Livres
454 842
Membres
403 616

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Tresse



Description ajoutée par White-Laure 2017-04-28T21:52:17+02:00

Résumé

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 917 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par misssbrown 2017-05-28T15:48:45+02:00

A la clameur des discothèques, Giulia préfère le silence feutré de la bibliothèque communale. Elle s'y rend chaque jour à l'heure du déjeuner. Insatiable lectrice, elle aime l'ambiance des grandes salles tapissées de livres, que seul le bruissement des pages vient troubler. Il lui semble qu'il y a là quelque chose de religieux, un recueillement quasi mystique qui lui plaît. lorsqu'elle lit, Giulia ne voit pas le temps passer.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SMichel 2019-04-13T08:28:59+02:00
Argent

Trois belles histoires de femmes, soumises à la violence des hommes: Smita, en Inde, est une Intouchable qui veut sortir sa fille de la misère et de sa condition; Giulia fait fasse au mensonge de son père dans le coma; Sarah doit se battre au sein de son cabinet d'avocats pour s'imposer dans un monde dominé par les collègues masculins. C'est un petit roman sans prétention, qui se lit tranquillement et rapidement, et qui permet de passer un très bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rosiedeschamps 2019-04-09T21:54:23+02:00
Argent

L'histoire est très belle, j'adore les romans ou les destins sont liés. Il est aussi très très bien écrit. Cependant, ça n'a pas été le meilleur roman que j'ai pu lire, pas un coup de cœur, mais très sympa à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par auroreisis 2019-04-08T15:38:51+02:00
Argent

Le destin des ces 3 femmes est bouleversant. Ça n'aura pas été un coup de coeur pour moi mais cela reste un bon moment passé à suivre ces personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lylfak 2019-04-05T00:47:02+02:00
Or

Malgré le fait que l'histoire est très belle, ce n'est pas un coup de coeur pour moi, il m'a manqué un peu d'émotion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fikaguima 2019-04-01T13:04:46+02:00
Or

Magnifique livre qui a eu beaucoup de succès; les 3 histoires sont magnifiques surtout celle qui se passe en Inde; les personnages attachants et quelle belle fin; je suivrai cette auteure avec grand plaisir. Je recommande sans modération.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2019-03-31T16:06:58+02:00
Or

Tout d'abord, merci aux éditions Grasset pour ce généreux envoi. Cela me fait chaud au cœur. Merci aussi à Emilie de la chaîne Youtube Bulledop de m'avoir fait découvrir ce titre "parfait pour l'été" pour reprendre ses mots. En effet, si vous cherchez une lecture à la fois légère, au niveau du nombre de pages s'entend, aérienne, rafraîchissante de par ses bouffées d'espoir et l'écriture de l'auteur, simple, percutante, fluide et qui nous parle à tous, mais qui allie aussi son efficacité à une intensité émotionnelle et du message, des valeurs véhiculées, alors oui, La tresse est fait pour vous et votre chaise longue pour parer aux chaleurs lourdes qui nous tombent dessus en ce moment. Et puis une lecture qui ne tourne pas autour du pot, qui est sans fioritures superficielles, ça me dépayse aussi. Je n'étais pas très familière du travail de notre écrivain multifonctions (actrice, réalisatrice et scénariste, rien que ça) mais je n'hésiterai pas à me pencher dessus à l'avenir. En tant qu'auteur, ce qui est sûr, c'est que c'est une réussite à mes yeux, pari réussi, et j'espère que ce n'est le début de sa propre tresse tissée avec ce destin-là. Moi, en tout cas, elle m'a convaincue et j'ai envie de découvrir plus des pensées de cette femme sur notre monde dans d'autres ouvrages.

L'intrigue suit le parcours incroyable de trois femmes qui partagent une même détermination, force de volonté et aspiration à la liberté qui m'ont laissée sans voix. Je me suis de suite attachée à ces trois figures d'espoir, d'acharnement et qui refusent de se faire écraser par une société injuste, abjecte et discriminante à tous les points de vue : sexisme, racisme, religion, opinions divergentes, maladie... Le roman s'ouvre sur la condition plus bas que terre de Smita, l'Indienne dite "Intouchable", ceux que le Mahatma Gandhi appelait "les enfants de Dieu", les rejetés dans la hiérarchie hindoue. Smita a dû accepter sa place de Dalit sans mot dire, et est contrainte à ramasser la merde des autres (littéralement parlant) chaque jour pour gagner sa vie. Ce livre peut être qualifier de féministe, mais ce que je trouve intelligent de la part de l'auteur, c'est qu'elle montre que la discrimination n'a pas de sexe.

Par exemple, le mari de Smita est au même rang qu'elle, sauf qu'il doit lui récolter les rats (encore littéralement parlant) qui deviennent sa seule possession et nourriture pour lui et sa famille. Alors que ce dernier accepte d'une façon déconcertante son rang dégradant et sa destinée funeste, Smita, quant à elle, refuse de s'excommunier de sa religion ancestrale, ancrée comme elle est en sa foi en Vishnou, mais ne peut permettre que sa si belle et gracieuse fille, Lalita, qui a dit "non" et n'a pas ployé face au Brahmane de l'école alors qu'elle n'a que six ans, devienne une ramasseuse d'excréments comme sa mère et grandisse dans la puanteur. De par sa situation effarante et presque inimaginable à mes yeux, Smita a forcé mon respect et son cheminement vers la liberté totale et l'éducation de sa fille adorée, qui devient un pèlerinage symbole de foi inébranlable et de jours meilleurs, m'a fascinée de bout en bout.

Nous découvrons ensuite le second point de vue qui est celui de Guilia, ou le personnage auquel je me suis le plus identifiée je dirais. En effet, cette jeune sicilienne est à peine plus âgée que moi et voue une passion dévorante pour la littérature, que ce soit romans ou poésie des auteurs de son pays, qui la rendent fière (voir citation que j'ai sélectionnée). Qui plus est, elle ne s'intéresse nullement aux sorties en boîte, aux orgies d'alcool avec les copains, elle est une jeune fille calme, appliquée, et qui accorde une importance primordiale à sa famille et à ses collègues à l'usine familiale, des femmes dévouées à leur travail comme elle qu'elle considère comme des sœurs.

J'ai trouvé que Giulia avait de splendides valeurs, et une belle évolution au travers de ce roman (nos trois femmes la vivent toutes en fait) : de jeune fille docile et vénérant le papa et la mamma sicilienne, Giulia se transforme en un papillon qui ouvre grand ses ailes, un vrai petit bout de femme enflammé par l'amour que lui prodigue Kamel, un jeune homme qui, comme elle, défend ses idéaux bec et ongles et qui lui insufflera un véritable optimisme, une confiance sans failles. Ils forment un couple magnifique et inspirant. Enfin, Sarah, la quadragénaire canadienne, est à l'image de la femme moderne, working girl modèle, wonder woman à plein temps : elle réussit tous ses dossiers à son cabinet, elle est une femme qui séduit, deux mariages, trois beaux enfants, et le Graal de sa carrière, qui a demandé tant de sueur et de larmes, est a portée de mains, mais la maladie va tout gâcher.

Pour conclure, je dirais que ce roman est une jolie pépite à mettre entre toutes les mains cet été, et à lire au moins une fois dans sa vie. Ça en vaut le détour. Au fur et à mesure que ces trois destins de femmes se font écho et s'entremêlent, le roman atteint un climax avec le personnage de Sarah, qui connaît la plus libératrice des évolutions et remises en question et cela nous met une sacrée claque dans la figure. Celle dont la fille a une sensibilité exacerbée face à la souffrance d'autrui (un point dans lequel je me reconnais bien aussi) va désamorcer la bombe qui sommeillait en elle et se montrer reconnaissante et apaisée de la vie qu'elle mène, malgré la mandarine qui la ronge à petit feu. Je vous laisse profiter de la force de frappe des phrases de l'auteur, qui deviennent de plus en plus intenses au fil du roman, et je remercie encore Grasset pour ce sublime envoi. Voilà une lecture que je ne suis pas prête d'oublier, et je me replongerai avec plaisir entre ces pages, qui ont un doux parfum de liberté et de force humaine (je vous jure que cette senteur existe), afin de me faire une piqûre de rappel. Pussiez vous trouver votre Vishnou, votre Kamel ou votre Magic Ron (et non, je ne parle pas de celui d'Harry Potter) auquel vous raccrocher. COUP DE CŒUR ♥

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2019-03-26T12:50:40+01:00
Argent

C'est un ouvrage que j'avais vraiment envie de lire et dont je n'avais pas lu le résumé pour le lire sans attente particulière.

Déjà gros point positif : un roman chorale maîtrisé et réussi. J'aime vraiment le principe de suivre l'histoire à travers les yeux des personnages. Ici, l'intérêt est d'autant plus grand que nous sommes sur 3 pays et 3 personnages vraiment très différentes !

Sans surprise c'est à Smita que je me suis le plus accrochée, cette femme qui subit et qui un jour décide que ça suffit. Les personnages de femmes fortes/rebelles comme ça, je ne peux QUE m'accrocher ! J'ai eu beaucoup de mal avec Sarah au départ, cette femme qui écrase tout, se soucie trop des apparences et laisse complètement sa vie personnelle de côté... L'auteur réussit son coup puisqu'à la fin du livre je n'avais plus du tout le même avis sur elle. Et Giulia je l'ai bien apprécié mais je n'ai pas accrochée plus que ça, en revanche j'ai bien accroché à son copain !

Une histoire vraiment intéressante parce qu'on suit le voyage d'un cheveu et les histoires de tout ceux qui vont l'entourer. Je me suis déjà demandée en regardant un objet quel avait été son histoire. Et là, c'est ce que l'auteur exploite, sur un objet bien particulier qui soulève énormément de questions et de sujets difficiles.

J'ai juste un bémol sur la fin, pour Giulia et Sarah je vois où on va. En revanche je trouve qu'on reste trop flou sur Smita, j'aurais vraiment aimé en savoir plus (j'aime pas les fins ouvertes) !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par iletristan 2019-03-15T12:39:58+01:00
Bronze

Quand le destin de trois femmes tient à un cheveu.

En Inde, Smita, une intouchable, ne veut pas que sa fille connaisse le même sort qu’elle. Elle ira à l’école. Seulement cela ne se passe comme elle l’avait souhaité. Elle partira donc de son village où elle n’est rien pour que sa fille soit tout. Sur le chemin, elles iront faire des offrandes à Vishnou au temple de Tirupati. Pour un nouveau départ.

En Sicile, Giulia travaille dans l’atelier de son père. Elle fabrique des perruques avec les cheveux récoltés par son père auprès des coiffeurs. Mais, le monde change, évolue, se transforme. Il faut aller plus loin que la petite île sicilienne pour trouver les cheveux nécessaires au maintien de l’activité. Il va falloir oser traverser les mers pour ramener la précieuse matière. Une épreuve de courage et d’entreprise.

Au Canada, Sarah a sacrifié sa vie personnelle pour mener à bien sa carrière professionnelle. Promise à la tête du cabinet d’avocat où il a fallu faire de nombreuses concessions pour accéder à ce niveau, elle apprend qu’elle est malade. Le traitement sera long. Et la place si chèrement convoitée est donné à quelqu’un de plus fiable. Prenant conscience de tout ce qu’elle a loupé, elle reprendra le contrôle de sa vie en portant ces nouveaux cheveux qui font d’elle une nouvelle personne.

Etre femme, qu’on soit en Inde ou au Canada, est une bataille de chaque instant pour avoir le sentiment d’exister dans un monde régit par les hommes. Trois portraits de femmes qui osent franchir le pas pour changer leur destin.

Si on comprend dès les trois premiers chapitres ce qui les liera et comment, il n’en reste pas moins que les batailles menées par ces trois femmes sont des épreuves de courage et plus particulièrement pour Smita.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Charcastique 2019-03-14T06:50:17+01:00
Argent

Un bon petit livre facile à lire et divertissant. La fin est tout de même bien pensée et les thèmes abordés sont importants. Je l'aurais sans doute dévoré dans mon adolescence, mais aujourd'hui le style de l'auteur m'apparait un peu simpliste. À recommander au collégiens et lycéens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissDana 2019-03-06T18:42:18+01:00
Or

Trois femmes, trois vies très différentes, trois femmes fortes, qui n'ont à priori rien en commun... Quel lien pourrait-il y avoir entre Smita, intouchable en Inde et Sarah "working girl" au Canada ? Au fil des chapitres qui alternent d'une femme à l'autre à chaque fois, on comprend assez vite l'élément qui va les unir.

J'ai beaucoup aimé ce livre, la façon dont c'est écrit.

Et même si ce n'est pas le sujet de l'histoire en elle-même j'aurais bien aimé savoir ce que devenait Smita et sa fille.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Tresse

  • France : 2017-05-10 (Français)
  • France : 2018-05-30 - Poche (Français)

Activité récente

PatB9 l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-20T03:41:07+02:00
Mary-38 l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-18T09:14:39+02:00
Roxy64 le place en liste or
2019-04-17T01:03:32+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 917
Commentaires 164
Extraits 33
Evaluations 385
Note globale 8.22 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode