Livres
418 865
Membres
333 698

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de La théorie des dominos ajouté par serjyo 2013-07-12T20:05:46+02:00

Janet Corby pour News 24. Les émeutes actuelles en Arabie Saoudite et en Irak semblent avoir éclipsé d'autres évènements importants au cours des trente-six dernières heures, Mr le premier ministre...

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:47:45+02:00

Il décolla de l’aéroport JFK juste après 22 heures ce soir-là. Ce n’était pas une heure d’affluence, nombre de sièges étaient vides en première classe. Il avait embarqué sans encombre sous sa fausse identité de M. Ash. Le passeport était de qualité, impeccable. Comme toujours. Ash. Cendre. Un nom plutôt bien trouvé pour cette mission. C’était drôle d’emprunter une autre identité, d’imaginer comment avait dû être le véritable M. G. J. Ash, de se mettre dans la peau de la personne qui avait vécu sous ce nom pendant trente-sept ans. Non pas que cela importât vraiment. Pour la durée de sa tâche, c’était lui, M. Ash, et personne d’autre, pas même le vrai M. G. J. Ash dont les coordonnées avaient temporairement été clonées pour ce travail. Ash était le nom qu’il avait imprimé dans son esprit. Jusqu’à ce que la mission soit terminée, il ne répondrait qu’au nom de Ash.

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:47:38+02:00

Andy, de plus en plus impatient, croisa le regard de Farid et étendit les mains : Qu’est-ce qui se passe ? L’interprète hocha la tête et leva le doigt pour lui demander d’attendre encore un peu, et il tendit le cou pour écouter la radio qui crachotait les informations. Il se tourna vers Mike qui fronçait les sourcils, concentré sur son interlocuteur à l’autre bout du fil. « Mais putain, est-ce qu’on peut m’expliquer ? » demanda Andy, exaspéré d’être la seule personne laissée pour compte. Un instant plus tard, Farid s’éloignait de la camionnette et s’approchait d’Andy, le visage indéchiffrable… comme s’il essayait encore de comprendre ce qu’il venait d’entendre. « Farid ? » Mike referma le clapet de son téléphone à l’instant où l’interprète s’arrêtait devant eux. L’Américain et l’Arabe se dévisagèrent un moment. Andy craqua. « Est-ce que quelqu’un va enfin me dire ce qui se passe, bordel ? 

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:47:28+02:00

 Un petit cabinet de conseil en gestion des risques, au Royaume-Uni. Mais ils sont commissionnés par Chevroil-Exxo. Et toi ? — Je travaille en free lance pour Texana-Amocon. » Andy sourit. Toutes les compagnies pétrolières semblaient porter des noms composés et un tiret, à présent. C’était dans l’air du temps : des entreprises battant de l’aile qui mettaient en commun leurs ressources amoindries dans le but de consolider leurs actifs en attendant le dernier round. « Ils veulent savoir dans combien de temps on pourra obtenir quelque chose de ce satané pays, ajouta l’Américain. Enfin quoi, qu’est-ce que je suis censé leur dire, moi ? 

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:47:16+02:00

 Tu peux en prendre plus, si tu veux », lui dit-il en faisant mine de se nettoyer le visage. Après tout, le vieil interprète était couvert de poussière et de sueur séchée autant que les autres passagers. Farid fît non de la tête. « On ne sait pas quand trouver de l’eau pour boire », répondit-il avec la voix cassée et aiguë d’un homme âgé. Sa maîtrise de l’anglais était assez bonne, bien meilleure que celle de leur dernier interprète, celui qui avait décidé de disparaître dans la nature sans prévenir, quelques jours plus tôt.

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:47:03+02:00

Il était affecté d’un infime bégaiement, presque imperceptible. Leona le trouvait charmant. Ça le rendait un peu plus vulnérable et quand il racontait une blague, cette petite difficulté à articuler rendait la chute encore plus amusante. Elle sourit en baissant les yeux vers lui. Le mot amour semblait un peu trop fort pour l’instant. Trop tôt. Mais elle avait l’impression que son attirance pour lui allait au-delà du physique. Elle n’allait tout de même pas partager son petit secret avec Daniel.

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:45:42+02:00

À côté d’elle, le radio-réveil se déclencha à bas volume et la voix bien trop enjouée de Larry Ferdinand s’éleva tandis qu’il bavardait en studio avec un de ses acolytes. Leona sourit, sa mère l’écoutait, elle aussi. Si on lui demandait, elle jurerait que c’était elle qui avait commencé à l’écouter, avant de brancher Leona sur cette station, ce qui était totalement faux, évidemment.

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:42:34+02:00

Son rendez-vous était à 13 heures. Elle fut surprise de ressentir des tressaillements d’appréhension à l’idée d’être assise, d’ici quelques heures, face à des inconnus qui l’écouteraient se vendre. S’ils l’embauchaient, elle devrait retirer Jacob de son école privée. Cette même école où elle l’avait fait entrer au terme d’une lutte acharnée. Jake la suivrait à Manchester. Leona, elle, venait d’entrer à l’université d’East Anglia. Le campus était désormais son chez-elle et le resterait pendant les deux années suivantes.

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:42:08+02:00

Le professeur Andy Sutherland, l’étudiant en géologie qu’elle avait rencontré vingt ans plus tôt, le geek débarqué de Nouvelle-Zélande qui aimait The Smiths et The Cure, qui pouvait réciter une réplique de n’importe quel épisode original de Star Trek, qui imitait Ben Elton à la perfection, celui qu’elle avait aimé, celui qu’elle avait épousé à 19 ans à peine. Ce même Andy qui lui était devenu un étranger indésirable et gênant.

Afficher en entier
Extrait de La théorie des dominos ajouté par wizbiz06 2013-07-12T16:41:58+02:00

 Je suis vraiment dé… désolée », répondit Leona d’un ton gêné en reculant pour sortir de la pièce et tirer la porte derrière elle. Elle se referma doucement, la clenche cliqueta et un long silence enveloppa les hommes avant que l’un d’entre eux, resté jusque-là immobile, se tourne vers les autres. « Elle nous a vus tous les trois. Nous avons été repérés ensemble. » Une pause. « Est-ce que cela pose un problème ? — Ne vous inquiétez pas. Elle ne nous connaît pas. Elle ignore la raison de notre présence ici. — Notre anonymat est la clé de notre réussite… il l’a toujours été, depuis… — Ce n’est qu’une fillette. D’ici quelques années, elle ne se souviendra que des cadeaux qu’elle aura eus à Noël ou du feu d’artifice du nouveau millénaire. Et non de trois vieux raseurs dans une chambre d’hôtel. 

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode