Livres
558 448
Membres
606 900

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-13T18:08:24+01:00

-Tu penses encore à lui, après ce qu'il t'a fait?

-Evidemment! quand tu dors avec un homme pendant des années, même si c'est le pire des enfoirés, tu l'as quand même vu au moins une fois, accroché à ton sein comme à une bouée, si petit, si fragile, si vulnérable...

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-13T18:08:24+01:00

"Je t'invite à manger parce que j'éprouve de la sympathie pour toi. Je vais t'offrir des aliments, de la nourriture. Nous nous connaissons à peine et pourtant, à cinquante centimètres l'un de l'autre nous allons saliver, mâcher, déglutir ensemble de la viande, des légumes, du pain. Ton corps et mon corps vont partager la même volupté. Le même sang coulera dans nos veines. Ta langue sera ma langue, ton ventre mon ventre. C'est un rite ancien, universel, immuable."

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-06-07T22:55:44+02:00

Zulma, p. 156

«J'ai plus envie de pédaler pour rien. J'ai l'impression d'avoir fait du vélo d'appartement toute ma vie.

[...]

Le bonheur, quand ça veut pas, ça veut pas.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-06-07T22:40:34+02:00

Zulma, p. 152

«On ne survit pas au bonheur, c'est une fatalité. Sitôt qu'on l'a entraperçu, la porte se referme et on passe sa vie à le regretter amèrement. Il n'y a pas de pire purgatoire.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-06-07T22:31:06+02:00

Zulma, p. 148

«— Les meilleures choses ont une fin.

— Pourquoi ?

— Parce que sinon, on ne saurait pas que c'est les meilleures. Et puis c'est comme ça, on n'y peut rien.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-06-07T21:19:28+02:00

Zulma, p. 89

«On trinque. C'est fragile, les gens, dur et fragile comme le verre.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par dadotiste 2021-06-07T20:07:38+02:00

Zulma, p. 38

«On peut rien leur cacher aux mômes. Ils savent tout mieux que nous. Moi, quand j'étais gosse, je savais tout, le principal, quoi. Maintenant j'y comprends plus rien. Ça sert à quoi de grandir ? C'est con»

Afficher en entier
Extrait ajouté par La_Marmotte 2013-08-24T22:39:02+02:00

Toute la ville semble en stand-by. Le ciel est aussi indécis, tapotant ses nuages, arrosant un toit, allumant puis éteignant ses lumières. des nuées de moucherons invisibles agacent la rétine. Vainement on les chasse d'un revers de main. Tout cela n'a pas de sens. Si l'existence n'est qu'un passe-temps, alors rien ne dit qu'il y aura un demain, tout comme on peut douter d'avoir vécu un hier. C'est un jour à tuer quelqu'un sans raison.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-13T18:08:24+01:00

"Tout cela n'a pas de sens. Si l'existence est un passe temps, alors rien ne dit qu'il y aura un demain, tout comme on peut douter d'avoir vécu un hier. C'est un jour à tuer quelqu'un sans raison".

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-11-13T18:08:24+01:00

Leur passé tenait dans une poubelle de table, leur présent dans l’écran d’une télé, et leur avenir dans le score des Bleus contre l’Italie.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode