Livres
467 053
Membres
431 833

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Tour



Description ajoutée par Gkone 2015-06-12T18:14:19+02:00

Résumé

Jessica, 16 ans, se réveille dans un marécage artificiel aux dangers bien réels. Très vite, elle comprend qu'elle se trouve au sous-sol d'une étrange tour sans fenêtres, et que le seul moyen d'en sortir est de monter jusqu'au toit. Accompagnée de quelques autres jeunes, elle se lance dans l'ascension de sa vie, explorant chaque étage de la tour creuse, affrontant ses dangers.

Et ses révélations.

Car Jessica n'a plus aucun souvenir d’avant son arrivée dans la tour. Ils lui reviennent par bribes, étage après étage, et plus elle en apprend, moins elle a envie de sortir – surtout que son pire ennemi se trouve à l’intérieur avec elle. Bientôt, l'envie de se venger prend le pas sur l'envie de s’échapper…

Et si en exhumant les secrets de son passé, Jessica levait aussi le voile sur la véritable fonction de La Tour ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 85 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par chtitlele 2015-11-12T17:06:07+01:00

La confiance, ce n’est pas « un peu », c’est « tout ou rien », c’est absolu. Ça se donne et jamais ne se reprend. Quand l’autre la trahit, elle est brisée et on ne peut plus rien en faire. Elle ne se reconstruit pas, elle ne peut être réparée

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Marjorie-17 2019-07-29T23:36:00+02:00
Diamant

Superbe livre la fin est imprévisible

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RouetSeb 2018-12-09T18:04:10+01:00
Argent

Concept intéressant : l'élévation psychique par l'escalade physique ou un kol-henta pour une rédemption.

Ce petit roman carbure à l'adrénaline et au suspens. Toutes mes félicitations au directeur sportif. Toutefois le temps que l'on passe a courir, on ne le passe pas à méditer, à se remettre en question... Il faudra attendre la dernière ligne droite afin de savoir si elle sera la première a franchir la ligne d'arrivée des portes de la rédemption ?

Néanmoins, bien que sur le papier l'histoire semble en béton armé, dans les faits le ciment est un peu poreux. La Tour se tient grâce a de bonnes fondations mais reste fragile dans ses détails... Alors pour cette performance, je tire mon chapeau à Melle Duquenne. Pas mal !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par enirak21 2018-06-08T15:10:03+02:00

Je voie que plusieurs personnes ont lu ce livre LA TOUR dite moi ou vous l'avez acheté cars ici au Québec impossible de trouvé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par carremh 2018-05-09T11:12:01+02:00
Bronze

Dommage que ce livre soit si survolé car franchement cela pourrait être de la bombe.

On entre tout de suite dans le vif du sujet et il ni a aucun temps mort. Les personnages sont peu développés et c'est bien dommage on ne s'attache pas et les événements s’enchaînent mais cela m'a laissé assez indifférente. C'est dommage car la Tour est vraiment un endroit vraiment affreux. Moi je trouve ça vraiment dommage on ne veut qu'une chose c'est savoir si Jessica sort ou pas. C'est tout ce qui vous tient dans la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2018-04-21T20:03:05+02:00
Bronze

Un roman très court, qui se lit super facilement et se suffit totalement à lui-même. L'histoire ressemble énormément à Bal de Givre à New York, que j'ai lu il y a quelques semaines et qui m'a mis la puce à l'oreille concernant le dénouement. L'héroïne se réveille sans souvenirs mais retrouve rapidement des bribes de sa mémoire, et sa rationalité lui permet de voir plus loin que le danger et de comprendre plus vite ce qu'il se passe. On voit bien que La Tour a été écrite en peu de temps, mais ça rend l'histoire plus légère (au niveau de l'écriture) et plus entraînante. Le scénario est ignoble, quand on y pense, tout comme ce qui est arrivé à Jessica et ce qui lui a valu d'être mise dans la Tour, mais ce roman est au final une belle leçon de vie, sans morale trop pompeuse et sans le côté terre-à-terre du monde réel. Vraiment sympa !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lacrymas 2018-04-17T14:12:20+02:00
Or

Quand j'ai commencé ce court roman (il fait une centaine de pages), je ne m'attendais pas à me retrouver dans une intrigue pareille ! Le nombre de bouquins qui me happent de cette manière peuvent se compter sur les doigts (des deux mains tout de même). L'intrigue est complexe et haletante. Cécile Duquenne est parvenue à me mener en bateau du début à la fin. C'est un récit plein de rebondissements étonnants.

La manière dont on est amené à découvrir les personnages est assez originale, je trouve. Au début de l'histoire, ils n'ont aucun souvenir de leur identité, juste quelques notions générales et, petit à petit, ils recouvrent leur mémoire.

J'ai beaucoup aimé Jessica, le personnage principal. En très peu de pages, l'autrice est parvenue à nous monter un personnage avec une psychologie très complexe. Mais ce que j'ai particulièrement aimé, c'est sa rationnalité. Elle prend des décisions logiques et non émotionnelles; et ce, malgré des contextes parfois très difficiles. Et ça, ça fait plaisir !

On n'apprend pas grand chose de l'univers dans lequel se déroule l'intrigue. Toutefois, les éléments donnés m'ont amplement suffit et je n'ai pas ressenti le besoin d'en savoir plus. Quand on est plongé dans ce récit, de toute manière, il est difficile de ne pas être totalement concentré-e sur la Tour elle-même, un personnage en soi.

Le style de Cécile Duquenne est concis et incisif. Il va droit au but. Il est à l'image de son personnage principal : sobre, précis et efficace.

En bref, une excellente histoire haletante et passionnante jusqu'au bout !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camads 2017-11-30T23:33:23+01:00
Bronze

Nous suivons donc l'histoire de Jessica, jeune adolescente de 16 ans qui se réveille dans un endroit inconnu, un marécage où serpent et crocodile l'y attends. Elle avance donc dans cette endroit, ne se souvenant plus de rien que ce soit son prénom, son âge ou tout ce qui est en rapport avec elle-même. Elle se souvient juste vaguement des détails de la nature. mais rien de plus. Elle avance donc et se retrouve face à des lianes, des personnes l'y rejoignent. Ils y montent, certains mourant, n'ayant pas assez de force. Et de-là s'en suit pleins de petites aventures.

Je vous avoue être assez sceptique sur ce livre. Au début je pensais que c'était un mélange de Labyrinthe et d'Hunger Games parce qu'en soit l'ambiance s'y prêter et du coup j'ai beaucoup aimé. L'ambiance est pour moi le point le fort de ce livre avec le suspens. Le point faible ça serait les personnages et le fait que le livre soit aussi court. On a pas le temps de réellement découvrir les personnages et les apprécier que soit ils meurent soit bah...ils meurent quoi. C'est vraiment dommage ! Du coup je ne me suis pas vraiment attachée à eux. En plus à la fin on a toujours pleins de questions les concernant qui restent sans réponse et c'est très frustrant.

Sinon en soit ça reste un très bon bouquin, avec une jolie plume de la part de l'auteure et qui se lit très rapidement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AxelleColau-ChronoBooks 2017-08-19T11:33:14+02:00
Diamant

Un livre déroutant, haletant. Avec une course contre la montre et contre la mort. Une héroine qui va de dangers en révélations. A couper le souffle.

Cécile Duquenne nous dévoile un roman court qu'elle a écrit en 3 jours. C'est une claque dans la figure, un coup de poing dans le ventre.

A dévorer à partir de 16 ans.

https://chronobooks.blogspot.fr/2016/03/chronobooks-episode-14-la-tour-de.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zaphrinamakichan 2017-07-13T09:48:24+02:00
Or

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/07/la-tour-de-cecile-duquenne.html

Au moment ou j'écris ces lignes, le projet ulule de la maison d'édition se termine. Ils ont réussi à récolter l'argent dont ils avaient besoin et j'en suis ravie....Je dois bien admettre que c'est le seul roman que je possède de chez eux. Je m'en veux parce que j'ai vécu une expérience incroyable. j'ai lu de bout en bout un roman que je n'aurais pas lu en sachant son contenu et en l'aimant de surcroit.

Dès les premières pages, on sait que le roman ne sera pas comme les autres. On est dans la tête du personnage centrale. On ne sait rien sur elle si ce n'est son environnement. On découvre petit à petit certaines informations sur elle au fil de la lecture. C'est particulier dans le sens ou l'écriture nous semble froide comme une succession de pensées ou de réflexions. Au début, j'ai eu peur. Je me suis dit "certes, c'est original mais pas tout un roman même un court". Heureusement, c'est un roman que je qualifie de crescendo. Le style s'en ressent. De cette écriture distante et hachée, on passe à une écriture de plus en plus humaine et remplie de sentiment humain.

En parlant de sentiments humains, on en parle beaucoup dans ce roman. L'auteure nous montre que si nous faisons du mal, ce n'est pas forcément parce que nous sommes mauvais mais parce que des gens nous poussent à commettre des actes mauvais. Elle dénonce également le viol mais pas seulement comme tel mais également le regard que les gens portent sur la victime. J'ai été gêné par la manière dont elle le dénonce et en même temps, elle montre les conséquences que cela peut avoir.

Concernant les personnages, je n'ai pas grand chose à dire. Pour une fois, dans un roman, ce n'est pas les personnages que j'ai retenu mais le contenu. Vous voyez ce que je veux dire? Les personnages et leurs histoires ne sont qu'un prétexte à la dénonciation de pas mal de choses. Qu'il s'agisse de Jessica dont je me suis sentie assez proche, de James qui m'a interpellé dès le début ou de Jonathan parmi d'autres...ils ont tous apporté une vision nouvelle des choses, de ses stéréotypes affligeants qu'on nous sert à tout bout de champs.

Autre chose très importante : en commençant ce roman, je me suis épatée. J'ai écrit plus haut que jamais je n'aurais lu ce livre en connaissant certains évènements. Pourquoi? Parce que j'ai cru que j'allais lire un roman d'horreur au début et que ça ne m'a fait ni chaud ni froid. Ok, j'avoue. J'exagère. Je me suis bien dit "beurk. C'est dégueulasse." Mais ça s'arrête là. Au contraire, ce roman est fascinant parce que l'auteur nous pousse en tant que lecteur à nous regard dans un miroir. Elle nous montre que l'horreur nous fascine et que c'est en utilisant l'horreur qu'elle peut aborder des thèmes importants. Heureusement l'horreur est vraiment présente au sens propre au début. Par la suite, on se retrouve plutôt dans une sorte d'enchainement d'épreuves. De l'horreur, on passe au roman d'aventure à la dystopie. Elle joue avec les genres littéraires et c'est plaisant.

En bref, ce n'est pas un roman que je recommanderais à tous mais personnellement j'ai trouvé cette expérience incroyable et originale. Je la renouvellerais avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2017-06-14T11:44:56+02:00
Lu aussi

Un livre cour mais follement addictif !! J’ai vraiment adoré le suspense et l’écriture de l’auteure ! Bon un peu déçue par la fin car je ne m’attendais pas à cela mais franchement je compte découvrir d'autre livre de l'auteure !!

Afficher en entier

Date de sortie

La Tour

  • France : 2015-11-05 (Français)

Activité récente

CadBury l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-13T20:26:54+02:00

Les chiffres

Lecteurs 85
Commentaires 29
Extraits 5
Evaluations 33
Note globale 6.73 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode