qui font d’elle une héroïne à laquelle on ne peut que se lier et ne plus vouloir quitter avant d’y être vraiment forcés. Si, avec Abrielle, Carina Rozenfeld était déjà parvenue à répondre à mes attentes et à m’en faire voir de toutes les couleurs, rien n’aurait pu me préparer à ce que ma rencontre avec Ca et Sa m’a fait éprouver. Haaaa, Cahill et Sand… Ils m’ont tellement, TELLEMENT, touché. J’ai tout simplement eu le souffle coupé par ces deux protagonistes. Leur relation, leur tendresse, leur attachement, leur manière de penser et de considérer nos vies, je me suis laissé envoûter par absolument tout ce qui faisait d’eux des personnes extraordinaires et fascinantes. L’auteure nous dépeint ici des héros profondément humains et irrémédiablement attirants. Et ça, vous le savez, ça me fait craquer. Abrielle, Cahill et Sand, vous n’imaginez même pas à quel point j’ai hâte de vous retrouver ♥

Autre particularité du livre : son univers. HAAAAAAAAAAA !!! LA SYMPHONIE DES ABYSSES possède une mythologie juste brillante. Vraiment. Le niveau d’imagination, de créativité et d’intelligence de Carina Rozenfeld est tellement élevé qu’on ne peut que le qualifier avec l’adjectif « brillant ». J’ai été ébahi et totalement charmé par l’Histoire qu’a créée l’auteure. Vous le savez peut-être, j’adore avoir des précisions et des explications sur l’univers dans lequel je mets les pieds en entamant un roman. Là, j’ai été conquis. Absolument et complètement conquis. Carina Rozenfeld nous raconte véritablement une histoire, une nouvelle histoire, une histoire totalement différente de la nôtre, une histoire fictive mais qui nous apparaît pourtant comme terriblement réelle. Quand je lisais, j’y étais, tout simplement.

Bien évidemment, tout cela n’est possible que grâce à une chose : l’écriture de l’auteure. OH MY. J’ai redécouvert avec plaisir la plume de Carina, et ce fut une expérience sensationnelle. Sensationnelle et intense et dingue et brûlante et passionnante. Chaque mot, chaque phrase, chaque page m’a déboussolé. J’ai vraiment beaucoup de mal à retranscrire toutes mes émotions, là, tout de suite. L’auteure maîtrise son histoire et ses mots à la perfection. J’ai été obsédé, captivé, déchiré et profondément renversé par l’écriture de Carina Rozenfeld. LA SYMPHONIE DES ABYSSES nous apparaît alors comme ultra rafraîchissant et extrêmement perturbant. C’est un récit qui pourrait sembler simple mais qui, grâce à la force de la plume de son auteur, nous transcende et nous bouleverse. En effet, grâce à son histoire et ses mots, l’auteure dénonce un certain nombre de travers de notre société et nous livre d’importants messages. Des messages d’espoir, d’amour, de compassion, de compréhension et d’ouverture. Des messages qui nous font vibrer et qui nous font frissonner. Des messages à recevoir comme de véritables cadeaux. Puis Carina nous dépeint aussi, entre les lignes, l’image d’une société autoritaire et fermée, qui ressemble étonnamment à la nôtre. J’ai adoré cette idée, vraiment. C’est juste brillant. Merci Carina d’avoir lié littérature et réflexion, d’avoir entremêlé beauté des mots et remise en question, d’avoir été capable de nous gifler avec votre roman et de tenter de changer le monde et notre vision de celui-ci. Merci.

Côté action, il n’y a pas grand-chose à ajouter. Même si LA SYMPHONIE DES ABYSSES ne possède pas vraiment d’énormes révélations ou de coups de théâtre inoubliables, c’est très, trèèèès loin d’être gênant. On se laisse tellement envahir et engloutir par le merveilleux chant de ce roman qu’on se fiche pas mal des retournements de situation. Mieux vaut se laisser emporter par les mots, les personnages et la mythologie du récit. C’est assez. Et c’est amplement suffisant. La conclusion du livre m’a, par contre, énormément plu et totalement pris au dépourvu. Tellement que je suis malade d’avance en pensant que je ne pourrai me procurer le tome 2 qu’à la fin de l’année. Cette attente va me tuer, vraiment. Je veux la suite !

En résumé, LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un petit chef-d’œuvre, qui résonne comme une mélodie obsédante et palpitante à la fois dans notre tête et dans nos petits cœurs de lecteurs. Une fois lancés dans ce fabuleux voyage aux côtés d’Abrielle, Sand et Cahill, il nous est impossible de revenir en arrière et d’oublier ces merveilleux personnages. La plume à couper le souffle de l’auteure, son imagination, ses messages et ses réflexions font de cette histoire un récit pur et brut, enivrant et exaltant, intelligent et brillant, inoubliable et extraordinaire. LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un bijou, une jolie chanson qui nous trouble et qui nous touche, que je vous recommande très fortement.

Afficher en entier
Diamant

Wahou je ne m'attendais pas à un tel coup de cœur !

Concernant le résumé du livre je n'étais pas très tentée en effet il n'y a que quelques phrases pour présenter le livre donc j'avais un peu peur que celui-ci soit décevant. Mais dès les premières pages il s'est créer une sorte d'atmosphère qui nous a plongé directement dans le récit. Je trouve que le monde qu'à créer Carina Rozenfeld est surprenant et l'on comprend vraiment les sentiments que peuvent ressentir les personnages.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

PAL

au depart, cela m'a fait un peu pensé au film village, mais plus on avance plus on entre dans un monde différent et emplis d'imagination... le pronom personnal pour les desex est un peu perturbant au debut mais on s'y fait vite... c'est un livre que j'ai commencé sans enthousiasme mais qui m'a vite fait rentrer dans l'intrigue et changer d'avis...vite le second..

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas réussie à lire le livre en entier. Ce n'est pas l'écriture qui ma posé problème et on ne peut nier que l'histoire est original. Ce qui ne va pas c'est que ce livre est désespérément PLAT. J'avais l'impression que même lorsque l’héroïne bouge (enfin!), l'auteur ne réussit pas à donner du mouvement au récit. J'ai mis presque 1 mois pour lire 100 pages !

Afficher en entier
Argent

J'ai passé un bon moment de lecture avec. Mais je ne sais pas pour le moment si je vais lire la suite.

Afficher en entier
Argent

Ce premier tome s'est révélé très prometteur, un peu simpliste, avec un univers peu développé. J'ai eu un peu de mal avec le dédoublement de l'histoire. Malgré tout, l'intrigue m'intrigue...

Afficher en entier
Diamant

Un putain de coup de cœur, je ne m’attendais pas à une telle histoire, à des personnages aussi attachants. La première partie de l'histoire avec Abrielle m'a intéressé, mais c'est à la fin de cette partie que j'ai commencé à devenir addict, à toujours en savoir plus. Si bien que je l'ai fini d'une traite dans la journée. Je suis tombé amoureux des personnages de Sa et Ca, leur histoire est tellement touchante, et leur village est vraiment inintéressant et tellement différent de celui d'Abrielle dans son fonctionnement. Et la fin donne très envie de lire la suite, et j'ai envie de poursuivre les aventures de ces trois personnages dans un monde nouveaux et d'en apprendre plus sur pourquoi ils sont dans le Cercle. Je recommande à 1000%.

Afficher en entier
Bronze

La symphonie des abysses est un livre que je qualifierai de "distrayant", j'ai bien aimé le livre mais sans plus; j'ai trouvé que l'action était trop longue à se mettre en place, on pourrait justifier cette "lenteur" en disant que c'est un premier tome mais j'ai déjà lu d'autres livres plus passionnant.J'ai quand même apprécié les personnage mais je ne sais pas encore si je lirais le deuxième tome ou non car je n'ai pas été passionnée par ce livre...

Afficher en entier
Bronze

Je ne suis pas convaincue par ce 1er tome. En premier lieu, je n'ai pas accroché à l'intrigue. Ensuite, l'action est très longue à se mettre en place. Quand on croit que le récit se débloque, on retourne dans la découverte d'autres personnages. On a un peu l'impression de repartir à zéro. Résultat, je me suis pas mal ennuyée car on se centre principalement sur le quotidien des personnages. Seules les 30 dernières pages sont plus mouvementées et m'incitent à lire la suite.

Afficher en entier
Or

Un livre magnifique, que ça soit par ses descriptions et l'écriture de l'auteure. J'ai beaucoup aimé les personnages et l'univers, très original. Ayant lu ce premier tome avec plaisir, j'attends avec impatience de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Un très beau roman. J'ai trouvé très original les personnages "neutres" , ils m'ont fait réfléchir sur la façon dont on voit les autres et le fait qu'ils soient justement neutres simplifie les relations qui pourraient devenir plus distante entre une fille et un garçon. On entend également parler d'homosexualité dans ce livre. S'ouvrir à l'autre, ne pas s'arrêter à l'apparence... Je crois que c'est ce que j'ai préféré

Afficher en entier
Argent

http://les-lectures-de-ice-queen.blogspot.fr/2016/04/la-symphonie-des-abysses.html

Après un nombre incalculable de mois, j’ai enfin décidé de sortir ce livre de ma bibliothèque. J’ignore pourquoi cela m’a pris tant de temps, d’autant plus que j’adore les romans de la collection R !

Dans la première partie du livre, nous faisons la connaissance d’Abrielle. La jeune fille vit avec sa mère dans un petit village au cœur d’un atoll qui pourrait sembler paradisiaque au premier abord. Mais les apparences sont souvent trompeuses…

Abrielle est différente des autres et traitée comme une paria, car elle est une réminiscente. Tout cela parce qu’une fois, alors qu’elle n’était qu’une enfant de quatre ans, elle s’est mise à chanter la jolie mélodie qui lui passait par la tête. Seulement, la musique est interdite. Chanter est passible de la peine de mort. Les villageois se sont montrés cléments envers la fillette, mais le mal était déjà fait.

Un jour, sa vie sera de nouveau menacée et Aby sera forcée de quitter son village et de suivre les traces de son père.

Dans la seconde partie, nous découvrons Ca et Sa, des neutres vivant dans la ville de Désex. Les habitants ont la particularité de naître sans sexe grâce à une manipulation génétique. C’est bien plus tard, lors d’une cérémonie célébrée pour les 18 ans des jeunes neutres, qu’ils choisiront s’ils veulent devenir hommes ou femmes et recevront l’injection qui accèdera à leur requête. En plus de ces étranges coutumes, le règlement est très strict à Désex : les habitants ont l’interdiction formelle de se toucher et de lier des liens autres qu’amicaux. Ca et Sa, sont tombés amoureux depuis des années et ils bravent l’interdit, risquant chaque jour la mort pour avoir osé laisser libre cours à leurs sentiments…

Au début de ma lecture, j’ai eu un peu peur du manque d’originalité. Le coup du mur, des gardes et du règlement est bien (trop) souvent utilisé dans les dystopies. Pourtant, il y a dans la symphonie des abysses ce petit truc en plus qui fait que l’on ne se lasse pas, que l’on a envie de découvrir le monde créé par Carina Rozenfeld.

En effet, si les bases peuvent sembler classiques, l’imagination débordante de l’auteur n’aura de cesse de nous étonner et de nous emporter. Chaque recoin de l’atoll a sa spécificité et les moindres détails ont été pensés. Ce monde fonctionne très bien et il est impossible de deviner le dénouement avant la fin de la saga !

Le seul petit reproche que je pourrais citer est le changement de narration en cours de livre. On quitte Abrielle pour retournr dans le passé et découvrir Ca et Sa. Du coup cela casse un peu le rythme, mais bon l’histoire reste très intéressante et on finit par retrouver le fil du récit.

Concernant les personnages, j’ai adoré Abrielle. Elle est courageuse et même si au début elle se sent dépassée et perdue, elle arrive à rebondir et à s’en sortir malgré les obstacles et l’inconnu.

Je me suis rapidement attachée à Ca et Sa. Ils sont vraiment touchants. L’atoll nous offre aussi son lot de protagonistes détestables à souhait, bref, un régal !

Au-delà de l’histoire imaginée par l’auteur on sent également qu’elle nous fait passer un message : la tolérance. C’est flagrant lorsqu’on suit les aventures de Ca et Sa et qu’ils pensent à leurs choix pour le futur, pour l’injection qui va les transformer. J’ai trouvé ça vraiment bien joué de la part de Carina d’intégrer cette morale au roman, que l’on puisse ressentir cette résonnance entre le fictif et la vie réelle.

Enfin, un petit mot sur la plume de l’auteur. Je l’ai trouvée magique. Elle a réussi à me transporter, décrivant cet univers avec justesse sans trop de longueurs. C’est simple, j’ai dévoré ce premier opus et j’ai directement enchainé avec le deuxième. Cela m’a même donné envie de découvrir d’autres ouvrages de Carina Rozenfeld.

En résumé, si j’avais un peu peur d’un manque d’originalité au début, il n’en est rien. Les personnages sont attachants, l’histoire prenante et on ne peut que saluer l’imagination débordante de l’auteur ! J’ai d’ailleurs dévoré le second tome juste après celui-ci.

Afficher en entier

Date de sortie

La symphonie des abysses, Livre 1

  • France : 2014-02-13 (Français)

Activité récente

momplo l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-19T21:34:09+02:00

Évaluations

On en parle ici

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 294
Commentaires 59
Extraits 2
Evaluations 85
Note globale 7.49 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode