Livres
475 662
Membres
453 628

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La tache



Description ajoutée par Lilou 2009-10-05T21:09:51+02:00

Résumé

Amazon.fr

Portrait d'une Amérique à la fois profonde et proche. Voilà le dessein de Philip Roth. Un portrait brossé sans mise à quatre épingles et à travers la figure centrale d'un professeur d'université, Coleman Silk, juif et noir à la peau claire, âgé de soixante et onze ans, accusé à tort de racisme puis à qui l'on reproche d'entretenir une relation avec une femme de trente-quatre ans, illettrée et agent d'entretien. De quoi faire tache dans la bonne conscience américaine, dans les Berkshires, où "il reste des gens, des péquenots comme des universitaires, qui n'auront jamais le bon goût de renoncer à leurs vieilles valeurs pour se mettre au pas de la révolution sexuelle. Des pratiquants étriqués, des maniaques des convenances."

L'existence de Coleman, son destin et les êtres gravitant autour de lui ont valeur d'illustration, rapportée par une présence omnisciente, jugeant ci et là les personnages. Pour ce faire, Philip Roth se crée un double, Nathan Zuckerman, qu'il n'épargne pas d'impuissance sexuelle ni d'un cancer de la prostate... Jouant sur le présent, revenant au passé pour conter la jeunesse de Coleman, multipliant les regards, en saute-mouton de narrateur, Philip Roth passe en revue l'enlisement de la guerre du Vietnam et ses horreurs, la pêche à la ligne sur les lacs glacés, les arcanes de l'art noble (jab, droite, gauche, crochet et uppercut), la bouffonnerie du hasard, les cuistreries philologiques, bibliographiques et archéologiques des universitaires, jusqu'au scandale éclaboussant la Maison Blanche, émue et excitée par Monica Lewinsky, dite "Gorge profonde", "pompant généreusement le sexe" de Bill Clinton... Troisième volet (indépendant) d'un regard drôle et acerbe sur le Nouveau monde, après Pastorale américaine et J'ai épousé un communiste, c'est là le plus tragi-comique des romans de Roth. L'un des plus puissants aussi. --Céline Darner --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Afficher en entier

Classement en biblio - 114 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-07T11:52:19+01:00

La paix intérieure vient de n'avoir personne à ses trousses, personne qui vous caricature ou qui vous snobe, ou qui vous méjuge.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Tinegabriel 2019-06-07T15:07:33+02:00
Diamant

J'ai trouvé l'idée de base extraordinaire.

Ca remue et nous entraîne très loin dans la réflexion.

Et puis c'est très bien écrit.

Bémol : on a parfois du mal à situer l'espace temps

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PascaleH 2018-12-18T23:23:28+01:00
Or

Peu de romans ont cette accroche indispensable et ce souffle incroyable. Réflexions sur la lecture, sur l'apprentissage des élèves à l'école, savoir lire ou pas ( l'héroïne a eu des difficultés scolaires)... La Tache est tellement bon, tellement bien écrit (qui peut dire que c'est mal traduit? Je l'ai lu ensuite en anglais) que relire quelques passages fut parfois une nécessité, rien que pour le plaisir des mots.

La Tache l'un des grands romans de ce début de 21ème siècle. La Tache est à Philip Roth ce que Madame Bovary est à Flaubert, ce que Portrait de femme est à Henry James, ce que Disgrace est à Coetzee : Un authentique chef d'oeuvre de la littérature universelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Snake 2018-07-28T20:18:21+02:00
Bronze

C'est le premier livre de Philip Roth que je lis et j'ai eu un peu de mal à le lire. A certains moments je n'arrivais pas à accrocher à l'histoire, j'avais du mal à lire le livre, je n'y prenais presque pas de plaisir. Cependant tout les autres moments c'était le contraire, j'accrochais totalement à l'histoire, je lisais avec une facilité. Donc je suis assez partagé pour ce livre. J'ai aimé l'histoire mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARTZLOFFEMMY 2018-06-18T16:05:30+02:00
Argent

Au début, le livre est ardu : un style foisonnant qui part dans tous les sens, digressions, étalage d'une culture, certes phénoménale, mais aussi intimidante pour le lecteur. Peu à peu cependant, on s'habitue à ses interminables phrases et l'histoire de ce doyen accusé de racisme devient une passionnante histoire des Etats Unis, de son hypocrisie puritaine. Les coups de théâtre qui jalonnent le livre sont époustouflants. Si quelquefois les digressions sont vraiment trop longues, cela reste un excellent ouvrage tant par les thèmes abordés que par le style de Philippe Roth.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanfan50 2018-06-14T09:56:32+02:00
Or

Suite à la mort récente de cet écrivain et à son apologie dans La Grande Librairie, j'ai voulu le lire et c'est le seul livre qui était dans la bibliothèque de mon quartier.

Le début m'a paru très masculin : un vieil homme qui s'aide du Viagra pour sauter une jeunette de trente ans. Franchement personnellement sans intérêt pour moi.

Et puis, j'ai persisté dans ma lecture. Le livre comporte presque 500 pages et bien sûr, à un moment de l'histoire, j'ai adoré.

Le narrateur cherche à nous montrer l'Amérique de 1998, celle de Bill Clinton, toujours raciale. Il retrace pour nous la biographie d'un ancien doyen d'une université sans prétention dans l'Amérique profonde. Et c'est passionnant. Cet universitaire a dû quitter son poste suite à une cabale montée contre lui par une Française, Delphine Roux, quand il a eu un mot fâcheux relatif à l'absentéisme de deux de ses étudiants : il les a qualifiés de zombies. J'ai aimé ce personnage féminin, seule, en proie à ses pulsions, et très coincée car issue d'un milieu favorisé, élevée rue de Longchamp, dans le XVIe arrondissement, mère de trois enfants, spécialiste de littérature médiévale française, claveciniste émérite, musicologue spécialisée dans cet instrument, spécialiste d'histoire vaticane, etc - le etc pesait son poids ! Ce personnage a-t-il réellement existé ou n'est-il que le fruit de l'imagination fertile de l'auteur ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pujols 2018-05-20T07:56:24+02:00
Argent

A tous ceux qui s'interrogent sur l'art du roman, on ne saurait trop conseiller d'abandonner les traités savants et de lire La tache, car rien n'est plus éloquent qu'un exemple quand il confine à la perfection. Les personnages tiennent debout, qu'ils soient noirs ou blancs, prolos à front bas ou crânes d'œuf, à moitié givrés ou lâchement conformistes. L'histoire des Etats-Unis depuis Franklin D. Roosevelt affleure sous chaque destin individuel. Tout est faux, et tout est vrai, y compris cette féministe française jolie, brillante, qui a magnifiquement réussi et qui au bout de la route se retrouve seule, si seule. Au fond, la seule faiblesse de Philip Roth, le seul danger qui le menace, c'est cet humour ravageur qui l'attire souvent du côté de chez Woody Allen. Mais le satiriste parvient toujours à résister à la tentation du burlesque, à étouffer les éclats de rire, et à entraîner son lecteur quelque part entre tristesse et sagesse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par damodeo 2017-01-27T19:22:45+01:00
Argent

Lu pour un cours. Le livre est pas mal et touche des sujets sensibles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookemixer 2017-01-05T12:14:56+01:00
Lu aussi

Je n'ai pas été impressionné, contrairement aux autres ouvrages du même auteur. Dommage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Courrielle 2016-10-24T11:17:58+02:00
Diamant

J'aime en général beaucoup les,livres de Philip Roth mais celui-ci est pour moi, le meilleur. Un professeur accusé injustement de racisme va avoir beaucoup de difficulté à avouer ce qu'il considère comme une tâche dans sa vie. Une introspection passionnante sur fond d'Amerique hypocrite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fabie67 2015-08-27T22:39:05+02:00
Diamant

1er livre de Philippe Roth que je lisais. Un livre sur le racisme, sur les préjugés et plus ou moins, tout ce qui permet de générer un malaise latent. Le secret du héros est énorme et engendre, à mon sens, une bêtise incroyable. Grandeur et décadence d’une Amérique peu enviable parfois. Malgré un style narratif et une écriture élitistes, ce livre m’a donné envie de découvrir d’autres romans de cet auteur. A lire pour ne pas rester ignorant.

Afficher en entier

Date de sortie

La tache

  • France : 2004-05-28 - Poche (Français)

Activité récente

CecileM l'ajoute dans sa biblio or
2018-08-30T16:34:03+02:00

Titres alternatifs

  • The Human Stain - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 114
Commentaires 15
Extraits 53
Evaluations 18
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode